Depuis 2012 la Suisse se préparerait à une guerre civile en Europe pour cause d’invasion migratoire


Depuis 2012 la Suisse se préparerait à une guerre civile en Europe pour cause d’invasion migratoire

Les Suisses sont si conscients de ce qui va arriver que certains de leurs exercices militaires sont basés sur une invasion migratoire de l’Europe provoquant une guerre civile: voici un article daté de 2012 !! Il y a trois ans !!!

LA SUISSE SE PRÉPARE À UNE GUERRE CIVILE EN EUROPE !
En septembre dernier, la Suisse a organisé des manœuvres militaires simulant une guerre civile en Europe, avec pour conséquence un afflux massif de réfugiés en provenance des pays touchés par le chaos – dont la France. Un scénario de science-fiction pour nos dirigeants comme pour nos grands médias, qui ont tout intérêt à ce que vous continuiez à dormir tranquille.

Plus fort que Roland Emmerich: Stabilo Due, la fiction suisse qui fout les foies !
Plus fort que Roland Emmerich: Stabilo Due, la fiction suisse qui fout les foies !
Une information capitale vient de sortir de façon confidentielle dans quelques médias étrangers, curieusement très peu relayée par les grands médias français: en septembre dernier, la Suisse a organisé des manœuvres militaires, désignées sous le nom de code Stabilo Due, simulant une guerre civile en Europe avec pour conséquence un afflux massif de réfugiés venus chercher assistance et sécurité au pays du gruyère.

La presse suisse en parle, ainsi que la presse américaine:

http://lejournaldusiecle.com/2012/10/15/la-suisse-se-prepare-a-dimportants-soulevements-en-europe/

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-suisse-se-prepare-a-d-importants-soulevements-en-europe.aspx?article=4084057682G10020&redirect=false&contributor=Mac+Slavo.

http://20committee.com/2012/10/07/might-the-eu-crisis-get-really-really-ugly/

Quatre nouveaux bataillons spécialisés ont été formés en Suisse ces derniers mois et seraient désormais opérationnels, destinés à être déployés le long des frontières helvétiques en cas de soulèvement populaire dans les pays voisins, et pour anticiper les désordres sociaux qu’un afflux massif de réfugiés provoquerait. Sept drones ont en outre étés commandés à Israël, et seront également affectés à la surveillance des frontières:

http://www.lematin.ch/suisse/drone-israelien-suisse-vatelle-acheter/story/25485429

Les Suisses sont des gens prudents et raisonnés, assez peu réputés pour leur fantaisie ou leur paranoïa. Leur neutralité légendaire repose sur le fait qu’ils disposent d’une armée de 200.000 hommes et qu’ils sont capables, en cas de conflit, de mobiliser quasi instantanément l’ensemble de leur population masculine, laquelle est entraînée au combat puisqu’obligée d’effectuer périodiquement des sessions de formation militaire. Isolés de part leur neutralité, ils sont donc très pointilleux sur la question de leur propre sécurité, c’est pourquoi ils observent de près ce qui se passe chez les voisins, et pas question pour eux de se laisser prendre au dépourvu.

Organisées à l’initiative du Conseiller fédéral Ueli Maurer et supervisées par le Ministre de l’Armée Suisse André Blattman, ces manœuvres sont essentiellement destinées à usage interne, afin de montrer à la population que le pays n’entend pas se laisser submerger par une invasion migratoire au cas où les problèmes des pays limitrophes tourneraient en guerres civiles et violences incontrôlables.

Vous ne verrez pas cette info sur TF1 ou ailleurs !
L’analyse de Maurer est aussi clinique qu’inquiétante: les pays européens ne consacrent plus de budget suffisant à leur défense nationale et à leur police, et leurs moyens militaires comme de maintien de l’ordre sont désormais très nettement insuffisants en cas de soulèvement massif des populations. Des émeutes et affrontements généralisés – à caractère ethniques et communautaristes essentiellement, selon les prévisions suisses – ne pourraient donc être contrôlés et maîtrisés par les États. Le chaos, l’anarchie, la misère et la faim s’installeraient, et les populations chercheraient massivement à émigrer… vers la tranquille Suisse voisine notamment.

