Elle avait 25 ans, elle aimait rire et danser… A nous d’entrer en guerre contre les barbares


Elle avait 25 ans, elle aimait rire et danser… A nous d’entrer en guerre contre les barbares

Hier, un ami de ma compagne a appris la perte d’une de ses proches. Elle avait 25 ans et aimait danser et s’amuser. Ses parents la cherchaient partout via les réseaux sociaux depuis la nuit de vendredi et ont appris sa mort à l’hôpital où elle « reposait ».

Vous que je ne connaissais pas, vous auriez pu être nous. Vous aviez des amis, vous aviez des amours, vous aviez des familles. Et puis, il n’y a plus rien. Il n’y a plus que l’immense douleur et les larmes de ceux qui vous aimaient et vous chérissaient, de ceux qui avaient avec vous des projets et des complicités. Ils ont détruit tout ça, les barbares immondes que notre pays inconscient a tolérés sans excuse valable.

Maintenant, allons-nous avoir enfin le courage de cesser de tolérer cet islamo-fascisme, ces femmes en burqa qui se promènent désormais partout sans problème, ces hommes barbus qui imposent la fin du porc, des piscines mixtes et des gynécologues hommes ? Ceux qui insultent mes amies l’été quand elles portent des jupes légères et veulent imposer le ramadan en France.

Honte aux politiques qui cautionnent cela. Honte aux hommes et aux femmes qui disent « pas d’amalgame » ou s’en moquent, un peu comme j’en ai entendus hier soir. Honte à ceux qui n’ont pas écouté le peuple et ont laissé proliférer les mosquées salafistes partout sur le territoire français, même dans des petites villes que j’ai connues il y a  quinze ans paisibles et qui abritent désormais  des mosquées avec des jeunes habillés de façon… pas très occidentale.

Paris est vide depuis hier : il n’y a pas de voitures, pas de cinémas ouverts, pas de lieux culturels qui puissent nous distraire un peu de notre chagrin, pas de restaurants. Il n’y a que nos larmes. Et moi qui aime tant l’Histoire, je pense aux premiers jours de l’invasion allemande à Paris il y a plus de 70 ans.

Le discours politique est le même qu’en janvier après « Charlie Hebdo » et pour l’instant, on entend les mêmes phrases de nos compatriotes, panurgesques. Mettre chacun une bougie à sa fenêtre ne changera rien. Bien sûr (photo jointe), hier je suis allée déposer des fleurs devant le Bataclan, une salle que je connais bien. Nous étions nombreux à pleurer, à nous prendre dans les bras.

Mais nous sommes désormais en guerre.

Ne plus voir ça ? Seule solution : entrer TOTALEMENT en guerre contre les barbares et accepter de redevenir un pays sécuritaire avec fermeté et violence s’il le faut. Nous sommes des pervers à croix qu’il faut éliminer ? Eliminons-les.

Marie Jao





16 thoughts on “Elle avait 25 ans, elle aimait rire et danser… A nous d’entrer en guerre contre les barbares

      1. JackJack

        J’aurais dû vérifier évidemment…. Je lis tellement d’articles de toutes origines que je me suis laissé avoir. Désolé. Le monde des internautes se fâche et c’est parfait. Reste à souhaiter que les lecteurs et adhérents se multiplient jusqu’à ce leur rouleau compresseur chasse ce gouvernement de coupables dans son entier.

  1. Philippe Mangé

    Les services de l’état civil DOIVENT refuser le prénom Mohamed ! Tout de suite car c’est un prénom d’assassin en puissance !

  2. Christian

    Quand j’ai entendu à la télé ses attentats, j’ai ressenti une douleur me serrer et puis une très grande rage et de la haine contre tout ses salopards qui grouillent en France. Quand va t’on comprendre qu’ils ne peuvent pas nous blairer et qu’il faut foutre tout ça dehors. Il y en à marre maintenant, la France appartient aux Français, pas aux musulmans qui ne veulent pas s’intégrer à cause d’un islam incompatible avec nos valeurs. Ce sont nos jeunes, nos enfants qui viennent de payer le prix fort d’une politique impossible avec ses gens là. Il faudra combien de morts en plus pour que ce gouvernement de lèche babouche s’en rende compte.Je suis furax.

  3. hathoriti

    Ils ont dit dans leur message, les macaques, que la France était le pays qui portait la Croix partout ! Ah Ouais ? Maintenant, à ces abrutis, portons-leur les bombes et la mort ! On ne discute pas avec ça ! Aux armes !

  4. xtemps

    La colère est entrain de monter partout en Europe, que bien sûr les médias malsains ne veulent pas montrer, c’est la fin de cette union européenne de malheurs, vite Nuremberg, pour nos morts à ajouter aux monuments aux morts, qu’ils ne savaient pas qu’ils étaient en guerre, morts pour avoir fait confiance à des tordus aux pouvoirs et lâches, morts sans pouvoir se défendre, toujours des lâches musulmans, forts devant les faibles et faibles devants les forts comme dans leurs habitudes, ils ont toujours perdu devant les vraies armés déterminés et résolus, car c’est des lâches.
    C’est pas difficile de tirer sur des gens sans défenses, des hommes, des femmes et des gosses, çà va leur coûter très chère.
    Bizarre que les attentats ne se font jamais contre les chef d’états responsables, pourquoi toujours contre les peuples! qui ne décident de rien.

  5. Diogène

    Ce qui vient de se passer est terrible, pétrifiant.
    Plein de jeunes, qui ne demandaient qu’à vivre, ont été fauchés, gratuitement, au nom d’une idéologie qui ne sait promouvoir que la mort, l’enfer sur terre.

    Je vous livre ceci à méditer :

    « La religion fait peut-être aimer Dieu mais rien n’est plus fort qu’elle pour faire détester l’homme et haïr l’humanité. » Boualem Sansal (2084).

    Restons dignes.

    Diogène

  6. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Parmi tous les discours qui se sont succédés ces derniers jours sur les ondes, j’ai retenu celui de Jean-Christophe Lagarde, (UDI) si j’ai bien entendu… Il a été admirable, disant « qu’il fallait que la laïcité s’impose à tous, y compris dans les universités envers les femmes, que le voile ne devait plus y être toléré ! Quant aux mosquées qu’attend l’Etat pour chasser les imams qui tiennent des discours haineux ? » Ajoutant qu’il fallait fermer ces mosquées… Alors, les 2 journalistes qui lui tendaient le micro on fait chorus plusieurs fois pendant son discours, pour l’interrompre, lui signifiant même que son temps de parole était terminé alors qu’il s’exprimait encore !
    On voit bien qu’aucun massacre ne viendra à bout de la complaisance des médias envers leur islam chéri. Mais, qu’attendent-ils pour aller vivre au Maroc ou en Tunisie ?

  7. Christian

    Je te fou mon billet que ses islamobobos pensent que l’islam n’est pas responsable car c’est une religion de paix et d’amour.

    1. Marie Jao

      Pas d’amalgame, disent-ils, Christian, pas d’amalgame. Commencent à tous me gonfler. Je crois que je suis mûre 🙂

Comments are closed.