Vallauris : les Saoudiens veulent nous interdire l’accès à la plage !


Vallauris : les Saoudiens veulent nous  interdire l’accès à la plage !

Voici un fait-divers qui illustre parfaitement l’article de Daniel Pollett :

http://resistancerepublicaine.eu/2015/monique-a-plus-de-droits-queux-et-moi-aussi/

La loi qui oblige à laisser accès à tout le littoral en voie d’être bafouée pour des Saoudiens, qui entreprennent des travaux pour interdire l’accès du public à la plage bordant sa propriété. Sous prétexte de sécurité… ils osent !

Des ouvriers ont coulé une dalle de béton sur la plage publique de La Mirandole, sous la villa du roi Fahd. Le maire, Michelle Salucki, a alerté les services de la sous-préfecture de Grasse.

« Ça s’est passé vendredi entre midi et deux. Des ouvriers ont coulé une dalle en béton à même le sable! Ils ont installé des barrières autour. Et les travaux continuent. La poussière et le bruit nous empêchent de profiter de ce lieu idyllique. Des ouvriers ont même dit à une dame d’en profiter, Car bientôt il n’y aurait plus d’accès possible! »

Daniel Guilleminot, un résident du quartier Cannes-Eden, à Golfe-Juan, n’en revient pas. Il pointe un doigt accusateur au-dessus de la dalle de trois mètres sur quatre, en direction de la résidence qui appartient au roi Fahd.

Une ouverture a été faite, dans le béton de la terrasse qui surplombe le site.

La compétence de l’État

De là à déduire que les ouvriers travaillent pour le monarque saoudien, il y a un pas… que cet habitué de la plage de la Mirandole n’hésite pas à franchir: « Les ouvriers m’ont dit qu’ils travaillaient pour lui. Et ils m’ont conseillé de ne pas m’attarder dans le coin… »*

Le problème, c’est que la dalle – et ce qui pourrait bientôt être construit dessus – se trouvent sur le domaine public maritime.

Sur un terrain, donc, où il est strictement interdit de construire quoi que ce soit !

La suite ici :

http://www.nicematin.com/cannes/une-dalle-en-beton-coulee-devant-la-propriete-du-roi-fahd-a-golfe-juan-fait-polemique.2288062.html

Bisbille internationale sur la Côte d’Azur. Des travaux de clôture sur une plage publique de Vallauris (Alpes-Maritimes), réalisés à la demande de la famille royale saoudienne qui possède une propriété le long de cette plage, ont été interrompus mercredi à la demande de la préfecture. La propriété en question avait été au coeur d’une enquête sur les conditions d’attribution du permis de construire.

Selon le préfet, cette plage publique – et en partie naturiste – devrait être totalement interdite au public le temps du séjour de la famille royale. La maire de Vallauris-Golfe-Juan refuse, elle, que l’accès à cette plage soit condamné à cause du séjour de la délégation étrangère.

«Ces aménagements ont été entrepris prématurément sans attendre la fin des discussions en cours entre la France et les autorités saoudiennes concernant les conditions de sécurisation du séjour que la famille royale saoudienne envisage de faire bientôt à Vallauris», a indiqué Philippe Castanet, sous-préfet de Grasse, précisant: «Nous avons demandé au propriétaire d’interrompre ces travaux».

La mairie opposée à l’interdiction

Une réunion de travail doit se tenir jeudi entre les autorités françaises et des émissaires du roi d’Arabie Saoudite pour déterminer quel dispositif de sécurisation va être mis en place autour de la propriété.

La plage publique de Vallauris, dite de la Mirandole, qui se retrouvera ainsi condamnée pour le séjour du roi, est en fait uniquement accessible par un tunnel passant sous la voie ferrée.

«Ce matin (mercredi), j’ai fait intervenir la police municipale pour empêcher qu’une grille soit scellée au débouché de ce souterrain et qu’elle ne condamne ainsi l’accès à la plage», a indiqué de son côté la maire (UDI) de Vallauris-Golfe-Juan, Michelle Salucki. L’élue souligne qu’il ne fait que «respecter la loi» puisque «aucun arrêté préfectoral n’interdit l’accès à cette plage publique», et outre les fonctionnaires municipaux le maire a appelé en renfort la police nationale.

Autre complication dans le dossier, le lieu où la grille devait être posée appartient à la SNCF, propriétaire de la voie ferrée, qui n’a pas non plus, selon l’élue de Vallauris,  été prévenue de ces travaux par le propriétaire de la villa.
http://www.leparisien.fr/faits-divers/alpes-maritimes-la-famille-royale-saoudienne-au-coeur-d-une-polemique-15-07-2015-4946377.php

vallauris

A la lecture des commentaires, le ras le bol populaire vis à vis de tous ceux qui auraient droit à « notre mansuétude » selon l’expression de Rachida Dati, gagnerait en puissance !
Vous pouvez soutenir l’action courageuse et ô combien républicaine et peine de bon sens du Maire de Vallauris:

http://www.vallauris-golfe-juan.fr/-Mairie-.html
Quant au Préfet, un petit mot bien senti peut, lui aussi être le bien venu… avec les gants, svp!
http://www.alpes-maritimes.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Prefecture-et-sous-prefectures/Le-prefet-des-Alpes-Maritimes

Haut les cœurs des patriotes!!!

Jarczyk

Dernière nouvelle, le 16 en fin d’après-midi, le préfet interdit l’accès à la plage au public

http://resistancerepublicaine.eu/2015/vallauris-hollande-bafoue-la-loi-et-le-peuple-de-france-pour-les-beaux-yeux-du-roi-darabie-saoudite/#





19 thoughts on “Vallauris : les Saoudiens veulent nous interdire l’accès à la plage !

