Les musulmans de Noisy-le-grand pleurent, obligés d’apprendre le coran aux enfants chez eux !


Les musulmans de Noisy-le-grand pleurent, obligés d’apprendre le coran aux enfants chez eux !

Violent dégoût de voir ces gamines impubères empaquetées, manipulées, répétant ce qu’on leur a fait répéter, demandant des sous pour avoir un lieu où apprendre la soumission complète…

Si vous voulez vomir, regardez cette video dont ils sont si fiers. Et en plus ils rackettent les gamines qui versent le contenu de leur tirelire pour qu’ils puissent les empaqueter et leur faire répéter que la femme doit être soumise.

Quant aux adultes, pleurnichant parce qu’avec la mosquée c’est l’école coranique qui a disparu, essayant de nous faire croire que ce serait une catastrophe si on n’enseignait plus à leurs enfants le coran et l’arabe… envie de les envoyer au bagne, en Guyane, avec Taubira.

Quand je pense que cet imbécile de préfet Connus veut envoyer les musulmans à la mosquée et cet imbécile de Juppé ne voit pas de problèmes avec les voiles… Envie de meurtre… Ce sont des enfants qu’on assassine. Dans l’indifférence la plus totale et même avec la complicité de nos dirigeants.

Indifférence qui va jusqu’à tolérer, une fois de plus, des prières de rue. La salle de prières de Noisy le Grand a été fermée, et l’on voudrait nous faire croire que les musulmans seraient obligés de prier dans les rues quel que soit le temps (ils vont nous faire pleurer, sur le site journal du musulman ou desdomesetdesminarets).

noisy3

noisy-le-grand-musulmans

musulmans-de-Noisy-le-Grand

Que font donc le préfet de Seine Saint Denis et Cazeneuve ?

Ils sont bien plus rapides à intervenir et embarquer des Identitaires se contentant de déployer une banderole sur le toit d’une mosquée en construction ou sur celui de Solférino qu’à faire respecter l’espace public par des musulmans qui peuvent tout à fait prier chez eux. La preuve ? Les femmes le font, dans une écrasante majorité.

Au fait, c’est à Noisy-le-grand que sévissait Maxime Buttey, l’ancien converti conseiller municipal FN…

http://resistancerepublicaine.eu/2014/maxence-buttey-a-moitie-dehors-le-fn-se-fiche-de-nous/

http://resistancerepublicaine.eu/2014/sur-les-miracles-scientifiques-du-coran-que-gobent-les-niaiseux-comme-maxence-buttey-par-philippe-jallade/

Peut-être le Maire de Noisy-le Grand, le Préfet de Seine Saint Denis et Cazeneuve ne savent pas que les prières dans les rues sont interdites , assimilées à une manifestation non déclarée et qu’il faut présenter les contrevenants au parquet ?

Manifestation illicite

Organisation d’une manifestation interdite sur la voie publique

Art. 431-9 : Est puni de six mois d’emprisonnement et de 7.500 € d’amende le fait :

1º D’avoir organisé une manifestation sur la voie publique n’ayant pas fait l’objet d’une déclaration préalable dans les conditions fixées par la loi ;

Vous pouvez le leur dire :

Mairie de Noisy-le-Grand

Préfecture de Seine Saint-Denis

Cazeneuve

 Peut-être, également, que les services sociaux à l’enfance ne savent pas que des fillettes sont enfermées dans des nikabs dès leur jeune âge et se promènent ainsi en pleine rue ?

Protection de l’enfance du Conseil départemental de Seine Saint-Denis :

https://www.seine-saint-denis.fr/Nous-contacter.html

Christine Tasin

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


32 thoughts on “Les musulmans de Noisy-le-grand pleurent, obligés d’apprendre le coran aux enfants chez eux !

