Les musulmans de l’Etat Islamique et le syndicat enseignant Snuipp-FSU 31: même combat !


Les musulmans de l’Etat Islamique et le syndicat enseignant Snuipp-FSU 31: même combat !

Les musulmans de l’ « Etat Islamique » s’attaquent à notre Ecole française :

Un outil de propagande répugnant. Dar al-islam, le magazine francophone de l’État islamique (EI) visant à séduire de futurs djihadistes, revient sur les attentats du 13 novembre en titrant « La France à genoux ».

Outre l’écœurement qu’inspirent les photos utilisées et le vocabulaire employé (« Paris, capitale des abominations et de la perversion », « Pauvre France. Elle finit l’année comme elle l’a commencée dans les larmes et le sang »), la revue réalisée par l’organe central de communication de l’EI propose un long dossier sur l’école française et l’éducation.

Il est ainsi affirmé que la scolarité obligatoire en France vise à « imposer le mode de pensée corrompu de la judéo-maçonnerie » et à « cultiver chez les masses l’ignorance de la vraie religion et des valeurs morales ». Le magazine conseille donc à ses lecteurs de « délaisser l’éducation des mécréants » d’autant plus que la solution pour mettre fin à ce « système » n’est autre que de « combattre et de tuer, de toutes les manières légiférées, ces ennemis d’Allah »

Source : « Valeurs actuelles »

Encore, si ces barbares de l’Islam s’attaquaient à une Ecole fière de sa civilisation.

Mais voilà ce que les musulmans ont, dans les faits, en face d’eux, avec les syndicats de la néo-Gauche multiculti :

« La pomme de discorde à un nom : la Poule à Colin. Une école maternelle de Toulouse a fait écouter à ses élèves cette chanson (tirée d’un conte de Noël québécois), qui fait partie du recueil de chansons offert par la mairie de Toulouse en cadeau de Noël. Il n’en a pas fallu plus pour que le Snuipp-FSU 31, premier syndicat enseignant du premier degré, dénonce « un choix de cadeau de la mairie de Toulouse […] qui relève d’une légèreté coupable ou d’une entorse sérieuse à la laïcité », rapporte la Dépêche. Les paroles concernées (à propos d’un poulet qui finit dans la marmite) : « tout le monde de la paroisse sont venus saucer le pain », « Monsieur le curé qui est venu saucer le sien ». « La mairie aurait été bien inspirée de ne pas faire référence qu’à une seule religion explicite. Elle devrait respecter toutes les religions dans leur neutralité. Nos écoles sont quand même multiculturelles et cette chanson ne va pas de soi », a expliqué au quotidien le secrétaire département du syndicat enseignant. »

Source : « Valeurs actuelles »

J’ai étudié, par exemple, dans les années 60-70, à la Laïque, aussi bien « Polyeucte » que les « Pensées ».

Si je comprends bien ces abrutis incultes et criminels du SNUIPP-31, ces deux magnifiques morceaux de la culture française sont, par exemple, interdits désormais aux élèves de France.

Nous avons, en fait, deux ennemis intérieurs aussi terribles l’un que l’autre : l’islam et la néo-Gauche multiculti.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “Les musulmans de l’Etat Islamique et le syndicat enseignant Snuipp-FSU 31: même combat !

  1. Laurent CLaurent C

    Pas d’accord, car selon le principe d’égalité, si on entonne des chants chrétiens, si on montre du rêve chrétien (sapin, jouets, le costume rouge de Père Noël) aux enfants, il faut aussi montrer le belle fête de l’Aïd comme suit:

    http://www.youtube.com/watch?v=V1ZbHckg0FM
    Les commentaires ne permettent pas, sur le site, d’inclure ces enfants musulmans heureux de jouer avec la couleur rouge.

    Pourtant, le syndicat devrait comprendre que le « vivre-ensemble » doit permettre d’appréhender aussi les autres cultures!

