Le citoyen armé ? Un citoyen devenu majeur : un cauchemar pour nos politiciens et pour les voyous, leurs frères d’armes


Le citoyen armé ? Un citoyen devenu majeur : un cauchemar pour nos politiciens et pour les voyous, leurs frères d’armes

http://resistancerepublicaine.eu/2015/si-les-francais-avaient-le-droit-detre-armes-il-y-aurait-eu-tres-peu-de-morts-et-de-blesses-au-bataclan/

Excellente démonstration. En effet, dans les cas d’urgence les moyens habituels de la Justice, police et magistrature, ne permettent pas d’assurer la sécurité des personnes ou des biens. Dans ce cas le citoyen qui se défend PARTICIPE au maintien de l’ordre.

Hollande, en nous désarmant nous prive non seulement de notre droit naturel à nous défendre en cas d’attaque mais aussi prive la police d’une collaboration sérieuse et efficace .

Nos dirigeants nous prennent pour des imbéciles : tous les jours ils nous expliquent que l’Etat ne peut rien ou si peu dans les choses de l’économie mais qu’il pourrait tout dans la défense des concitoyens. Et, tant pis si les chiffres de la délinquance prouvent le contraire, si les attentats de Paris prouvent le contraire.

L’état endetté ne veut plus de fonctionnaires, plus de police, plus de moyens pour la police : même pas l’empreinte génétique pour faciliter le travail d’enquête ! L’Etat se retire des quartiers et des villes. Les incivilités, les délits et les crimes se multiplient. L’Etat ne peut plus assurer notre défense. La moindre des choses qu’il pourrait dans ces conditions faire c’est nous laisser le soin de nous défendre par nous même : privatiser notre défense en quelque sorte. Quoi de choquant, la privatisation est à la mode non !?

Les voyous par définition se moquent de la loi et sont toujours armés. Il est évident qu’un homme armé a toujours l’avantage sur un homme désarmé. La législation sur les armes en France est absurde. Elle n’empêche pas le crime , elle le facilite.

En fait les Cazeneuve, Taubira et autres acolytes de gauche ou de droite ne veulent pas de l’élimination du voyou qu’ils considèrent comme une victime de la société. Ils le protègent en nous désarmant parce que pour eux le voyou c’est la victime. Surtout, en fait, ils savent bien qu’ils abusent du pouvoir et profitent de l’argent du peuple qu’ils volent. Alors ils craignent le réveil et la colère éventuelle de ce peuple. Le syllogisme est simple : Le peuple est d’autant plus dangereux qu’il est armé, donc, il faut le désarmer. Le seul corps armé privé c’est les chasseurs mais l’État s’occupe d’eux… Bientôt, la chasse se fera au lance pierre, à l’intifada quoi !

La peur du peuple transparaît partout. Ainsi, l’urgence actuellement en vigueur n’est pas mise en place pour arrêter les terroristes mais pour éviter les émeutes et édifier le peuple que l’on prend encore une fois pour un con : interdiction de réunion, fermeture des bars, comme si les terroristes allaient jouer à la belote au bar du coin, couvre feu, etc… Cet état d’urgence ne correspond à rien… Du bluff… du bidon…du foutage de gueule. L’urgence elle était, comme vous l’avez souligné au moment des attaques ! Mais là l’État était aux abonnés absents.

A moins qu’il ne s’agisse d’un lapsus. Cet état d’urgence serait alors un acte poussé par l’inconscient : la résurgence à la conscience de ces débiles de nos théories. Théories qu’ils savent fondées sur les « gentils musulmans de souche » : Hollande et Valls sont terrorisés de voir des manifestations de joie dans certains quartiers ! Alors, là le « pas d’amalgame » deviendrait intenable. L’ État d’urgence pour sauver le « Pas d’amalgame ».

Dans tous les cas, l’état d’urgence est contre le peuple de France, français de souche. D’ailleurs on apprend que tranquillement un des terroristes a pu passer la « frontière », la passoire Franco-belge ! Preuve que l’état d’urgence est bien en place contre nous !

