Un peu de métissage avec de vrais patriotes de couleur, ça ne tuera pas la France !


Un peu de métissage avec de vrais patriotes de couleur, ça ne tuera pas la France !

Je suis d’accord avec Claude Urbain mais avec quelques réserves.

D’accord contre le métissage de masse que nos élus et nos médias veulent imposer, ça c’est évident.

Mais j’ai d’anciens camarades de la Légion de toutes les origines et de toutes les couleurs…
Ben ils sont comme moi, ils ont pissé le sang, et leur sang était Bleu-Blanc-rouge, rhésus Patriote Positif.

Donc OUI, il faut éduquer nos enfants ainsi que le dit monsieur Urbain…
Mais je continuerai à éclater ceux qui traitent le parrain de ma fille aînée de nègre  (s’il n’est pas plus rapide que moi) !

Cela dit, je ne sent pas les Français racistes.
Ils en ont marre du comportement de bien trop d’immigrés, ils en ont assez de l’islam, des bâchées et des barbus en chemise de nuit, mais racistes, j’ai pas l’impression.

Mes Amis, mes frères d’armes, français par le sang versé, quand ils se font emmerder dans la rue, c’est paradoxalement par des immigrés ou descendants d’immigrés et j’en ai souvent été témoin.

C’est à croire que pour les immigrés qui ont obtenu la nationalité française sans la mériter, être noir ou arabe MAIS INTÉGRÉ ET PATRIOTE ça confine au blasphème !
Et je dis « blasphème » à dessein car ça fait vraiment penser à ça.

D’accord donc pour lutter contre le métissage comme je l’ai écrit plus haut, mais il y a des gens, j’ai pas de chiffre, faut juger la personne, qui viennent d’ailleurs c’est un fait, mais qui méritent qu’on ne s’arrête pas à cela !

Un pote routier, Mamadou de son prénom, est venu par les voies légales, il a trimé comme une bête de somme, il a attendu QUATRE ANS pour que l’état l’autorise à faire venir son épouse (les fonctionnaires avaient vu que lui n’était pas un fouteur de bordel mais ils en ont bien profité).
Et à leurs enfants, un garçon et une fille, ils n’en veulent pas plus, ils ont donné des prénoms français.

Un peu de métissage avec des gens comme ça, c’est pas ça qui tuera la France.

Vraiment désolé de contredire encore un peu, mais ça me paraissait important.

Philippe le Routier

Note de Christine Tasin

Merci à Philippe d’avoir dit avec des exemples clairs ce que je répète moi aussi : des Léopold Senghor, des Pascal Hilout, des Malika Sorel sont bien plus français par la culture, la langue, la pensée, l’amour de la France… que bien des Français dont les ancêtres remontent aux Croisades. Je ne vois quant à moi aucun inconvénient, au contraire, à ce que des Français et des Françaises se marient avec des gens de cette trempe, la couleur de peau et les origines ne sont pas des obstacles au patriotisme et à l’assimilation. A Résistance républicaine nous ne sommes pas racialistes, nous ne voulons pas du métissage imposé et obligatoire avec n’importe qui qui n’aime pas la France. Ce n’est pas la même chose.




Philippe Le Routier

LE Routier de Résistance républicaine, ayant combattu pour la France pendant presque 3 lustres et prêt à recommencer s'il le faut.


26 thoughts on “Un peu de métissage avec de vrais patriotes de couleur, ça ne tuera pas la France !

  1. BeateBeate

    – Propagande du métissage ou paranoïa?
    https://www.youtube.com/watch?v=yPuiLeM6XyA

    Le métissage n’est demandé que dans les pays blancs. A long terme c’est un génocide des populations blanches. De plus les populations métisses n’ont pas vraiment de racines et la « diversité » apporte beaucoup de violence. Je ne veux pas d’une France métisse, je ne veux pas d’une Europe métisse. Vouloir préserver les peuples blancs d’Europe n’est pas du racisme mais de la sagesse.
    – Paul Weston on Multiculturalism
    https://www.youtube.com/watch?v=tfALeMvI7iw

    1. Philippe le routier

       » de plus les populations métisses n’ont pas vraiment de racines…  »

      Pardonnez moi Béate, mais lisez le témoignage de Hathoriti juste en dessous.

