Non à toute restitution d’oeuvre d’art à un pays gouverné par des musulmans – par Eva


chevaux-saint-marc-3

Antiislam, dans  un des commentaires en réponse à mon article :

http://resistancerepublicaine.com/2015/ce-que-les-croises-ont-pille-en-orient-a-ete-sauve-des-griffes-de-lislam-par-eva/

me dit : « Je ne vous suivrai pas ma chère Eva. Pour moi , je garde une grande culpabilité de catholique face aux horreurs de 1204″.

La culpabilité semble être ce que les catholiques ressentent le mieux. C’est louable, mais ça ne doit pas devenir obsessionnel. Ces faits sont passés, ont été reconnus par les catholiques, et le Pape Jean-Paul II s’en est excusé publiquement au nom de l’Eglise catholique au cours d’un voyage en Grèce.
Vous, Antiislam, n’y êtes pour rien, et du moment que vous ne niez pas ce qui s’est passé, je crois que cela est suffisant pour que les orthodoxes pardonnent et s’unissent aux catholiques, car l’islam menace les orthodoxes autant qu’il menace les catholiques. Les chrétiens d’Orient qui sont actuellement massacrés par des musulmans sont orthodoxes et catholiques : les musulmans ne font pas la différence, et tuent tous ceux qui ne sont pas musulmans.

« On dit que des femmes « franques » dansaient nues sur les autels orthodoxes de Constantinople : c’est une page horrible de l’Histoire de France, si on veut vraiment en chercher … »

En tant que chrétienne d’Orient, je n’ai jamais eu connaissance de tels agissements. A-t-on des preuves de ce comportement ? Est-ce attesté par des chroniqueurs dignes de foi, ou bien est-ce encore l’oeuvre d’historiens gauchistes qui veulent culpabiliser les chrétiens d’Occident ?
Je vois mal des femmes franques de l’époque danser nues où que ce soit, car le Moyen-Age était une époque de pudeur, la nudité y était mal vue.
Il faut garder à l’esprit que les chrétiens orthodoxes étaient excommuniés par la papauté. Le schisme entre catholiques et orthodoxes était assez récent, et les rancoeurs encore fraîches. Cela n’est en rien une excuse, mais juste une explication.

Je n’approuve pas du tout le comportement de certains croisés vis-à-vis de Byzance, mais je n’accepte pas que les musulmans, ou bien les historiens occidentaux de gauche, noircissent le tableau pour que les catholiques français passent leur vie à se flageller pour des fautes qui sont exagérées à dessein, qui ont été commises par une minorité de chrétiens, et qui n’ont plus été commises depuis des siècles.
Pourquoi le « padamalgam » n’est jamais utilisé quand il s’agit de violences commises par des chrétiens ?

« De même, le musée Guimet , depuis les horreurs et les destructions des Khmers Rouges, possède, après sauvetage , désormais, la plus belle collection d’art du Cambodge … »

Je ne pense pas qu’il soit judicieux de faire le parallèle entre Khmers rouges et Croisés. Ce n’est pas comparable.
Si le Cambodge est dans une situation politique durablement stable, je ne serais pas opposée à la restitution de ces oeuvres d’art au Cambodge, à la condition que le Cambodge restitue les oeuvres d’art qu’il détient et qui appartiennent au patrimoine culturel d’autres pays.

Mais je suis très opposée à la restitution de toute oeuvre d’art à un pays gouverné par des musulmans. Premièrement, parce-que ces oeuvres d’art ne sont pas l’oeuvre de musulmans, les musulmans étant les envahisseurs de terres où des peuples non-musulmans ont construit ces oeuvres d’art.
Ensuite les musulmans ont déjà prouvé que tout ce qui ne se rapporte pas à l’islam soit être détruit.

Les reliques de Saint-Jean Baptiste sont dans la mosquée des Omeyyades, à Damas, construite sur les vestiges d’une belle église chrétienne que les musulmans ont détruite.
Que pensez-vous que les islamistes feront de ces reliques ? Que feront les musulmans égyptiens fanatiques si nous leur rendions l’obélisque qui est exposée place de la Concorde à Paris ?
Rendre les frises du Parthénon à la Grèce, je veux bien.
Mais on ne restitue pas aux musulmans les oeuvres d’art qu’ils pourraient un jour détruire, comme ils le font aujourd’hui en Irak, et comme les Turcs l’ont fait à Constantinople.

Je ne justifie ni le pillage en général, et certainement pas la profanation des églises comme certains Francs l’ont fait.
Je dis simplement qu’avec le recul, je suis moins horrifiée par le pillage auquel se sont livrés les croisés vénitiens.

