Vintimille, suite : les migrants font la grève de la faim pour entrer en France


Vintimille, suite : les migrants font la grève de la faim pour entrer en France

vintimille2

Après la menace physique, à présent  la grève de la faim pour entrer…


http://www.menton.maville.com/actu/actudet_-migrants-en-greve-de-la-faim-a-la-frontiere-franco-italienne_fil-2783769_actu.Htm


Migrants : En grève de la faim à la frontière franco-italienne

Une centaine de migrants souhaitant entrer en France est toujours bloquée à la frontière italienne par des gendarmes français. Ils ont repris samedi leur manifestation..

Une centaine de migrants, venus pour la plupart d’Afrique, empêchés par les autorités françaises d’entrer en France à la frontière italienne à Vintimille, demandent pacifiquement qu’on les « laisse passer » pour qu’ils puissentGAGNER le pays européen de leurs rêves.

La frontière reste ouverte

Une dizaine de gendarmes français leur bloquaient samedi le passage vers la France, et l’un d’eux aCONFIRMÉ qu’ils avaient bien reçu pour consigne de ne pas laisser passer les migrants -une consigne déjà confirmée par la préfecture des Alpes-Maritimes vendredi.
En revanche, la frontière restait ouverte normalement pour les véhicules ou les autres personnes souhaitant la franchir. Face à eux, à une dizaine de mètres, une centaine de migrants ont repris samedi vers 8 h 00 un sit-in pacifique, portant pour certains des pancartes « We need to pass »(« Nous avons besoin de passer »), « We need freedom » (« Nous avons besoin de liberté »).

Des traversées périlleuses en bateau

D’après la Croix-Rouge italienne présente sur place, la nuit de vendredi à samedi était la deuxième passée à proximité de cette frontière par ces migrants, venus pour la plupart d’Afrique et qui sont arrivés du Sud de l’Italie, souvent après des traversées périlleuses en bateau depuis la Libye.
« Pour l’instant, la préfecture italienne n’a pas pris la décision d’ouvrir un camp d’accueil à Vintimille », a déclaré Walter Muscatello, de la Croix-Rouge italienne.
Selon FRANCE 3, il seraient environ 200 à avoir entamé une grève de la faim, refusant l’aide alimentaire.
Ces migrants viennent notamment de Somalie, d’Erythrée, de Côte d’Ivoire ou du Soudan, a confié à un journaliste de l’AFP un jeune homme disant se prénommer Mohamed etASSURANT être né au Darfour, au Soudan, en 1992. Lui-même dit être arrivé avec son frère à Catane, en Sicile, et être remonté vers le Nord de l’Italie en car et en train.

Arrêtés en France

Arrivés vendredi à Vintimille, ils ont été arrêtés en France, à la gare de Menton, puis reconduitsEN ITALIE à pied, a dit Mohamed. « Nous voulons la tolérance pour rester en France », a-t-il expliqué: « Au Darfour, il y a beaucoup de guerres et de violence, on massacre les gens, nous voulons la paix ».
« Moi je veux aller en France, mais d’autres veulent aller en Suisse, en Allemagne ou en Grande-Bretagne », a-t-il aussi poursuivi.
Durant les sept derniers jours, un nombre record de 1 439 migrants illégaux ont été interpellés par les forces de l’ordre françaises dans les Alpes-Maritimes, a précisé vendredi le préfet Adolphe Colrat. Parmi eux, 1.097 ont été réadmis en Italie.
Selon Adolphe Colrat, la « pression migratoire » à la frontière franco-italienne connaît « depuis quelques jours » un pic supérieur aux semaines records de 2014.
Steve Preve




15 thoughts on “Vintimille, suite : les migrants font la grève de la faim pour entrer en France

  1. Philippe le routier

    Donc, précédemment ils voulaient passer en force…
    … Puis, ils se sont rendu compte que, le ramadan approchant, ils risquaient de manquer de force…

    Et donc, grève de la faim ?

    J’y crois pas une seconde, la journée devant les caméras ils feront semblant de ne pas manger, pour attirer la pitié des bien pensants.

    Et le soir venu, à la nuit tombée, rupture du jeûne et repas à 5000 calories.

    Vous allez voir, à la fin du ramadan, ces « grévistes de la faim » auront tous pris 15 à 20 kilos.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      bien d’accord avec toi, d’autant que la notion de grève de la faim dans les pays d’où ils viennent ne doit pas exister… qui leur a conseillé de s(y mettre chez nous ?

    2. Bonnie Loranger

      C’est vrai. Avant de savoir ce que c’était l’Islam j’ai eu il y a longtemps une amie Iranienne.Elle se gavaient le matin tôt et le soir tard. Elle et sa famille se gavaient.

  2. BeateBeate

    Mohamed. « Nous voulons la tolérance pour rester en France », a-t-il expliqué: « Au Darfour, il y a beaucoup de guerres et de violence, on massacre les gens, nous voulons la paix ».