Etat d’urgence ou pas la priorité des gouvernements c’est de désarmer le peuple tout en sachant pertinemment que les bandits sont toujours armés et fortement armés. François Hollande ne nous dit jamais aux armes citoyens mais toujours aux larmes citoyens de souche! Faut dire qu’il a l’habitude maintenant ! D’ailleurs, sur le plan de l’inconscient, nous savons maintenant pourquoi les Français ont voté Hollande : c’est parce qu’il a un air de croque-morts ! La larme à l’œil à pleurnicher en nous donnant la leçon pseudo-républicaine du pas d’amalgame et de la force, (indémontrée), de l’État, (supposé exister) . C’est insupportable !

L’argument que la possession d’une arme par le peuple augmenterait le nombre de crimes ne tient pas. Outre votre argument Christine qui est imparable, j’ajoute que cette affirmation, régulièrement opposée, n’est en réalité qu’une pure hypothèse. En effet, les faits sociaux ne sont pas renouvelables de sorte que l’on ne peut jamais savoir ce qui se serait passé ou se passera si les conditions sont différentes. C’est un mensonge ! Une fiction ! Les politiciens sont coutumiers de ces fictions là. Ainsi, c’est à partir de ce raisonnement absurde qu’ils soutiennent que la CEE nous a préservés de la guerre. Ils n’en savent rien. Si l’Europe n’avait pas existé on ne peut pas savoir ce qui serait arrivé. Pour ma part, il me semble plus réaliste de dire que si la guerre n’a pas eu lieu ce n’est pas grâce à l’Europe mais plutôt grâce à la guerre froide. Ce qu’il faut constater c’est que l’Europe ne nous protège pas des terroristes et des migrants !
L’État protecteur comme l’Europe le serait aussi est une fiction !

Ce mensonge transparaît tous les jours. L’État ment tout le temps la preuve, j’insiste parce que c’est criant, avec les Migrants, soi-disant que des gentils ! Et on apprend qu’il y aurait parmi les terroristes un syrien et un autre avec un passeport Égyptien !

L’État ne nous protège ni sur le plan économique ni sur le plan culturel encore moins sur le plan personnel. Personne n’est à l’abri d’un vol, d’un viol, d’un assassinat même pas chez soi. Nos maisons ne sont plus une protection n’importe qui peut nous y chercher. Il y a quelques années , chez moi, à la campagne, plus exactement dans le petit bourg proche de quelques milliers d’habitants, une personne âgée été volée chez elle alors que sa porte était fermée à clef, sa fille présente est intervenue : elle a été violée !

Pour qu’on puisse se défendre il devient évident qu’il faut modifier la réglementation sur le port d’armes corrélativement à la réglementation sur la légitime défense. Une arme c’est dangereux comme une voiture peut l’être. Aussi, un permis pourrait être instauré dans lequel on apprendrait l’usage des armes mais aussi la règlementation notamment sur la légitime défense. Un nouveau délit relatif à la surveillance de son arme qui serait inadmissible de laisser trainer à la porté d’un enfant pourrait être créé… Que sais je encore dans le sens de garantir une bonne sécurité ?

En plus cela serait bon pour l’économie : un marché énorme de vente d’armes, de munitions, une expansion phénoménale des écoles de tirs… Pour convaincre Bercy : de la TVA en plus et…des taxes sur les permis. Bref, le rêve pour l’État.
Mais le citoyen armé c’est un citoyen devenu majeur : un cauchemar pour nos politiciens et pour les voyous, leurs frères d’armes.

Villeneuve, Résistance républicaine Midi Pyrénées




Villeneuve

Paysan,Vilain insoumis, j'aime Voltaire, j'admire Maurice Barrès. La lumière fut le 26 août 1789 : Tòca-i se gausas (Gaston de Foix) [Touches-y, si tu oses]. Résistance républicaine Midi Pyrénées


15 thoughts on “Le citoyen armé ? Un citoyen devenu majeur : un cauchemar pour nos politiciens et pour les voyous, leurs frères d’armes

  1. carton dominique

    je ne voie que du bla-bla sur votre site, il faut prendre les armes, et vire tous les islamiste de France. ferme nos frontière, ou sont vos combattants!!!!
    je n’attente que ça, je ne suis pas tout seul quand même !!!!.