    1. Avatarpolka

      Ca colle parfaitement avec cette religion de paix et d amour..
      Pendant ce temps chez nous on retire des magasins des jouets les copies des armes en plastique

  2. AvatarRestons Français

    D’après ces abrutis il faudrait censurer et oublier toutes les références à la vrai culture française et aux coutumes ancestrales. Quelle honte!

    Toutes les histoires et les chansons populaires ont un lien de près ou de loin avec la religion chrétienne en France.

  3. Avatargentilitas

    Tu as parfaitement raison, Antiislam, et c’est bien ce qui rend la tâche d’autant plus difficile : deux ennemis sur un même terrain, dont l’un tire un maximum de profit de l’esprit collaborationniste de l’autre.
    Cette saloperie de gauche à la Sartre est toujours aussi dangereuse. Hier, elle posait des  » valises » dans les restaurants d’Alger, elle lèche les babouches et nettoie les tapis de prières aujourd’hui.
    Avec un zèle plus que suspect, il faut que certains se démarquent en affichant le plus ostensiblement ce que la bonne conscience exige d’impartialité. Comme si, dans un contexte qui hurle son besoin de cohérence nationale, la neutralité était la qualité citoyenne par excellence…
    Quand on aime son pays, on sait d’avance qu’il n’est pas fait pour plaire à tout le monde, et on l’accepte. Mieux, on s’y engage.
    Je me fous de passer pour quelqu’un de bien, ça ne m’intéresse pas. Ce que je veux, c’est être quelqu’un de juste. C’est à dire capable de savoir dissocier la raison du sentiment afin d’éviter de verser compulsivement dans le larmoyant ou le compassionnel de circonstance.
    Cette gauche islamophile, prostituée à l’ennemi par idéologie, nous rejoue la scène de la fraternité universelle comme si tous les succès humains en dépendaient. Mais nom de Dieu ! depuis le temps que l’Homme est ce qu’il est, si c’était vrai, ça se saurait…
    Nous avons deux combats en un : cet islam qui pue la merde, et la population collabo. qui s’en nourrit..

  4. AvatarOlivier

    Avoir refusé, depuis plusieurs décennies, de mettre en avant nos racines chrétiennes, aboutit donc à les interdire…beau résultat ! …no comment…les parents chrétiens doivent donc renforcer l’éducation chrétienne à la maison

  5. Laurent CLaurent C

    L’affaire de Toulouse fait des émules à Poitiers…sans doute une enseignante Snuipp:
    Poitiers (86) : une enseignante fait un scandale car des élèves chantent la Marseillaise après la minute de silence…
    …Puis des élèves de troisième ont pris l’initiative d’entonner la Marseillaise, en arborant un drapeau bleu-blanc-rouge, rapportent nos confrères de La Nouvelle République.
    …En fait, l’enseignante s’est surtout émue de ces paroles: « Qu’un sang impur abreuve nos sillons ».(source La Charente Libre)

    Ces paroles signifient en vérité que les soldats de 1792 étaient fiers de verser leur propre sang pour leur patrie -leur « sang impur », par opposition au sang bleu des aristocrates, eux qui n’étaient pas nobles.

    ( Etonnant de la part d’une enseignante, même un belge d’origine le savait! )

    Les belges s’inspirèrent-ils de la Marseillaise – puisque leur 1ère révolution se déroule fin1789 (après une annexion par la France, les belges connaissent à nouveau le joug autrichien et se révolte en 1830) ?
    La 3ème version, un peu adoucie (afin de ne pas déplaire à l’empereur Autrichien imposé) de l’hymne belge dit:
    >>>> À toi notre sang, ô Patrie ! <<<

    Connaissez-vous le nom de « Kassaman » (Arabe : Nous jurons) ?.
    Si vous voulez connaitre les paroles de l’hymne national Algérien…
    http://www.youtube.com/watch?v=1CEvoHbS4RU
    dont voici un passage édifiant :

    O France ! le temps des palabres est révolus
    Nous l’avons clos comme on ferme un livre
    O France ! le temps des palabres est révolus
    Nous l’avons clos comme on ferme un livre
    O France voici le jour où il te faut rendre des comptes
    Prépare toi! voici notre réponse
    le verdict notre révolution le rendra
    car nous avons décidé que l’Algérie vivra

    A-t-on jamais entendu un hymne national aussi vengeur en nommant un pays? Aucun à ma connaissance.

