Immigration : ça bouge dans l’Eglise aussi


Immigration : ça bouge dans l’Eglise aussi

immigration

La plupart des catholiques ne partagent pas les opinions du Pape en ce qui concerne les migrants.

Il y a plusieurs décennies, ma grand-mère qui était pratiquante disait déjà qu’être catholique pratiquant est une chose, aimer les curés en est une autre. Car elle avait été choquée que, pendant la guerre, Pie XII n’ait pas pris position contre la shoah. Il revient cependant à l’honnêteté de préciser que de nombreux catholiques se sont organisés pour sauver les juifs. La papauté n’est pas seulement un organe religieux, elle est aussi une organisation politique qui subit des pressions multiples et variées. La Conférence des Évêques de France dont la dhimmitude ne fait aucun doute est, dans notre pays, beaucoup plus contraignante que le Vatican qui, lui, louvoie de telle manière qu’il finit toujours par retomber sur ses pieds.

Les catholiques français grognent de telle manière qu’à titre individuel, certains évêques qui tenaient un discours padamalgamiste (volontairement ou sous la pression de la conférence des évêques) ne le tiennent plus et n’abordent plus les sujets qui fâchent. C’est une avancée : elle est modeste mais c’est un début.

L’église catholique, si elle semble si centralisée du point de vue organisationnel, ne l’est pas tant que cela sur les sujets de société. Et le maillage de la population par les prêtres montre que ces derniers sont proches des gens, proches de leurs problèmes qu’ils partagent car ils vivent le quotidien des gens. Les prêtres sont beaucoup moins padamalgamistes. Il y a une réelle volonté des fidèles de faire entendre leur voix au sein de l’Eglise. Après tout vox populi vox dei.

On tient le bon bout. Ça bouge dans l’Eglise aussi.

Agnès

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




20 thoughts on “Immigration : ça bouge dans l’Eglise aussi

  1. huguettehuguette

    ça bouge chez les chrétiens aussi!ils n’ont pas l’intention de devenir des esclaves de l’Islam et de plus en plus de catholiques et de protestants ouvrent enfin les yeux sur l’islamisation de la France,on en a marre du discours ‘ pas damalgam’!merci Agnès de faire le point sur ce sujet brûlant.

  2. martin

    Heureusement pour nous autres Catholiques, sur les questions portant sur les problèmes de Civilisation et donc d’immigration, sa Sainteté le Pape n’est pas considéré par l’Eglise comme « infaillible ».

    En tant qu’homme sa Sainteté le Pape François à parfaitement le droit de donner son avis sur les questions d’immigration, mais cela n’engage absolument pas l’Eglise et encore moins les Catholiques à lui obeïr sur ce point précis.

    Pour rappel et selon le Droit Canon, sa Sainteté le Pape n’est infaillible que sur les questions portant sur l’Eglise, c’est à dire sur le dogme de la Foi.

    Cette infaillibilité pontificale concernant le Dogme de la Foi, puise sa légitimité dans les évangiles ou il est effectivement dit que : « les portes de l’Enfer ne prévaudront JAMAIS sur l’Eglise du Christ ».

    Par ailleurs le Pape François, aurait il oublié tout les sacrifices consentis durant des siècles par les Français, pour préserver la civilisation Hélléno-Chrétienne contre toutes sortes d’invasions barbares ? aurait il oublié que la Chrétienté fut sauvé grâce aux batailles livrés par Charles Martel et ses descendants ?

    Bien sur que nous avons le devoir de venir en aide à ceux qui souffrent, mais lorsque nous serons submergés par une immigration majoritairement musulmane qui ne partage pas nos principes civilisationnels et encore moins nos modes de vie, et qui par ailleurs est une immigration de remplacement désiré et voulu par ceux la mêmes qui favorisent le chaos en Afrique et au moyen orient, l’occident ne pourra dès lors plus aider PERSONNE !

    Et une fois l’occident submergé et notre civilisation en proie à toutes sortes de conflits, qui donc acceuillera les Européens souffrants ? qui donc leurs viendra en aide ????

    Ah oui ! c’est vrai ! les adeptes de la gouvernance par le chaos nous proposeront certainement le puçage/marquage RFID pour tous !

