J’ai 11 ans, j’écris pour ne pas tomber dans le piège de la propagande ministérielle qu’on nous a distribuée


J’ai 11 ans, j’écris pour ne pas tomber dans le piège de la propagande ministérielle qu’on nous a distribuée

Dieu merci, j’ai une heure de permanence.
Dieu merci, étant dispensée de sport je n’aurai pas cours cet après-midi.
Dieu comme j’aimerais leur dire ma façon de voir les choses tant je ressens que mes camarades pensent de même.

Sauf que c’est impossible.
Nous avons très peu de Français « administratifs » comme dirait papa, juste quelques crétins expulsés de partout, et qui ont fini par aboutir ici… Mais il convient de les ménager ces « pauvres petits » et ce, même si nous, ma génération, personne n’a pensé à nous ménager, on nous a dit qu’il fallait désormais vivre avec la menace des attentats… Tu parles d’un ménagement !

On nous a fait tenir une minute de silence.
On nous a fait chanter la Marseillaise.
J’ai 11 ans, et c’est déjà la seconde fois que l’on me fait faire ce simulacre de célébration dont tout le monde finit par se moquer.
– Les morts ne sont jamais que des morts de plus, et on s’habitue, puisqu’on nous a ordonné de nous habituer.
– La Marseillaise, que nous hurlons à plein poumons n’a pas le même sens que pour nos profs, eux, sont gênés de la chanter, nous, nous voudrions qu’elle devienne le signal de notre révolte, le départ d’une nouvelle révolution !

 » Ne faites pas d’amalgames. « 
 » Ça n’est pas ça l’islam. « 
 » Tous les musulmans ne sont pas comme ça. « 

Bla bla bla bla…

Aux informations, très vite, sur mon smartphone, j’ai entendu que les minutes de silence, la reprise de notre Hymne National… tout cela se serait très bien passé, partout.
Mais c’est étrange, car ici, même si les musulmans sont ultra minoritaires, ils n’ont pas chanté avec NOUS, ils sont restés au loin, dans un coin !

Les professeurs l’ont vu, ils l’ont forcément vu !
Personne n’est allé les chercher !
En haut lieu quelqu’un a dû dire,  » pas de vagues !  » que ça ne serait vraiment pas bien d’obliger ces  » malheureux enfants  » à jouer la comédie du pacte républicain alors qu’ils suintent la haine de la France par tous les pores de leur peau.

J’aurais aimé que mon père soit là, il les aurait ramenés parmi nous à coups de pompes dans l’arrière train ou à coups de poings en pleine face… Mais lui ne les aurait pas laissé gagner ainsi, car c’est ce qu’ils ont fait en marquant leur islamité de la sorte.

J’écris, j’aime écrire.
J’écris pour ne pas oublier, pour ne pas tomber dans le piège de la propagande ministérielle qu’on nous a distribuée.

J’écris pour penser un peu moins à mes petites soeurs, je ne suis plus à l’école primaire avec elles désormais, même si je suis juste en face, à 500 mètres, j’écris pour oublier qu’elles ont eu droit à cette même propagande qui me fait penser aux jeunesses hitlériennes.
J’écris pour oublier que nous avons le droit de penser, à condition de penser  » bien « …. Mais pas librement, surtout pas librement !

Je ne suis pas une raciste, mon parrain est noir comme l’ébène, il parle français sans accent, il a mangé du sable et du feu avec papa, mais lui, s’il est venu un jour en France, c’est pour défendre nos libertés, et il a fait sienne notre culture.

Mais ce sont les cultures le problème justement, et il en est une qui ne cesse de poser des problèmes… L’islam !

Pendant que j’écrivais j’ai senti un regard.
Un de nos rares, mais néanmoins trop nombreux musulmans était venu en salle de permanence, ils n’y restent jamais longtemps, c’est trop propre, trop calme, il y a trop de livres, mais ça leur arrive de venir.

