L’intifada, ça continue… Nuit d’émeute à Flers


L’intifada, ça continue… Nuit d’émeute à Flers

Cet article de Normandie-actu dit tout de ce qui est en train de se passer en France. Cela s’appelle l’intifada...

Des délinquants. Ils sont interpellés… La communauté dont ils sont issus aime tant la République et ses lois qu’elle refuse la loi pour les siens.. commencent violences, destructions, cocktails molotov… Et le maire de s’indigner mollement en laissant croire que les délinquants qui auraient pu devenir des assassins n’auraient pas su ce qu’ils faisaient… Ce qui a été commis hier soir relève de personnes qui n’ont aucune conscience de leurs actes, ni du fait que cela peut mener jusqu’aux assises. Ils ont agi sans savoir s’il y avait des occupants.

Plus idiot que cela tu meurs. Tant qu’on trouvera des excuses,celles de la méconnaissance ou de l’inculture, les délinquants continueront de plus belle.. 

Christine Tasin

 

Nuit d’émeutes à Flers. Au départ, une interpellation qui tourne mal. « Je n’avais encore jamais vu une agressivité de ce type »

Flers Orne.
Nuit d’émeutes à Flers. Cocktails Molotov sur la maison du maire et le commissariat

Flers, dans l’Orne, a été le théâtre d’émeutes dans la nuit du jeudi 22 au vendredi 23 octobre 2015.Des cocktails Molotov ont été jetés sur la maison du maire et le commissariat.

 La maison du maire et le commissariat ont été les cibles de cocktails Molotov. (Photo d’illustration : © Fotolia)

La nuit du jeudi 22 au vendredi 23 octobre 2015 a été très agitée à Flers (Orne). La ville a été le théâtre d’échauffourées entre jeunes du quartier du Pont-Féronet la police. La maison du maire, Yves Goasdoué, et le commissariat de police ont été les cibles de jets de cocktails Molotov, vers 21h. « Heureusement, ces engins n’ont pas fait de gros dégâts, ni de victime », souligne une source policière à Normandie-actu.

« Je n’avais encore jamais vu une agressivité de ce type »

La maison du maire, située à 250 mètres du quartier, était inoccupée au moment des faits. Des médiateurs de l’agglomération, présents à proximité, ont pu rapidement contacter les services de secours pour circonscrire l’incendie. Mais le maire ne cache pas sa stupeur :

J’habite ici depuis 15 ans. Je n’avais encore jamais vu une agressivité de ce type depuis le début de mes mandats de maire, en 2001. Ce qui a été commis hier soir (Ndlr : dans la soirée du jeudi 22 octobre 2015) relève de personnes qui n’ont aucune conscience de leurs actes, ni du fait que cela peut mener jusqu’aux assises. Ils ont agi sans savoir s’il y avait des occupants. C’est une inconscience totale, qu’il faudra sanctionner pénalement », s’indigne-t-il surNormandie-actu.

Craignant de nouvelles violences, les forces de l’ordre ont circulé dans toute la ville. Une patrouille a été prise à partie et caillassée par une bande de jeunes hommes non identifiés dans le quartier du Pont-Féron, entre 1h et 2h du matin. « Afin de calmer la situation, nous sommes intervenus dans la cité, munis de casques et de boucliers », précise un enquêteur. Aucun malfaiteur n’a pu être interpellé ou identifié.

Au départ, une interpellation qui tourne mal

Les violences de la nuit seraient liées à une interpellation survenue la veille, vers 14h, dans ce même quartier. Deux adolescents de 16 et 17 ans ont été contrôlés, jeudi 22 octobre, en début d’après-midi « en flagrant délit de trafic de drogue ». En leur possession : 400 grammes de résine de cannabis. « Durant cette arrestation, les policiers ont été pris à partie par des jeunes du quartiers, qui voulaient récupérer les deux adolescents, ainsi que la marchandise ».
La voiture dans laquelle se trouvaient les deux jeunes hommes au moment de leur interpellation a été incendiée, « vraisemblablement pour effacer tous les indices ». Les sapeurs-pompiers sont rapidement intervenus. Les policiers présents sur place ont été caillassés. Un journaliste de Ouest-France, qui se trouvait dans son véhicule de service a également été agressé.

