Rebellion d’une présidente d’université contre l’admission de n’importe qui dans n’importe quelle filière !


Rebellion d’une présidente d’université contre l’admission de n’importe qui dans n’importe quelle filière !

bonnet-ane

Bel Kacem, c’est Attila. Elle apporte ruine et désolation partout, même dans les universités où elle ne fait rien pour modifier un système plus que pervers.

Il faut lire le réquisitoire impitoyable d’Anne Fraïsse, présidente de l’université de Montpellier 3.

Extraits :

« Aujourd’hui […] les vrais problèmes des universités: entrée incontrôlée en licence, absence de sélection en master, désengagement financier de l’Etat, concurrence des écoles. »

« Le plus élémentaire bon sens permet de comprendre que l’entrée incontrôlée en première année d’université, l’absurdité du tirage au sort pour les filières à capacité d’accueil, loin d’être démocratiques, aboutissent à un échec massif et à un blocage flagrant de l’ascenseur social. »

« La démocratisation ainsi conçue n’est qu’un droit à l’échec pour les étudiants les plus fragiles socialement et économiquement. C’est mettre en haut d’une falaise les apprentis étudiants, certains avec un parapente, les autres sans et les inviter à sauter au nom de l’égalité et de la démocratie. Faut-il s’étonner que tous ne profitent pas également du paysage et de l’atterrissage? »

« Cette attitude cynique, voilée de grands principes, a deux avantages immédiats:

-masquer provisoirement le chômage des jeunes derrière un statut d’étudiant

-renvoyer la responsabilité de l’échec sur l’étudiant, qui a en apparence bénéficié de ses droits à un enseignement supérieur »

« La solution relève d’une attitude plus pragmatique. Pour faire réussir un étudiant, il faut d’abord éviter de le mettre en échec. Ce n’est pas une lapalissade. Inscrit- on un élève de 1ère L en Terminale S sans vérifier son niveau en sciences inscrit-on en langue spécialiste un débutant? Or c’est ce que nous faisons quotidiennement à l’université ; tout baccalauréat est le sésame d’entrée dans n’importe quelle licence. Bac pro métiers du froid ? Bienvenue en Lettres ou en Histoire, disciplines où vous avez eu deux fois moins d’heures que les autres élèves pendant 3 ans. Pas la moyenne en langue? Qu’importe, la filière LEA vous tend les bras pour une future carrière à l’international. »

« Cessons de nous cacher derrière le Baccalauréat universel, arrêtons le massacre de nos étudiants de 1ère année. Le Baccalauréat doit rester le 1er diplôme universitaire, cela ne veut pas dire qu’il doit ouvrir, quelle que soit sa nature, l’accès à toutes les filières ».

« Démocratiser l’enseignement ne veut pas dire abaisser le niveau d‘exigence pour faire entrer plus d’élèves dans le supérieur, mais les faire mieux réussir en veillant à leur adéquation aux cursus choisis. Au vu de la nouvelle réforme pour le collège: suppression des langues anciennes, réduction de l’histoire, disparition des classes bilangues, je crains fort que cette position ne soit pas celle du ministère qui préfère visiblement le nivellement par le bas ».

Source : http://etudiant.lefigaro.fr/orientation/les-voix-de-sup/detail/article/enseignement-superieur-democratisation-ou-demagogie-15553/

Le dernier passage cité est une véritable déclaration de guerre à Bel Kacem, Madame Fraïsse réussira-t-elle au vent de destruction qui va souffler sur elle et essayer de la destituer ? Ses collègues et tous ceux qui sont censés l’élire tiendront-ils bon lors des prochaines élections ?

