Mémorial Charles Martel (3) : la nazie Sigrid Hunke est leur source d’inspiration !


Vouneuil-sur-Vienne-20150520-00460bis

Nous pensions ne consacrer  que deux articles au Mémorial de Charles Mortel à Moussais (à quelques kilomètres de Poitiers):

http://resistancerepublicaine.eu/2015/poitiers-le-memorial-de-charles-martel-une-ode-aux-arabo-musulmans-premiere-partie/

http://resistancerepublicaine.eu/2015/poitiers-le-memorial-de-charles-martel-une-insulte-a-notre-heros-seconde-partie/

Et puis, chemin faisant, nous découvrons que le dossier est si énorme qu’il mérite plusieurs articles complémentaires.

Nous commencerons, avec ce troisième volet, par examiner les sources « scientifiques » de ceux qui ont réalisé ces planches pleines de mensonges, de provocations et d’erreurs (sur lesquelles nous reviendrons pour un quatrième volet, avant de nous consacrer aux responsables dans un cinquième  article).

En effet, nombre de nos lecteurs (merci à tous pour leurs précieux apports à cet article) se sont inquiétés de voir dans une des planches photographiées (voir ci-dessus) la mention

« Description réalisée d’après l’ouvrage de Sigrid Hunke, Le Soleil d’Allah brille sur l’Occident, 1963.

Même là les réalisateurs du site n’ont pas été fichus de donner la bonne date, c’est en 1960 que le livre est paru…)

Qui est Sigrid Hunke ? Nazie convaincue, ayant fini sa vie en Egypte, à l’abri des poursuites… Amie d’Himmler, adepte des théories raciales et grande admiratrice de Hitler dont elle aurait dit « C’est le meilleur modèle que l’histoire ait pu offrir à l’Allemagne ». Quand on connaît l’admiration de Hitler pour l’islam   qui regrettait, comme Mélenchon, que Charles Martel ait gagné à Poitiers (»Si Charles Martel avait été battu, le monde aurait changé de face ». Hitler) on ne s’étonne pas qu’elle ait consacré un ouvrage à essayer de montrer les supposés apports de l’islam à la civilisation….

Elle aime l’islam, c’est indéniable, c’est son droit. Mais il y a trois soucis : le premier c’est que nous, qui, depuis des années, étudions l’islam, ses textes sacrés, ses oeuvres et ses pompes dans tous les pays musulmans, nous savons que l’islam est le danger majeur et que l’Occident ne lui doit qu’enlèvements, pillages, morts violentes et viols à répétition depuis l’Hégire.   Cela ne nous rend  pas vraiment réceptifs à la propagande de l’admiratrice de Hitler, c’est vrai. Le deuxième c’est qu’elle utilise son amour de l’islam  pour réécrire l’histoire, pour faire du révisionnisme en faveur des Mahométans. Le troisième c’est que de pseudo-historiens utilisent l’oeuvre de propagande idéologique  de l’Allemande pour conchier notre histoire et notre civilisation.

D’autant que si l’on approfondit le sujet on trouve de drôles de choses sur Sigrid Hunke, et notamment les témoignages de ses amis et admirateurs (dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es), qui appartiennent soit à l’extrême gauche, aux écologistes, soit à des mouvances d’une extrême droite véritablement nauséabonde et islamiste !

Ici on trouve le témoignage de l’imam de la mosquée de Sevran :

Que prêche Abderahim Braihim aux Musulmans sevranais ? Un court extrait d’une de ses conférences en gras italique ci-dessous, (traduite par un Fidèle en français) :

« Une chercheuse allemande (Sigrid Hunke) née en 1913, a écrit un livre, que le Cheikh nous recommande de lire, « le soleil d’Allah illumine l’occident », cette chercheuse, doctoresse, qui a étudié l’Islam, qui est partie vivre au Maroc pendant la seconde guerre mondiale, que dit-elle dans son livre ? La première des choses, c’est qu’elle remercie les Musulmans, alors qu’elle n’est pas Musulmane, elle dit que sans les Musulmans, l’Occident serait toujours resté à un stade sous-développé.
Vous savez au moyen-âge les occidentaux étaient sous-développés, les pays d’Europe étaient dans une situation de sous-développés, alors que les Musulmans et les pays Musulmans étaient dans une situation avancée et développée. Elle dit que grâce aux Musulmans et grâce à l’Islam, les mathématiques, la médecine, l’astronomie, les différentes sciences ont été avancées et ont permis que les occidentaux puissent les étudier, grâce à ces Musulmans. »
[06:35] sermon de l’imam Abderahim Braihim le 16 mai 2014 à la Mosquée de Sevran – « nulle contrainte en religion ! » (hard-copy)