 

La poudrière du Pont-Féron

Au-delà de cette attaque, Yves Goasdoué analyse ces faits et dénonce un manque d’intervention dans le quartier du Pont-Féron, depuis plusieurs années.

Ces gens-là ont vécu dans une relative impunité. Depuis plus d’un an et demi, je tire la sonnette d’alarme et  martèle qu’il est temps d’agir contre ces trafics de stupéfiants.

Pour le Procureur de la République d’Argentan, en charge de la ville de Flers, le quartier du Pont-Féron présente des similitudes avec les grandes cités de la région parisienne.

C’est une des zones les plus sensibles de l’Orne, que l’on suit de près. C’est un quartier ou de très graves violences se produisent ponctuellement, mais généralement la tension retombe assez vite », assure Hugues de Phily à Normandie-actu.

Le magistrat salue également la bonne mobilisation des forces de police et affirme que les auteurs des faits ne resteront pas impunis. « Je vous garantis que lorsque les auteurs de ces violences seront identifiés, une réponse ferme et appropriée à la gravité de leurs actes sera mise en place ».

• Plus d’infos à venir sur Normandie-actu.

Source http://www.normandie-actu.fr/orne-linterpellation-tourne-a-lemeute-a-flers-des-policiers-caillasses_163247/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “L’intifada, ça continue… Nuit d’émeute à Flers

  1. AvatarLe Chatelain

    ahahah, je ricane !
    C’est comme les gens du voyage et tous les autres ! Prenez Tous les articles relatifs à ce type d’attaque contre la République (Ils aiment bien ce mot « là haut ») et majoritairement il est écrit:
    « Je vous garantis que lorsque les auteurs de ces violences seront identifiés, une réponse ferme et appropriée à la gravité de leurs actes sera mise en place »,
    Vous aurez remarqué: aucune interpellation (Pas comme LMPT), aucune identification (Pas comme les Identitaires)quant à la réponse ferme….à ce jour l’état n’a toujours pas porté plainte contre les gens du voyage dans les 2 cas de figure car non identifiés (Des OVNIS sans doute…

  2. AvatarAlix

    Quand on regarde Flers sur une carte, on voit une grosse bourgade de la France profonde, la France du terroir.
    Une petite ville loin de tout, paumée dans la Normandie pluvieuse.
    Et on se dit, même là,. même là, ils sont là, même ici, ils sont arrivés jusqu’ici !
    Et ça fait peur, après la France des villes, voici la France des campagnes qui est aussi touchée et demain la France des bobos : île de Ré, Lubéron, châteaux du Gers, mais ce jour là on s’en foutra.

  3. AvatarPouf

    Ouf ! À mesure que je lisais l’article, je sentais que quelque chose allait changer…
    « Quand les auteurs seront identifiés….. »( comme aucun n’a été identifié et interpellé, ouf ! )… »une réponse ferme et appropriée… » ( on sait ce que cela veut dire …). L’honneur est sauf ! Dormez braves gens ! Vous n’aurez sans doute qu’à payer un peu plus pour quelques sentinelles pour protéger vos édiles…et tôt ou tard pour les pensions de policiers invalides quand ce ne sera pas pour la veuve et l’orphelin…

  4. AvatarJehan Morel

    Votre Europe me fait vômir! A l’exception de rares personnes courageuses , comme vous, c’est un ramassis de veaux , de lâches suicidaires qui auront ce qu’ ils méritent : un « suicide assisté  » par nos bien gentils « invités » ! Ne dit-on pas que Jupiter commence par rendre fou celui qu’il veut détruire ?. Pour ceux qui n’ont pas perdu la raison,un conseil, fuyez cet asile de fous ( et sa « police de la pensée, sortie tout droit de « 1984 ») tant qu’il en est temps!