  1. Nostra

    Peut-être le Maire de Noisy-le Grand, le Préfet de Seine Saint Denis et Cazeneuve ne savent pas que les prières dans les rues sont interdites ,

    Ils le savent mais Fôpastigmatisé (Marque déposée). De plus dans la sunna il y a un Hadîth qui stipule que toute la Terre est une mosquée pour les musulmans, sauf exception les lieux impures comme les abattoirs et les toilettes leurs sont interdi, et ça ne va pas aider…

  2. soucoline

    Si l’islam était une religion, ça se saurait.
    Plus de 80 millions de mort en Inde entre 1000 a 1500 ans après JC et tous ça « grace » a l’islamerde. Un pays comme la France éradiqué.
    Quelle belle « religion » !!!

  3. marc

    Ce sont des malades mentaux qui transforment notre territoire en asile psychiatrique à ciel ouvert! On n’en sortira pas sans des mesures radicales pour rendre obligatoire le respect de notre propre culture.

  4. chatelain

    Quelque chose m’échappe. Je sais, ça ne serait pas la Il y a de cela quelques années, mon beau pays partait joyeusement en guerre contre la curaille et tout ce qui pouvait lui rappeler la Sainte Famille. En peu de temps, fi des messes pour calotins pincés, mort à la grenouille de bénitier et son denier du culte, vive la contestation, la jupe courte et les cheveux longs ! De moins en moins de volontaires pour se laisser envoûter par les mystères de la foi et toute une jeunesse détournée de l’exercice religieux pour déserter la sacristie et le mouvement scout. On a vu le pratiquant chrétien se faire nettement plus discret et réserver la solennité de sa ferveur qu’entre initiés. Chose étonnante, le fait de retirer à la religion ce qui, urbi et orbi, à la ville comme au dehors, lui donnait toute sa visibilité n’a semble t-il dérangé personne. Après tout, n’était-ce pas le prix à payer pour vivre en paix au coeur d’une société civile où la laïcité n’est pas une croyance à quoi on choisit d’adhérer ou pas, mais bien une loi de bien commun à laquelle personne n’est tenu de déroger.
    Or, et c’est là où je veux en venir, cette population qui naguère fustigeait violemment la robe du premier communiant et l’abbé en soutane est aujourd’hui la même qui côtoie sans vergogne le niqab, quand elle ne le porte pas ! Qu’on veuille m’expliquer, car j’avoue ne pas tout comprendre.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      cela fait en effet partie des choses incompréhensibles… je pense que la haine du riche est passée aux chrétiens et la défense du pauvre passée aux musulmans ; on aurait ainsi une nouvelle version de la lutte des classes… Mais il ne faut pas sous-estimer non plus Eurabia et le poids des pétro-dollars