L’imam Abderahim Braihim brandit le livre de propagande pro-islamiste écrit en 1960 par Sigrid Hunke « Le soleil d’Allah brille sur l’Occident », une nationaliste allemande néopaganiste et anti-chrétienne, inscrite au parti nazi le 1er mai 1937.

 c’est le témoignage d’un certain Bernard Bühler, « unitariste allemand »et adorateur de Hunke,

hunke1

Sources : http://www.archiveseroe.eu/hunke-a113448680

A cette adresse, curieusement, on trouve aussi  un remarquable article de Sylvain Goughenheim  qui dit tout du livre de Hunke et de son « oeuvre » :

L’amie d’Himmler et le “soleil d’Allah”

L’héritage de Sigrid Hunke

L’orientaliste allemande Sigrid Hunke (1913-1999) s’est rendue célèbre par un ouvrage paru en France en 1960, Le soleil d’Allah illumine l’Occident, où elle avance la thèse d’un monde occidental corrompu par le judéo-christianisme et qui ne doit sa science, sa civilisation et son art de vivre qu’au monde arabo-musulman. En particulier, rien du Moyen-Âge chrétien ne trouvait grâce à ses yeux, s’il n’avait une origine arabe ou musulmane, réelle ou — le plus souvent — supposée par elle. Sigrid Hunke avait d’ailleurs tendance à fondre les élément arabes et les éléments musulmans, et à attribuer ainsi à l’islam ce qui venait des arabes chrétiens des sabéens ou des juifs. Ce livre touffu, rempli d’exemples mais avare en références précises défend la thèse d’un islam civilisateur, pionnier, au génie exceptionnel, auquel l’Occident devrait tout : philosophie, mathématiques, science expérimentale, tolérance religieuse, etc.

L’ouvrage mériterait d’être étudié page par page tant il déforme les faits, ment par omission, extrapole sans justification et recourt au besoin à la tradition ésotérique. Mais il a été, et continue de l’être, comme le montre une rapide enquête menée sur Internet, un livre de référence qui façonne l’air du temps. Cet ouvrage, qui exalte la supériorité de l’islam sur le christianisme, est dû à une intellectuelle nazie.

À son origine se trouvent en effet les engagements politiques de Sigrid Hunke, qui adhéra au NSDAP le 1er mai 1937 et fut membre active de la section berlinoise de l’association national-socialiste des étudiants dès 1938. Elle suivit à la Humboldt-Université de Berlin les cours de Ludwig Ferdinand Clauss, théoricien racialiste influent et soutint une thèse sous sa direction en 1941, consacrée à l’influence de « modèles étrangers » sur l’homme allemand. À partir de 1940-1941, sa sœur Waltraud et elle participèrent activement aux activités de la Germanitischen Wissenschafteinsatzde la SS et S. Hunke obtint une bourse de l’Institut Ahnenerbe (Héritage des ancêtres), fondé le 1er juillet 1935 par Heinrich Himmler et Walther Darré, et placé sous le patronage des SS et du ministère de l’Agriculture. Bientôt membre de cet institut et collaboratrice de la revue Germanien, elle entretint d’amicale relation avec H. Himmler qui la mit en contact avec le grand mufti de Jérusalem, Al-Husseini, admirateur des nazis. L’Ahnenerbe se voulait un institut scientifique voué, entre autres, à la perpétuation de l’Allemagne éternelle, celle que concevait l’idéologie national-socialiste.

En matière de science historique, où comptent les faits et les sources, les opinions politiques ont un poids plus important qu’en philosophie : si Heidegger peut être à la fois un grand philosophe et proche des nazis, Sigrid Hunke ne pouvait être une bonne historienne. Animée par une violente hostilité envers le judéo-christianisme, qu’elle accusait d’avoir empoisonné l’Occident, elle a vu dans l’Islam son antithèse absolue, alliant énergie martiale et raffinement civilisationnel. Dès lors, son livre devenait un ouvrage politique et non plus scientifique.

