Si tu n’agis pas en barbare, les barbares t’écraseront


Si tu n’agis pas en barbare, les barbares t’écraseront

Maurice Barrès écrivait : « Si tu n’agis pas en barbare, les barbares t’écraseront

 L’Islam nous met face aux contradictions de nos sociétés : l’amour de la liberté doit-il aller jusqu’à la reconnaître aux ennemis de cette même liberté ? Aimer son prochain comme soi-même signifie-t -il aimer son futur assassin ? Accepter l’autre nous fait -il automatiquement renoncer à exister, à être nous-mêmes ?

Bien sûr que non. Il nous faut donc accepter de combattre la violence par la violence car c’est une question de vie ou de mort pour nous et pour notre civilisation.

Personne n’aime la guerre. Un proverbe chinois dit qu’est insensé celui qui préfère la guerre à la paix car en temps de paix, les pères meurent avant les fils et en temps de guerre, c’est l’inverse. Mais il est des guerres justes car elles visent à défendre son pays, sa civilisation, sa culture. La guerre que livre l’Islam au monde (et pas seulement au monde occidental même si pour l’instant, il ne s’attaque qu’à celui-ci parce que plus faible) est une guerre contre la notion même d’humanité.

L’Islam, contrairement aux religions et philosophies tant orientales qu’occidentales vise à annihiler la pensée en soumettant l’homme à un déterminisme, faisant de celui-ci un animal comme les autres, c’est à dire seulement soumis au déterminisme de l’espèce. Or l’homme de par ses capacités cognitives qui le distinguent du reste de la création n’est pas que soumis au déterminisme de l’espèce mais peut s’affranchir au moins en partie de celui-ci pour connaître la liberté.

L’Islam, en donnant des réponses toutes faites à des questions qu’il empêche ses adeptes de se poser, détruit dans l’oeuf toute capacité de questionnement. Or, donner une solution et une seule, c’est détruire à priori la possibilité de questionner, la possibilité de recherche.

Là où il n’y a pas de questionnement possible, il n’y a pas de liberté. Un écrivain racontait qu’il avait posé la question « warum ? » (c’est à dire « pourquoi « à un gardien à Auschwitz et le gardien lui avait répondu : « Hier ist nicht warum  » (c’est à dire « ici, il n’y a pas de pourquoi). Effectivement, dans un lieu tel qu’Auschwitz, il n’y a pas de questionnement possible, parce que le questionnement ouvre de multiples possibilités et qui dit « possibilités  » dit « choix  » donc liberté.

Le combat que nous devons mener aujourd’hui est celui de la défense de la liberté par la défense du questionnement. Notre combat est un combat non seulement pour défendre notre civilisation mais aussi pour défendre l’Homme, sa nécessaire liberté, sa dignité. Nous devrons donc pour cela utiliser les armes car toute guerre en utilise et nous devons pour vaincre être sûrs de notre cause. C’est pourquoi le combat est aussi idéologique et psychologique.

Défendons sans relâche le questionnement, questionnons sans relâche les islamocollabos pour les pousser dans leurs retranchements, les faire douter. Le doute est mortel dans le combat. Les pratiquants des arts martiaux disent à juste titre que le combat est en grande partie de la psychologie. Qui gagne la bataille de l’esprit remporte la victoire.

Agnès

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




29 thoughts on “Si tu n’agis pas en barbare, les barbares t’écraseront

  1. Philippe le routier

    Un vrai discours d’officier instructeur !

    Auriez-vous été militaire ma chère Agnès ?

    Ce n’est pas de l’ironie, je ne me le permettrais pas, sincèrement, à part que vous utilisez un langage plus châtié et des arguments plus philosophiques, ça ressemble beaucoup à ce qu’on dit pour galvaniser les gars, que ce soit avant un entraînement qui sera pénible ou un véritable combat.

    Juste une petite mise au point.
    L’adversaire dont on parle n’est pas barbare…
    … Il est PIRE !

