Nathalie Goulet qui veut installer partout des djihadistes préside la commission d’enquête sur les djihadistes…


Nathalie Goulet qui veut installer partout des djihadistes préside la commission d’enquête sur les djihadistes…

Le personnage surfe sur la mort de l’enfant syrien pour essayer de nous faire croire à son grand coeur et, surtout, pour convaincre des masos qu’ils devraient prendre le risque d’être envahis, voire même égorgés par des millions de migrants.

Sa pétition est un modèle du genre et son argumentation plus que spécieuse :

nathaliegoulet

Bref, elle demande aux Maires  de faire ce qu’ils ne font pas pour nos jeunes, à la recherche de logements partout, au point de devoir vivre en colocation ou demeurer chez leurs parents. Ce qui est normal, il appartient à chacun de se débrouiller, de chercher des solutions, de se battre politiquement pour qu’il y ait moins de chômage et de meilleurs salaires, il n’appartient pas aux Maires de devenir les outils d’un pouvoir totalitaire…

Bref, elle demande à des masochistes en puissance de signaler où la vie est encore douce, entre-soi, entre gens parlant français, respectant le voisinage et nos traditions, où les femmes sont considérées comme les hommes afin que tout cela explose et disparaisse…

Elle est brave, Nathalie Goulet, mais je ne suis pas sûre qu’elle soit un modèle d’abnégation et encore moins qu’elle soit bien placée pour donner des leçons aux autres…

Sa simple fiche wikipedia, malgré le « droit à l’oubli » qui fait que bien des articles gênants sur la donzelle ont disparu de google est édifiante.

Extraits

Radiée en janvier 2000 par le Conseil de l’ordre de Paris pour des manquements graves à la déontologie du métier d’avocat2,3, décision confirmée en appel en 2006, elle dépose un pourvoi en cassation4 et est réinscrite au Barreau de Paris en 2011. Elle sollicite ensuite son omission[réf. insuffisante]5. En 2014, sur sa déclaration d’intérêts à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, elle ne déclare plus aucun revenu en tant qu’avocate, et n’exercer aucune activité annexe6.

Le , au cours d’une mission parlementaire au Moyen-Orient, Daniel Goulet fait une attaque cérébrale et décède le 25 à l’hôpital Cheikh-Khalifa d’Abou Dabi aux Émirats arabes unis. À la suite d’une plainte contre X7 déposée en avril 2007, l’enquête retient une mort naturelle par AVC et se conclut par un non-lieu en décembre 20088. Le 15 novembre 20074, par un jugement confirmé en appel le 18 décembre 20089, Nathalie Goulet fait condamner plusieurs journalistes du Point ainsi queFranz-Olivier Giesbert pour un article jugé diffamatoire.

Certes, elle a été blanchie de l’accusation d’avoir assassiné son vieux mari, mais que les filles de ce dernier aient cultivé une telle haine pour leur  marâtre ne laisse pas imaginer que la douce et tendre à l’égard des migrants ait été aussi ouverte et aimante avec les enfants de son mari qu’avec ceux des clandestins syriens…

Membre de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, Nathalie Goulet est également membre titulaire de la délégation sénatoriale à l’Assemblée parlementaire de l’OTAN et présidente du groupe interparlementaire d’amitié France-Yémen. Elle est par ailleurs membre des groupes d’amitiés France-Pays du Golfe, France-Turquie, France-Caucase du Sud et France-Chine.

Nathalie Goulet est depuis octobre 2014 présidente de la Commission d’enquête sur l’organisation et les moyens de la lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe17.

Intéressant, n’est-il pas ? Un sénateur pétitionnant pour l’entrée par millions de demandeurs d’asile parmi lesquels se cachent des djihadistes (l’EI nous a prévenus) est membre de la commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces armées, et présidente de la commission d’enquête sur les moyens de lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe… En sus de faire partie des groupes d’amitiés France-Pays du Golfe et France-Turquie, pays finançant et aidant les terroristes…

N’y aurait-il pas là conflit d’intérêts ? Ceux de la France étant objectivement contraires à ceux de la Turquie et des djihadistes, comment un sénateur peut-il consacrer son temps et son énergie à faire entrer des migrants parmi lesquels se trouvent, forcément, des djihadistes ?