  3. Sandrine

    @Agnès
    Pas complètement Ok avec vous sur Pie XII, il a fait ce qu’il a pu, il a accueilli et caché beaucoup de juifs au Vatican, le grand rabbin de Rome l’en a remercié à la fin de la guerre. On sait maintenant que le film « le vicaire » est une manip du KGB.
    Ne pas oublier non plus l’encyclique « mit brenender sorge », « contre le nazisme », de Pie XI en 1937. Ni le vote des cathos bavarois contre le nazisme.
    Par contre sur les cathos, c’est pour moi le contraire : il y a des résistants, mais beaucoup des cathos que je rencontre en ce moment sont exaspérants de béni-oui-ouisme. Ils croient qu’il faut tendre la joue droite après la joue gauche. Je me retiens pour ne pas leur « filer des claques ».

    1. Agnes

      @Sandrine Je n’ai pas écrit que Pie XII n’avait pas aidé les juifs, j’ai expliqué que ma grand-mère, catholique pratiquante en même temps qu’anticlericale et partisane de la laïcité républicaine, avait été choquée par le fait que le Pape n’ait pas protesté contre la Shoah comme l’a fait l’évêque de Toulouse en pleine guerre par exemple.
      @Martin. Certes, l’infaillibilité papale ne concerne que la dogmatique mais le Pape a, de par ses fonctions, une autorité morale qui donne une très grande influence à ses prises de positions. Les chrétiens d’Orient et d’Afrique sont odieusement martyrisés et le Pape veut que l’on accueille des migrants musulmans parmi lesquels des combattants de l’E.I qui viennent pour massacrer les populations de l’Europe occidentale comme ils ont massacré et continuent de le faire les chrétiens d’Orient. Ce n’est pas le rôle du Pape que d’encourager les ennemis des chrétiens, des tenants des autres religions ou des athées alors qu’il n’a pas avec autant de force encouragé l’accueil et le secours des chrétiens persécutés

      1. Sandrine

        J’ai bien compris, mais il a protesté selon moi, au moins en aidant les Juifs, et c’est un mauvais procès qui lui est fait…

    2. bataille de Tourtour

      @Sandrine
      C’est ce que j’appelle  » le syndrome de Viridiana » (tout un chacun aura reconnu le film de Bunuel). La tolérance chrétienne, l’amour du prochain, le dévouement envers l’autre jusqu’au bout, jusqu’à la négation de soi-même, jusqu’à l’abnégation et jusqu’au sacrifice. Eh bien non ! Certes, Il nous a dit d’aimer notre prochain. Mais Il ne nous a pas enjoint d’aimer aussi notre lointain. Il y a bien assez de souffrances, de misères, de solitudes à tenter de soulager parmi nos proches, nos amis, nos voisins !

      1. Sandrine

        Je n’ai pas vu le film de Bunuel, mais je suis OK avec ça. Les chrétiens n’ont pas à rechercher sottement le martyre, ni à se faire hara-kiri ! Ce n’est pas cela qui leur est pas demandé. Il faut raison garder. Le proverbe « charité bien ordonnée commence par soi-même » a du vrai. (J’ai été censurée sur le blog de Rioufol par la censure dhimmie du figaro, pour avoir dit la même chose…)

        1. Sandrine

          un « pas » en trop dans mon post, désolée, lire « ce n’est pas cela qui leur est demandé »

        2. Christine TasinChristine Tasin

          Même sur le Figaro et pour quelque chose d’aussi anodin… sans doute un modérateur sis au Maroc

  4. PUGNACITÉ

    Bien que certains catholiques ne soient en total accord avec le discours papal,il n’en demeure pas moins que la majorité ne réagit pas et ne se mobilise pas contre l’aneantissement en cours en France.Les catholiques ont su se mobiliser et s’organiser (d’ailleurs malheureusement en vain) pour défendre des valeurs prégnantes pour eux.En revanche silence radio pour la mise à genou de notre pays.
    Si quelques milliers de manifestants de la manif pour tous avaient jugé opportun de de joindre aux manifestations de résistance républicaine,le poids du mouvement aurait été quelque peu différent.
    Je ne dis pas que les catholiques dont je fais partie sont des victimes consentantes,mais je ne suis pas loin de penser qu’elles sont pour partie.

  5. Sandrine

    @pugnacité
    Bien OK avec vous sur la manif pour tous et autres veilleurs. Ils ne réalisent toujours pas que le vrai combat n’est pas là et que s’ils veulent conserver leurs (nos) valeurs, ils devront tôt ou tard combattre l’islamisation, sous peine d’être anéantis. Là est le combat le plus urgent.