      Qu’elle et son ex mari aient fini par divorcer ne change rien, si son ex mari est un gars bien, moi ça me va.
      (il y a des gens très bien qui divorcent ! )

      Son fils, effectivement, il se peut, j’ignore son âge, qu’il ait un jour le cul entre deux chaises, car, être métis c’est -helas- la probabilité de se bouffer du racisme venant des deux côtés,
      – Noir pour les blancs.
      – Blanc pour les noirs.

      Pas très confortable !

      Mais si son ex mari et son fils sont comme Hathoriti le dit…
      … Le jour où ça explosera, je les prends à mes côtés pour combattre.

      Pas de racines ?

      Je fais des bonsaïs, et ça a très peu de racines un bonsaï, mais si on s’en occupe bien ça peut être très beau, le problème c’est que nos élus ne savent pas faire de bonsaï !

      Et j’ai retrouvé mon père, le VRAI, LE BIOLOGIQUE, -enfin, c’est lui qui m’a trouvé en fait- et, il est français par le sang versé, il est Russe au départ.

      Bizarre comme destin, mais il fut Légionnaire aussi.
      Je suis donc métis pourrait on dire.

      On pourrait, mais j’aime pas ce mot je dois l’avouer.

      Si des blancs, des noirs, des jaunes peuvent faire des enfants ensemble, c’est la preuve qu’ils appartiennent à la même race, la race humaine !

      Après certes, il y a des CULTURES différentes, mais si celui qui vient d’ailleurs adopte la culture du pays où il vit, il n’y a pas de problème.

      Vous le reconnaissez, c’est le métissage de masse qui conduit au génocide des blancs…
      … Mais ça, on est contre, vous et moi car on en est conscients, contrairement à la majorité de la population française.

      Nous n’avons pas à nous repentir des idioties de nos aïeux, mais admettez que tracer les frontières de beaucoup d’états africains à la règle et au compas -sans tenir compte des différences culturelles justement- Les conflits étaient inévitables, et c’est ce que voulaient les élus d’alors !

      Donc, je suis d’accord avec vous, combattons notre propre génocide, mais on peux sans souci avoir un certain pourcentage de « métis », on peux même avoir des noirs comme le parrain de ma fille.

      Je vais être un peu grossier, pardonnez-moi, mais tant qu’ils pensent et qu’ils pissent en Bleu-Blanc-rouge… Moi ça me convient.

      Vous, vous êtes, hélas pour vous, en minorité sur votre sol, vous l’avez dit ici meme… Changeons cela et vous n’aurez plus ce problème.

      Mais gardons ceux qui aiment la France !

      Quelques hommes qui quittent leur pays ça n’est pas une armée en marche.

      Faut se débarrasser de nos élus complètement fous, et des immigrés de confort, rien de plus.

      Pour nos élus. Interdiction de continuer à gouverner.
      Pour les immigrés de confort, remigration.

      Et le problème sera résolu !

      PS pour Hathoriti,
      Le roi de Babylone… Vous êtes certaine que c’était Hammurabi ?
      Je confond peut-être, mais j’ai toujours entendu dire que c’était Nabuchodosonodor (orthographe non garantie)

    2. EvaEva

      Parfaitement d’accord avec vous Beate.
      Dans un pays traditionnellement peuplé de blancs, il est possible qu’il y ait 10 % environ de la population que ne le soit pas, sans que cela donne l’impression d’être envahi.
      Au delà de ce pourcentage, cela pose problème à mon avis, surtout si les non-blancs se reproduisent beaucoup plus que les blancs.
      En fait, 10 % c’est beaucoup, même si ce pourcentage fait l’unanimité chez ceux qui sont contre le métissage généralisé.
      Pour moi, 5 % est bien assez.
      Il ne s’agit pas de briser le coeur des personnes blanches qui tombent amoureuses de personnes qui ne le sont pas. Mais encourager le métissage comme si c’était la seule attitude respectable, en se cachant derrière le culte de la diversité, c’est un suicide.
      Car le métissage, quand il est généralisé, tue la diversité. En nous mélangeant racialement à outrance, nous finirons par tous nous ressembler, et notre diversité disparaîtra.