Après la guerre, Sigrid Hunke vécut à Bonn et se fit mondialement connaître par son œuvre au titre éclatant. Elle fut alors admise au Conseil supérieur des affaires islamiques au Caire. Tout au long de sa vie, S. Hunke rejeta l’influence du christianisme, jugé artfremd (étranger à l’espèce allemande) et oriental. Dans la ligne de la pensée national-socialiste, elle prônait le retour aux valeurs de la Germanie païenne et à une identité européenne, à laquelle elle associait l’islam. Cette amie d’Himmler demeure, par ses écrits, une figure de proue d’une certaine extrême-gauche.

► Sylvain Gougenheim, annexe à : Aristote au Mont-Saint-Michel : Les racines grecques de l’Europe chrétienne, Seuil, 2008.

Nous utiliserons d’ailleurs dans un autre article à venir la suite du texte de Sylvain Goughenheim, qui montre le rôle actif de l’Union Européenne dans le révisionnisme historique que nous subissons, et ce n’est pas triste !

En attendant, c’est peu de dire que la caution scientifique de l’ensemble du mémorial est entaché de partialité, de parti pris et d’un point de vue raciste…

Christine Tasin

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


28 thoughts on “Mémorial Charles Martel (3) : la nazie Sigrid Hunke est leur source d’inspiration !

  1. AvatarMarc de Logères

    C’est tout de même incroyable de la part de ces lèche-babouches de faire appel à une ex-nazie pour faire leur sale propagande islamiste…raciste anti-blanche et anti-occidentale!!! Ils n’en sont visiblement pas à une contradiction près!…

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Oui il est fascinant de voir comment les extrêmes se rejoignent autour de l’islam

  2. AvatarThierry1354

    Voir aussi la théorie de Coudenhove-Kalergi et il suffit de bien relire la Résolution de Strasbourg de 1975 et on a déjà tout compris…

  3. AvatarRochefortaise

    Incroyable … Merci pour ce travail extrêmement éclairant sur le comment et le pourquoi nous en sommes arrivés à gober n’importe quoi de la part de nos « institutions ».
    Le livre Aristote au Mt St Michel est difficile car très savant (j’ai dû m’accrocher) mais il faut le lire pour lutter contre le prêt-à penser imposé par …..

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Rochefortaise, oui le livre de Sylvain Goughenheim est fondamental

  4. AvatarAntiislam

    Bonjour,

    Excellente analyse , Christine.

    Cela fait des années que je vois , sur les forums , les Musulmans « démontrer » la supériorité de leur « civilisation » par le livre de Hunke …

    Et toujours , avec le renfort sur les forums , en effet , des islamo-Gauchistes …

    A noter que les Bolcheviks ont , eux aussi , prêché la « guerre sainte » aux côtés des Musulmans.

    Par exemple , en 1920 , au congrès de Bakou.

    Ce fait se trouve dans toutes les histoires de la III ème Internationale.

  5. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Encore une fois que font les anciens combattants, les anciens résistants ? Faut-il les secouer ? Battre le rappel ?

  6. Laurent CLaurent C

    Description réalisée d’après l’ouvrage de Sigrid Hunke… »

    ON étale donc « une fournée  » des écrits de cette nazie pour qui les exactions sarrasines serait « un détail de l’histoire » ?

  7. AvatarAntiislam

    Bonjour,

    Oui , Christine.

    Sigrid Hunke incarne ,TRES EXACTEMENT , ce qui me fait vomir , ce contre quoi je me bats et que se battent , j’en suis sûr , tous les contributeurs de RR.

    Pour moi la supériorité UNIVERSELLE , de Tahiti au Brésil , en passant par la France , de la civilisation judéo-chrétienne est une évidence.

    Et tant pis pour les chastes yeux des Musulmans , islamo-gauchistes et autres relativistes de toutes les espèces …

  8. Avataraude

    Super d’avoir remis les choses à plat! Pour information sur la radio France Magreb 2 pendant l’emission le grand forum (entre 16h et 18h) un auditeur fait une petite chronique vantant les immenses apports de l’islam en occident Il a naivement avoue un jour que ses informations viennent de Sigrid Hunke! Est-ce normal de laisser se propager une telle propagande auprès d’auditeurs prèts à tout gober?