    Avant que nous sautions sur (bip… secret défense) un jeune gars m’a demandé à quoi il fallait s’attendre.

    Un camarade à répondu avant moi,
     » Prends tes pires cauchemars, multiplie les par mille, tu seras encore loin du compte »

    On fonce vers quelque chose du même genre.

    Ne vous préparez pas au pire…
    … Préparez vous a pire encore.

  2. huguettehuguette

    à force de ménager la sensibilité de certains on se couche on abdique et cela les fait bien rire!
    Alors ils se croient tout permis et cela ne fait que commencer attendons nous au pire et comme le dit Philippe au plus que pire

  3. marc

    Personne d’intelligent n’aime la guerre, même si on sait qu’elle est parfois nécessaire et qu’il faut parfois en faire son métier.

    Il n’y a que les imbéciles qui aiment la guerre, très généralement ceux qui ne l’ont jamais faite. Ou les musulmans qui en font leur raison de vivre : Le moindre pouilleux du désert se vante d’être un guerrier!

    Mais ceux qui ne l’ont pas voulue sont souvent ceux qui la font le mieux.

  4. Agnes

    Non, Philippe, je ne suis pas et n’ai jamais été militaire mais j’ai été élevée par des militaires : ma famille maternelle corse ayant fourni à la France quelques militaires, gendarmes et policiers. Ils m’ont éduquée en m’inculquant l’amour de la patrie. Mon père issu d’une famille provençale m’a dit un jour : « Agnès, tu peux avoir les idées politiques de ton choix mais n’oublie jamais que le devoir de tout homme (homme ou femme) est de rendre service à sa patrie.  » Il m’a fait apprendre par coeur l’hymne à la France de Victor Hugo ainsi que celui de Joachim du Bellay. Pour parfaire cette éducation, on m’a donné l’amour de la France et de l’armée française. Tous les étés, je faisais des dictées (en devoirs de vacances) tirées de « servitude et grandeur militaires  » d’Alfred de Vigny. J’ai également subi l’influence de la dame qui m’a élevée et enseigné qu’il ne fallait jamais partir perdant car alors on arrive perdant, qu’il faut toujours calculer les risques même en gardant à l’esprit la victoire. J’ai toujours pensé qu’il ne faut jamais baisser les bras, que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, que l’action est préférable à l’inaction. Et je partage avec la pasionaria des républicains espagnols l’idée qu' »il vaut mieux mourir debout que vivre à genoux ».Je partage avec vous le sentiment que l’ennemi actuel est plus que barbare mais il est tel malheureusement qu’il n’existe pas de mots en Français ni dans aucune autre langue pour le qualifier. Et effectivement nous devons nous attendre au pire et ce pire est pour bientôt. Ceux qui espèrent en 2017 sont de doux rêveurs ; c’est très inquiétant de voir que beaucoup rêvent. Il faut les réveiller parce que, si ce n’est pas par nous, ce sera par d’autres qu’ils seront réveillés et là, ce sera trop tard.

  5. Antiislam

    Bonjour,

    Merci pour ce texte magnifique Agnès.

    Ces Musulmans de l’Etat islamique sont identiques aux Nazis: ils commettent des actes d’égale barbarie.

    Les autres Musulmans de la Oumma les soutiennent dans les faits, comme les Nazis militants avaient le soutien d’une large fraction du peuple allemand.

    La seule différence, c’est que, pour le moment, ils ne sont à la tête d’aucun pays avancé, alors que les Nazis avaient pris la tête du pays le plus développé de la planète de l’époque avec les moyens matériels énormes qu’il offrait …

