Apprenez les quelques coups qui demandent technique et rapidité


Apprenez les quelques coups qui demandent technique et rapidité

http://resistancerepublicaine.eu/2015/des-voyous-harcelent-vos-gosses-petez-la-gueule-a-leurs-parents-ou-apprenez-la-boxe-aux-votres/

J’ai fait 10 ans de karaté shotokan à Bordeaux avec 3 maîtres venus de Tokyo pour » la gloire, « pas pour l’argent, ils vivaient très chichement ; nous, les élèves on les aidait comme on pouvait. J’en ai même hébergé un gratuitement chez moi pendant 3 mois. Il faisait 15 kms matin et soir pour aller à pied ( !) faire son cours de karaté !
C’étaient parmi les meilleurs jeunes maîtres de Tokyo, envoyés en France par ordre, c’était un honneur à ne pas refuser à leur maître à eux, quitte à laisser leur travail et leur éventuelle fiancée.
Vous imaginez la qualité de leur enseignement : c’était le meilleur dojo de Bordeaux, nous étions harcelés par le RPR et autres, méprisés par les autres dojos des bobos bordelais bien en vue ( une jolie débutante avait sa ceinture marron en 6 mois seulement…).
Le maître Senseî MICHIGAMI ( paix à ses cendres, il a enseigné jusqu’à l’âge de 84 ans malgré de nombreuses blessures) était le plus haut gradé au monde en judo en-dehors du Japon, très haut niveau aussi en karaté et en jiu-jitsu, mais il ne voulait pas en parler, et il nous interdisait formellement les rencontres avec les autres dojos bordelais, en tout cas en combats, uniquement en katas ( figures imposées imitant les combats).

Inutile de dire qu’au bout de 2 ans, un élève commençait à savoir pas mal se défendre contre des agressions de rue, les voyous le sentaient et nous n’avions même pas à nous battre, on les prévenait calmement et ils s’enfuyaient…
Idem sur le tatami, en plein combat ( jiu-kumite), les quelques voyous qui étaient attirés par la haute réputation du club, quand ils sentaient que je les dominais dès le début, arrêtaient tout pour discuter ( ??) faire des remarques techniques, gagnert du temps…
Je n’en ai vu aucun d’excellent et de loyal. Je n’en ai vu que très peu qui « tenaient » plus d’un ou deux mois , alors qu’ils avaient payé l’année entière.

Dans la rue, presque toujours une racaille seule, islamisée ou pas, s’enfuira devant une personne résolue et un peu entraînée.

Continuez, les jeunes, surtout les femmes, apprenez un minimum de coups, d’esquives, de défenses redoutables et qui ne nécessitent pas de la force musculaire, seulement un peu de technique et de rapidité.

Ces gens sont des lâches quand ils ne sont pas en bande, méfions nous seulement des coups de couteau dans le dos, comme en Israël en ce moment.

Amitiés patriotiques et courage à tous, on en a sacrément besoin en ce moment.

Pierre 17430

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Pierre17430

Né en 1948 dans le 17, VRP retraité, patriote, mélomane et grand lecteur


15 thoughts on “Apprenez les quelques coups qui demandent technique et rapidité

  1. Philippe le routier

     » Pierre17430
    Né en 1948 dans le 17, VRP retraité, ancien parachutiste, patriote, mélomane et grand lecteur.  »

    Ça devient dur par ici !
    On commence à être nombreux comme anciens militaires et ça pose problème puisque l’on devrait se parler en commençant par le grade si on veut respecter le protocole. ?

    Non, on laisse tomber le protocole !

    J’aimerais juste ajouter ma contribution sur un point.
    Pierre a fait du karaté…
    … Mais il parle tout de même du judo et du jiu-jitsu et ça c’est bien, car, souvent, les adeptes d’un art martial ont presque du mépris pour les autres arts martiaux (ce qui est justement très con)

    En fait, il n’y a pas un art martial parfait.
    Mais il y en aura toujours un qui vous conviendra.

    Si vous trouvez le bon du premier coup, tant mieux, dans le cas inverse, si au bout d’un an ça ne vous convient pas… Changez ! Ce que vous aurez appris durant cette année ne sera pas perdu, ça sera un plus.

    En fait, le but premier des arts martiaux c’est d’acquérir de la confiance en soi.

    En karaté pur, bien que j’en possède quelques rudiments, j’ai beau être une armoire, il y a de fortes probabilités que je me ridiculise face à un karatéka puisqu’il y a des règles.

    En combat libre j’aurais mes chances, car mon expérience ne m’impose aucune règle.

    Gardez ça en tête.
    Ayez confiance en vous…
    … Et oubliez les règles -il n’y en a aucune si on vous agresse- votre unique but doit être de sauver votre vie, ou, celle de celui ou celle que vous aurez décidé d’aider.