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      sur Radio France Maghreb, comme sur le Nouvel Obs, apparemment on ne sait pas ce qu’est l’esprit critique et encore moins la science

  9. Avatarbataille de Tourtour

    Merci Christine pour cet article bien informé et qui remet les pendules à l’heure.J’ignorais que Sigrid Hunke – mais cela n’a rien de surprenant – avait fait partie du Conseil supérieur des affaires islamiques au Caire (après 1960, donc, mais jusqu’à quand ?).
    Je suppose que le programme d’histoire initié par belkacem puisera ses sources chez cette nazie grande amie d’Himmler.
    J’aimerais bien en savoir un peu plus sur la « guerre sainte » prêchée par les Bolcheviks aux côtés des mahométans au congrès de Bakou de 1920.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Ma foi pour le congrès de Bakou qui peut faire un texte ? moi je cours 15 lièvres en même temps et je ne suis pas sportive…

  10. Avatarcoco

    Les adresses ! Les adresses! Les adresses!
    Ce n’est plus un dossier cette affaire, c’est un monument historique!
    A quand une étude de productivité des chances pour la France? C’est vrai qu’ils sont au sommet de leur art!
    C’est d’ailleurs pour cela que dans les camps de concentration en 39-45, les personnes proches de mourir étaient appelées musulmans:
    http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?pArticleId=23&pChapitreId=37310&pSousChapitreId=37326&pArticleLib=Le+%AB%A0Musulman%A0%BB+%5BAuschwitz%2C+camp+de+concentration+nazi-%3EAuschwitz%2C+camp+de+concentration+nazi%5D
    Mais chut, il faut pas le dire, car sinon on va voir des encagoulés débarquer avec leurs kalachnikovs dans les réunions d’anciens déportés pour trucider tout ce qui bouge en invoquant le blasphème envers l’islam…

  11. AvatarCOMET

    Bonsoir Christine.
    On a vraiment la preuve que RR est un mouvement d’utilité publique. Démontrer qu’un soit-disant mémorial, truffé d’erreurs, faisant l’apologie de l’islam, a comme référence une espèce de folle liée au nazisme…on en reste sans voix…
    Et on apprend au même moment qu’une école d’Epinal va servir des repas halal pour sa kermesse…
    RR permet cette vigilance fondamentale. Le lièvre soulevé par RR concernant le « mémorial » ne peut rester sans suite…Il faut que ces stèles hallucinantes soient détruites.
    Et on ne veut plus entendre parler de repas halal dans les écoles (et même ailleurs).

    Jean-Christophe Comet

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci jean-Christophe pour ces félicitations et encouragements, oui il faut obtenir la destruction de ce mémorial, la suite ce sera de viser les responsables et ensuite de se mobiliser jusqu’à destruction

      1. AvatarFrancis Marche

        Eriger un contre-monument, qui citerait des auteurs un peu plus recommandables que Sigrid Hunke (qu’il s’agisse d’Henri Corbin ou de Mircea Eliade, par exemple) sur cette période ne serait pas une mauvaise idée non plus.

        L’essentiel qui doit être rappelé est que durant cette bataille de 733 qui opposa les Arabes et les Francs, les Arabes n’étaient monothéistes que depuis un siècle et dix ans pour être exact, cependant que les « Gaulois » l’étaient de bien plus longue date puisque Clovis et ses 3000 guerriers Francs, si l’on ne veut retenir que cette date pour marquer la christianisation des peuples de cette partie du continent européen, l’étaient depuis leur baptême collectif du 25 décembre 498.

        Les Arabes ayant abandonné le polythéisme de fraîche date ils étaient en 733 bien plus « barbares » que les Francs de Charles Martel. Quand à la « brillante civilisation » de leur siècle d’Or tant vantée dans les planches de ce mémorial elle devait attendre encore deux à trois siècles pour s’affirmer. Et du reste, les défaites militaires des Arabes à Poitiers, en Turquie et ailleurs qui advinrent toutes dans la première moitié du 8ème siècle de notre ère sonnèrent le glas de leur domination militaire. Mircea Eliade dans son « Histoire des croyances et des idées religieuses », qui fait autorité, le rappelle simplement : « Quant à l’histoire de l’Empire fondé par les premiers Califes, il nous suffit de rappeler les événements les plus importants. L’expansion militaire continue jusqu’en 715, lorsque les Turcs obligent une armée arabe à abandonner la région de l’Oxus. En 717, la deuxième expédition navale contre Byzance échoue avec de lourdes pertes. En 733, Charles Martel, le roi des Francs, écrase les Arabes près de Tours et les contraint à se retirer de l’autre côté des Pyrénées. C’est la fin de la suprématie militaire de l’Empire arabe. Les futures irruptions et conquêtes de l’Islam seront l’oeuvre de musulmans issus d’autres souches ethniques ».