    2. jarczyk

      Il y a, en effet, quelque chose d’étrange et surréaliste dans cette posture si largement partagée en extrême gauche; j’en connais quelques exemples. Personnellement, j’opte pour le diagnostique de dérèglement psychologique, avec toutes les nuances possibles, liées plus ou moins à la biographie de chaque individu, mais aussi à un phénomène de mode, d’autant plus facilement suivi par les individus qui n’ont pas eu le bonheur de recevoir une instruction et une éducation les menant vers une authentique liberté d’esprit et coupée des racines culturelles et spirituelles fondatrices de notre civilisation, d’une part, mais aussi de tout ce que le monde contient de noble, de vrai et de beau. Et au delà de l’éducation, il y a aussi l’éloignement de la Nature, de la simple observation de ses lois, de l’émerveillement qu’elles peuvent susciter chez un individu sain.
      Vivre dans un monde ultra urbanisé, soumis à la pensée binaire, c’est à dire à une » pensée » de plus en plus analogique aux systèmes informatiques, crée d’incroyables prisons mentales , des scléroses intellectuelles invraisemblables qui induisent des comportements tout à fait anti-sociaux.
      Quand, à 61 ans, on est capable de dire, avec force conviction, que le Ramadan est bien plus « signifiant » (?) que le Carême des chrétiens, que l’on courre après les réunions syndicales qui n’ont d’autres finalités que de préserver des « avantages acquis » par la pire espèce de corporatisme qui soit et que l’on pense que Cuba reste un paradis d’épanouissement personnel malgré le blocus mis en œuvre par les « porcs » américains…que l’on arbore, fièrement, un béret noir, marqué d’une étoile rouge…Non, ca n’est pas seulement du romantisme, c’est de la vraie confusion mentale!
      Inutile de préciser de quelle orientation, pardon, » appartenance politique » (ce qui traduit déjà, dans le terme, un défaut d’autonomie intellectuelle) on se réclame! Et pourtant, de telles caricatures sont légions, qui prétendent faire table rase du riche passé de la France, jugé trop « rance » donc haïssable et avides de préférences exotiques, bientôt érigées en modèles sociétaux, voire civilisationnels…Avec tout le cynisme nécessaire pour forger les pires mensonges en répliques de nouvelles vérités, propres à satisfaire « l’Art de gouverner »…Alors, lorsque l’on voit des imbéciles de cet acabit , (de gauche à droite*) même plus nuancé, se prendre les pieds dans leur tapis de prière, précisément déroulé pour masquer les irrégularités d’un terrain politique, aussi miné qu’un gruyère… Je suis tenté d’en rire, à défaut d’en pleurer.

      * en référence à l’excellent article de Danielle Moulin, paru hier sur le site de Riposte Laïque, relatant les déboires du Maire de Guyancourt face à « ses » administrés musulmans…

  5. chatelain

    ( suite, mais mauvaise manip.)
    Qu’on me dise ce que le niqab offre de plus avantageux que la tradition chrétienne refuse ou ne permet pas. A moins qu’il s’agisse du seuil de libertés et de responsabilités individuelles au-delà duquel un certain nombre d’entre nous ne sait plus s’assumer sans paniquer et demander de l’aide. Auquel cas, c’est un enferment dans l’obéissance que cette population recherche. Et le niqab est alors l’habit rêvé pour qui ne veut pas être vu pour ce qu’il est, tout en le montrant ! Allez comprendre, moi, je n’y parviens pas…

  6. huguettehuguette

    c’est une nouvelle guerre de religion mais cette fois ci elle est politique et guerrière’nos mosquées sont nos casernes’!!on veut nous convertir par la force si on n’y arrive pas autrement!!je ne comprend pas la politiquede nos dirigeants et de certains français qui défendent le voile islamique qui pollue nos rues nos trams et nos magasins ce voile qui est un étendard pour l’Islam conquérant …

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Justin pour l’info, j’ai relayé ce matin mais en m’appuyant sur l’article originel qui était utilisé et relayé par le blog en question.

  7. Patrice Doidur

    qu’ils se barrent de MA Mère Patrie ET VITE! 😀

    https://archive.org/stream/histoiredebarbar00danp#page/264/mode/2up

    Témoignage d’un Algérien ….. Saïd…..:
    Je viens de réaliser l’ampleur du travail des premiers colons. Imagine la plaine entre Oran et Tlemcen recouverte de buissons, de genêts, de palmiers nains, de lentisques, de jujubiers,……
    Et tout ça, en 100 ans