    Je dis à Mohamed que nous (européens) n’avons plus la tolérance de recevoir des gens qui volent, violent et font des actes de guerre dans nos pays.
    « France orange mécanique » de Laurent Obertone http://www.cratzy.fr/pdf/0298.pdf

    Je dis à Mohamed au Darfour, ce sont les musulmans qui violent et massacrent. Nous ne voulons pas que nos enfants soient victimes des musulmans comme le sont les Soudanais. http://pointdebasculecanada.ca/le-genocide-voile-par-tidiane-ndiaye-enquete-historique-sur-la-traite-musulmane/

    Mais OUI, qu’ils fassent la grève de la faim ! Qu’ils la fassent jusqu’au bout. Les italiens et les français feront des économies. Il sera moins coûteux de rapatrier des cadavres que de nourrir des migrants (qui refusent les pâtes) et de leur payer des billets d’avion pour retourner chez eux.

  3. Béatrice BontempsBéatrice Bontemps

    C’est qu’ils connaissent bien la mentalité des Européens, ces bougres !
    La menace de se jeter à la mer, puis la grève de la faim : bingo !

    Tout ce que compte le vieux continent de Bisounours et de droits-de-l’hommistes vont monter au créneau, manifester et pleurnicher devant les caméras, s’indigner du sort réservés à ces « pauvres migrants », curés, pasteurs et évêques seront en première ligne appelant leurs ouailles à la solidarité, les CRS et les flics italiens vont en prendre plein la gueule, se faire insulter…
    Et en moins d’une semaine, la voie sera libre : ils pourront aller où ils veulent en Europe, on leur paiera le billet et le casse-croûte pour le voyage, l’Afrique entière et le Moyen-Orient seront au courant en moins de 24 heures, et le cauchemar continuera.

  4. Thierry1354

    Comment traverser la Méditerranée en toute illégalité?

    CITOYENS ET FRANCAIS 14 Juin 2015 0
    Europe

    C’est incroyable! Ces derniers jours, devant le parlement européen à Strasbourg, de charmants noirs souriants distribuaient fièrement des brochures très bien faites (voir photos) donnant la méthode à suivre et toutes les informations pour traverser la mer Egée et débarquer en Europe illégalement sans encombres.
     
    Ces brochures sont distribuées en Turquie et dans les pays arabes aux candidats migrants illégaux. 
    Croyez-vous que la police française a inquiété un seul instant ces personnes incitant à violer les lois? Pas du tout! 

    On suppose que la garde des Sceaux, Madame Taubira, trouvera l’initiative excellente et que ce sera très vite assimilé à de la résistance civile qui mérite des applaudissements…
     
    En Europe, les lois sont faites pour être violées, sachez-le!
     Et la paralysie européenne est telle que vous ne serez jamais puni.
     
    Depuis le début de l’année 2015, le nombre de migrants illégaux accueillis en Europe dépasse allègrement les 100.000 personnes.
     
    Ce sont, bien sûr, ceux qui n’ont pu passer à travers les mailles du filet et dont les embarcations ont été arraisonnées.
     
    Mais leur nombre est bien plus grand si on y ajoute tous ceux qui débarquent dans des aéroports ou passent d’autres frontières que les barrières naturelles que sont la mer Méditerranée ou la mer Egée.
     
    Neuf immigrants sur 10 ne sont pas du tout des réfugiés qui pourraient peut-être bénéficier du droit d’asile, mais simplement des migrants économiques qui veulent tenter leur chance en Europe.
    Contrairement à ce que raconte la presse officielle, ils sont en bonne santé, ne sont pas affamés et constituent souvent un investissement pour leurs familles, qui comptent bien les rejoindre plus tard dans le cadre des regroupements familiaux.
     
    Que contiennent ces brochures?
     
    On y décrit tout ce qu’il faut faire pour entrer clandestinement en Europe par la mer: on conseille d’acheter des gilets de sauvetage, de vérifier l’état du bateau.
    On signale que la mer Egée est bien couverte pour les téléphones mobiles.
    On rappelle de charger les téléphones et d’avoir assez de crédit (50 livres turques) pour un appel international.
    Il y a une carte précise de la frontière entre les îles.
    Et surtout, on donne les numéros de téléphone des gardes-côtes grecs.
    Ils sont présentés comme les « rescue teams ».
     
    Dès que le bateau est en mer, on conseille aux voyageurs de lancer un appel de détresse, de donner la localisation GPS si possible, de donner le nombre de personnes à bord et de décrire ceux qui sont malades.
     
    Le numéro grec est le +30 210 41 12 500.
    Si les migrants ont une radio VHF, on leur conseille d’émettre un signal de détresse (Mayday) et on leur donne le site donnant les instructions pour ce faire: http://www.wikihow.com/Call-Mayday-from-a-marine-vessel.
     
    On leur conseille d’avoir des fusées de détresse, des miroirs, des torches et des boîtes à fumée pour attirer l’attention.
     
    On leur explique qu’il faut dire immédiatement au capitaine du navire qui vient à votre secours que « vous demandez l’asile » et qu’il doit impérativement vous emmener dans un port où vous pourrez remplir une demande d’asile.
     