  6. xtemps

    Justement c’est pas par la barbarie que nous gagnerons contre la barbarie, pour gagner soyez encore plus humain, pas l’angélisme laxiste coupable que nous connaissons bien sûr, c’est être humain que de défendre la vie des siens, que de les laisser à la barbarie.
    C’est par l’entrainement que nos soldats sont plus humains et discipliné, plus efficaces et meilleurs que les djihadistes, car la barbarie rend stupide.
    Charles Martel n’avait pas gagné la bataille avec la barbarie contre la barbarie, mais par humanité, honneurs et discipline de ses soldats contre la barbarie.
    Un djihadiste inhumain de ne fait de lui un bon soldat pour autant, c’est même l’inverse, et leur plus grand défaut, est le manque d’humanité et de discipline, sont les raisons pourquoi tant de musulmans meurent aux combats.
    Le soldat le plus efficaces est d’abord discipliné à être plus humain, comme le vrai chasseur qui respecte le nature est le vrai écologiste discipliné d’ humanité.
    C’est toujours l’humanité et la discipline pour qui gagne contre la barbarie par des gens civilisés, s’appel une civilisation et pas la barbarie Islamique.
    Tuer des innocents sans défenses ou placer des enfants comme bouclier humains n’est pas difficile, il faut juste être barbare et stupide pour le faire, qui n’ont rien à voir avec des personnes civilisés d’une civilisation.
    La barbarie ne fait pas de civilisation et des personnes civilisés, mais le chaos et des barbares stupides.

  7. Philippe le routier

    Je savais qu’il y avait un truc…
    … C’est le sang corse !

    La Corse fut un des mes premiers casernements, oh bon sang qu’est ce qu’il y avait comme bagarres entre les insulaires et nous.

    Et quand on en avait marre de se battre…
    … On allait boire un verre tous ensembles !

    Moi, mes origines seraient apparemment franco-…Europe de l’Est (difficile d’être précis, ma « mère » biologique, après avoir dépensé beaucoup pour me retrouver 30 ans après m’avoir abandonné ne se rappelait que d’un accent « russe », mais c’est grand la Russie, et je ne suis pas resté en contact avec elle)

    Mon côté cinglé viens peut-être de là.

    Mais ce qui est sûr, c’est que j’adore le côté castagneur des Corses.

  8. yoniii

    hi

     » Le doute est mortel dans le combat. Les pratiquants des arts martiaux disent à juste titre que le combat est en grande partie de la psychologie. Qui gagne la bataille de l’esprit remporte la victoire.  »

    cela est vrai a condition de ne pas depasser un certain stade d en l evolution des capacité de le nnemi a nous aneantire

    ce qui c est passer au moyen orient
    l islamsation des civlisaltion et peuple judeo-chretien en muzz

    ce qui ce deroule en eurabia

    et dans le reste de l occident

    demontre clairement , une strategei primitive parvient a surpasser une civlisation evolution , surpiussant technologiqument , scientifiquement et militairement

    la soumission de l occident face a la strategie de la terreur

    montre clairement qu une simple strategei primitive tel que

    1) comquette territorial de l e nnemi
    2) sumertion demographique
    3) terreur barbarre
    4) soumission et dhimmitude

    pius

    5) auto dhimmitude
    6) auto islamisation

    etc…

    est la bonne strategie pour aneantire la civlisation judeo-chretienne

    cela a dej fonctioner dans le passee
    et cela fonctionne encore aujourd hui

    face a un tel processu , seul une strategie equivalente en terme de destrcution de l ennemi
    parviendra a nous sauver

    qu en ont veut vous tuer dans tous les sens du terme

    seul une reponse , par la force brute
    est la seul reponse , solution valbie

    tuer ou etre tuer
    il n y a pas d autre alternative

    c est eux ou nous

    by

  9. Sandrine

    @Agnès
    Bravo ! J’aime beaucoup votre texte, je suis pour le questionnement, preuve d’intelligence et de liberté.
    Bravo aussi pour votre commentaire à 14 h 06 ! Vous avez reçu de super exemples. Remarquez moi aussi, mais à un niveau moindre peut-être. Chaque année étant enfant, pour le départ en vacances à 6 h du matin mon père, tôt disparu, nous réveillait avec une musique martiale, genre chansons vendéennes « prends ton fusil Grégoire, prends ta gourde pour boire, prends ta vierge d’ivoire » ou encore par la Royale « les rois ont fait la France, elle se défait sans roi », je savais d’instinct que pour les rois c’était mal barré, mais ces musiques nous infusaient un sens de la France, de l’honneur, de la bataille, de l’effort sur soi…je ne les ai jamais oubliées.