Et c’est SON regard que j’ai senti peser sur moi.
Je ne suis qu’une fille pour lui…

– Je devrais être idiote, ça doit être démoralisant de voir que bien que je ne sois qu’en 6ème, j’aide des troisièmes à faire leurs devoirs !

– Humiliant de savoir que je suis la meilleure élève de ce collège, puisque tous les profs le disent là où lui a déjà redoublé trois fois.

– J’ai la folie douce de ma maman, bonne élève oui, élève modèle, sûrement pas, j’aime trop rire, mais mes profs pardonnent facilement mes blagues, puisque je ne suis jamais insolente, juste un petit peu folle.

– Je suis vivante et on me dit jolie, c’est peut-être vrai, mais je m’en moque, mais lui ne semble pas apprécier ma  » beauté  » héritée peut-être du visage de Madone de ma mère, pour lui, la beauté devrait se cacher sous une burka !

Comme dirait papa,  » et puis quoi encore ? « 

– Et surtout, je suis la fille de mon père, et là il n’est plus question de folie douce, mais de folie tout court.
Le passage de la primaire au collège ne va jamais sans heurts, avant d’être apprécié il faut savoir se faire respecter.
Moi, un troisième – l’un d’eux, du hasard assurément – a voulu m’importuner !
Après un coup de pied chassé dans la rotule, un retournement du bras, tout le monde a compris que le Légionnaire avait appris quelques trucs à ses filles…

J’ai pris 2 heures de colle, c’est normal, le règlement interdit de se battre, mais ça valait la peine, j’ai une paix royale désormais.

Mais une fille ne peut pas battre un garçon, qui plus est un musulman, ça, c’est inimaginable pour eux.
Ça ne l’est pas au sein de ma famille.

Je m’appelle Gabrielle B, j’ai 11 ans, et n’en déplaise aux membres de notre gouvernement, votre vivre ensemble, nous, nous n’aurions rien eu contre.

Le problème, c’est que je suis née dans un monde en guerre.

Le problème, c’est que votre vivre ensemble, finalement on n’y arrive qu’entre nous ou avec ceux qui partagent nos valeurs, et peu importe leurs origines.

Le problème, ce sont les kilomètres de détours que l’on doit faire pour éviter ce que l’on nomme pudiquement des zones de non droit (en fait, des zones de droits musulmans)

Le problème, c’est de vivre dans une campagne ou il n’y a rien, pas même un médecin, de devoir prendre le TER là où ceux des cités ont TOUT sur le pas de leurs portes.

Le problème, c’est d’avoir 11 ans, et d’être déjà sifflée dans les rues D’Amiens, toujours par les mêmes si mon père n’est pas avec nous.

Le problème, c’est de voir papa épuisé car il lui faut gagner de quoi honorer sa promesse de laisser ma grand-mère vivre chez elle, chose qui lui serait impossible avec sa « retraite » de 580€/mois là où des clandestins en touchent plus de 800 sans avoir jamais cotisé.

Et votre gros problème, c’est que ma génération n’a rien à perdre puisque vous nous avez déjà vendus !

Je relis cette circulaire de notre ministre et je regarde par la fenêtre.

On a pas le droit de fumer dans un collège !
Mais je vois lesquels s’affranchissent des règles, et fument sans que nul ne leur disent quoi que ce soit.

Question à nos élus.
 » Que ferez-vous quand ma génération s’affranchira elle aussi de vos règles pour retrouver une sécurité qu’elle n’a jamais connue ? « 

Gabrielle B, fille de Philippe Le Routier





28 thoughts on “J’ai 11 ans, j’écris pour ne pas tomber dans le piège de la propagande ministérielle qu’on nous a distribuée

  1. huguettehuguette

    affranchis toi de ces règles Gabrielle et écoute bien ton papa il sait de quoi il parle et crois mois: ne te laisse jamais insulter par ces racailles ,bises d’Alsace

  2. Restons Français

    Bravo mademoiselle B. Vous devez vraiment être l’orgueil de votre père. C’est le souhait le plus cher de tous les patriotes qu’il y ait en France plus de jeunes ayant autant de lucidité que vous.