  6. chevrier Michèle

    Les prêtres ont toujours été proches des gens, et seraient de leur côté en cas de besoin.
    Déception et surprise en ce qui concerne le pape.

  7. LifeflowerLifeflower

    J’ai une amie chrétienne protestante.
    Lorsque j’ai débuté mon approche, il y a à peu près un an de cela, afin de savoir ce qu’elle pensait de l’Islam et lui amener le vif du sujet, quelle ne fut pas mon heureuse surprise de l’entendre de me dire : « Ah, enfin, tu as compris! ».
    Elle-même n’osait pas m’en parler car sachant que je travaille dans des « quartiers sensibles », elle n’imaginait pas que je puisse également considérer l’islam comme un danger. Je lui ai donc expliqué que c’est précisément à force de voir et d’entendre ce qui était véhiculé et après des heures de recherches à vérifier les propos entendus que j’avais complètement changé de cap.

    Toujours bon à rappeler : pour tous les idiots qui pensent que nous sommes des ignorants et des racistes en étant contre l’islamisation et la pullulation des mosquées : C’est bien la connaissance qui m’a fait sortir de ma douce illusion et non un manque d’information. Je fréquente cette communauté tous les jours depuis 15 ans et j’ai totalement changé d’avis il y a seulement 3 ans! Pauvre de moi!

    Revenons à mon amie. Toute sa famille, ainsi que de nombreux chrétiens qu’elle fréquente, ont les yeux bien ouverts.
    Elle me demandait aussi : « mais qu’est-ce qu’on peut faire? ».
    En fait, que l’on soit chrétien ou non, il y a partout ceux qui voient très clair et les autres, plus ou moins aveugles. La question de l’implication est -et sera- cruciale le jour où cela va tellement se gâter qu’il faudra afficher son opinion publiquement… effectivement, les prières ne suffiront plus.
    Même si les propos sont frileux, il y a quand même eu des représentants de l’église qui ont dit « non » au détournement des églises en mosquées.

  8. xtemps

    Européens,
    Au noms de toutes les victimes de l’Islam, du passé criminel de l’Islam et des crimes qui continuent sa haine sans pitié encore aujourd’hui sur des pauvres victimes innocentes, et pour ceux du futur si le monde ne l’arrête pas cette horreur!.
    Notre devoir est de l’arrêter par tous les moyens, nous devons porter plainte pour crimes contre l’humanité de l’Islam meurtrière et les musulmans, car quelqu’un doit commencer à les dénoncer ces criminels, personne n’ a jamais dénoncé les pratiquants de l’Islam meurtrière.
    Déjà pourquoi nous les Chrétiens, nous n’avons jamais eu de shoah comme les juifs, pour nos morts, on veut même effacer toutes traces de notre passé, comme une des pièces maîtresse principal de notre histoire Européenne, » Charles Martel « , on veut même imposer ce même Islam criminel qui avait sévi sur nos territoires!.
    Que de crimes! tué! une deuxième fois en silence! sur nos propres soles! par des lâches, et de shoah oublié dans le monde.
    C’est comme si on faisait la même chose avec les juifs, leurs histoires falsifier, la shoah bafoué, avec le retour des Nazis!.
    Nous devons porter plainte contre l’Islam et les musulmans pour crimes contre l’humanité, de les dénoncer partout pour leurs crimes, de leur porter un coup fatal, si nous ne le faisons pas, c’est comme si nous acceptions les crimes de l’Islam fait par les musulmans et d’oublier nos mort, ceux d’aujourd’hui, mais aussi ceux de demain, agissons avant que la terre entière soi une shoah oublié.

  9. Antiislam

    Bonjour,

    Remarquable tribune libre d’Alain Besançon sur l’islam , dans le « Figaro » de ce matin, où , en particulier , il répond au délirant Mgr Dubost (qui aime mieux que les églises deviennent des mosquées plutôt que des restaurants) …

    Besançon a longuement étudié le léninisme : il n’a guère de travail à faire pour recycler ses concepts et les appliquer à l’analyse de l’islam.

    Je ne la trouve pas sur la Toile , j’en recopierai des bouts pour notre site …

    A lire aussi , quoique je ne l’ai pas encore commencé , le livre de Besançon qui traite de ces sujets :

    http://livre.fnac.com/a8224403/Alain-Besancon-Problemes-religieux-contemporains

Comments are closed.