Arte réécrit l’histoire de la préhistoire : « bienfaits » du métissage et homo sapiens noir !


Arte réécrit l’histoire de la préhistoire : « bienfaits » du  métissage et homo sapiens noir !

ARTE et la Préhistoire, ou comment on nous inculque que nous serions tous «  frères en humanité » – Sauf que de l’eau est passée sous le pont depuis l’âge de pierre…

J’ai déjà eu l’occasion, ici même, de vous parler de la chaîne de télévision ARTE et de vous donner mon opinion sur son rôle manipulateur, sa volonté d’influencer l’opinion publique, selon ses objectifs, que ce soit de manière déguisée, sournoise ou franchement offensive. Rien d’étonnant à cette politique de formatage de la pensée puisque cette chaîne dessert l’Allemagne et la France et est soumise aux dirigeants des deux puissances, dont nous connaissons tous les tares… Mais, apparemment, les journalistes ne sont nullement contraints, rassurez-vous, ils seraient mêmes prêts à aller au-delà de leur mission…

Paradoxalement, ARTE est l’une des rares chaînes à offrir des programmes de qualité. S’il n’y avait pas derrière films, fictions, documentaires des « intentions », nous pourrions nous en réjouir…

Curieuse de nature, j’apprécie les documentaires récurrents sur les origines de l’homme… A chaque fois, « inédits » ces documentaires apportent un éclairage nouveau sur nos origines, de manière quasi irréfutables jusqu’à ce que les dernières découvertes viennent démentir et annuler les résultats des recherches précédentes…

Ainsi, pas plus tard que ce samedi 10 octobre, j’ai suivi : « Quand Homo Sapiens peupla la planète ».  Au printemps de cette année 2015, si je ne me trompe pas, ainsi que pratiquement tous les ans, Homo Sapiens vient rendre visite aux téléspectateurs, avec : reconstitutions en 3 D, films d’animation très réalistes sur les hominidés jusqu’à Sapiens-Sapiens, son évolution et son expansion à travers la planète.

Si je ne puis dire avec exactitude à quand remonte le dernier documentaire sur Homo Sapiens avant celui de samedi, ma mémoire est fidèle quant aux discours des savants, paléontologistes divers. Il y a peu, ils étaient tous unanimes pour nous certifier que l’homme de Néanderthal avait été exterminé par Homo Sapiens lorsque la rencontre avait eu lieu entre eux et qu’on ne retrouvait aucune trace de lui dans les gènes de nos contemporains.

Or, ce samedi, j’apprends avec un certain étonnement, par ces mêmes savants, si sûrs d’eux il y a peu, qu’on retrouve des traces de gènes d’hommes « archaïques », multitude d’hominidés n’ayant pas suivi la même évolution qu’Homo Sapiens, dans la foule des humains d’aujourd’hui, et que certains peuples, plus particulièrement ceux d’Asie, possèdent des gènes de l’homme de Néanderthal. Ce dernier n’aurait donc pas été trucidé par Homo Sapiens, mais – au contraire – de nombreux « métissages » auraient eu lieu entre ces deux espèces ainsi qu’avec d’autres branches d’hommes « archaïques ». Et nous sommes heureux d’apprendre, mais nous nous en doutions un peu, que : « Nous sommes tous hybrides »…

Par ailleurs, les dernières découvertes ont permis de mettre en évidence que ces apports de gènes d’hommes « archaïques » auraient apporté à Homo Sapiens un enrichissement génétique dont l’humain profite encore aujourd’hui. Que de bonnes nouvelles, donc.

C’est un peu moins vrai pour les Africains car pour les Homo Sapiens n’ayant pas suivi de routes migratoires, ceux attachés à leur sol d’Afrique n’ont pu bénéficier des mêmes métissages et de ce fait, par exemple, leur immunité est bien moins bonne que celle du reste de l’humanité.

Moralité, implicitement, le savant qui se penche sur ce cas spécifique aurait tendance à prôner de nouveaux métissages, de bons brassages de population afin que les générations futures d’Africains bénéficient de ces gènes – de non Africains – (j’ose : d’hommes blancs)… et que leurs maladies spécifiques finissent par disparaître.