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Bravo ma petite ! Tu es la digne fille de ton papa.
    J’aime écrire aussi et tu t’exprimes très bien. Comme je voudrais que beaucoup de jeunes te ressemblent, pensent comme toi !!!
    Peut-être deviendras-tu journaliste, une journaliste digne de ce nom, pour combattre avec ta plume, défendre nos idées.
    Bon courage et reste prudente.

  4. Jaja

    Bravo Gabrielle, tu es bien la digne fille de ton père dont je ne rate jamais un commentaire.
    C’est rassurant qu’il y ait encore des jeunes qui pensent comme Toi et j’espère qu’ils seront désormais plus nombreux après avoir lu ton article. La France a besoin de vous.
    J’ai 78 ans et je ne verrai probablement pas l’avenir qu’on vous destine à vous les jeunes et j’espère de tout mon coeur qu’avec des jeunes comme Toi vous pourrez redresser la France et comme Jeanne d’Arc, bouter les méchants hors de chez nous.
    Encore merci pour tes mots qui m’ont mis du baume au coeur et aussi, un grand merci à Phillipe, grand patriote qui a si bien élevé ses filles.

  5. Bernard

    Mademoiselle Gabrielle, c’est l’émotion qui m’a envahi à la lecture de votre texte. Félicitations à vous et à vos heureux parents. Votre courage redonnera de l’espoir à ceux qui pourraient avoir envie de baisser les bras.

  6. hoplitehoplite

    Merci Gabrielle
    Tu m’a fait repenser à son illustre ancêtre qui disait:
    Il me parla d’une manière instructive et dit : Daniel, maintenant je suis sorti pour t’enseigner l’intelligence.

    La vérité sort de la bouche des enfants. L’intelligence aussi.

    Écris nous de temps en temps pour nous rassurer sur l’avenir de la France, avec toi elle sortira vainqueur de tout cela.
    Tu es la digne fille de ton père et permets à un papy de te faire une bise.

  7. gentilitas

     » Avant d’être apprécié, il faut savoir se faire respecter ».
    Celle-là, je la fait mienne. Parce qu’elle est terriblement vraie. A elle seule, elle dit tout du rapport humain.
    Combien de fois, par confort ou paresse, sommes-nous tenter de faire le contraire, à savoir chercher à plaire d’abord pour en espérer du respect.
    N’est-ce pas ce qu’on nous demande de faire, d’ailleurs, avec le pasdamalgame et la bien-pensance obligatoire ?
    Sera mangé qui n’est pas craint…

  8. Nagau06

    magnifique prose..et quelle tristesse qu’à l’âge où certaines jouent encore à la poupée, ou essayent le maquillage voire les chaussures de leur mère tu sois autant lucide. J’ai la même sensation pour mon fils qui va sur 14 ans…à ton âge, au sien.. j’avais la chance et les moyens de me fiche de tout…ces cons sont en train de voler la jeunesse de nos enfants !

  9. Pierre 978

    Chère Gabrielle, j’ai lu avec attention ton ressenti et de tes sentiments à propos l’islam et de nos conditions de vie dans notre pays. Je tiens à te féliciter par ton courage, ta lucidité, tu es extrêmement brillante ta compréhension sur la situation nous fais honneur, tu t’exprimes admirablement bien, beaucoup d’adultes devraient en revanche avoir honte de leurs comportements. Je ne connais pas ton papa, mais il est très fier de toi crois moi. Ton papa nous montre le chemin à suivre vis à vis de nos enfants et il a entièrement raison. Je te souhaite Gabrielle énormément de bonheur, ainsi qu’à ta famille. Ta réussite ne fait aucun doute et ton avenir sera radieux.

    Grosse Bise Gabrielle
    Pierre

  10. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Merci Gabrielle !

    Que les adolescents de votre âge qui sont venus sur le site pour nous distribuer leur boîte de « Padamalgm » en prennent de la graine !