  2. hoplitehoplite

    « Si les armes sont déclarées hors la Loi, alors seuls les hors la Loi auront des armes. » (Devise de la NRA)

    Cher Villeneuve, il n’est guère besoin d’une nouvelle réglementation, d’encore des lois, toujours des lois qui ne servent strictement à rien. Il existe des dizaines de lois concernant le transport, la détention, la vente d’armes en France et en Europe. Est-ce que les assassinsles respectent?

  3. Aetius

    Dans une société où les armes sont illégales, seuls les délinquants sont armés.
    Moins un état est démocratique, plus sa législation sur les armes est restrictive et coercitive.
    Toutes les dictatures ont eu en commun – aujourd’hui encore – d’interdire l’acquisition et la détention d’armes à leurs administrés.
    On n’a jamais pu observer de corrélation entre le nombre d’armes détenu et les crimes commis par arme à feu ; les statistiques étatiques intègrent les suicides avec arme à feu et les accidents de chasse pour faire monter les chiffres.
    Dans les sociétés où une majorité de gens sont armés, avec le droit de porter leurs armes, on a toujours vu la délinquance reculer, parfois au point de devenir marginale.

  4. hathoriti

    J’ai appris que, en vertu d’une nouvelle loi, (je ne sais pas si elle est passée), tous les chasseurs qui iront acheter des cartouches neuves devront immanquablement rapporter au magasin leurs cartouches vides afin de prouver qu’ils ont bien tiré sur sangliers, chevreuils, lapins et autres innocentes bêtes ! Etes-vous au courant, Villeneuve de Midi Pyrénées ?

      1. Christine TasinChristine Tasin

        ça ne me semble pas possible tout simplement vous les retrouvez comment les cartouches après avoir tiré, au milieu de la nature ?

        1. Fantomas

          Les étuis (plastique) des cartouches restent engagés dans les canons après le tir, quand il s’agit de cartouches de chasse. Il n’y a pas d’éjection après mise à feu de l’amorce et départ du projectile, comme pour les armes de guerre (Kalachnikov, Famas, M16… Pistolet automatique).
          Pour les revolver (système à barillet), c’est la même chose; les étuis restent engagés dans les logements du barillet.
          Il n’y a que pour les armes de guerre que les étuis sont éjectés à distance du tireur.
          Il est vrai qu’on peut aussi chasser avec des armes utilisant des cartouches à balles; c’est le cas pour le tir au gibier africain où l’on utilise par exemple la Winchester.

          Il est donc tout à fait possible de réclamer les étuis pour l’obtention de nouvelles cartouches.

          Maintenant, ce genre de loi visant surtout à entraver l’usage des armes, il est évident qu’on se satisfera en haut lieu de l’absurdité qui consiste à exiger aussi la présentation des étuis de cartouches à balles (Winchester par exemple) que le chasseur devra prendre soin de récupérer sur le terrain après avoir fait feu. Quelle rigolade ! On dira que c’est une mesure utile pour maintenir la propreté de nos campagnes 🙂

          A l’armée, nous étions obligés d’aller ramasser les étuis tombés sur le champ de tir après les exercices ! Alors, rien ne devrait étonner qui que ce se soit dans cette affaire. Nous vivons dans un pays gouverné par des crétins, il faut bien le dire !

          La seule manière de s’en sortir sur ce plan-là, c’est de recourir aux armes clandestines. Car le gouvernement préférerait vous laisser vous faire égorger pour ne pas faire d’amalgame, plutôt que de vous laisser vous armer pour vous permettre de vous défendre. Je crois que quoi qu’on en dise, jamais il n’y eut en France une telle collaboration anti-française de la part d’un gouvernement, au point de mettre sciemment en danger de mort toute notre population. La haute trahison est à son paroxysme et jamais on ne fera mieux qu’avec cette gauche-là. C’est une véritable honte ! C’est à vomir…

  5. yoniii

    hi

     » Moins un état est démocratique, plus sa législation sur les armes est restrictive et coercitive.  »

    absolument

    ceci dit ;

    1) les loi fondmentale donne le doirt aux peuple de prendree le pouvoir contre tous etat

    2) les loi fondamentale donne le doit au peuple de ce defendre par les arme si necessaire