  2. hathoriti

    Mon ex mari est Africain aimant la France et mon fils est métis. Sa grande passion…c’est les Celtes ! Achille et Léonidas, il adore et il admire ! Ah! J’oubliais, grande admiration aussi pour le grand Hammurabi, roi de Babylone ! Alors, ses racines africaines…

  3. Sandrine

    «  » »et leur sang était Bleu-Blanc-rouge, rhésus Patriote Positif. » »

    Belle expression. Moi aussi je connais ou j’ai connu des Africains ou des Asiatiques très proches de nous, ayant nos valeurs, et de grande stature morale. Ceux là sont nos frères. Surtout ceux qui ne sont pas musulmans…

  4. HopliteHoplite

    Dans un restaurant Crétois…

    — Au commencement, il y avait quatre races : la race d’or, la race d’argent, la race de bronze et la race de fer. Toutes quatre étaient semées dans les champs par les dieux et poussaient à l’envi. Elles vivaient en accord avec la nature et les animaux dans un lieu où régnait un printemps éternel.
    — Le paradis, lança Antoine.
    — En quelque sorte, poursuivit Philip, sauf que la race d’argent au contraire connaissait perpétuellement les affres de la douleur parce qu’elle était coupable d’hybris. Elle fut punie par Zeus à cause de cela et renvoyée du paradis.
    Se tournant vers Catherine, il l’interrogea
    — Comment dit-on hybris en français ?
    — Difficile à traduire par un seul mot. C’est un concept qui pourrait s’expliquer par orgueil, mais orgueil envers les dieux, orgueil blasphématoire en quelque sorte. Les hommes coupables d’hybris, se voient dès lors obligés de travailler la terre pour se nourrir.
    — C’est Adam et Eve chassés du paradis par Dieu à cause de leur désobéissance, s’exclama Antoine.
    — Les trois premières races ont fini par se détruire elles-mêmes, poursuivit Philip. Aujourd’hui règne la quatrième race, celle de fer, la notre. Nous sommes des hommes de fer, Antoine, de fer ! Je n’ai pas besoin de vous décrire notre civilisation, dure, avide, sans scrupule, adorant l’or plus que ses dieux, tuant, pillant, violant en dépit de deux mille ans de civilisation post-Christo. Quand je dis civilisation, vous me comprenez ? N’est-ce pas Antoine, vous me comprenez ! Depuis les débuts de l’humanité, celle-ci ne vise qu’à se détruire. Au lieu de se grandir, de s’élever, de rêver à plus de joie et de bonheur, elle se vautre dans le sang et ne se complaît que dans le malheur. Depuis sa création elle ne cherche qu’à s’immoler, à disparaître comme si les dieux, insatisfaits de leurs créations successives, cherchaient à éliminer notre humanité comme ils ont éliminé celles qui nous ont précédés. Depuis toujours les dieux veulent créer un être parfait à leur image, mais en désirant créer un homme parfait, ils se rendent compte qu’il pourrait un jour devenir un dieu, alors ils l’éliminent et recommencent. Il faut que leur créature soit parfaite mais pas trop car dans ce cas elle se prend pour un dieu et cela, ils ne l’admettent pas. Ils veulent un être parfait mais soumis. A la suite des dieux, l’église aussi veut un être parfait, sans péché et obéissant à sa volonté. Depuis deux mille ans, elle s’y emploie sans faiblir. Elle finira par y arriver comme elle avait réussi au moyen-âge, en plein obscurantisme religieux. A moins que ce ne soit l’homme, qui comprenant ses faiblesses et ne les admettant pas, ait décidé de créer des dieux parfaits, idéaux de ce qu’il aspire à devenir tout en sachant qu’il n’y parviendra jamais. Schizophrène, il se dédouble en lui-même dans une gabegie d’énergie meurtrière. Tuant son double, il se tue lui-même et comme Phénix renaissant de ses cendres, il recommence pour l’éternité son meurtre ontologique.
    Et après la race de fer, qui y aura-il ? Demanda Antoine.
    Philip lancé dans son discours, respira et lâcha :
    — Pour citer Cranach l’ancien : « … alors il ne restera plus aux mortels que les chagrins dévorants, et leurs maux seront irrémédiables ». A ses mots, Philip leva son verre et le vida d’un trait.
    — Donc Talos, le géant de bronze faisait partie de la troisième race relança Antoine, interrogeant Catherine du regard.
    — Dans les légendes, c’est un géant forgé par Héphaïstos et offert à Minos, mais parfois aussi c’est le dernier représentant de cette fameuse race d’hommes de bronze. C’est pour toujours le gardien de la Crète. Vous connaissez certainement l’histoire de Jason et des Argonautes ?
    — L’histoire de la Toison d’or ?
    — Exactement. La légende dit qu’au cours de son voyage, Jason fit escale en Crète. Voyant ces navires approcher de la côte, Talos grimpa sur la berge et de là lança d’énormes blocs de pierre pour les couler. Bien que réputé invincible, Talos avait un défaut dans sa peau de bronze. Un morceau de son talon n’était pas terminé et c’est à cause de cela qu’il fut tué par les Argonautes.
    — Mais c’est l’histoire d’Achille pendant la guerre de Troie !
    — L’histoire se répète souvent, dit Catherine avec un sourire.

    extrait de « la danse du papillon »

  5. Josiane FILIO

    Une nouvelle fois, merci à Philippe le Routier pour ses arguments pleins de bons sens et tirés de la vraie vie, pas comme les théories fumeuses de tous ceux qui nous pourrissent la vie avec leur tolérance à géométrie variable.

