Hôpital d’Amiens : horaires spéciaux pour les salariés musulmans pendant le ramadan !


Hôpital d’Amiens : horaires spéciaux pour les salariés musulmans pendant le ramadan !

Elle est où l’égalité dans cet hôpital ? Elle est où la neutralité  religieuse dans cet hôpital public ?

Il y a peu, un Robert Ménard était traîné dans la boue pour avoir donné le nombre d’enfants musulmans dans les écoles de Béziers. Aujourd’hui, dans un hôpital public, on recense les employés musulmans pour leur offrir un statut à part ? Et cela n’interpelle pas les libres penseurs et les bonnes gens qui ont crié au facho quand il s’agissait de Ménard ?

Ainsi, parce que, par choix personnel, certains décideraient de jeûner, il faudrait qu’ils aient des avantages en terme d’horaires. Or, chacun sait que, à l’hôpital, on ne repousse pas les soins, repas etc. des malades sous prétexte que le personnel ne serait pas disponible. Il faut, en permanence, du monde. Si les musulmans ont des horaires spéciaux,  il faut donc que les autres salariés se payent leurs horaires, leur travail… Autres salariés qui, de ce fait, ne pourront pas, eux, bénéficier de priorités pour des choses bien plus importantes, comme la garde d’enfant ou un rendez-vous médical. Voir note de Christine Tasin ci-dessous

C’est ainsi que la société dans son ensemble s’islamise. Par la prise en compte de particularités communautaristes dont tout le monde paye le prix, les salariés non musulmans devenant ainsi des dhimmis sans le savoir, ils payent, par leurs horaires et leur charge de travail, la punition pour n’être pas musulman.  

C’est de la discrimination à l’égard des non musulmans. Nous étudions avec nos avocats la possibilité de déposer plainte contre l’hôpital d’Amiens au nom de Résistance républicaine.  Mais si certain(s) des salariés concernés pouvaient nous contacter pour eux aussi déposer plainte, ce serait parfait.

Christine Tasin 

 Quant à cette phrase étrange :

 » Il faut tenir compte de la situation de ceux qui, ayant choisi de se restaurer, ne le feront pas. « 

Madame Cécile Chevance parle-t-elle d’interdire à ceux qui veulent se restaurer de le faire ?

Et donc, est-ce qu’elle encourage les pieux musulmans à faire preuve d’intimidation ou de violence envers ceux qui seraient plus raisonnables ?

Parle-t-elle de ceux qui, bien qu’inscrits à la cantine, ne mangeront pas ?

A moins qu’elle ne souffre d’une maladie non soignée dans l’hôpital où elle a apparemment un bon poste, la non maîtrise de la langue de Molière.

Nous ne le sauront sans doute jamais, mais une chose est certaine…
C’est qu’elle est promise à un avenir des plus brillant compte tenu de la totale dhimmitude dont elle fait preuve.

Passant souvent dans cet hôpital, je me demande si je dois lui dire ce que font les musulmans aux dhimmis quand ils n’ont plus besoin d’eux.

Mais je vais garder précieusement cette photo, et, à mon prochain passage, si j’y reste un vendredi…
J’EXIGERAI UN REPAS SANS VIANDE EN TANT QUE CHRÉTIEN !

Qu’ils tentent de me dire que la confession religieuse n’entre pas en ligne de compte pour eux !

Coordonnées :
Cécile Chevance
chef de pôle dhimmitude*
CHU Amiens Picardie – Site Sud
Adresse : Avenue René Laënnec
80480 Salouêl Amiens Cedex 1
Tél. : 03 22 08 81 21
E mail : chevance.cecile@chu-amiens.fr

http://www.chu-amiens.fr/wp-content/uploads/2014/08/CHU-Amiens-PICARDIE_Organigramme-de-direction_2015_05_28.pdf

Directrice Générale par intérim – Chantal ALLARD-JACQUIN 03 22 08 80 20

Philippe Le Routier

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Philippe Le Routier

LE Routier de Résistance républicaine, ayant combattu pour la France pendant presque 3 lustres et prêt à recommencer s'il le faut.