    Il faut rappeler, même à certains Pied-Noir, qu’avant 1830, l’Algérie n’existait pas, elle n’était qu’une entité géographique appelée Maghreb ou Barbarie.
    Ce pays sans frontière, ne constituait pas un État, encore moins une Nation, les tribus nomades apatrides qui le sillonnaient, n’ayant rien créé ni institué.
    En 1936, Ferhat ABBAS, qui fut plus tard Chef du gouvernement de la « république algérienne », déclara: – Je ne mourrai pas pour la patrie algérienne parce que cette patrie n’existe pas.
    Je ne l’ai pas découverte.
    J’ai interrogé l’Histoire, j’ai interrogé les vivants et les morts, j’ai visité les cimetières, personne ne m’en a parlé ».
    En effet, l’Algérie moderne, œuvre française, fut entièrement construite pierre par pierre, dans le sang et la sueur, par nos ancêtres.
    La France n’a pas colonisé l’Algérie, elle l’a fondée.
    C’est fou comme ces quelques mots écrits de la main d’un Algérien peuvent nous arracher une larme et, pour un instant, apaiser des blessures jamais guéries !
    « J’étais à Grenoble dimanche 11 novembre, dernier jour d’une émouvante et magnifique exposition sur l’exode de 1962, organisée par l’Amicale des Rapatriés.
    Dans cette ville très particulière, qui compte une présence maghrébine importante, les visites « en nombre  » des familles algériennes étaient quotidiennes depuis le début des vacances scolaires de la Toussaint (+ de 150 tableaux exposés).
    Un responsable de l’exposition, que je connais bien, m’a fait lire un texte écrit depuis quelques jours par un Algérien sur le Livre d’or ( et qu’il avait photocopié tant il en était touché). Je dois vous avouer que j’en avais, moi aussi, les larmes aux yeux en lisant le texte (que j’ai conservé) et qui est le suivant :
    « Vous, les Pieds Noirs, que nous avons chassés de votre terre natale, nous avons vite compris que vous aimiez l’Algérie plus que nous, parce que vous l’aviez « enfantée » dans la douleur et élevée avec courage et dans le sacrifice ….
    Le peuple Algérien, d’après 1962, n’arrivera jamais à faire quelque chose de ce pays, car, pour la grande majorité, il l’ a trouvé comme un beau jouet laissé à des enfants gâtés …….
    Le jouet est cassé depuis longtemps, et les dirigeants qui ont accaparé le pouvoir ont été incapables de stimuler le peuple pour lui faire aimer son pays.
    Au contraire, ils n’ont rien fait pour dissuader, retenir tous ceux qui l’ont fui.
    Ils ont même exigé plus de visas et de conditions d’accueil des pays étrangers … de la France.
    Ils ont passé leur temps et leur énergie à alimenter les rancunes et la haine envers vous, les pieds Noirs et envers la France pour faire diversion de leur incompétence.
    Alors, nous aussi, nous sommes partis, ne voulant pas que nos enfants coulent avec ce bateau à la dérive.
    Pardonnez-nous d’avoir découvert trop tard, combien vous alliez nous manquer et surtout, manquer à l’Algérie.
    Merci pour cette magnifique exposition qui montre à la ville de Grenoble, à la France et au monde entier, ce que nous avons été capables de faire ensemble, dans ce pays, jusqu’en 1962.
    Signature illisible, SAÏD…
    Suivie de : Enfant du bled né en 1959, Professeur d’enseignement secondaire.
    Hier, je disais à cet organisateur de l’expo (âgé de près 80 ans) qu’il devrait envoyer ce texte à la presse.
    En attendant, si vous le voulez bien, transmettez ces mots à toutes nos sœurs et nos frères pieds Noirs et même aux Français métropolitains qui eux, finiront peut-être par comprendre ………

      1. Patrice Doidur

        EDIFIANT! Ca va péter, obligé!

        Dans mon premier commentaire, un livre en vieux Français inestimable qui raconte l’histoire de la barbarie

  8. Guérin

    Ca fait 5 ans que moi j’en parle autour de moi. On me prends bien sûr pour un gars un peu excité et intolérant.

    En attendant, conformément au plan ils avancent. Petit à petit, dans l’indifférence générale ils avancent .. Mieux, ils réussissent à retourner le problème ,: c’est à nous de nous adapter à eux et pas l’inverse. Même cet abruti d’Obama s’y met : il y a quinze jours il a sommé l’Europe et en particulier la France de mieux intégrer les étrangers.. NOUS devons faire un effort (en plus la majorité des gens ne se demande pas si d’aventure les américains n’ont pas un intérêt à nous affaiblir en nous coulant pas tous les moyens dont l’immigration et en soutenant sans y voir à mal l’entrée de la Turquie en Europe, nos bons amis américains) .