    Deux réflexions en complément : le mélange de « sang » peut effectivement être une grande richesse lorsqu’il est fait par amour … dans le cas contraire, il crée des êtres qui ne se sentent bien dans aucun des « camps » (puisque le mot race est proscrit) . Tout est dans le respect que l’on voue, ou non, à l’autre. et bizarrement ce sont ceux qui n’ont que l’insulte « raciste » à la bouche (telles les puantes assos bien-pensantes) qui sont en permanence en train de « voir » des différences dans les paroles ou les actes des autres … ce qui prouve que ce sont eux les vrais racistes.
    Secondement, j’ai de plus en plus l’impression que le racisme « anti-blanc » est nettement supérieur à son contraire … puisqu’il est également pratiqué par bon nombre de crétins blancs se disant anti-racistes !

  6. hathoriti

    Réponse à Philippe, Cher Philippe, Hammurabi (sumérien d’origine) fut roi de Babylone il y a environ 4000 ans et un peu plus. C’est lui qui créa le premier code civil de l’Histoire, connu sous le nom de « code d’Hammurabi », portant gravé en écriture cunéiforme, sur une superbe stèle en basalte noir, les différentes « clauses » de son code: en gros, laissez tomber le « oeil pour oeil, dent pour dent » et laissez faire la justice. Bon, d’accord, la justice d’Hammurabi ne faisait pas dans la dentelle, mais les vengeances épouvantables qui anéantissaient des familles entières, furent peu à peu évitées . Le code est au Louvre, dans une salle spéciale et mon fiston qui, comme moi est amoureux de ces anciennes civilisations en avait les larmes aux yeux. Nabuchodonosor fut également roi de Babylone, mais vers 600 ou 700 av. J.C, donc, bien, bien après Hammurabi. Autre précision concernant mon ex mari: si je l’ai quitté, c’est parce que…ses « exploits » allaient rattraper ceux de D.S.K ! O.K? Mon fils lui, est plutôt intelligent et sympa qui lit régulièrement R.L et R.R et surtout Polemia de son cher Jean Yves Le Gallou. Bizzzes à toi, Philippe métis de Russe !

    1. Philippe le routier

      Merci pour la leçon, je n’avais donc pas tout oublié… (juste une erreur de 3300 ans environ ce qui est raisonnable pour moi)

      Bon, si ça explose, on va peut être mettre ton ex dans une autre unité… J’ai du mal avec les maris infideles, une fâcheuse tendance à leur faire perdre leurs dents.

      Je plaide coupable hein, mais, suis dingue à la base, et dingue de ma femme, j’avais un pote qui a trompé la sienne, c’est vrai que ça ne me concernait pas… Mais je ne lui ai plus jamais adressé la parole.

      Suis pas très diplomate comme mec, pour moi, le mariage c’est sacré, si ça ne marche plus, le divorce oui, l’infidélité non !

      En tout cas, ton môme à de la chance, tu as l’air sacrément cultivée ! Pas que je soit con, mais j’ai fait très peu d’études donc, je m’intéresse à beaucoup de choses, mais c’est pas toujours approfondi… Un joyeux bordel dans ma tête ! Mais qui n’empêche pas mes filles de m’adorer, parce que je suis dingue, donc ça va ! )

    2. Sandrine

      @Hathoriti
      J’aime beaucoup Hammourabi aussi, j’ajoute que son code est très moderne, par exemple il prévoit les congés payés, chose que nous avons oubliée jusqu’en 1936…!

  7. hathoriti

    La danse du papillon rappelle les 4 âges dont les parlent les anciens écrits Hindous (Baghavad Gita ou Mahabarata ?) à savoir:
    -l’âge d’or
    – l’âge d’argent
    – l’âge de bronze
    – l’âge de fer ou kali yuga
    Nous y sommes !
    Josiane Fillio nous régale toujours d’articles ou de commentaires pertinents.