Prévoyante, la marmotte Suisse est donc parée à cette éventualité incroyable d’une guerre civile sanglante et dévastatrice imminente au sein de l’Europe, tandis que dans le même temps les dirigeants et médias officiels des pays concernés (France, Espagne, Italie, Grèce et Portugal en tête) continuent de ne rien vouloir voir venir, de ne surtout rien envisager d’aussi apocalyptique. Tout cela n’est que science-fiction, ils sont gentils les Suisses mais ils délirent, dormez tranquilles citoyens européens, tout va bien et rien ne se passe !

Jusqu’au jour – inévitable de notre point de vue et de celui de bien d’autres sentinelles – où ça va péter grave. Car ça va forcément finir par péter grave, les prévoyants Suisses ont évidemment raison, et bien plus vite qu’on le croit, faut vraiment vivre au pays des bisounours pour ne pas voir le cataclysme arriver. Mais il est vrai que dirigeants et médias institutionnels vivent en grande majorité depuis longtemps au pays des bisounours, ils ne peuvent donc pas vraiment comprendre la gravité de la situation des peuples européens.

Et puis aussi et peut-être surtout, il s’agit de ne pas effrayer le petit peuple avec la diffusion de nouvelles à ce point alarmistes et cafardeuses. Pour ce faire, on peut compter sur nos médias institutionnels pour conserver les oreilles couchées, ne pas provoquer de débats susceptibles d’embraser les esprits et prendre le risque d’allumer l’étincelle qui pourrait conduire à de violents soulèvements et affrontements, à caractère ethnique ou religieux notamment.

Des étincelles de type Merah ou Breivik, par exemple, dont la DCRI sait à quel point ces deux types de profils connaissent une prolifération quasi exponentielle en Europe ces derniers mois.

On l’a compris, nous, et depuis longtemps: on court au désastre. Mais maintenant on sait aussi qu’en l’absence de moyens de défense nationale efficace (armée et police), ne reste plus aux citoyens européens qu’à serrer les fesses et prier pour que le cauchemar ne se produise pas trop vite.

Et, pourquoi pas, à fréquenter les clubs de tir et de ball-trap pour ne pas être pris au dépourvu le moment venu, quand il s’agira de défendre, armes à la main, les valeurs de notre civilisation.

Alain de Catalogne, responsable Résistance républicaine Espagne

Note de Christine Tasin

Article confirmé, d’une certaine façon,  par cette note sur l’article consacré au service militaire en Suisse de Wikipedia

La doctrine militaire s’articule dans le cadre d’une coopération plus ou moins explicite avec les pays limitrophes, doctrine du pas de vide militaire qui vise à éviter que la Suisse ne devienne le ventre mou d’une Europe soumise à une invasion massive.

Il est fait essentiellement référence dans cet article d’Alain de Catalogne à un exercice militaire exercé en 2012 que les auteurs des articles cités sont extrapolés pour en faire une préparation particulière. En 2012 exercice pour défendre les frontières en cas de guerre civile en France, en 2013, exercice pour défendre la Suisse au cas où l’effondrement de l’euro mènerait les Français à vouloir attaquer la Suisse… http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/09/29/un-exercice-militaire-suisse-simule-l-attaque-d-une-france-surendettee_3486756_3214.html . Toutes suppositions dont nous sommes bien placés pour savoir qu’elles n’ont rien d’utopique.

Ne prenons pas à la légère les exercices militaires proposés par nos voisins, qui sont sans doute encore mieux renseignés que nous sur les risques que nous courons et donc les leurs par ricochet...