  10. PUGNACITÉ

    Israël a su et pu se faire respecter et perdurer car ce pays a appliqué une quasi loi du Talion. Ieil pour oeil dent pour dent…peut être est ce cela la solution nécessaire et suffisante à la pérennisation de l’intégrité de la France e vahie et bafouée toujours davantage chaque jour.

      1. ave caesar

        visiblement israel a le droit d’appliquer sa loi du talion ,origine religieuse , mais pas les chrétiens … il faut que je réfléchisse a comprendre ce qu’est réellement votre site resistance républicaine …

        1. Christine TasinChristine Tasin

          Réfléchissez autant que vous pouvez et pouvez et pensez ce que vous voulez de RR mais n’inventez pas n’importe quoi. Oui Israël a le droit d’appliquer la loi du talion, mais les chrétiens aussi nous n’avons jamais écrit autre chose !

  11. ave caesar

    Merci Agnès pour ce texte non pas émouvant mais juste , combattre les ennemis avec la même ferveur , la même fougue , la même hargne oui mais ces hommes sont menés par des « idées forces » qui sont de nature religieuse , la violence n’existe pas sans que l’islam ne le demande et je crois que vous le savez , alors pour que nous soyons en phase ( pas sûr que Christine soit d’accord sur ce coup là ) il nous faut opposer une Foi de la même vigueur .. Si tu n’agis pas en croyant , les infidèles t’écraseront !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      non pas d’accord et on a déjà beaucoup glosé sur le sujet ici, je n’y reviendrai aps mais je ne vois aucun inconvénient à ce que les chrétiens croient…

        1. Christine TasinChristine Tasin

          quelle condescendance ? j’ai juste rappelé que nous avons eu souvent, et encore il y a peu des échanges sur la foi, et que nous n’allions pas refaire la discussion à nouveau ! A mon avis on ne s’est pas compris quelque part….

    2. Robert

      Notre Christ, à nous, la vraie Gauche c’est le Che … guevara sur le tee-shirt … ou dans une moindre mesure, le che … venement sur le drapeau républicain.

    3. Villeneuve

      Caesar … Certains « croyants » font beaucoup de torts à notre combat contre l’islamo-fascisme. Je rappelle qu’il ne s’agit pas d’une guerre de religions mais de la guerre d’une religion contre notre civilisation. Les musulmans veulent nous imposer une THEOCRATIE. Et, nous n’en voulons pas. Nous ne voulons pas de la théocratie, d’aucune théocratie ! Peu importe le dieu choisi, le prophète de hasard, nous ne voulons ni de la théocratie d’origine « chrétienne » ni de la théocratie d’origine islamique. Rien, rien que la liberté de 1789 , celle de Voltaire. J’en ai assez de vos dieux et de vos servilités cléricales. Notre cause n’a aucun dieu n’a besoin d’aucun dieu seulement d’hommes. Elle repose sur l’humanisme d’un Montaigne et sur les Lumières, sur le socle républicain de la liberté.

      1. Christine TasinChristine Tasin

        Bien dit, Villeneuve. Tels sont nos fondamentaux en effet. Nous n’attaquons pas les chrétiens ni leurs croyances mais on en a assez de voir nos fondamentaux attaqués par certains croyants.

  12. Bruno

    Je je suis surement hors sujet, mais je vois Athènes en photo sur le sujet, est-ce quelqu’un sait ce que devient Palmire, plus personne n’en parle, on ne sait même pas si les Djihadistes l’on détruite ou pas?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      je ne sais pas non plus,en effet, on croule chaque jour sous les infos et on ne suit plus certains sujets

  13. Bruno

    Merci Christine, je constate qu’il n’y a plus rien depuis début juillet, donc on ne sait pas du tout quelle est la situation de Palmyre !

Comments are closed.