Ce qui déclenche l’ire de la Présidente de Montpellier 3 ? Sans doute la lassitude devant un système pervers qui dure depuis pas mal d’années :

Inauguré sous Sarkozy ( il n’est pas tout blanc, loin de là, sur le chapitre de l’école), le système d’Admission post bac (APB) est un ordinateur fou qui gère les places en enseignement supérieur et les demandes des étudiants. Or, quand les filières ne sont pas sélectives, ce qui est le cas de la plupart des enseignements universitaires (lettres, sciences, langues, mathématiques, psychologie…) les places sont attribuées par tirage au sort entre les différents postulants, quelle que soit la motivation, le diplôme ou le lieu d’habitation des étudiants… Ubuesque ! Et catastrophique.

Mais, comme le relève Madame Fraïsse, Bel Kacem n’y mettra pas bon ordre, des fois que ses petits protégés issus de l’immigration ne puissent pas, avec leur bac pro métiers du froid se retrouver avec ceux qui depuis des années lisent jour et nuit et veulent faire des études littéraires… Ce serait une discrimination épouvantable, chacun en conviendra. Et puis, laisser à ces affreux Français d’origine le monopole de la culture et la possibilité de faire vivre, revivre même une culture française.. Horresco referens !

Christine Tasin 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


6 thoughts on “Rebellion d’une présidente d’université contre l’admission de n’importe qui dans n’importe quelle filière !

  1. Huineng

    Je vous fais part de ce je vois dans ma boule cristal : c’est sûr puissance 10, mais tout le corps enseignant ( = 911 032 individus en 2014 ) va arrêter de voter pour la gôôôche !! On y pense tous, mais qu’est-ce qu’on va rire aux prochaines élections régionales.

    Et sur ma lancée, je vous livre une analyse que la presse merdia-bobocrate s’est bien gardée de faire a/s de l’élection à 60% au 1er tour du Maire FN du Pontet ( qui gagne 18% par rapport au 1er tour des municipales d’il y a 1 an) . . J’y vois la preuve puissance 10 d’une 1ère conséquence de l’éviction de J-M Le Pen du Front National, qui cette fois apparait de + en + comme un parti politique très respectable, mais surtout aussi très responsable ( c’est l’ancien élève surdoué en analyse politique de Science-Po Paris qui parle)

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      tu n’as pas les chevilles qui enflent ? « l’ancien élève surdouté de Sciences-po » ? Ton narcissisme qui s’accompagne de mépris voire d’insultes à l’égard de ceux qui ne sont pas sur tes positions me conduit de temps en temps à te censurer, ne t’en étonne pas. Ici nous sommes entre résistants, et personne ne se croit au-dessus ou meilleur que les autres. On peut être en désaccord mais il y a la manière de le dire à ceux du même camp que soi !

      1. Huineng

        Tu fais du Ségolène Royal, pour le prendre de haut pour juger une personne dont tu ne connais rien de la trajectoire particulière d’ enfant « autiste » muet jusqu’à 6 ans et qui grâce à une volonté que j’ai trouvé progressivement dans les enseignements du Bouddha, est arrivé à s’élever de fils d’un simple préposé des PTT (c-a-d 1 facteur) presque analphabète, à préparer l’entrée de l’ENA à laquelle j’ai échoué faute de soutien de mes parents qui détestaient que je fasse des études à Paris !! Par ailleurs ,je n’aurai pas l’ironie de relever ton « t »de trop dans le  » élève surdouté de Science-Po  » mais sans le « t » c’est la mention que j’ai obtenu en Droit Constitutionnel ( cf : Analyse politique ) de la part du doyen Vedel, probablement un inconnu pour une agrégée en lettres modernes qui croit pouvoir agonir les gens de sottises ( cf. Huineng = Mouche du coche !!) et surtout n’a même la reconnaissance du coeur envers son 1er contributeur financier ( 1000 euros à R.R. + 700 à R.L.) . Rappelle-toi notre 1ère A.G. à Paris en juin. 2011..
        Par ailleurs, pour m’en sortir dans mon existence misérable, tel un boxeur noir né dans un quartier déshérité, j’ai pratiqué les sports de force à outrance et après avoir été membre de l’équipe de France, recordman de France et vice-champion de France et j’ai été classé comme le 12ème homme le + fort du monde aux championnats du Monde à Oslo en 1989 . Eh oui les surdoués de la vie, cela existe!!. Léo Férré; mon père spirituel surdoué parmi les surdoués en poésie, m’avait bien encouragé !!
        Et toc sur le bec de Christine … cela ne te fait pas de mal d’entendre tes 4 vérités ( cf : les 4 NOBLES VERITES de BOUDDHA)