Il faut néanmoins noter que la Suisse subit la même évolution (les mêmes manipulations/pressions serait plus juste) que le reste de l’Europe pour que disparaisse son armée ou, à défaut, pour que cette dernière voie ses effectifs et son efficacité diminuer…

L’armée a vu ses effectifs et la durée d’entraînement des hommes réduite peu à peu

Le , les Suisses approuvent par référendum le projet de réforme militaire Armée XXI destiné à réduire drastiquement la taille de l’Armée. Dès le , les effectifs de 524 000 hommes sont progressivement réduits à 220 000, dont 80 000 réservistes. Le budget de la Défense (4,3 milliards de francs suisses) est amputé de300 millions de francs et quelque 2 000 emplois doivent être supprimés entre et [réf. nécessaire].

La durée du service pour les soldats est réduite de 300 à 260 jours. En principe, tous les hommes suisses déclarés aptes au service et âgés de 18 à 35 ans (35 ans étant la limite d’âge pour un soldat) doivent servir dans l’Armée, mais près d’un tiers d’entre eux sont exclus pour diverses raisons. Pour les femmes, le service est volontaire.

Des groupes essaient régulièrement de faire abolir le service militaire obligatoire, en vain jusqu’à présent :

http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/09/22/les-suisses-pour-le-maintien-du-service-militaire_3482438_3214.html

http://www.lematin.ch/suisse/Maurer-plaide-pour-une-ecole-de-recrues-de-18-semaines/story/18934464

Il y a bien une volonté des élites mondiales pour que les Etats nation d’Europe ne puissent plus se défendre… et ça date de plusieurs années. De là à considérer que les guerres/invasions… d’Irak, Libye, Syrie… ont été prévues et sciemment orchestrées,il n’y a qu’un pas que nous pouvons franchir allègrement.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Alain de Catalogne

Responsable Résistance républicaine Espagne


29 thoughts on “Depuis 2012 la Suisse se préparerait à une guerre civile en Europe pour cause d’invasion migratoire

  1. Pierre 978

    Je le pense avec sincérité, la guerre civile en France et en Europe est pour bientôt malheureusement. Entre l’invasion migratoire et la faillite financière de nos pays européens, je ne vois pas comment peut on se sortir de là pacifiquement. Les médias ne disent rien car ils sont sous contrôle des gouvernements successifs et le gouvernement actuel ne veut pas que les FDS réalisent ce qui va se passer, d’où l’endormissement de la plupart des gens. Nous avons tous essayer de faire prendre conscience de la réalité auprès de nos proches et amis et la plupart vous rigole au nez et vous prenne pour un fou. Les Suisses sont bien plus proche de la réalité et se préparent à l’affrontement. J’ai fais des hypothèses sans aucune prétention quelconque et affirmation concernant la possibilité d’une guerre civile en France et compte tenu des événements migratoires, financiers, élections, il se pourrait que cela éclate en 2017 malgré nous. Il faut pas négliger aussi les attentats violent à venir qui pourraient totalement réveiller les gens. Tout cela reste une hypothèse bien entendu car je ne suis pas un devin, mais simplement un exemple, les communes ou l’on envoi les migrants de Calais, les populations réagissent mal dans l’ensemble car cette fois, cela touche tout le monde et ils le font savoir à leur maire en manifestant dans les rues. Ce n’est peut être pas énorme encore mais c’est un début.

    Pierre

  2. Christian

    Eh oui Pierre quand moi aussi j’en parle autour de moi , on me rigole au nez et on me dit que je suis trop raciste. Il y a quelque jour un amis ma dit « toi je suis sur que tu vote FN. Ce qui est vrai mais il ne le savait pas. Apparemment les suisses voient plus clair que nous. En France on est dans le déni total, la peur d’être raciste, d’être jugé, et les musuls se frottent le ventre.