Le message est clair pour tous : le métissage n’apporte que des bienfaits. Nous sommes à un tournant de l’humanité grâce à ces migrations qui nous viennent d’Afrique et du Moyen Orient, sachons ne pas bouder notre chance !!!  Tant les uns que les autres, nous avons tous à y gagner !

Autre vérité remise en question ce samedi :

 Depuis la découverte du squelette de Lucy, l’Afrique de l’Est était décrétée : « Berceau de l’humanité »… Mais, récemment, un fossile encore plus ancien a été découvert en Afrique de l’Ouest, au Maroc. Le savant de conclure que l’humain n’était donc pas, comme on le croyait, cantonné à un seul endroit de la planète mais qu’il est apparu dans des lieux très éloignés les uns des autres, simultanément.

Ceci est la vérité d’aujourd’hui. Peut-être découvriront-nous dans une grotte de Dordogne ou d’ailleurs un fossile encore plus vieux et le berceau de l’humanité ne sera plus seulement en Afrique… Prendront-ils le risque, si cela s’avérait, de dire que chaque nation a des ancêtres qui lui sont propres ?…  Au demeurant, je m’empresse d’ajouter que ça ne me gêne pas de penser que nous avons des ancêtres communs et qu’ils viennent d’Afrique ! Ne suis-je pas une descendante directe de Cro Magnon avec mon groupe sanguin O positif ?  O = Origine…

Avant d’en terminer, un reproche au dernier documentaire : Homo Sapiens est représenté par des Africains alors que dans les précédents films il était plutôt blanc et très velu. Pourquoi ce changement au mois d’octobre 2015 puisque les savants nous ont appris que la mélanine avait augmenté au cours du temps jusqu’à faire une « race » (le mot est dit) noire… Au départ elle n’était donc pas noire. Mais, dans le contexte actuel il est bon de faire croire à une population non avertie que tous nos ancêtres étaient noirs. Cela permet de mieux faire accepter ceux venus d’un autre continent. On ne refuse pas ses lointains parents.

Il y a du vrai dans ce raisonnement sauf que depuis l’âge de pierre la « spiritualité » a évolué pour chaque peuple, de manière différente et que nos manières d’être et de penser sont inconciliables, faisant de chacun un être à part, heureux de l’être et surtout de le rester.

Olivia Blanche

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Olivia Blanche

"Voir, entendre, communiquer pour mieux lutter - Viscéralement attachée aux valeurs de la France je la défends quand on l'attaque".


22 thoughts on “Arte réécrit l’histoire de la préhistoire : « bienfaits » du métissage et homo sapiens noir !

  1. AvatarBruno

    Et pourquoi pas la Terre plate pendant qu’on y est??? Les médias sont responsables de la bien-pensance ! C’est scandaleux !

  2. AvatarJean-Paul Saint-Marc

    J’ai déjà fait il y a peu un article paru dans RR concernant la multiplicité des races.
    Je l’ai enrichi et l’ai expédié à RL.

    Comme je l’avais présupposé, les homo-sapiens pouvaient avoir reçu des gènes d’hommes encore plus anciens que néandertal (ou de Dénisova).
    Ainsi certains africains possèdent des gènes d’un homme de 330 000 ans !

    Autrement dit, nous sommes encore plus racialement différents…

  3. AvatarZèbre Zélé

    Bonjour, merci pour cet article très intéressant. Si on va au bout du raisonnement, il faut convenir que le métissage ne peut apporter ses « bienfaits » que s’il arrive à renforcer l’immunité des africains. Pour cela, il faut que les gênes européens se diffusent chez les africains, et non l’inverse, sinon les maladies africaines se développeront chez les européens (car si on attend qu’elles se « diluent » cela va prendre des milliers d’années). Autrement dit : il faudrait exclusivement que des hommes européens fassent des enfants aux femmes africaines, et surtout pas l’inverse… Shocking, non ? En tout cas ce n’est pas le chemin que nous prenons avec cette immigration presque exclusivement masculine ! Merci à Arte de nous avoir donné une nouvelle raison de nous y opposer.