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Ma foi les 4 vérités c’est toi qui te les administres tout seul, mon pauvre ! Que tu sois fier de toi, à juste titre, c’est parfait (moi aussi je suis fière d’être arrivée à devenir agrégé de lettres CLASSIQUES avec mon enfance très difficile et ma famille sans livre, je te passe les détails) ; mais que tu aies besoin de faire ton propre panégyrique tout seul, sans cesse, laisse penser que tu aurais besoin d’une bonne psychothérapie ou tout simplement d’une femme qui te rende heureux ?
          Quant au fait que tu aies été fort généreux avec RR et RL c’est ton choix, mais tu n’es pas le seul, je n’ai jamais entendu un quelconque de nos généreux donateurs le rappeler ni en particulie r ni publiquement et imaginer une seule seconde que cela lui donnerait des droits et notamment celui d’insulter l’un de notre camp. Tu as failli être exclu lors de notre prmeière AG pour avoir sévèrement insulté notre responsable PACA, sans raison et avec une grossièreté impardonnable, on t’avait laissé une seconde chance parce que tu étais (es toujours je pense) un vrai Résistant, convaincu; nous avons eu des mots au moment du mariage homo puisque, forcément qui ne pense pas comme toi est un imbécile. Basta. Tu as même réussi à te fâcher avec les animateurs de Riposte qui sont pourtant patients… J’accepte tes commentaires qui sont souvent pertinents et intéressants, mais pas que tu insultes les nôtres. Les choses sont donc simples, soit tu respectes la règle du jeu soit tu vas te faire tâter chez les Papous.
          Au fait, jamais personne ne m’a achetée. Ce n’est pas un Huineng qui va commencer !!!!

        2. xtemps

          J’ai déjà rencontré des surdoués, mais souvent simple avec les gens, se mettent souvent étonnamment à leurs niveaux et ne font pas des commentaires désobligeants moi je,moi je, est déjà un signe d’intelligence et de sagesse, et le Bouddha de la sagesse demande d’être humble justement, il est claire que Mahatma Gandhi vous êtes pas et vous aurait remis à votre place gentiment par de sages conseilles Huineng.
          Et si vous êtes aussi surdoués que çà, faites en profiter les résistants pour notre combat, contre les vrais causes des problèmes des plus démunis, vous qui avez connu les quartiers déshérités, qui eux aussi ont besoin d’un peu de reconnaissance, qui n’ont pas eu la chance d’être surdoués eux, avec 9 millions de pauvres et 6 millions de chômeurs en France, il y à du boulot, dû à la mauvaise politique de nos chère et tendre dirigeants depuis 40 ans, et s’il y à des quartiers déshérités, c’est à cause de ces gens là, et que nous dénonçons.
          Un petit énervement cela arrive à tout le monde, mais la sagesse doit toujours l’emporter.
          Bravos! pour la Présidente de l’université, honte à Bel Kacem.

  2. PUGNACITÉ

    Cette Présidente d’université est certeslucide et clairvoyante quant aux implications néfastes d’une volonté politique d’une gauche irréaliste qui veut que 100 pour cent des élèves obtiennent les diplômes à quelque niveaux qu’ils soient et qui en fait dessinent un nivellement par le bas…
    Vers une médiocrité acceptée et partagee.
    Cependant,ne nous leurrons pas le clivage entre les catégories sociales sera encore plus important et plus visible.
    En effet ,la recherche du toujours mieux voire de l’excellence animera encore et toujours les milieux dits autorisés et favorisés. Un fine la gauche aura réussi à creuser le fossé déjà grand et profond entre les classes sociales.

Comments are closed.