    1. AntiislamAntiislam

      Bonjour,

      Traduction en langue française de 2015 :

      « Quand le sage montre l’invasion migratoire, l’abruti regarde la COP 21 » :=)

  3. yoniii

    hi

    connaitre son ennemi c est en partie le vaincre
    contre qui doit on combattre

    qu est ce que l silamofaschisme genocidaire des non muzz

    combatter ou vous subiraient le sort des juifs et chretien du moyen orient
    l aneantissment civlisationel eet demographique par effet de genocide islamique

    LES REFUGIES DU SILENCE ( mise à jour 2015 )

    https://www.youtube.com/watch?v=_B6qkypTDa0

    by

  4. xtemps

    Oui nous risquons un conflit majeur en Europe, et je suis persuadé que les élus escrocs le savent, et que nous n’avons pas à faire à des bisounours, que du contraire, mais à des criminels, et tout est décidé et planifié d’avance.
    Le faite déjà de diminuer toutes défenses immunitaire de tous les pays Européens, les rendent déjà condamnables, comme affaiblir l’économie partout, l’augmentation du chômage et de la pauvreté et comme par enchantement l’armé et tous les forces de l’ordre, moralement soumis aux dogmes totalitaires, comme le racisme et autres absurdités et déjà soumis aux envahisseur sans se défendre avec angélisme, que même certain pendant l’agression de leur propre pays par d’autres, vont encore accuser les nôtres, mais là cela va être une autre affaire pour eux, diminuer la natalité par l’avortement que les musulmans eux ne tombent pas dans le piège et font des gosses à notre place, encore et toujours à cause de la confiance que nous faisons aux mêmes.
    Nous avons pas à faire à guerre conventionnel, mais à une guerre des lâches et par des dirigeants lâches et vrais responsables, à un génocide de toute une civilisation, la nôtre, livré à un Islam meurtrière depuis 14 siècles, tout en leur faisant confiance, nous les peuples européens à ces gens là.
    Quand on aime son peuple et son pays, on ne traite pas les siens de raciste, on protège son pays et les siens, on se pose des vrais questions pour l’avenir de son pays, de ses enfants et de vérifier les faits, les erreurs sont possibles, mais au moins de vérifier est un minimum, non!, çà peut leur coûter quoi! de vérifier.

    Avec tous les scandales à répétition dans tous les pays européens, jusque dans l’union européenne, si vous croyez encore sincèrement que leur racisme à deux balles à autant de valeur, mais c’est comme tout le reste, c’est une escroquerie de plus, pourquoi seraient ils plus crédibles avec le racisme dite moi!?.
    Sans compter les dizaines de millions d’Européens jetés dans la misère, la pauvreté et le chômage!, les faillites des entreprises qui battent tous les records tous les ans, qui veut encore remercier et croire à ces gens là aux pouvoirs aujourd’hui.
    Mais bon Dieu, les vrais gauches et droites et compagnie font de la résistance contre les escrocs aux pouvoirs, comme déjà beaucoup sont au front nationale.
    Comme sur RTL-TVI qui disaient que Alain Delon est pour le FN ( comme Brigitte Bardot d’ailleurs). çà! c’est des gens qui aiment leur pays.

  5. Marc

    La SUISSE sera peut-être LE dernier bastion de Liberté et de survie de la Race Blanche Européenne au sein de la vieille Europe! Les Suisses ont soigneusement conservé intact toute la gigantesque infrastructure de fortifications souterraines qu’ils avaient très sagement prévus en cas de guerre nucléaire en Europe! TOUS les citoyens Suisses conservent chez eux le fusil d’assaut réglementaire qu’ils utilisent durant de régulières périodes d’instruction obligatoires durant leur vie active. Enfin, et cela et beaucoup moins connu, la Suisse dispose, comme la Suède, de l’Arme Nucléaire…mise au point secrètement, aussi à l’exemple de la Suède, durant les années 60 à 80!…

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Il ne faut pas pour autant ignorer que la Suisse est envahie, que l’on naturalise à tour de bras des immigrés depuis des lustres et que le Conseil Fédéral est immigrationniste et pro-islam… Et je crois que les Suisses ont le fusil mais plus droit aux cartouches chez eux…

      1. chevrier Michèle

        La Suisse à 25% d’immigrés sur son sol, début 2014, les Helvétiques ont voté contre l’immigration de masse, le Non l’a remporté, ils sont vigilants car frontaliers avec l’Allemagne et la France, la Suisse n’est pas un pays de bisounours, ils ont bien la tête sur les épaules.