  4. Avatarchatelain

    Merci Olivia pour mettre en évidence ce qui est conçu pour passer sournoisement. Dans le même ordre d’idée, toujours sur Arté, la chaîne a récemment diffusé un doc sur les gitans. On a eu le droit aux clichés les plus cocasses : communauté d’incompris, chassée et mal aimée, le refuge mélancolique dans le chant et la guitare, la puissance des traditions ( oui, eux ont le droit de les revendiquer ). On a eu le privilège d’assister à l’incendie rituel de la caravane d’un parent décédé – parce qu’on ne profite pas des biens d’un mort, ça porte malheur. L’interviewé – chemise ouverte sur la croix, cheveux longs grisonnant, teint mat, voix rocailleuse – n’a cependant pas précisé que l’Etat leur fournit une caravane de luxe neuve tous les trois ans. Je doute fort qu’à l’époque de leurs lointains ancêtres, vu les conditions de vie misérable d’alors, ils se soient amuser à brûler le peu q’un défunt pouvait laisser derrière lui. Les traditions semblent s’accommoder assez facilement des avantages du moment…Caravanes neuves à deux essieux, fourgons veufs, vêture du dernier cri, loin de la famine, esprit corporatiste et ultra-communautariste omniprésent, mais toujours aussi tristement malheureux de se sentir rejeté par les méchants français, le gitan, à en croire Arté.

    1. AvatarMarc

      La consanguinité n’est PAS obligatoirement mauvaise pour une lignée génétique Animale ou Humaine. Ce qui est certain, c’est que la consanguinité NON SELECTIVE, elle, peut très rapidement amener une population vers de graves maladies génétiques récessives de toute sorte! Exemple type: la consanguinité musulmane!!…

  5. AvatarChristian

    Ben moi je ne croix pas qu’il y a très très longtemps, on était frère . la preuve .ils sont resté à l’age de pierre à bouffé du sable alors que nous ,nous avons une grande civilisation.En plus ils veulent la détruire notre civilisation pour nous faire retourné à l’age de pierre.Ils veulent resté dans leurs age de pierre.

  6. huguettehuguette

    je ne regarde plus Arte et cela ne me manque pas! d’ailleurs je ne regarde presque plus la télé qui est un média chargé d’endoctriner les téléspectateurs et de leur faire avaler des couleuvres de plus en plus grosses: quand elles auront atteint la taille d’un boa j’espère que les français ouvriront enfin les yeux

    1. Avatarvilleneuve

      Chère Huguette je vous rejoins entièrement. Même raisonnement sur les radios notamment les publiques. A la TV la pub n’est plus « regardable » : Anglais récurrent, mixité ostentatoire, jeunisme…

  7. Avatarbreizlande

    eh oui il ne se passe pas un seul jour

    sans que l ‘on n’ essaie pas de nous faire prendre des vessies pour des lanternes
    je ne regarde presque plus cette lucarne de bourrage de crane

    mais la redevance je paie quand même bien sur .. celle la on ne la ( louppe pas )
    kénavo

  8. AvatarAntiislam

    Bonjour,

    Je vais essayer de regarder la série.

    A noter que sur Arte, même jour, même heure, il y a une semaine, il y a eu une très belle émission sur Elisabeth Vigée-Lebrun …

    Mais c’est aussi vrai qu’Arte atteint des sommets dans le politiquement correct.

    J’ai pris quelques minutes de l’émission d’Elisabeth Quin, émission où la Gauche multi-culti parle à la Gauche mutl-culti.

    On est entre-soi, c’est plus simple !

    Bilan des courses:

    -La démonstration du sultan ottoman à Strasbourg, c’est la nouvelle France.Il faut laisser faire et se laisser faire …

    – La belle envolée de Marine, face au mollusque Hollande, au « parlement » «  »européen », c’est l’horreur absolue contre la civilisation !

    Voilà la « pensée » de nos « élites » …

    1. AvatarMarc

      Exact, Fauchon! La théorie de l' »Eve Africaine » a été très sérieusement remise en cause par des dizaines d’études Paléontologiques et Génétiques récentes!! Il n’y a plus qu’en FRANCE(comme d’habitude!)que l’on continue à marteler dans nos médias, et avant tout dans toutes nos écoles…ce qui apparaît de plus en plus comme une explication FAUSSE des origines de l’Humanité!