24 thoughts on “Hôpital d’Amiens : horaires spéciaux pour les salariés musulmans pendant le ramadan !

  1. AvatarZèbre Zélé

    C’est d’autant plus inadmissible qu’on se demande bien comment font les hôpitaux dans les pays musulmans ?

  2. AvatarJaffna

    Bonjour, Ne pensez vous pas qu’il y a un problème sérieux de sécurité. Soigner des gens dans un état de fatigue, mais si en plus il y a le manque de nourriture et d’eau.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Evidemment, nous l’avons déjà écrit et répété mais il paraît que c’est de la discrimination; est-ce qu’un chirurgien peut opérer s’il jeûne ? On peut espérer qu’aucun chirurgien fût-il musulman ne le ferait et que ce dernier userait de la possibilité de jeûner en différé pour compenser mais le pire n’est jamais sûr…

  3. AvatarAlainBis

    C’est vraiment LAMENTABLE…
    Honte à cette Cécile Chevance, vous êtes à vomir madame…
    Vous ne valez pas mieux que ce gouvernement de vendus à l’islam, de lèche-babouche pitoyable…

  4. AvatarMia

    On annonce des pics de chaleur pour les prochains jours jusqu’à 40 °. Les services d’urgences risquent d’être débordés par des jeuneurs prenant des malaises.

    J’ai par ailleurs remarqué qu’en période de Ramadan je vois beaucoup moins de femmes voilées dans les transports en commun. J’avais déjà remarqué ce phénomène l’année dernière et il se confirme cette année. S’enferment t-elles pour éviter la chaleur ? Ou bien se cachent-elle encore plus pour plaire à leurs tuteurs masculins durant le « mois sacré » ?

    En tout cas, en période de Ramadan, je ne sors jamais sans ma bouteille d’eau, histoire de bien réaffirmer ma culture occidentale et de faire envie aux adeptes d’Allah.

  5. ParachutisteParachutiste

    Que de ménage à faire !

    C’est bien ce qu’il faudrait faire comprendre à nos concitoyens: nous sommes en passe d’être bouffés par tous les bouts par cette saloperie:

    • administration (là, on n’en parle jamais de l’incidence du jeûne)
    • entreprises privées désorganisées (merci pour les collègues)
    • milieu hospitalier
    • transports collectifs (chauffeurs de bus et de cars)
    • armée (plus de 20% semble-t-il actuellement, risque de sape de l’intérieur)
    • police (la gendarmerie semble bien moins touchée, j’ai quelques chiffres des dernières élections présidentielles qui montrent la sympathique orientation de nos amis les gendarmes : n’oublions pas que la gendarmerie, c’est l’armée)

    Christine, lorsque tu écris:

    Mais si certain(s) des salariés concernés pouvaient nous contacter pour eux aussi déposer plainte, ce serait parfait.

    Ce serait parfait, effectivement. Mais penses-tu réellement qu’ils en auraient le courage, tout au moins à visage découvert, à l’heure où le chômage sévit comme on le sait ?
    Et pourtant, c’est d’un tel vaste élan populaire dont nous avons besoin !

  6. AvatarPUGNACITE

    Au vu des données dont nous disposons;à savoir une note d’information explicite ,force est de constater que dans cette institution financée par des fonds publics une ségrégation entre salariés est opérée au profit exclusif des musulmans!
    Les syndicats toujours si prompts à dénoncer les inégalités auraient dû alerter les pouvoir public au nom de l’équité…Cependant tel n’a pas été le cas et certaienement à dessein…
    Honte à cette directrice générale qui s’est permis de signer une note d’information dont on peut aisément dire qu’elle est inique au sens où elle établit des catégories ou priorise entre les divers salariés.
    La suprématie muzz doit être démantelée au profit de la laicité.
    La religion doit être exclusivement reservée à la sphère privée et intime.

