1000 coups de fouet, mortels, pour le blogueur saoudien Badaoui, dans un silence complice !


1000 coups de fouet, mortels, pour le blogueur saoudien Badaoui, dans un silence complice !

(FILES) A handout picture taken in 2012 in Jeddah and made available by the family on January 16, 2015 shows Saudi blogger Raef Badawi. Saudi Arabia's supreme court has upheld a sentence of 10 years in jail and 1,000 lashes against blogger Raef Badawi over allegedly insulting Islam, his wife said on June 7, 2015.  AFP PHOTO/ HO  == RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / FAMILY HO" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS ==

Le jugement de la cour suprême d’Arabie, contre Raef Badaoui est réellement dramatique. Il confirme une sentence de dix ans de prison, plus dix ans d’interdiction de sortie du territoire, et en plus 1000 coups de fouet, qui sont une des pires formes de mise à mort qui soit.
Badaoui avait été condamné pour « insulte à l’islam » :
Ces coups de fouets seront donnés à raison d’une dizaine par semaine.
Ce qui veut dire que durant la deuxième série de coups, les plaies de la première série qui sont en voie de cicatrisation seront ré-ouvertes et s’additionneront aux nouvelles.
Septicémie garantie, plaies ouvertes sans soins, répétées et se superposant, douleurs difficilement supportables, et comme seule issue la mort à brève (mais bien trop longue) échéance.
EST-CE CELA QUE L’ON VEUT NOUS IMPOSER ?  La réponse est oui, et mille fois oui.
Oui, pour la pudibonderie strictement de façade, la soi-disante recherche éperdue de la pudeur découle des textes fondamentaux de l’islam, islam qui passe facilement d’un extrême à l’autre puisque cela s’achève par le « labour » de la femme.
Oui, pour la criminalisation de l’insulte à l’islam, alors que le simple bon-sens, la liberté de penser, le sens critique et le libre-arbitre nous font obligation de nous opposer à cette barbarie insensée…  aujourd’hui, vous en connaissez la sanction !
Boubakeur, Asfar, les frères Ramadan, et tant d’autres apôtres de l’amour, de la paix et de la tolérance, ne soufflent mot à propos du jugement rendu en Arabie saoudite.
Sans doute cherchent-ils toujours quelques infimes traces d’un amour, d’une paix et d’une tolérance qu’ils assassinent, en laissant assassiner Raef Badaoui.
Rien que le silence, pas de protestations ni de manifestations dans les rues.
Pas de prières dans les rues (pourtant une « grande spécialité » des organisations islamiques), organisées par des imams, en soutien à un homme condamné au nom de dogmes barbares, hors sens et mortifères.
Comme d’habitude, nous ne verrons ni n’entendrons rien d’autre que les larmes forcées, et surtout ré-utilisables, de ceux qui se disent les perpétuelles victimes du rejet de l’islam et de sa négation de toute humanité.
Christine a raison, l’islam est une saloperie …
Mandalay, responsable Résistance républicaine Belgique
Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “1000 coups de fouet, mortels, pour le blogueur saoudien Badaoui, dans un silence complice !

  1. AvatarCOGITO ERGO SUM

    A quand la Légion d’honneur au P.D.G de SAUDIA AIRLINES, la magnifique compagnie aérienne de l’Arabie saoudite qui veut séparer les femmes & les hommes dans ses avions ?

  2. AvatarJean

    Pas étonnant qu’il n’y ait pas la moindre protestation concernant ce jugement prononçé par les instances Saoudiennes.C’est une « religion »de lâches,de soumis,qui inculque à ses « fidèles » la peur du châtiment de Dieu-et en attendant de celui des hommes !