        1. Christine TasinChristine Tasin

          le non l’a emporté mais les décrets d’application du vote ne son t pas passés, le Conseil fédéral s’y refuse… Il va falloir que les Suisses votent pour obliger le conseil fédéral à appliquer les lois ratifiées par le peuple…

        1. Christine TasinChristine Tasin

          non comme je vous l’ai expliqué dans ma réponse précédente, nos amis suisses s’arrachent les cheveux…

      1. Marc

        Pour la Suisse, c’est le Physicien André GSPONER qui a fait cette révélation(il a peut-être, en tant que Physicien Nucléaire, participé à ce programme). Quand à la Suède, le gouvernement Suédois à officiellement révélé son programme, très avancé, dans plusieurs journaux à grand tirage. Ces deux pays ont abandonné leur programme d’armement nucléaire, dans les années 90…officiellement!… Ils se sont très certainement largement inspirés du programme nucléaire secret Israélien.

  6. huguettehuguette

    oui Christine vous avez raison il ne faut pas trop compter sur la Suisse , ils sont en haut lieu pour les immigrants afin je suppose de ne pas être en reste avec les autres gouvernants de l’EUROPE, ce ne sera pas encore chez eux que nous pourrons nous réfugier!! encore qu’il est plus courageux de rester dans notre pays et de faire face!

  7. Juju

    Je suis une fois tombé sur un article traduit en français, tiré du Buenos Aires Herald (journal argentin d’expression anglophone).

    le titre de cet article datant de début 2010 est : La Suisse contre les baïonnettes de l’Islam.

    Vous pouvez également trouver cet article en cherchant sur internet : Immigration musulmane et multiculturalisme, quand un journal argentin met l’Europe en garde.

    P.S Ce journal semble être un journal résistant. Pourquoi ne pas essayé de prendre contact avec l’équipe du Buenos Aires Herald, même si l’Argentine est une terre éloigné de notre vieux continent ? Une rencontre entre Résistance Républicaine et le Buenos Aires Herald pourrait il être envisageable ?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Pourquoi pas mais ce journal lutte-t-il contre l’islamisation ? que pouvons-nous faire ensemble si éloignés ?

      1. Juju

        En tout cas ce journal semble dénoncer l’islamisation.

        Je me suis toute fois renseigné sur la présence de l’Islam en Argentine, je sais que les musulmans représentent environ 2,5 % de la population, principalement des syriens et des libanais. Pour le moment je ne sais rien sur la progression de l’Islam dans ce pays, ni si il y a des résistants qui entendent lutter contre l’islamisation.

        Mais les islamistes ont déjà sévit dans ce pays, je pense notamment à l’attentat contre une mutuelle juive à Buenos Aires, qui a eu lieu en 1994, le Hezbollah, la Syrie et l’Iran sont les principaux suspects (l’enquête sur ces suspects, n’a toujours pas abouti, alors que ça fait quand même plus de 20 ans que ça s’est passé).

        Mais il serait intéressant de se renseigner sur la situation de cette terre d’Europe en Amérique du Sud (90% environ des argentins sont des descendants d’européens, principalement italiens, espagnols, français, allemands), et voir si il y a des résistants avec qui on pourrait créer une alliance.

        1. Marc

          Les Islamopithèques commencent à débarquer en Amérique Latine en nombre croissant…et, je vous le donne en mille! les « ennuis » et « incivilités » ont aussitôt commencées!… EN AUCUN CAS les Latino-Américains ne doivent laisser le cancer islamique s’installer sur leur Continent!