    Et donc le juge de paix il est là : toute discussion « serrée » avec des musulmans qui s’affirment modérés (ben voyons) s’avère aboutir à une impasse : ils ne cèdent sur rien . Le halal, le voile, la non mixité, les mariages arrangés, la loi islamique .. rien .. même le musulman moyen ou qui paraît gentil et compréhensif comme ça -même des amis », c’est dire n’est pas près à lâcher un pouce. Mieux, une proportion non négligeable quand on les pousse un peu reconnaît que pour eux l’islam est supérieur à tout y compris les lois de la République ..

    Moi je leur pose toujours la même question : êtes vous d’accord par exemple de soutenir qu’il n’y aura pas de muezzins en France en haut de minarets (ma version non politiquement correcte : hors de question d’accepter que des mecs braillent dans des hauts parleurs, 5 fois par jour, dans une langue qui n’est pas la notre et de surcroit ce qu’ils hurlent est probablement la haine contre nous et tout ce qui n’est pas l’islam) . Hé bien , jamais, je dis bien jamais je n’ai eu une réponse positive. A la place des arguments foireux sur les cloches catho ou autre manifestations comparatives vis à vis d’une religion dans laquelle nous baignons depuis presque 2000 ans.

    Alors franchement, noir, beurs, jaunes, blancs, arabes, papous, peaux rouges .. je m’en fous . mais c’est non à l’islam

    1. jarczyk

      Bien résumé Guérin ! Si seulement nous étions aussi nombreux à « gueuler » « Non à l’islam !!! » que ceux qui gueulent contre l’aéroport de Notre Dame des Landes…!
      L’écologie politique ? Tiens , je nommerais bien si pouvoir m’en était donné, Christine Tasin, ministre de l’Ecologie politique !

      1. Christine TasinChristine Tasin Post author

        Je préfèrerais l’Education nationale.. Pierre dit souvent en riant que si j’étais ministre de l’EN on se prendrait une méga-grève de 6 mois mais je ne céderais pas et on aurait un système éducatif que le monde entier nous envierait… bon c’est un rêve ou plutôt un cauchemar, aucune envie d’être ministre, moi !

  9. LanlignelLanlignel

    Les américains évoqués par M. Guérin ne sont pas tous anti-européens. Je crois même que nos deux peuples fraternisent facilement.
    Le problème, depuis longtemps, est dû aux politiciens américains et en particulier à Obama qui manœuvre pour favoriser l’emprise de l’islam. Avec la gauche américaine au pouvoir, c’est comme chez nous, vive la gauche!

  10. Jean

    Je trouve que le non respect de la laicité par l’islam,ne devrait aps étre perçu comme un mal,mais au contraire comme une raison de rendre caduque cette laicité de la part des Chrétiens.Puisque les membres de ce qu’on apelle malheureusement une religion ne se croient pas obligés de la respecter,qu’est ce qui interdirait aux Chrétiens-ou même aux non Musulmans en général-d’afficher sa croyance,sa culture,son identité?
    Que se passerait-il alors?
    L’hypocrisie du début fait maintenant place à une préférence affichée pour l’Islam par les pouvoirs publics et la République dont ils sont les créatures.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      vous faites fausse route, jean, les chrétiens qui croient que grâce à l’islam ils pourraient jeter la laïcité se mettent le doigt dans ‘oeil, la laïcité préserve le christianisme, l’islam ne présetve ni le christianisme ni la laoïcité et donc ni la démocratie et ni laRépublique

      1. Jean

        Je voudrais ajouter que si l’Islam était une menace pour le gouvernement celui-ci réagirait.C’est un gouvernement de l’hypocrisie-à l’image de ceux qui l’ont crée:les francs maçons-qui a cherché ,avec succés,à nous faire avaler la pilule.Maintenant que les effets commencent à se faire sentir,le discours change…comme la France.