  3. AvataralainBis

    et oui mis à mort par l’islam par le fouet pour avoir exprimé son souhait de liberté… ha c’est beau ça hein mon petit François Hollande ?
    Tu dis rien là ?
    Tu nous refais pas ta sale tronche déprimante avec tes lunettes mouillées ?
    Non non là tu es face caméra avec tes chers amis de l’émirat, tout sourire, pauvre sous produit de l’humanité que tu es…
    Et ton Valls, on l’entend ? Ha non bien sûr monsieur l’afficonados du Barca se faisait payer au frais des français un voyage en jet pour aller voir son match de foot en Allemagne !
    Magnifique les gars !
    Continuez comme ça vous êtes au top de l’ignominie ! de l’hypocrisie, votre art premier !

  4. AvatarLili

    J’ai vu sur Arté son épouse, réfugiée en France avec ses enfants, elle a déclaré que seule la soeur de ce pauvre homme le soutient courageseument, mais que leur père avait demandé la peine de mort pour son fils !
    Rien n’est au dessus le l’islam, même pas la vie de leur enfants.
    Cette femme vient chercher de l’aide en France pour sauver la vie de son mari, mais elle ne trouve que silence et lacheté.
    Il est où Barthez du petit journal ? Et apathie le fourbe ? Et tous nos défenseurs « droidelhommistes » et tous ceux qui se sont enflammés pour Florence Dauchez, Serge Atlaoui?? De plus cet homme est musulman, donc pas de risque « dilamophobie »

    1. BeateBeate

      « Rien n’est au dessus le l’islam, même pas la vie de leur enfants. »

      Oui, les enfants musulmans sont sacrifiés par leur parents pour la cause de allah. C’est répugnant et allah est ignoble.
      https://www.youtube.com/watch?v=zSgwI5CFZWY
      Une australienne découvre l’utilisation des enfants musulmans et leur mort atroce par explosion.

  5. AvatarLavéritétriomphera

    Dans les pays à majorité musulmane, il est important de maintenir la population sous contrôle et l’islam fut créé dans ce but. Il est donc risqué de remettre en question cet outil qui a fait ses preuves et qui permet aux puissants de le rester. Les conséquences peuvent être terribles comme nous avons tous pu le constater. Et les puissants de chez-nous se taisent bien entendu. Les peuples ainsi muselés, achetés par des pétro-dollars, culpabisés, terrorisés par la crainte d’un châtiment et sur terre et dans l’au-delà se sont résignés.
    Je retiens ces mots de Voltaire qui ne voyait pas dans le christianisme de son temps – où il existait encore le délit de blasphème – le mystère de la sainte trinité mais le mystère de l’ordre public, empêchant les pauvres de massacrer les riches.

  6. AvatarOTOOSAN

     » …le mystère de l’ordre public, empêchant les pauvres de massacrer les riches. »…toutesl les religions qui prônent le renoncement à une revendication présente, au profit d’un hypothétique bénéfice, après la mort(lol) fonctionnent selon le même principe ! L’habillage peut varier ( le fouet, le feu, le caillassage )etc…mais la finalité est la même, c’est la manip !

  7. AvatarLavéritétriomphera

    Toutes les religions ont été fabriquées par l’homme. Les concepteurs avaient un problème à résoudre : la contestation. Ils ont donc décrété l’infaillibilité du dogme même si certaines de leurs histoires sont des contes à dormir debout. Pour discipliner les éventuels « poseurs de questions » ils ont créé un châtiment difficilement vérifiable : l’enfer éternel dans l’au-delà. Le christianisme est sur ce point plus abordable que l’islam. La bible a été écrite par des hommes inspirés mais rien que des hommes, alors que le Coran serait le verbe incréé de Dieu ( chercher l’erreur). Allah aurait donc en toute justice, demandé aux hommes, quand les circonstances l’exigent (?), de battre leurs femmes et de massacrer leurs ennemis. Quant à la charia c’est un des système juridique les plus inéquitable qui soit.

  8. Avatarmarc

    Il faudra se souvenir de lui et rappeler notre témoignage, chaque fois qu’on voudra nous mentir et nous faire croire a la dignité de l’islam.
    Imaginez si nous devions être aussi sévère pour les lâchetés et trahisons de nos politiques!

Comments are closed.