Risque de trouble à l’ordre public : les Maires peuvent refuser les « réfugiés »


Risque de trouble à l’ordre public : les Maires peuvent refuser les « réfugiés »

Bravo au maire d’Etival-Clairefontaine qui refuse d’accueillir les migrants de Calais http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/vosges-un-maire-refuse-daccueillir-15-migrants-de-la-%C2%ABjungle%C2%BB-de-calais/ar-CC64A3?li=AAaCKnE

Il semble qu’il y ait une faille dans le droit…

Il est vrai que le Préfet a le droit dorénavant de passer par-dessus le droit des maires, et Valls nous avait prévenus il y a peu

http://resistancerepublicaine.eu/2015/coup-detat-valls-decide-de-remplacer-les-maires-qui-refusent-la-mixite-sociale-par-les-prefets/

Mais le maire d’Etival-Clairefontaine a trouvé la parade : le risque de trouble à l’ordre public... Magique. Et succulent de voir se retourner contre les préfets ce prétexte si souvent mis en avant pour interdire nos manifestations…

Vous pouvez soutenir monsieur Christian Fegli, Mairie, 4 rue Vivier, 88480 Étival Clairefontaine
 Téléphone : 03 29 41 52 19, Fax : 03 29 41 72 57

Ah! Si tous les maires de France voulaient se donner la main…

Liste des maires des grandes villes françaises
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_maires_des_grandes_villes_fran%C3%A7aises

Pour les y aider, vous pouvez envoyer à vos maires ( et aux autres ) une missive du genre de celle-ci, que j’ai envoyée à mon Maire :

Monsieur le Maire, 

Vous avez sans doute appris que certains édiles, dont monsieur Christian Fegli, maire d’Etival-Clairefontaine, refusent d’accueillir des « migrants » de Calais ou d’ailleurs, à cause du risque de trouble à l’ordre public que cette hospitalité générerait.

Je me permets d’insister auprès de vous afin que vous suiviez son exemple. Votre devoir de premier magistrat et citoyen de la commune étant en effet d’assurer la sécurité et la tranquillité de vos concitoyens.

Vous savez sans doute, Monsieur le Maire, que l’immense majorité des « réfugiés » sont dans leur immense majorité (chiffres de l’UNU,72%) des hommes seuls, dans la force de l’âge, et à plus de 80% musulmans. Ces deux faits font courir un risque à nos filles et femmes puisque l’islam encourage les musulmans à considérer les femmes non voilées comme des prostituées ou des esclaves sexuelles.

C’est si évident que au Danemark et en Norvège ont été mis en place des cours d’éducation sexuelle pour les réfugiés.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/au-danemark-comme-en-norvege-des-cours-de-comportement-sexuel-aux-refugies/

C’est si évident qu’en Allemagne des enseignants eux-mêmes appellent à la vigilance de tous pour lutter contre les relations sexuelles avec les « réfugiés ».

http://resistancerepublicaine.eu/2015/des-enseignants-allemands-mettent-en-garde-contre-les-relations-sexuelles-avec-des-refugies/

C’est si évident que la presse allemande s’inquiète de la vague de viols commis par des « réfugiés ».

http://resistancerepublicaine.eu/?s=viols+en+allemagne

Par ailleurs, Monsieur le Maire, dans une France en crise économique, quand nos jeunes sont obligés de rester vivre chez leurs parents faute de logement à prix décent, quand nos concitoyes dansent devant le buffet vide faute d’emploi ou de ressources correctes, il reste à craindre des réactions épidermiques de notre population envers les étrangers qui, sans avoir jamais cotisé, bénéficient de logement de d’aides diverses et variées leur donnant un niveau de vie supérieur à celui des nôtres.

Le risque de trouble à l’ordre public est donc bien réel et je vous invite à  en tenir compte pour refuser toute installation de « réfugiés » dans notre commune.

Christine Tasin

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Risque de trouble à l’ordre public : les Maires peuvent refuser les « réfugiés »

  1. JackJack

    Puissiez-vous être entendue Chère Christine, mais il est à craindre qu’il faudra des troubles dans les communes ayant accueilli ces « réfugiés » dans la force de l’âge, mâles qui ne chercheront nullement à se retenir, pour que les administrés de ces communes commencent à se demander quoi faire, avant de faire quoi que ce soit…

  2. MAQUIGNON

    Soutenez massivement ce maire – si vous les laissez s’installer …vous êtes cuits pour des lustres et des lustres !

  3. deniauddeniaud

    je viens d’écrire un mail à l’instant à mon Maire socialiste, grâce à votre lettre-type, chère Christine.

    Jai même poussé le vice en mettant « mes salutations respectueuses »…
    par contre j’ai utilisé mon pseudo !! étant connu pour avoir été dans l’opposition divers droites récemment…
    Prudence quand même, avec tous ces acharnements judiciaires.

    J’écris une lettre postale à Monsieur le Premier Sinistre, comme vous conseillez, avec mon pseudo.
    Amitiés chère Christine.

  4. deniauddeniaud

    je viens aussi de téléphoner sans problème à la mairie d’Etival-Clairefontaine : la secrétaire a pris en note mes félicitations au maire pour sa décision ; elle voulait savoir de quelle région j’appelais.
    Faîtes comme moi, les patriotes, ça encourage et c’est positif !

  5. hathoriti

    Mmmmm….Pour certains maires qui prennent à coeur leur devoir de 1er magistrat de leur agglomération et se soucient de leurs administrés, combien vont baisser leur froc devant les menaces d’un gouvernement minable de misérables traîtres ?

  6. Faivre G

    Qui les attirent.

    Il y a sûrement des maires qui dans un premier temps, sont contents de remplir des logements vides, de pouvoir maintenir des classes… et dans un deuxième temps, se mordront les doigts quand ils vont decouvrir les joies du « vivre ensemble » avec des gens qui vont vouloir imposer leur mode de vie… Hélas, il sera trop tard…

  7. huguettehuguette

    ils sont répartis sur notre territoire et c’est grave car cela donnera plusieurs foyers d’insurrection! comment croire que ces jeunes musulmans vont devenir des agneaux et devenir de bons français et de galants et courtois jeunes gens??allons on nous force la main et la guerre civile est à nos portes

Comments are closed.