  11. Christian

    Bravo Gabrielle, continue dans cette voie et suis bien les conseils de tes parents et ne te laisse pas impressionner par ses racailles.

  12. patriote

    bonjour Gabrielle

    je dois tout d’abords te dire que cette lettre m’a fortement ému , et d’ailleurs je vais l’imprimer pour le faire lire à mes enfants , je vais la faire lire à mes amis , en attendant sache Gabrielle que de part ta lettre tu me donne encore plus le courage pour me battre non seulement pour toi , mais aussi pour mes enfants , et nos enfants ! sache que tu me donne encore plus de courage pour me battre tout les jours .
    il faut que tu soie forte , tout comme l’est ton papa ! et surtout prudente !
    mon épouse vient de lire cette lettre et elle t’envoie pleins de bisous !
    et j’adresse également à ton papa mes Sincères Salutations !

    et sachez Philippe que vous pouvez être très fière de votre fille !

  13. Gabrielle B

    Merci à tous, et merci surtout à madame Tasin de m’avoir permis de publier ici cet extrait de mon journal.

    Pardon de devoir faire si court, mais, bien que la loi interdise -théoriquement- les devoirs à la maison, j’en ai quelques un a faire.

    Et gardez espoir.
    L’islam s’est imposé dans bien des pays par le passé, c’est un fait, mais le monde n’était pas le même, les informations n’y circulaient pas aussi vite.

    Le monde a changé !
    L’islam non !

    C’est cela qui va le condamner à disparaître, son intolérance devenant bien trop visible.

    Notre France ne sera jamais musulmane, même s’il faut se battre pour empêcher que les événements de ces derniers jours ne se reproduisent.

    Mais l’islam agonise, sa violence actuelle ne nous montre que les soubresauts d’un animal acculé et presque agonisant.

    1. TEMPLIERTEMPLIER

      si petite par ton age…
      si grande déjà par les phrases et la structuration de ta pensée par le biais de l écriture…
      je viens de m apercevoir que tu es la fille de notre ami PHILIPPE LE ROUTIER…
      BEN DIT DONC…FELICITATIONS…
      JE M INCLINE…
      cinq fois plus agé…incapable d écrire un com de ce genre…

  14. LifeflowerLifeflower

    MAGNIFIQUE!
    Je vais imprimer ton texte Gabrielle, le garder, mais surtout le lire à mes enfants!
    Prends soin de toi et n’oublie pas de continuer à t’amuser aussi!
    Avec toute mon affection

  15. La Gauloise

    Il faudrait que les écrits de Gabrielle soient lus par un plus grand nombre… c’est désolant car je la comprends. Les politiques vivent dans des quartiers chics et hyper sécurisés et leurs enfants chéris ne craignent pas de se voir « embêter » par des méchants… Par contre, les gamins des gens honnêtes peuvent aisément se faire insulter et/ou agresser par des enfants de musulmans, où est le problème ? et surtout pas d’amalgame !! ça suffit les conneries de ce gouvernement à chier ; quand Est-ce que les français vont-ils comprendre que c’est à cause d’eux (UMPS) les carnages ?? Enlevez les burkas, vous avez de la merde dans les yeux ! Vous voulez laisser une France musulmane à vos enfants ?

  16. paris

    11 ans !! Mais bien sûr. … bande d ignares racistes , vous enverrez ces mêmes enfants dans la rue pour menez la guerre civile que souhaite tant nos dirigeants us sioniste !! C’est bien allez y vous êtes son avant garde comme le dis si bien notre petit dictateur de valls allez y votre jour de gloire et arrivé.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      tu as raison bouffi on ne t’entend pas sur la petite kamikaze de 10 ans qui vient de se faire sauter avec une ceinture d’explosifs, connard d’antisioniste !

  17. EVAEVA

    On voit tout de suite que c’est bien le sang de Philippe et de Graziella qui circule dans les veines de cette petite. La sage-femme ne s’est pas trompée d’enfant à la maternité: c’est bien leur fille, je confirme !

    Félicitations, Gabrielle, et bonne continuation !

Comments are closed.