Coup de chapeau à Philippe Verdier, anti-climatiquement correct


Coup de chapeau à Philippe Verdier, anti-climatiquement correct

Certes on est apparemment loin de l’islam,  mais il y a un rapport, c’est l’importance du politiquement correct, du prêt à penser et, surtout, des milices staliniennes qui, sur le climat comme sur l’islam, veulent vous interdire de prononcer un autre son de cloche que celui qui est habituellement admis.

C’est à la fois le problème de la liberté d’expression et aussi, quoi qu’on en aie, celui de la science. Quiconque veut interdire la remise en cause des savoirs passés ou présents serait un iconoclaste, un traître, un danger, carrément.

A ce train-là autant dire que nous voici revenus aux bons temps où l’on faisait des procès et même brûlait ceux qui affirmaient autre chose que l’Eglise sur les rôles respectifs de la  terre et du soleil. Giordano Bruno, Copernic, Galiléee… Que du beau monde.

J’ignore si Philippe Verdier est de ceux-là, s’il est juste un vulgarisateur, s’il est un agitateur… Ce que je sais c’est que ce n’est pas en l’empêchant de parler, en le démissionnant (carrément ! ) de son poste pour le punir (c’est le bûcher moderne, la mort sociale et la mort professionnelle) qu’on devrait répondre en 2015.

On devrait répondre tranquillement, en souriant, sans que l’iconoclaste perde quelque poste, quelque avantage que cela… Mais pour cela il faudrait vivre dans un autre monde…

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/meteo/philippe-verdier-un-climatosceptique-complotiste_1726831.html

Verdier : « Je ne suis plus en congés… par Europe1fr

 

Je ne sais pas s’il a raison mais je sais que, intuitivement je suis de son côté, parce que l’on ne peut nous culpabiliser sur la pollution et compagnie et être pour la mondialisation et ses immenses, démesurées libres circulations des biens et des marchandises.

Et puis, et puis, « ils » utilisent l’écologie pour faire baisser les salaires, pour nous imposer des mesures qui nous paupérisent ou nous pourrissent la vie (interdiction du diesel  à Paris au premier janvier et sans doute bientôt dans d’autres villes), ils veulent nous réduire à quia, nous fesser, nous punir, nous tenir en main… et l’écologie est leur arme préférée…

Ils utilisent aussi l’écologie pour nous imposer davantage de migrants, demain les « réfugiés climatiques » arriveront eux aussi par milliers…

On nous prend pour des cons. Merci à Philippe Verdier d’avoir donné un coup de pied dans la fourmilière.

Christine Tasin    

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “Coup de chapeau à Philippe Verdier, anti-climatiquement correct

  1. Philippe le routier

    Je ne suis pas un scientifique…
    … Ça ne m’empêche pas de m’intéresser à la science.

  2. Le Chatelain

    Bien entendu qu’il ne s’agit pas de l’Islam mais c’est du même tonneau ! C’est une dictature qui ne dit pas son nom
    Le pire Chère Christine, c’est qu’ils ne s’en cachent plus !
    Cette vidéo et d’autres annoncent « la couleur » (sic) si vous ne pensez pas comme eux on vous « élimine ».
    Sans doute prennent ‘ils des cours chez leurs amis du Golf
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/19/97001-20151019FILWWW00402-arabie-10-ans-de-prison-pour-un-defenseur-des-droits-civils.php
    mais le plus grave c’est que Gauche/Droite c’est qu’au nom de leurs idées totalitaires ils nous mettent en danger. Lisez cet article stupéfiant :
    http://www.bvoltaire.fr/christopheservan/socialistes-tueraient-pere-mere-eliminer-fn-preuve,213020

  3. LifeflowerLifeflower

    Scandaleux! Pas étonnant…
    Hé bien ces co.. vont peut-être le virer, veulent le faire taire.. Raté! Cela a pour conséquence son témoignage, qui ne donne qu’une envie : acheter son livre! Bande de nazes, livre qui est déjà imprimé… Il perdra son boulot à la téloche pourrie, mais il gagnera sur tous les plans avec la belle vente de son livre! C’est tout ce que je peux lui souhaiter!
    Si quelqu’un peut communiquer une adresse mail pour encourager ce courageux, ça lui ferait du bien!

  4. Bruno

    Effectivement, comme le livre de Philippe De Villier paru récemment, celui de Philippe Verdier appelle à la polémique. Et si De Villier est moins touché car en retraite de la politique, Philippe Verdier est en poste à France télévision, et pas seulement à un petit poste, il est directeur de service Météo. Encore une fois, on voit qu’il est impossible de contredire la bien-pensance, pourtant sur un sujet qui nous concerne tous, le climat. Pourquoi quelqu’un n’aurait-il pas le droit de dire des vérités qui dérangent, ce n’est pas ça la liberté de s’exprimer, pourquoi n’ouvre-t-on pas le débat? Tout simplement qu’il n’y a que les vérités qui fâchent le monde médiatique. Je vais acheter ce livre car le sujet m’intéresse, ce n’est pas juste l’opinion d’un présentateur de la météo avant le journal de 20h, c’est une enquête argumentée… C’est peut-être pour ça que l’on ne veut pas débattre car il y a surement de vrais arguments que les lobbies du climat ne peuvent contrecarrer.

  5. PUGNACITÉ

    Cet homme s’exprime sans tenir compte des diktats du pouvoir en place qui distillé toutes les idées à reprendre par les moutons de Panurge respectueux de la bien-pensance même si elle contrecarré la vérité notamment en matière de climat.

  6. xtemps

    Et oui, et c’est dans tous les domaine comme çà, mais là en sent bien la manipulation, cette personne n’a rien à se reprocher et il risque de perdre sa place avec çà.
    Ces escrocs ont réussi à nous glissé dans leur bateau totalitaire, maître à bord, ils nous amènent en bateau, cela représente une véritable organisation de manipulateur en place.
    Ils n’hésitent pas à remettre en question la liberté de pensée où chacun puisse avoir son avis sur quel que soit le ou les sujets abordés, pour le prêt à pensée, laissent apparaître ce qu’ils veulent que l’on sache et écartent ceux qui les gênent, comme s’ils représentaient un danger pour le système, et là nous sentons la pression du politiquement correct.
    Vladimir Boukovski avait raison, nous sommes bien dans une dictature.
    Nous risquons encore des belles surprises les amis, c’est pas fini.

  7. 100tor

    Ne feignons pas de savoir que cela coûtera du sang et des larmes, Cela me fait me souvenir d’une période de notre histoire où il s’est pratiqué la suppression des collabos. Ça été un cycle de violence que je ne souhaitais pas revivre.

  8. 100tor

    Excusez mon erreur d’adressage du post précédent qui est relatif au drame qu’a vécu Monsieur Joseph Billiti, j’étais encore sous l’effet de la lecture de son testament . .

Comments are closed.