  9. AvatarMarc

    Le métissage n’est en aucun cas « positif » pour une population Humaine!! Il suffit de regarder l’état lamentable du continent le plus métissé au Monde: l’Amérique Latine! On y enregistre les taux de criminalité et de violence les plus élevés de la Planète: De l’ordre de 20 fois, 50 fois…et même 94 fois(!!!!!) les taux de criminalité des Nations Blanches Occidentales!! Cela semble être une règle: plus une population est métissée, et plus elle est violente… Il est très probable que la cohabitation de lignées génétiques très différentes les unes des autres, au sein d’un même individu, produit de sérieux troubles et instabilités psychologiques et neurologiques.

  10. AvatarRigdebert RINOCERO

    Ils nous gonflent avec cette obsession du métissage tout en déniant par ailleurs la notion de race. S’il n’y a pas de race, il ne peut pas y avoir non plus de notion de métissage; Il faut être cohérent. l’obsession de la race pure autrefois comme son opposé l’obsession actuel du métissage , oui ça nous gonfle . Et puis les gens qui sont métis ils aimeraient peut être qu’on leur foutent la paix et qu’on cesse de les instrumentalisme dans le cadre d’un antiracisme à sens unique, niant le racisme anti blanc. Etre métis n’est ni un défaut, ni une qualité, et cessons de culpabiliser aussi les personnes de phénotype homogène blanc ou noir. Il faut cesser de confondre le fait d’être d’une lignée de personnes de même couleur de peau avec la consanguinité.
    Je ne suis pas généticien mais il me semble que des personnes métissés au départ mais qui se marieraient sur plusieurs générations entre elles risqueraient à terme de présenter pour certaines de ses personnes des faiblesses génétiques au même titre que des personnes de même couleur de peau qui se marieraient en vase clos. Cessons de faire du métissage un marqueur idéologique ; Etre métis c’est un fait humain et non une religion. Et il en va de même pour les personnes non métissées. ,

  11. AvatarCosta di Costanzo

    Construction méthodique et en tous domaines d’une idéologie qui n’est en fait qu’une gigantesque imposture faite pour servir les intérêts de quelques nantis. Nous sommes beaucoup à le savoir mais beaucoup plus encore à l’ignorer, il ne faut donc pas cesser le le rappeler.

  12. BeateBeate

    Merci pour ce compte rendu que je viens de lire aujord’hui, je ne regarde plus la télévision.

    « Moralité, implicitement, le savant qui se penche sur ce cas spécifique aurait tendance à prôner de nouveaux métissages, de bons brassages de population afin que les générations futures d’Africains bénéficient de ces gènes – de non Africains – (j’ose : d’hommes blancs)… et que leurs maladies spécifiques finissent par disparaître. »

    Oui, si cela peut aider les peuples d’Afrique, les hommes blancs peuvent envoyer un peu de sperm pour insemination artificielle des femmes noires qui pourront avoir des enfants n’ayant plus ces maladies spécifiques.

    Les hommes africains n’y verront, sans doute, aucun problème puisque les femmes africaines n’auront aucun contact direct avec les hommes blancs. Les hommes africains pourront élever des enfants métiss qui (ne seront pas les leurs) seront plus résistants à certaines maladies.

    Les grands malades sont tous ceux qui se permettent de jouer au Bon Dieu avec la vie des peuples sans leur demander leur avis.

  13. AvatarMaxime

    Bonjour,
    ce soir, sur arte, l’émission « vox pop » évoquera « l’islam d’Europe » avec notamment le financement des mosquées en Autriche.
    Par ailleurs, sur cette même chaîne, hier et la semaine dernière, l’émission « les dessous des cartes » consacrait deux numéros à Istanbul. Pas de propagande de mon point de vue ; le reportage confirme par de nombreux exemples la volonté d’expansion de la Turquie, notamment vis-à-vis de l’Europe, et évoque aussi la démographie du pays qui devrait bien l’aider à y arriver (disponible en replay).
    L’émission de ce soir devrait prêter davantage à la polémique… à suivre.

Comments are closed.