    Ensuite, si vous pouvez faire que votre, ou vos, adversaires finissent à l’hosto c’est encore mieux, quelques mois à bouffer avec une paille ça peut les calmer, mais ça n’est pas indispensable non plus, inutile de vous mettre en danger, restez dans vos limites.

    Et soyez sans crainte, les arts martiaux vous apprennent ou sont vos limites, ça vient tout seul.

  2. Christian

    Mon fils ceinture noire de jujutsu à des copains qui font différent art martiaux comme judo ,karaté, et crav maga et tous se respectent,

    1. Philippe le routier

      J’ai dit « souvent » pas « systématiquement » Christian, et de plus, j’ai 42 ans, je parle de mon ressenti.

      Mais ce que vous dites me rassure, car j’en avais plus que marre de ces fichus controverses pour savoir qui pratiquait le meilleur art martial, si elles ont cessé j’en suis le premier ravi.

      Ça donne tort à mon analyse en partie… Tant mieux !
      Ça prouve que les choses évoluent dans le bon sens.

      J’encourage cependant votre fils a ne pas se contenter de la ceinture noire… Il y a les Dan au dessus !

      S’il en a le temps et l’envie bien sûr, ceinture noire c’est déjà très bon et la vie ne doit pas se limiter à un sport, aussi passionnant soit-il, mais du peu que vous en dites, je pense qu’il a déjà compris cela, je ses amis aussi.

  3. coco

    « Continuez, les jeunes, surtout les femmes, apprenez un minimum de coups, d’esquives, de défenses redoutables et qui ne nécessitent pas de la force musculaire, seulement un peu de technique et de rapidité. »

    Pour nous les femmes, cela doit être une bonne solution, car notre force musculaire est un bien grand obstacle pour nous défendre.

  4. gentilitas

    Les arts martiaux mis à part, je peux aussi proposer le port très élégant du Flamethrower M9, lance-flammes US utilisé pendant la guerre du Vietnam. Un tantinet encombrant dans les transports en commun, certes, mais tellement dissuasif quand un con vient vous demander du feu…

    1. Philiberte

      Merci! il n’y a pas de club dans mon département arriéré ( la Nièvre!), mais j’envisage de faire un stage, si mes vieux os tiennent le coup!

  5. Laurence

    Eh oui. C’est pourquoi, ainsi que je l’ai déjà raconte, je me suis mise à la self-défense.
    Mes enfants aussi. Mon fils commence d’ailleurs à être assez dangereux, si on lui cherche noise s’entend.
    Nous prenons des cours avec Philippe, 10ème dan de beaucoup de sports dits de combat. Philippe a adapté plusieurs techniques, dont le krav maga, afin que n’importe qui et surtout les plus du tout sportifs comme moi ou même la grand-mère ou le petiot dans la cour de maternelle puissent se défendre. Et c’est très efficace!
    Dernièrement, un connard ( appelons un chat un chat ) me grille la priorité et se permet de m’insulter. Comme j’osais lui répondre le gusse me lance  » z’avez la chance d’être une femme, si vous aviez été un homme je vous en collais une » et là le tigre m’a habitée. Sans m’en rendre compte et selon ma fille qui était présente, j’ai comme triplé de volume et d’une voix contenue j’ai répondu :  » essayez, juste pour voir, j’ai justement envie de tordre un bras et foutre un mec par terre. J’ai besoin d’une mise en pratique…. » Le type s’est soudainement débiné.
    Après il a fallu que je fasse des exercices de respiration pour calmer ma colère, car ce genre de situation vous infantilise quand bien même vous parvenez à la gérer. Les insultes sont pires que les coups.
    Cependant, après réflexion et hourrahs de la part des gamins présents à cette heure matinal devant le collège, je me suis sentie un peu mieux et ai pu assurer mes cours à peu près sereinement.

    Nombre de ces techniques sont assez simples à appliquer, certaines sont plus difficiles car elles demandent à devenir des reflexes, mais toutes sont faisables par le vulgus pecus, comme moi.

    Pour les brestois et alentours : dojo de P.Floch près de la place de Strasbourg. Pour les autres trouvez un club près de chez vous et allez y. Et dans l’attente, utilisez vos dents et vos ongles, c’est aussi très efficace.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      j’ai supprimé, on n’a gardé l’info que pour les adhérents de RR. Et tu n’es pas libre le 22 d’après ce que tu as écrit ?

      1. Philiberte

        J’ai aussi écrit que je pouvais venir à un autre stage éventuel. Mais ne t’inquiète pas, je vais chercher ailleurs.

Comments are closed.