    On leur explique comment faire lorsqu’ils ont atteint une île grecque pour ne pas être rejetés à la mer, ou comment appeler une ambulance (le 166).
     Les numéros de tél. du UNHCR, du Conseil grec pour les réfugiés ,du Refuge oecuménique et les sites utiles sont également présentés, tels http://w2eu.info/ pour l’aide en matière de procédure d’asile.
     
    On va même jusqu’à donner les numéros de téléphones à Izmir et Istanbul des organisations qui peuvent fournir une aide juridique si les migrants sont en détention!
     
    Et enfin, ces organisations ont créé un « numéro d’alarme », le +334 86517161, qui permet aux migrants illégaux – s’ils ne sont pas « sauvés » assez vite par les gardes-côtes et les marines qui s’activent en Méditerranée – de le faire savoir (après avoir alerté les gardes-côtes) à WatchtheMed, qui informera les médias et exercera toute pression utile…
     
    Qui rédige ces brochures?
     
    Ces brochures expliquant comment contourner la législation et abuser des lois internationales et du laxisme des autorités européennes sont présentées par welcome2europe (www.w2eu.info) et Watch the med (www.watchthemed.net).
     
    Pour la Belgique, le site de Welcome to Europe (en anglais, arabe, farsi et français) renvoie à deux ONG gauchistes très probablement subventionnées par l’état au travers de leur statut d’ONG: le Comité Belge d’Aide aux Réfugiés, rue Defacqz à Bruxelles 
(
www.cbar-bchv.be
) et gettingthevoiceout, un collectif contre les expulsions, pour aider les personnes emprisonnées dans les centres fermés et qui attendent d’être renvoyées d’où elles viennent (www.gettingthevoiceout.org).
     
    « Rapportez toute violation de vos droits », voilà le message à tous les migrants illégaux, à qui ces organisations donnent la recette pour entrer en Europe sans se faire refouler.
     
    Le message est clair: envoyez-nous votre témoignage si les autorités tentent de vous refouler; « nous rassemblerons vos témoignages et ferons condamner ceux qui sont responsables (si vous n’êtes pas bien traités, ndlr), pour que ces situations ne se répètent pas.
     
    Votre identité ne sera pas révélée ».
    Qu’attendent les autorités belges et européennes pour interdire cette aide illégale aux migrants illégaux et faire condamner les organisations qui les publient?
     
     Une fois de plus, l’Union européenne s’avère totalement incapable de gérer cette crise et d’arrêter le flux de l’immigration illégale.
     
    L’Australie l’a fait et c’est une démocratie respectable.
     
    Le Parti Populaire interpellera le gouvernement belge sur la légalité des brochures en question et sur les sanctions que le gouvernement compte prendre à l’égard de ces associations signataires.
     
    C.T.
     
    SOURCE

    1. Christine TasinChristine Tasin

      oui c’est de la folie, je viens de mettre en ligne l’article de Mandalay prévu pour demain sur le sujet, puisque tout le monde en parle dès mainteant

  5. Pouf

    Je ne suis plus tout jeune ( euphémisme ! )…Mais quand même avec mes lunettes, je dois voir clair, non ? Tous ces migrants, je les vois bien constitués, jeunes, bien habillés et semblant ne pas souffrir de malnutrition. Je me rappelle les fameuses campagnes contre la faim où l’on voyait ces pauvres enfants squelettiques avec leur gros ventre à faire pleurer…Là, j’ajuste mes lunettes et il me semble voir plutôt des jeunes, tiens ! on dirait presque des jeunes allant à la conscription ou même entrant dans la caserne, futurs soldats …ou soldats tout court ?
    Si cela ne va pas dans leur pays, eux qui sont jeunes ne peuvent-ils pas se révolter ? remettre de l’ordre dans le pays et au minimum cultiver, ça, tout le monde peut faire ! Quand je vois cette situation, je finis par penser que c’était mieux avec la colonisation !!! …Et la colonisation, je n’en ai jamais été partisan…mais c’est une constatation…

  6. Laurent CLaurent C

    Pour reprendre la phrase de Pouf:
    « Je ne suis plus tout jeune ( euphémisme ! )…Mais quand même avec mes lunettes, je dois voir clair, non ?  »

    Qui est le gentil barbu au milieu de la photo ?

  7. LifeflowerLifeflower

    … se noyer, mourir de faim ou mourir dans des affrontements. Nous résumerons : ils sont prêts à mourir… vrai/faux, un peu des deux?

    Et si les habitants du coin faisaient une grève de la faim ou s’ils se montraient menaçants pour refuser leur entrée, que leur arriverait-il?
    Arrestation? Bombe lacrymo dans la tronche? PV pour racisme, trouble à l’ordre public, non assistance à personne en danger ?!!!
    C’est dingue comme le malaise se précise dans l’autre sens!
    C’est nous qui devrions porter plainte pour non assistance à personne en danger, grrrrr!!!
    C’est dingue comme le malaise se précise dans l’autre sens!

  8. huguettehuguette

    je le dis depuis des lustres: au lieu de se planquer chez nous pourquoi ne défendent-ils pas leur patrie jeunes et en bonne santé comme ils en ont l’air; j’en conclue donc que ce sont des lâches alors qu’il se jettent à la mer ,franchement on n’ira pas les repècher!

Comments are closed.