    Evidemment, quand on est passionné de multi-culturel, on ne peut tout connaître, mais les bases historiques de son propre pays, pour un enseignant c'est élémentaire.
    Un petit stage de remise à niveau serait utile à certains.

    1. AntiislamAntiislam Post author

      Bonjour,

      Ces enseignants feraient mieux de fourbir leurs armes plutôt que de cirer les babouches musulmanes immigrées.

      Je donne ici le passage de l’ « Etat Islamique » qui les concerne in extenso:

      « Il devient clair que les fonctionnaires de l’Education Nationale qui enseignent la laïcité tout comme ceux des services sociaux qui retirent les enfants musulmans à leurs parents sont en guerre ouverte contre la famille musulmane (…).Il est donc une obligation de combattre, et de tuer de toutes les manières légiférées, ces ennemis d’Allah ».

      En janvier, en décembre, à Paris , c’est cette jeunesse libertaire, antiraciste qui a été frappée prioritairement pas l’islam.

      Et c’est elle, à l’image de ces enseignants multicultis, qui continue à communier dans la bisounoursitude islamo-béate.

      Que leur faut-il pour, enfin, se réveiller de leur pacifisme débile ?

    2. AvatarGong Ounophris

      Je réalise enfin à travers ces commentaires que l’occident commence à prendre conscience de cette réalité qui date de longtemps.En Afrique, les islamistes se nomment « boko haram » et non pas « ex boko haram » ou »Etat Islamique d’Afrique de l’Ouest » comme l’a souvent prétendu le journal le FIGARO.
      Cela fait bien longtemps que l’EI s’organise à la barbe des Nations désunies, s’appelle « Education occidentale maudite » et est quand même soutenu par des opportunistes véreux.

  6. Avatarxtemps

    Brigitte Gabrielle prétend que c’était la gauche au Liban, majoritairement chrétiens Maronite, qui avait fait entrer des communautés musulmanes, vous connaissez la suite ce qui était advenu du Liban.
    On se demande comment les pays avaient pu être Islamisé dans le passé, j’ai toujours pensé que ces arriérés musulmans ne pouvaient pas marché seul dans cette affaire, qu’il y à forcément de l’aide quelques part et des combines.
    Un peu comme une étoile qui tournent autour de quelque chose, aujourd’hui nous commençons à comprendre les contours de ceux qui manipules derrières et que rien n’est fait par hasard et tout est calculé et qu’il à forcément des traîtres intérieurs qui ouvrent les portes à l’ennemi, le cheval de Troie.
    Que les guerres sont toujours ceux qui placent les pions pour obtenir ce qu’ils veulent, les enjeux sont stratégiques où les humains sont les pions dans l’échiquier mondial.

  7. Avataryoniii

    hi

    combattre son ennemi muzz par la force et necessaire et vitale

    ejecter son ennemi muzz hors de ses terre , hors de sa citadelle et necessaire et salutaire

    combattre son ennemi sur son propre sol , conquerire le sol de l ennemi ,
    n est que l evolution normale du principe de la vie , sur terre

    manger , ou etre mangé
    conqueriere ou etre conquis

    un ennemi cela ce combat , jusqu a le vaincre
    ou c est liu qui vous combattra et vous vaincra

    l ennemi nous a declarer la guerre , relevont le gan
    et livront liu la guerre jusqua  » notre victoire sur liu  »

    sus a l ennemi

    by

Comments are closed.