        Les historiens responsables de ce mémorial font fi de la chronologie, comme le font les programmes d’enseignement scolaire de l’histoire pour lesquels seules comptent désormais les thématiques, et donc l’idéologie.

        Ces historiens ne font pas oeuvre d’historiens mais d’illustrateurs de l’idéologie dominante, de serviteurs d’un programme politique déconstructionniste et refondationnel, que personne en France n’a donné mandat à quiconque d’entreprendre et certainement pas à ce gouvernement de bras-cassés et apprentis sorciers et à ses idéologues fous.

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Merci FRancis je ferai la semaine prochaine un récapitulatif des idées et propositions

  12. Avatarolivier

    Super boulot, je suis passé à Poitiers il y a un mois, le prêtre qui officiait dans une église m’a fait part de deux dégradations d’église sur lé période. Je crois qu’il y a là une vraie raison de saisir les tribunaux et de demander une lourde amende (peine de prison, même) à cexu qui ont conçu cette propagande nazie.
    Bravo, je préfère lorsque les cerveaux des résistants à l’occupation des nouveaux nazis font ce genre de billet très utile, très intelligents. PS : Comme sous le nazisme, des prêtres accueillent les persécutés d’orient, comme hier des juifs (au risque de leur propre vie, ce qui correspond bien à ce que Jésus a enseigné).

  13. Avatarolivier

    Super boulot, je suis passé à Poitiers il y a un mois, le prêtre qui officiait dans une église m’a fait part de deux dégradations d’église sur lé période. Je crois qu’il y a là une vraie raison de saisir les tribunaux et de demander une lourde amende (peine de prison, même) à cexu qui ont conçu cette propagande nazie.
    Bravo, je préfère lorsque les cerveaux des résistants à l’occupation des nouveaux nazis font ce genre de billet très utile, très intelligent. PS : Comme sous le nazisme, des prêtres accueillent les persécutés d’orient, comme hier des juifs (au risque de leur propre vie, ce qui correspond bien à ce que Jésus a enseigné).

  14. Avatardaniele

    Bonjour Christine,

    Quelle honte pour nos dirigeants. Quelle trahison pour nos pères qui ont fait cette guerre de 39/45 et pour beaucoup y ont laissé leur vie.
    Cette donzelle (heureusement, elle est morte !) n’a jamais vécu avec les « arabes musulmans » (puisqu’elle fait l’amalgame). Vingt ans à les côtoyer en Algérie m’ont permis de dire que, oui, c’est une race fainéante qui n’a rien appris et, encore bien moins, apporté quoique ce soit à notre civilisation.
    Il fallait être hyper raciste et donc hyper antisémite pour écrire ce tissu de conneries.
    Mais la faute en revient à tous ces antifrançais qui nous dirigent et qui ont peur d’eux. En commençant par notre président et sa flopée de ministres dont la Belkacem, française de papier seulement.
    C’est eux que nous devons virer en premier lieu. Ensuite, les autres, pour les connaître, se feront tout petits.
    Je ne sais pas si tu as lu l’excellent ouvrage de Marie-Christine Tabet (certainement d’origine libanaise) : Paris-Alger : une histoire passionnelle. Il vaut son pesant d’or(dur) et vise nos dirigeants de droite comme de gauche, passés et présents, sans langue de bois. Et elle nous raconte ce qu’ils ont fait d’un pays magnifique en à peine cinquante ans. Pas même capables de cultiver leur blé !!!!!
    Si vous croyez, tous, que nous en avons fini avec les visas, les migrants, les magouilles, c’est mal connaître l’entremetteuse (politique arabe de la France) et ses p… soumises aux « arabes- musulmans » en général et l’Algérie en particulier. Françafrique n’a rien à envier à Françalgérie.

    Je t’embrasse

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci chère DAnièle, non je n’ai pas lu ce livre, je t’embrasse itou

Comments are closed.