  8. Philippe Bescond-Garrec

    100% d’accord avec toi, cher Philippe. Il en cuirait à l’abruti, de quel camp qu’il soit, qui s’aviserait de manquer de respect à mon beau-fils, enfant de l’amour d’un français d’origine italienne avec une marocaine et qui est en passe de devenir breton d’adoption tant il se sent bien dans ma Bretagne natale. Kenavo l’Ami.

  9. xtemps

    Bref à la façon du Général De Gaule quoi.
    Le beau père de mon fils s’est remarié avec une noire africaine, personne ne les ont forcé.
    Mais moi je m’interdit de prononcer les mot métissages et métisses pour ne pas tomber dans les travers du métissage raciste utilisé contre nos peuples, pour le génocide contre nos peuples, car ce sont des gens qui veulent détruire toutes les races, noirs, blancs et asiatiques ainsi que leurs cultures au niveau mondial, pour le nouveau genre humain le  » métisse  » qui est une atteinte contre toutes les races et donc raciste.
    J’utilise le mot mulâtres à la place de métisse pour me différencier des vrais racistes et pour ne pas tomber dans les pièges de nos politiques escrocs haineux raciste aux pouvoir, qui essaient de nous faire porter le chapeau, alors que c’est eux qui le sont.
    Je suis aussi pour le roulement de chance, pas toujours les mêmes, et le quotas d’étranger lié aux capacités du pays, pour ne pas jeter les nôtres dans la pauvreté et la misère, d’abords les nôtres avant les autres, comme personne ne jette sa famille à la rue car les voisins sont pauvres, seulement dans le seul but de lutter contre la pauvreté, pas pour le mélange des races et des cultures, qui ne donnera pas une tartine de plus et ne luttera pas contre la pauvreté, mais l’augmente chez nous.
    Et c’est bien les méthodes utilisé avec les immigrés qui me dérange pas les immigrés.
    Les immigrés qui ont réussi leurs bagages chez nous, doivent retourner au pays, s’il savent faire les mêmes efforts que chez nous, ils savent le faire chez eux aussi, qui serai leurs devoir d’aider leur pays en premier avant les nôtres.
    Si vous prenez des gens pauvres chez vous pour les aider, même s’ils sont des amis, ils ne vont pas vivre chez vous pendant 50 ans, ils seraient plus des amis, mais des profiteurs.
    C’est bien contre les excès et escroqueries des politiques dont je parle qui en profitent bien plus que largement sur le dos des peuples et en jetant les peuples du monde dans la misère.
    Nous n’avons jamais vu autant de club de milliardaires.
    Les vrais amis d’origines immigrés peuvent comprendre çà, pas les autres et n’empêche pas d’avoir des amis chez les immigrés, bien au contraire, c’est les seuls qui peuvent comprendre, eux ils n’accepteraient pas non plus la même chose dans leur pays d’origine et c’est normal.
    Ne faite jamais aux autres ce que vous n’aimez pas qu’on vous fasse du tort.
    D’abords les français!, avec 10 millions de pauvres en France, il est temps vous croyez pas.
    Attention aux politiquement correct et la corde sensible qui est notre faiblesse chrétienne, ils jouent la dessus, la désintoxication est encore en cours chez nous, nous en sommes pas encore complètement sorti et ne jamais donner raison aux politiques escrocs manipulateurs, qui font énormément du mal contre nos peuples européens, mais aussi en dehors de l’Europe.
    Le chacun chez soi oblige le respect, c’est de savoir que quand je suis chez vous, je ne suis pas chez moi et n’empêche pas d’avoir des invités respectueux et un bon voisinage.

  10. Olivia BlancheOlivia Blanche

    J’ajoute mon petit mot. J’espère qu’il ne provoquera pas de ruades !
    Pour ma part, J’AIME les DIFFERENCES. J’aime l’art et les portraits. Pour un artiste les différences sont toujours une richesse pour les interprétations, le choix des couleurs, les variétés offertes par la Nature, notamment la nature humaine…
    Or, si nous nous mélangeons tous il n’y aura plus de différences aussi marquées. Que des métis soient beaux, c’est incontestable. Mais, je préférerai toujours un noir/noir et un blanc/blanc ainsi qu’un asiatique avec ses caractéristiques propres… Alors stop les dégâts : que chacun conserve son patrimoine génétique avec ses particularités d’origine : elles sont belles !!!