    3) la liberté ; la veritable democrtie , la survie de soi meme et des autre patriotes , etc

    passe par les armes …

    un patriotes sans arme ,
    c est un patriote qui de faite ne peut rien faire de concret sur le terrain

    par ailleurs

    1) l histoire a prouvé , que ce qui est important ce n est pas les lois , c est la nature de ses lois

    l histoire a prouvé que certainne loi doivent etre respectér parece que respectable

    d autres lois doivent etre violé , bafoué , non respecter parce non respectable en soit

    un generale russe disait lors du conflit russo japonais avant 1917

     » le propre d une frontire c est d etre violé , on traces des frontiere et des lois , justement pour qu elles soient violé  »

    les patriotes doivent etre armées , car seul eux feront le sale boulot pour la survie de notre civlisation occidentale

    by

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Certes, mais une fois qu’on a dit tout ça, on n’a pas donné le droit ni la possibilité aux patriotes de s’armer…

  6. pop

    « Aucun pays n’est plus paisible et n’offre une meilleure police que ceux où la nation est armée. »
    — Comité de Rédaction de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen, 18 août 1789

  7. François

    Les criminels seront toujours armés et aucune loi ne les désarmera. La loi peut les forcer à cacher leurs armes, mais ils sauront toujours le moment venu être plus armés que leurs victimes. Les lois prohibant le port d’armes ne sont pas autre chose que des lois qui désarment des victimes potentielles.

  8. xtemps

    Il y à des moments où je me demande si le pouvoir n’aurait pas fermé les frontière, c’est encore contre le peuple enfermé avec les djihadistes, tellement qu’ils sont tordus, car ils prennent toujours pas de décision justement pour cette saleté d’Islam chez nous.
    Ces dirigeants sont vraiment des criminels.

  9. SergeB

    Quelques citations qui valent un éditorial, quand on pense à l’initiative anti-armes:

    « Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne ».
    Article 3, Déclaration universelle des droits de l´homme, 1948

    « Les lois qui interdisent le port d’armes ne désarment que ceux qui ne sont ni enclins, ni déterminés à commettre des crimes. De telles lois rendent les choses pires pour les victimes et meilleures pour les assaillants ; elles tendent plutôt à encourager qu’à prévenir les homicides, car un homme désarmé peut être attaqué avec plus de facilité qu’un homme armé ».
    Cesare Beccaria, Criminologue, 1764

    « Le développement des mass media permet des manipulations auxquelles ni Hitler ni Staline ne pouvaient rêver (…) Le citoyen occidental en est bien plus abruti que ne l’était le Soviétique moyen par la propagande communiste. Ce totalitarisme démocratique est la dernière phase de l’évolution de la société occidentale ».
    Alexandre Zinoviev, La Grande Rupture, L’Age d’homme, 1999.

    « La seule raison de l’enregistrement des armes, c’est la confiscation des armes ».
    Chris Knox, 1966

    « Dans un certain sens, tous les politiciens, de toute tendance, sont des communistes, plus intéressés par le paraître que par la réalité ».
    Un officier russe, dans un roman de Tom Clancy.

    « La plus stupide erreur que nous pourrions commettre serait d’autoriser les races soumises à posséder des armes. L’histoire démontre que tous les conquérants qui ont permis aux races soumises à porter les armes ont préparé de la sorte leur propre chute ».
    Adolf Hitler

    « Que celui qui n’a point d’épée vende son manteau et en achète une ».
    Evangile selon St Luc 22/36

    1. Fantomas

      Ajoutons à cela que le patriote est celui qui doit être prêt à se battre contre son propre gouvernement.

  10. SergeB

    Le 911 sera toujours en retard. Rejeter ce qui va de soi, comme la propriété de moyens de défense, équivaut à accorder le monopole de la sécurité aux politiciens et à leurs fonctionnaires. Cette dépendance peut avoir des conséquences tragiques puisque les pays où les citoyens ont été désarmés sont précisément ceux où il y a eu et où il y a des génocides et de la violence étatique. La principale violence, en effet, est historiquement celle venant des États. Seulement au 20e siècle: 170 millions de victimes. (Voir Innocents Betrayed qui porte en haut de page une citation du libertarien Ron Paul, maintenant membre républicain du Congrès: « Innocents Betrayed… shows why gun control must always be rejected. »)

Comments are closed.