  7. Avatarxtemps

    Les anomalies que vous pointez, les rapaces sont pour la plupart dans les rouages organisationnels de la société, toutes les écoles, en passant par les musés, hôpitaux et autres.
    Les rapaces de droite comme de gauche et autres, n’ont rien à voir avec les vrais partis de droite comme de gauche, comme vous d’ailleurs Madame tasin, tout est infiltré, factice et manipulations, ils font tout derrière le dos des peuples.
    Le racisme, la xénophobie, l’Islamophobie et autres font partie de leurs manipulations, cessons de s’excuser devant ces escrocs et soyons fière de ce que nous sommes.
    C’est par notre fierté que nous vaincrons.

    1. Avatarcoco

      Un truc qui sert à jouer les stigmatisés.
      On se gave comme des oies toute la nuit et la journée on fait croire qu’on est au bord du malaise et qu’on peut pas travailler autant que les autres car on reste toute la journée sans manger.
      Je propose de peser les musulmans avant et après le début du jeune, je crois que nous ne serions pas au bout de nos surprises……

  8. AvatarDeus Irae

    Heu, je suis le seul à avoir lu la note de service en question ?
    Moi, quand je lis ça bêtement, je constate juste qu’on demande aux chef de service de ne pas oublier que certains musulmans ne font pas le ramadan, et qu’il ne faut donc pas oublier de leur mettre une pause repas, chose qu’on peut se permettre d’enlever à ceux qui le font (et qui donc peuvent assurer la continuité du service pendant que les autres partent manger).
    Il y a assez de problèmes de religions pour ne pas s’en inventer d’autres !

  9. Avatarpaul

    Apres la bouffe Halal pour tous à l Assistance publique de Paris pour le personnel de garde et de nuit et pour les patients des urgences ,voilà les horaires ramadan et c’est aux autres de s’adapter…Que dire ! J’étais présent hier place de la Bourse et j’avais esperé comme tous ,voir plus de monde..Mais la motivation des deux cents personnes présentes et la qualité des intervenants ainsi que le courage et l’ardeur au combat contre la barbarie islamique de Christine Tasin et Pierre Cassin rattrapent le coup et donne malgré tout de l’espoir pour demain…Salem Bennamar a fait une courte intervention ému et émouvant.

  10. AvatarBenhamiu

    Très chers gaulois je souhaitais vous dire juste que notre foi est indestructible et quand on nous envie ça renforce notre confession. Plus vous nous haïssez plus notre foi grandit… A bon entendeur…

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Ma foi Benhamiou, votre foi, qu’elle grandisse ou stagne on n’en a rien à foutre. C’est votre problème, votre fardeau ; si vous n’avez pas envie d’être libres c’est votre problème. Mais vous ne nous empêcherez pas de combattre contre votre système de mort.

    2. AvatarSpipou

      Et bien, que votre foi grandisse, grand bien vous fasse, mais si un jeûneur peut avoir sa place pour faire le ménage, dans le personnel soignant, ça devrait être la porte vu les risques pour les malades.

      Et on ne vous envie pas, on veut simplement que vous nous foutiez la paix, point. Il y a de nos jours pas mal de religions d’origine étrangère, et même des quatre coins du monde, en France, vous êtes-vous seulement demandé pourquoi seule la vôtre pose problème à tout le monde ? Faites donc comme les hindous, qui, en Angleterre, ont déclaré sacré un bout de rive de la rivière Avon et y viennent régulièrement déposer des pétales de roses qui dérivent en jolis drapés de couleurs au fil de l’eau. Ca fait presque trente ans que ça dure, c’est charmant et jusqu’à maintenant personne ne s’en est plaint. (Ou peut-être des musulmans oui, sait-on jamais…)

      Bien, ceci étant posé, passons à cette circulaire. Ca m’a immédiatement sauté aux yeux, cette phrase « Il faut tenir compte de la situation de ceux qui, ayant choisi de se restaurer, ne le feront pas. » Je n’ai absolument pas pensé à une faute de français, je crois que c’est l’acceptation d’un coup de force comme fait accompli. Il faudrait vraiment que cette dame explique ce qu’elle a voulu dire.

Comments are closed.