Le Président du Sénat est-il au courant ? Vous pouvez écrire à Gérard Larcher

SENAT

Palais du Luxembourg
15, rue de Vaugirard
75291 PARIS Cedex 06

Standard : +33 (0)1 42 34 20 00

g.larcher@senat.fr

Christine Tasin 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Nathalie Goulet qui veut installer partout des djihadistes préside la commission d’enquête sur les djihadistes…

  1. Chris2aChris2a

    Et oui, les bisounours ! Comme livre de chevet, ces fous n’ont pas que le coran, mais également l’excellent bouquin d’Abu Bakr Naji : « Gestion de la Barbarie » qui décrit la méthode pour islamiser le monde…bessif !!!……..
    Cela commence par : « Maîtriser la dimension sécuritaire. Surveillance et infiltration des ennemis de toutes sortes »….
    De ce point de vue, c’est réussi avec cette sénatrice .. Ils pourront même lui décerner la babouche d’or en sa qualité de très militante co-allahboratrice !

  2. Gourgaud

    UDI = Union pour une Dhimmitude Intégrale. Bon au moins, si vous ne savez pas pour qui voter en décembre et plus tard, vous savez pour qui NE (plus) JAMAIS VOTER: PS et alliés, UMP et alliés. Ca restreint le choix, merci à Nathalie Goulet de nous faciliter le travail

  3. claude

    bonjour! dire que cette bonne femme est sénateur de mon département, je vais m’empresser de lui envoyer un courrier!

  4. patriote

    encore une personne qui se remplit les poches en plus de nous trahir . Si elle veut accueillir des migrants , et bien qu’elle les accueille dans son jardin que j’imagine sûrement assez vaste pour cela et nous verrons comment elle parlera dans 6 mois . il est facile de prendre des décisions ou du moins d’en être l’instigateur quand on n’en supportera jamais les conséquences . Ces sénateurs et autres  » bouffe pognon  » se mettront toujours a l’abri en cas de chaos , ils vivent dans un autre monde déconnecté du nôtre .

  5. Laurent CLaurent C

    Bien entendu certains allemands fuyaient le nazisme dans les années 30.

    J’ai toujours entendu dire par nos anciens, autant en 14 que en 37 que des allemands venaient travailler chez nous en tant qu’ouvriers métallurgistes et agricoles.
    Pour une majorité, l’objectif était de transmettre des renseignements cartographiques, industriels, état du moral etc…des futurs envahis!

    A l’instar de Ries, maire de Strasbourg, le maire PS du Vigan incite aussi les proprios de seconde résidence à accueillir les migrants!

    Évidemment « ON » vous dit qu’ils n’ont pas vocation à rester chez nous !!!!!!!!!!!!!!! mais puisqu’on vous le dit… c’est que c’est vrai!

  6. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    Exact, le maire du Vigan et son conseil municipal ont décidé d’accueillir trois familles syriennes, alors que des Français de souche mendient dans les rues de sa ville et que l’EI a averti qu’il y a des djihadistes parmi ces » réfugiés » qui ne veulent pas se battre pour leur pays.

  7. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Tandis que les radios et télé jubilent, heureux de voir arriver les envahisseurs, je déprime fortement, pour les mêmes raisons…. Quand j’ai entendu, hier soir, un maire de Dordogne dire que ce département, jusque là relativement préservé, devait s’ouvrir largement aux « réfugiés », j’ai pleuré intérieurement. Il (le nom de l’édile m’a échappé), a osé faire le parallèle avec les réfugiés alsaciens pendant la dernière guerre – quittant l’Alsace pour la Dordogne !!! Ce sont les arguments qu’il va employer pour convaincre ses administrés d’accueillir le plus possible de migrants – et si possible pourquoi pas – chez eux, suivant l’exemple du maire de Strasbourg !