  1. Del93

    Il est temps de leur faire comprendre à ses canards que chez eux c’est chez eux mais que en FRANCE ils sont que des troue du cul et que s’ils ont besoin de sécurité. Soit il la paye mais le mieux est qu’il reste dans son pays :ici c’est un pays de mécréants qui les emmerdent

      1. lucie

        sans oublier de recommander aux femmes du cru d’exhiber les tenues les plus haram possible:-))
        il est temps de donner plein d’idées aux saoudiennes!

  2. Philippe le routier

    « La maire de Vallauris-Golfe-Juan refuse, elle, que l’accès à cette plage soit condamné à cause du séjour de la délégation étrangère. »

    À noter que cette loi ne concerne pas que les plages, mais, toutes les voies sur berges !

    En Alsace, dans mon ancienne maison, que j’ai décidé de garder en résidence secondaire, j’ai 250 mètres qui longent ma propriété et la rivière…
    … Forcément, c’est une ancienne maison d’éclusier, à charge pour moi de laisser un passage assez large et commode pour les piétons et les cyclistes.
    Je ne peut interdire le passage qu’aux véhicules à moteur (dans l’ensemble les gens respectent cette interdiction)

    Mais, quelques kilomètres plus bas, il y a une maison dont le grillage atteint le bord du canal, coupant la voie sur berge !

    A qui appartient cette maison ? Je vous le donne en mille…
    … AU MAIRE !

    Alors bravo à madame La maire de Vallauris-Golfe-Juan, car beaucoup de politiques n’ont pas son honnêteté.

  3. jarczyk

    Oui, Philippe, des exemples tels que celui là, les tribunaux en ont plein les tiroirs et c’est généralement en période estivale que les affaires refont surface, surtout sur la Côte d’Azur…(Tiens, il me revient en mémoire eu certain dynamitage, en Corse, sur un petit port, construit illégalement, qui appartenait à un pdg d’une grosse boîte d’informatique )
    Mais le scandale réside aussi et surtout dans l' »aplaventrisme » institutionnel face à ces dynasties musulmanes multi-milliardaires !
    Voilà de quels Préfets la République accouche ! Normal, pour une République putassière…
    Seul un changement radical de gouvernance pourrait nous prémunir contre toutes ces bassesses…Rêvons encore…Mais le temps nous est peut être compté.

  4. xtemps

    Cela commence à bien chauffé en France, plaçons du cochon partout sur les routes qui mènent à la demeure Royal? qu’ils soient reçu royalement dans le pays du cochon, avec panneaux  » Ici pays de mécréants vous salut  » et mangeons du cochon saucissons pinar.
    Envoyez Peggy la cochonne et cartes postales, soyons généreux avec les invités et soutient à nos compatriotes Gaulois.

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Ce matin, au réveil, j’ai eu connaissance du fait par la radio. Ce qui est effarent c’est que les politiques du coin se font entendre uniquement parce qu’ils n’ont pas été « prévenus », qu’il n’y a pas eu de demande administrative officielle… Les travaux sont arrêtés – en attendant la régularisation – Car, ainsi que l’a déclaré un personnage officiel dont je n’ai pas retenu le nom, l’accès privé à la plage sera bien autorisé à chaque séjour de sa Majesté… Ce qui veut dire, pour tempérer les choses et faire avaler la pilule, que le reste du temps, n’importe qui pourra accéder à la plage… Les choses peuvent évidemment évolués dans le mauvais sens, sous la pression des occupants. Quand je pense que nous avons supprimé les privilèges de notre noblesse pour subir celles des mahométants !!!

      1. jarczyk

        Et voilà !!! Le motif de la plage fermée ??? Je vous le donne avec mille babouches ! « Plage fermée dans le cadre du plan Vigipirate » nous dit le sous préfet des Alpes Maritimes !
        La journaliste de FR3 vient de nous l’annoncer, ce soir, la bouche en cœur…Circuler, braves gens du peuple de France, il n’y a rien à voir !!!
        Non seulement ces élites soumises à l’islam, bien au delà du diplomatiquement correct, nous prennent pour des cons, mais en outre, NOUS soupçonnent de vouloir commettre un attentat contre cette bar

  6. Del93

    Et bien quand il est dans le coin avec ses mousmets, et niaquouets il faut l’emmerder jusqu’a ce qui dégage de France, la mer est belle chez lui, mais peut être qu’il peux faire certaines choses chez les mécréants, mais pas chez lui, ils sont tous des faux culs

    1. Christine TasinChristine Tasin

      ça n’aurait rien changé c’est la mobilisation des habitants qui a une chance de voir bouger les choses

  7. Françoise

    Voilà au moins une bonne action des citoyens de Vallauris, après tout ils ne sont pas chez eux et ne doivent pas touchés au littoral c’est illégal ! mais apparemment ilss ne le savent pas, dès qu’ils achètent une propriété même si c’est en terre étrangère, ils se croient tout permis et bien non ! on respecte les lois du pays ou ce trouve cette propriété, dans le cas contraire on doit revendre sa propriété et quitter le territoire national,

  8. Pierre Garcia

    Un moindre mal car eux dépensent de l’argent , mais les rues à Paris envahies de mecs à genoux , les zones de non droit , les commerces achetés apres faillites … , et eux , c’est nous qui les engraissons …
    Ils ont raison de nous appeler « sous-chiens »

Comments are closed.