« D’ailleurs les collections afghanes de Guimet sont, elles aussi, uniques après les destructions des Talibans ».

En effet. Vous auriez préféré que les Afghans les détruisent ou bien qu’elles soient superbement exposées et soigneusement entretenues dans un pays civilisé ?

« Des pays européens , la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la France (François 1er) par exemple, ont constamment ménagé la Turquie ou ses prédécesseurs … »

Je crois que le pays qui s’est le plus compromis avec la Turquie est l’Allemagne, qui était son alliée traditionnelle. Quand des consuls allemands présents au Levant au commencé à tirer la sonnette d’alarme, avertissant leur gouvernement du génocide arménien et grec, le gouvernement allemand a laissé faire.
Les criminels turcs qui ont mis en oeuvre ce génocide ont pu fuir sur des navires allemands à la fin de la première guerre mondiale. L’un d’entre eux habitait toujours en Allemagne quand un jeune Arménien, dont la famille avait été décimée, le tua en pleine rue à l’aide d’une arme à feu.
Ce jeune arménien fut jugé et acquitté par la justice allemande.

Quant à François 1er, il a certes conclu des accords avec la Turquie, mais ce n’est pas pour cela qu’il était islamophile. Dans les archives françaises, il existe des lettres que ce roi a écrit au sultan turc pour exiger la protection des catholiques qui étaient sous la domination ottomane.
Donc nous sommes loin d’un Ali Juppé :))

« Au lieu d’avoir complètement démantelé cet Etat colonial, nous sommes coupables d’avoir maintenant, à nos portes, un Etat musulman extrêmement dangereux et violent : il l’a montré maintes et maintes fois par le passé ».

Et il le montre encore aujourd’hui, en réprimant les Turcs qui s’aperçoivent qu’ils descendent de familles grecques ou arméniennes, et qui souhaitent retourner à la religion de leurs ancêtres.

Je partage votre opinion, Antiislam : l’Europe, qui avait été assaillie par deux fois par les Turcs, aurait dû profiter du démantèlement de l’Empire ottoman pour disperser les Turcs, et les faire retourner dans les steppes de Mongolie, où ils auraient mieux fait de rester, au lieu de venir envahir des terres peuplées par plus civilisés qu’eux, de les réduire en esclavage et de les convertir de force à l’islam, en génocidant ceux qui résistaient.

Eva

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


3 thoughts on “Non à toute restitution d’oeuvre d’art à un pays gouverné par des musulmans – par Eva

  1. AvatarAntiislam

    Bonjour,

    Pour l’épisode des autels de Constantinople , je ne sais plus où j’ai lu ça , dans Gibbon (« Le déclin et la chute de l’Empire romain ») peut-être , mais sans être gauchiste (!) , très érudit , il n’aimait pas le Catholicisme …

    Cela dit je vous donne entièrement raison , ma chère Eva , sur les restitutions : quand je pense que les Turcs ont eu le culot d’exiger des Italiens la restitution des reliques de Saint Nicolas !

    1. EVAEVA

      Bonjour Antiislam,

      C’est son droit de ne pas aimer le catholicisme, mais il doit prouver avant de l’écrire, que des femmes catholiques, au Moyen-Age, se mettaient nues pour danser sur les autels des églises orthodoxes.
      Les historiens orthodoxes ne le disent pas dans leurs livres, à ma connaissance.

      Je ne savais pas que les Turcs, qui ont profané, incendié, et détruit tant d’églises, ont osé réclamer à l’Italie les reliques de Saint-Nicolas. Quel toupet en effet !

  2. Avatarxtemps

    Moi je dirais que c’est souvent, et encore démontré à notre époque, que ce sont toujours encore les mêmes aux pouvoirs, qui plongent les peuples dans des conflits, comme cela avait été le cas pour les Orthodoxes et les Catholiques et non pas cause des peuples eux mêmes, mais des pouvoirs en place, toujours pour des intérêts des pouvoirs, comme aujourd’hui.
    Unissons nous autour des paroles de Jésus, nous sommes assez évolués et capables de le faire, que les erreurs et les bonnes choses du passé, doivent nous servir comme exemple et pas comme les attardés musulmans, qui n’évoluent pas pour réussir, nous valons bien mieux que ces gens là, mais aussi à d’autres qui aiment leur peuple, comme les Hindous et bien d’autres, qui sont menacés par le même ennemi Islam.
    L’union fait la force, la division nous affaiblis.

Comments are closed.