  8. Sophie

    Pourquoi faire simple quand on peut tout compliquer ?
    Il ne fallait pas les laisser arriver en masse. Et s’ils arrivaient (comme il le faut encore), accepter les chrétiens d’orient en grand danger et envoyer es autres en terre d’islam ; qu’Est-ce qu’ils font les pays arabes unis ??
    Il n’est jamais trop tard pour bien faire mais si on attend 2017 pour décider d’un nouveau dirigent (ou plutôt d’une nouvelle dirigeante), ce sera peut être déjà trop tard de 1000 ils seront 1000000 !!

  9. Ron

    Bonsoir Christine Tasin,

    Vous êtes quand même un peu dure avec la Suisse. On acquiert pas la nationalité Suisse aussi facilement que la nationalité Française.

    Pour les candidat à la naturalisation ordinaire, c’est un parcours du combattant très long.

    Comment ça se passe ?

    La procédure de naturalisation ordinaire ne peut être commencée qu’au bout de 12 ans de présence dans la pays.
    Généralement, il aura été nécessaire d’obtenir un permis L (courte durée moins d’un an). Si le titulaire d’un permis L prouve à la date butoir de son permis qu’il est capable de subvenir à ses besoins sans recourir à l’aide sociale (en un mot qu’il a un contrat de travail), il pourra prétendre à un permis B valable 5 ans.
    A l’issue de ce permis B, si il a des ressources suffisantes, qu’il n’a pas commis de délit, ne trouble pas l’ordre public, etc… il peut prétendre à un permis C, dit permis d’établissement (durée illimitée mais révocable en cas de problème…).
    Ce permis C ne donne pas la nationalité.

    Il faut attendre 12 ans pour déposer un dossier de naturalisation ordinaire. Certaines conditions sont exigées et c’est assez cher.

    Bref, la nationalité Suisse se mérite. C’est loin d’être le cas en France…

    Il a été dit que la Suisse avait 25% d’immigrés. C’est vrai ! Mais compte tenu de ce que je viens de préciser plus haut, vous pouvez être certain que c’est une immigration soigneusement sélectionnée dont la Suisse a réellement besoin. On peut être quasiment certain qu’une personne qui aura suivi un tel parcours et surmonté autant d’obstacles administratifs adhère aux valeurs Suisses et aime ce pays.

    Ajoutons que la Suisse dispose d’un système démocratique semi direct très efficace, qui permet au peuple de trancher sur toutes les questions d’importance. Imaginez un peu qu’en France, au lieu d’élire vos maîtres pour 5 ans (choix illusoire puisque les deux partis de gouvernement constituent une opposition artificielle sans autre intérêt que de leurrer le peuple), vous soyez amenez à répondre plusieurs fois par an à des questions essentielles dans la vie de votre pays. Si tel était le cas, comme les Suisses, vous ne seriez peut être dans l’Union Européenne, votre pays aurait peut être conservé sa souveraineté et sa monnaie.

    Ceci dit, la Suisse est entre les mors de l’étau Européen et Américain. C’est ça son ENORME problème.

    Pour finir, je tiens à vous remercier pour votre courage. Il en faut pour oser tenir un espace comme celui là. Comme j’aimerais que de telles initiatives ouvrent enfin les yeux d’un peuple atteint de panurgisme aigu.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Oui Ron la Suisse a encore quelques garde-fousmais nos amis suisses sont de plus en plus pessimistes… Merci pour vos encouragements

  10. Debout

    Nous sommes Français bon teint depuis des lustres, des vrais, pas de ceux qui ont pris les radeaux de survie pour être chez nous. Ma fille avait voulu rejoindre la Suisse pour pratiquer son sport. Avec l’hébergement, la cotisation club, la scolarisation, les repas et tout le quotidien nous aurions laissé 2500 € par mois aux pays. Nous n’avons pas demandé la moindre aide que ce soit, et la confédération nous a gentiment expliqué que faire du sport à Lausanne, n’implique pas d’habiter Lausanne. Allez comprendre.

Comments are closed.