    1. Philippe le routier

      Ben non, pourquoi devrait il y avoir des ruade ?
      Ce que vous dites est vrai, une population mondiale uniforme, qu’est-ce que ça serait chiant !

      Mon propos était juste de dire qu’un faible pourcentage de métissage était sûrement acceptable… Maintenant, quel pourcentage ? Ça j’en sais rien finalement, mais je dirais moins de 10% (même plutôt 5%)

      Je pense qu’avec un métissage faible, il n’y a pas de risque de perdre ce qui fait la beauté de la diversité des peuples, car, les métis (je rappelle que je n’aime pas trop ce mot) ne vont sûrement pas se communautariser entre eux.

      Alors oui, suis pas généticien, mais je crois qu’une bonne partie des descendants de ces métis, finiraient par ressembler à nouveau au peuple historique des pays. (ça paraît logique)

      Bis repetitas, c’est le métissage de masse qui est dangereux, et pour la race humaine toute entière… Que ce passerait il si toute la planète pouvait développer la depranosytose ?
      Ben, une catastrophe !

      Mais je ne vois rien dans votre avis qui mérite des ruades !

  11. Sandrine

    @Philippe le Routier
    Vous avez retrouvé votre père, Français par le sang versé et Russe au départ ?…
    Vous êtes je pense triplement fier : 1° d’avoir retrouvé votre père 2° qu’il soit Français par le sang versé, 3° et Russe. Je voulais vous dire que j’ai vécu en Russie, c’est un pays magnifique, riche passé, riche culture, et les Russes sont en général des gens qui ont du caractère, sont originaux (pour moi c’est une qualité bien sûr) et artistes. Ils ont su en général garder leur liberté intérieure et le sens de l’humour à travers 70 ans de dramatique communisme. Vous avez tout lieu de vous féliciter d’avoir du sang russe dans les veines.

  12. huguettehuguette

    la drépanocytose est une maladie héréditaire et génétique qui s’attaque à l’hémoglobine des hématies en les déformant on lappelle aussi : anémie falciforme
    Fréquente dans certaines ethnies

  13. ratiosinecausaratiosinecausa

    c’est le métissage de masse qui peut menacer une civilisation , et non quelques métissages qui sont bien entendu le fruit de l’amour,
    Le général Dumas , Pouchkine étaient bien des métis, mais ils avaient endossé de toute leur âme les valeurs de leur patries respectives.
    Je préfère un métis patriote à un rouquin converti à l’islam,je préfère l’helléniste et latiniste , grammairien Senghor (d’ailleurs pas métis) à un Garaudy historien révisionniste converti et antisémite déclaré(rejoignant d’autres convertis célèbres d’extrême-droite comme d’extrême gauche comme Aloys Brunner ou Ilich Sanchez Rmirez dit « Carlos »)
    Et qu’on arrête de nous sortir des fariboles sur l’islam creusets de peuples, un creuset où l’étanchéité des ethnie perdure avec au sommet de la pyramide les purs arabes dépositaires des lieux saint de l’islam, un islam d’arabes champions longue durée de l’esclavage des africains noirs que le géographe et historien voyageur Ibn Khaldoun considérait comme des sous-hommes assez proches de la condition animale.
    Assez d’hypocrisie, aucun pays musulman n’a eu son Schoelcher, aucun pays musulman n’a inscrit la moindre réforme humaniste ni démocratique dans ses constitutions.
    On aime culpabiliser l’Occident mais c’est bien pourtant la seule partie du Monde a avoir fait avancer les droits individuels et collectifs des hommes…et des femmes!

  14. ratiosinecausaratiosinecausa

    En Inde il y a bien deux types distincts entre « aryens » au Nord et dravidiens au Sud et pourtant ils partagent un même pays et une même culture et un même patriotisme hindou, en revanche, il y a bien peu de différence « raciale » ou ethniques entre pakistanais et indiens (hindous) du Nord de l’Inde, mais la ligne de fracture y est bien plus forte que la différence de pigmentation et de langues entre le Nord et le Sud, c’est l’islam qui l’a établie après la sanglante conquête des Moghols musulmans.
    Les lignes de fractures idéologiques et religieuses sont les plus meurtrières, c’est l’islam et sa violence mais aussi sa ruse qui font ressortir des débats que l’on croyait clos: dividere et imperare.
    Les patriotes de France et d’Europe de toutes origines ne doivent pas s’y laisser prendre.

Comments are closed.