  8. Gérard Pierre

    Bonjour madame Tasin.

    Votre blog s’intitule « Résistance républicaine », ce qui, jusqu’à présent, malgré toute l’estime que je porte à votre rigueur intellectuelle et à votre courage physique, m’a gêné pour venir commenter vos publications.

    En effet, bien que partageant la plupart de vos valeurs et surtout de vos analyses, il se trouve que je ne suis pas républicain et que je ne saurais le devenir.

    En revanche, je suis Démocrate dans l’âme.

    Quelle différence me demanderez-vous ?

    Il est vrai que la confusion dans laquelle nous vivons, … confusion soigneusement entretenue depuis plus de deux siècles par ceux-là même qui ne cessent d’enfumer quotidiennement le Peuple de France, … a ancré dans l’esprit du dit Peuple une équation menteuse qui prétend effrontément :

    RÉPUBLIQUE = DÉMOCRATIE, ……… et vice & versa !

    OR, C’EST HISTORIQUEMENT FAUX !

    La république est la résultante de la révolution française. Son acte fondateur remonte au 07 septembre 1789, … moins de deux mois après la prise de la bastille !

    Cet acte fondateur est tout entier contenu dans une déclaration de l’abbé Sieyès.

    L’abbé Sieyès, un ecclésiastique aussi retord que l’évêque Talleyrand, …… l’un et l’autre étant des personnages déterminants de la révolution et du directoire, …… L’abbé Sieyès donc dis-je opposait le gouvernement représentatif, …… qu’il promouvait, …… et le gouvernement démocratique qu’il rejetait.

    Texte intégral de son discours FONDATEUR de la République :

    « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. »

    Cela peut-il être dit et écrit plus clairement ?

    Nonobstant ce point, dont j’ai déjà développé sur d’autres sites les conséquences pernicieuses de son caractère non vertueux, l’aspect d’urgence de la situation actuelle m’amène à reléguer cette considération à une remise en question ultérieure.

    Aussi ai-je décidé, dans un souci de travail des idées, d’apporter ponctuellement mes commentaires à tout ce qui concerne l’aspect de votre lutte contre l’islamisation de la France.

    J’espère que vous accepterez ma modeste contribution écrite.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Cher Gérard parlons peu mais parlons bien. Je suis républicaine plus que démocrate. Les deux ne sont pas équivalents, je vénère la République romaine qui était une oligarchie et non une démocratie, parce qu’elle mettait avant tout (à certains moments de son histoire) la respublica,l’intérêt commun,et savait reconnaître dans les périodes de crise la nécessité d’un homme hors du commun auquel elle donnait les pleins pouvoirs pour 6 mois, le temps de sortir Rome de la mouise, avec le titre de dictateur, qui n’était pas péjoratif parce que les institutions limitaient les capacités de nuisance et de mégalomanie. Un tempce ne fut pas toujours le cas, hélas.
      Ceci pour vous dire qu’actuellement la bataille et l’union se font contre l’islam, il sera temps d’enculer les mouches (pardon pour la grossièreté mais au regard de ce qui se prépare comment mieux montrer la vacuité du reste ? ) quand on aura gagné et qu’on pourra se jeter des verres à la figure en attendant d’avoir choisi le meilleur gouvernement ? Bienvenue chez nous, bienvenue à RR.

  9. Sandrine

    Je suis scandalisée par Nathalie Goulet. Par exemple pour être exclu du barreau, il faut vraiment l’avoir bien cherché et en avoir fait de « belles ».
    Rien que pour cela elle n’aurait jamais dû accéder au Sénat.

  10. hathoriti

    Echangeons les réfugiés » . Puisque des djihadistes arrivent en Europe, envoyons en « califat » nos malheureux : hollande, merkel, valls, cazeneuve, belkaciim, la grosse, la goulet, etc…sans oublier tous les bobos du show business..(soupir) si ça pouvait arriver réellement ! Bizzzes Christine.
    Je ne suis ni républicaine, ni démocrate…devinez ?

Comments are closed.