  11. momo

    on a fuit nos pays pour nous débarasser de ces folies mais ils sont partout; ces quoi empaqueter des petites filles et leur apprendre des textes du moyen âge qui ne servent à rien

  12. Jean

    Puisqu’il y a à l’évidence une concurrence entre l’islam et le Christianisme-la laicité étant laissée de côté car elle ne s’applique qu’au Christianisme-,je pense qu’il faudrait organiser un débat médiatisé entre les deux.Pourquoi ne pas profiter de la possibilité qui est offerte,en France,d’organiser ce débat,du fait de la cohabitation entre ces deux communautés principales (même si côté français,la, religion est un peu tombé en désuétude à cause de la laicité) ?
    Et la médiatisation aidant,ce débat pourait avoir des répercutions planétaires…
    Parallèlement,l’interdiction du Hallal pour des raisons de cruauté (video à l’appui) envers les animaux ferait perdre à l’Islam beaucoup de son pouvoir de persuasion (si ce n’est la totalité) basé sur la cruauté ,engendrant la peur et donc la soumission…
    Seul un contre-pouvoir pourait contester à la République son monopone en matiére d’initiative politique,comme de lancer un débat sur l’Islam ou quoi que ce soit d’autre,un débat qui n’obéit pas aux principes de la République (transparence,droit d’expression,information,consultation de la population..).Mais ce contre pouvoir dans un monde òu toute contestation est réprimée peut-il exister?

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Jean je crois que vous ne mesurez pas la gravité de la situation, un débat entre islam et christianisme, ça ne veut rien dire ! il y a des centaines de livres de musulmans convertis au christianisme, mais sur le terrain les responsables chrétiens valorisent et protègent l’islam. Quant au halal nous avons publié ains i que bien d’autres sites notamment vigilance halal des centaines de videos montrant et expliquant ce que c’est ça n’a pas ébranlé les décideurs…

      1. jean

        Homonyme,
        Bonjour, De retour d’une absence forcée.
        Jean qui écrit n’est moi Jean qui reviens! lol
        Pour éviter une certaine confusion, je me permet également de me mettre en contradiction avec Jean, en effet il n’y a pas de débat possible avec l’islam, toute discutions avec un musulman même dit modéré n’aboutit qu’a une positon de malhonnêteté de sa part. J’ai encore tenté dernièrement en vain.
        Jean

  13. Jean

    Sans doute.Je révais…
    Que faut-il faire alors? Ce n’est certainement pas la République qui pourait remettre en cause le dogme du vivre ensemble,de l’accoeuil des étrangers censés s’intégrer,au lieu de s’attaquer aux causes de l’émmigration vers l’Europe .On pourait obtenir d’ailleurs,en contrepartie d’une collaboration avec les pays d’origine des migrants,un arrêt de la cruauté envers les animaux en finançant des abattoirs conçus pour leur bien être .
    Peut-être qu’en montrant des videos sur le hallal,auquel pourait s’ajouter les élevages industriels,les transports longue distance des animaux,la vivisection,les corridas etc…,aux citoyens au lieu des décideurs (les vrais d’ailleurs,on ne les voit pas),on pourait fédérer les gens qui ,ne votant pas et n’attendant rien des politiques,accepteraient de soutenir une cause.Et ce soutient,pour peu qu’il soit massif,pourait déboucher sur une démocratisation véritable de la sociéte.Des conférences ,des débats,des commissions,finançés avec la contribution des sympatisants constitueraient alors une alternative crédible à une République qui n’a aucune considération pour les citoyens ordinaires de ce pays.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      pour le moment, Jean, nous n’avons que nos relais Internet et ne se déplacent pour les débats et conférences publics qu’une majorité de gens déjà convaincus… C’est très difficile de contourner l’omerta mediatique !

Comments are closed.