  5. AvatarLe Chatelain

    Je rebondis sur le commentaire de Pouf, concernant le coût !
    Je passe facilement 1 bonne heure le matin à lire les 7/8 articles de Résistance Républicaine et encore 1 bonne heure en soirée à lire les commentaires ajoutés ainsi que les liens et comme je suis « obnubilé » par les coûts (Mon pouvoir d’achat est réduit à peau de chagrin!) j’ai calculé que mon journal de réinformation préféré coutait seulement 30 cts par jour !!!
    Vous avez bien lu !!! Alors que la presse subventionnée, menteuse et pleine de pub vous vend sa soupe à des prix permettant aux journalistes de s’offrir des vacances royales, votre journal parait TOUS les jours à un prix incroyablement bas ! Si nous voulons que les choses bougent, être dans l’action alors il faut s’en donner les moyens, ce site a des charges et il est nécessaire qu’il soit pérenne, il vous suffit juste de procéder à un virement automatique réccurent de 10 Euros (où plus !), c’est quoi 10 euros pas mois (Pour 240 articles minimum) quand il s’agit de l’avenir de la France ?
    Les petits ruisseaux font des grandes rivières !

  6. AvatarChristian

    Quand les bobos aurons compris que la loi c’est eux et que nos lois, ils s’en tamponnent le coquillard, alors là, les bobos auront tout compris. Il n’y à qu’une solution pour mater ses salopards mais personne n’ose l’appliquer.

  7. Avatargillic

    Voilà le résultat de 40 années de laxisme UMPS ! C’était plus que prévisible ! Il faudrait créer une Garde Nationale musclée comme aux USA ! Quand on voit la majorité des gendarmes et des policiers avec leurs tenues disparates, on comprend que les racailles ne soient pas impressionnées !! Et je ne parle pas des gendarmettes et des policières …………..

  8. AvatarLavéritétriomphera

    Les délinquants font leurs lois dans ces quartiers de non droit, la police n’y est pas la bienvenue. Un gouvernement qui s’attèlerait au problème et chercherait à reconquérir ces territoires perdus de la république ne peut que faire face à des émeutes voire à un climat insurrectionnel qui pourrait s’étendre bien au-delà.
    Le degré toujours plus élaboré des « armes » utilisées par ces malfrats devrait interpeller les pouvoirs publics. En cas d’insurrection, la police sera alors dépassée et l’armée devra intervenir.
    Seul un pouvoir fort peut donc relever ce défi. Il est clair à mes yeux que le gouvernement actuel n’est pas à la hauteur des enjeux auxquels doit faire face le pays.

  9. Avataryves

    On peut se demander si,mème, l’armée possède les armes capables de s’opposer à la racaille.Heureusement les flics ont des lance-pierres.Nous sommes vraiment dans un pays avec un gouvernement au-dessous de tout, sauf de la connerie et de la stupidité.

  10. AvatarCamo

    Les racailles fond leurs loies .. et on laisse tout fair … les forces de l ordres sont plus fort avec un automobiliste en regle qui bosse

  11. AvatarBruno

    Notre Ministre de « l’injustice » empêche la police de faire son travail, nos policiers doivent attendre de se faire abattre comme des chiens avant de riposter. Vous m’étonnez que tous ces salopards de délinquants craignent qui que ce soit, ils ne risquent absolument plus rien. Les prisons sont pleines et les bracelets électroniques facilement dé-connectables.

    Quand comprendront-ils qu’une justice doit être crainte par les criminels, que les condamnations doivent être sévères. Si on appliquait en France les lois islamiques comme dans leurs pays ils rigoleraient moins… sans mains, ou condamné à un nombre incalculable de coups de fouet !

  12. AvatarChristian

    Il faut reconstruire la bastille à l’identique. Autrefois les prisons se n’était pas le club med, il n’y avait pas la télé, ni les promenades,ni le sport , ni la bibliothèque. Quand tu était enfermé pour 10 ans à la bastille, t’avait pas envie de sourire, mais de pleurer. P… sa leur ferait du bien.

  13. AvatarCrepin

    La 5eme colonne islamique se sent chez elle face aux gouvernements déficients et complices depuis 40 ans. Ils pensent être en Israël, mais il sont chez nous, chez vous
    Seuls les français peuvent inverser la tendance, en s’organisant en groupes de résistance. L’état complice ne fera rien

Comments are closed.