Brève : l’Arabie saoudite convoite la présidence du Conseil des droits de l’homme


http://www.tdg.ch/monde/moyen-orient/L-Arabie-saoudite-convoite-la-presidence-du-Conseil-des-droits-de-lhomme/story/24673745

On a le droit de rire.

On a le droit de hurler.

On a le droit de jeter son téléviseur par la fenêtre.

Et puis on peut lever les épaules et oublier. Il y a beau temps que ce qui se passe à l’ONU n’a plus aucun sens et ne peut nous toucher. Cette nouvelle est juste un élément de plus pour avoir envie de refaire le monde. Totalement. De retrouver notre souveraineté. De jeter aux orties ONU, UE, OMC, FMI, OTAN… et de redonner aux nations et aux peuples leur entière indépendance. Et autorité. Parce que, si l’Arabie Saoudite préside un jour la Commission des Droits de l’homme, cela servira à discréditer encore un peu plus les instances supra-nationales et à nous donner de bonnes raisons pour entrer en révolution…

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Brève : l’Arabie saoudite convoite la présidence du Conseil des droits de l’homme

  1. marco13

    Attention ma Chère Christine, j’ai failli m’étouffer de rire en lisant le titre de votre post, vous écrivez des articles dangereux…mdr

    Blague mise à part, la présidence du conseil des droits de l’homme à un Arabe de la dynastie Fahd, ça laisse rêveur…

      1. Durandal de Rocamadour

        Merci chère Christine, pour cette note d’humour un peu décalée…Mais, oups! Peut être devrais je aussi remercier la « sainte famille Fahd »…Morts de rire, que nous sommes !!!

    1. BeateBeate

      La présidence du conseil des droits de l’homme à un Arabe de la dynastie Fahd, ça laisse rêveur…oui, et la République populaire démocratique de Corée peut aussi proposer sa candidature pour la présidence du Conseil des Droits de l’Homme.

      1. marco13

        Vous avez raison Beate, les Nords coréens sont des champions des droits de l’homme eux aussi….

  2. BeateBeate

    L’Arabie saoudite ne devrait pas pouvoir présider du Conseil des Droits de l’Homme pour la simple raison que, comme tous les pays islamique, ce pays a refusé de signer la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

    L’Arabie saoudite et tous les pays islamiques ont signé la Déclaration du Caire qui est une parodie de la Déclaration des Droits de l’Homme, puisque c’est la charia qui encadre cette déclaration.

    Alain Wagner de l’ICLA – International Civil Liberties Alliance – démontre la dangerosité de la Déclaration du Caire des droits de l’Homme en Islam, au cours de l’Human Dimension Implementation Meeting organisé par l’OSCE – Organisation de la Sécurité et de la Coopération en Europe – Varsovie, 2 octobre 2012. https://www.youtube.com/watch?v=J3SnHUOyFKM

    L’Arabie saoudite convoite la présidence du Conseil des Droits de l’Homme et c’est normal puisque la Oumma s’est toujours servi des droits de l’Homme pour faire taire les critiques et pour détruire les libertés individuelles.

    Avec le CCI, la Oumma a créé un partenariat avec l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe).
    Avec le CCIF, la Oumma est devenu membre consultatif de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

    Présentation du CCIF

    Le Collectif Contre l’Islamophobie en France (CCIF) a été créé en 2003 en réaction à l’islamophobie rampante qui gagnait le territoire français. Des citoyens ont alors souhaité réagir face à l’installation et à la banalisation de ce sentiment haineux.

    Au fil des années, le réseau du CCIF s’est étoffé avec l’arrivée de citoyens issus de tous horizons, enseignants, ingénieurs, juristes, sociologues, statisticiens… désireux de lutter contre la généralisation de l’islamophobie. Il compte à présent des antennes dans plusieurs villes de France, et a gagné en 2011 une véritable reconnaissance au niveau international en nouant un partenariat avec l’OSCE (Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) et en devenant membre consultatif de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

    Les actions du CCIF se répartissent en quatre pôles :

    Le pôle observatoire répertorie et analyse les actes islamophobes, puis dresse un rapport annuel les recensant.
    Le pôle communication rédige les contenus mis à la disposition du grand public ou de la presse, et organise différents évènements sur le thème de l’islamophobie.
    Le pôle juridique apporte conseils et assistance aux victimes dans la constitution des dossiers et l’accomplissement des démarches juridiques.
    Le pôle psychologique propose un soutien psychologique aux victimes qui le souhaitent.
    Le pôle international qui s’occupe de toutes les relations avec les institutions internationales, organise des évènements, et fait le lien avec d’autres organismes en Europe et dans le monde
    dans le cadre de la lutte contre l’islamophobie

    Nos engagements

    Lorsqu’une victime fait appel au CCIF, elle a la garantie d’une prise en charge gratuite, confidentielle et efficace de sa situation et ce, dans les meilleurs délais, après la vérification des faits et/ou la collecte des pièces justificatives (procès-verbal de dépôt de plainte, certificat médical, etc.)

    Notre équipe saisit les institutions, les personnalités politiques ou médiatiques qui se rendent coupables d’actes ou de propos islamophobes.

    Notre indépendance

    Le CCIF est une association indépendante qui fonctionne et finance ses actions grâce à la contribution des membres et des donateurs.

    Si le CCIF est indépendant financièrement, il l’est également de tout gouvernement, de tout courant politique, de toute croyance religieuse : c’est en cela qu’il peut dénoncer les atteintes aux droits des personnes de confession musulmane sur le sol français.

    Notre évolution

    En près de 10 ans, les champs d’action du CCIF ont évolué. Initialement dédié à la défense juridique des victimes d’islamophobie, le CCIF a étendu ses compétences à l’information, la mobilisation citoyenne et au traitement psychologique des situations les plus traumatisantes.

    Le CCIF en quelques dates

    2012 Première campagne nationale et européenne
    2011 Obtention du statut de membre consultatif spécial de l’ECOSOC (ONU)
    2003 Création du Collectif Contre l’Islamophobie en France par un groupe de citoyens
    Principales campagnes
    http://www.islamophobie.net/le-ccif-cest-quoi

  3. Arthur

    Complètement inouï, ils ne connaissent rien de ces droits ni des libertés fondamentales. Leurs droits de l’homme est leur culte archaïque du 6 ème siècle, la charia, la soumission, possession, camisole de force pour les femmes…. la lapidation, les coups de fouet ….. la peine de mort…

    Ce qui pourrait être positif, c’est que tous les migrants d’Orient et d’Afrique pourraient rester chez eux, et pourront se plaindre de leur conditions de vies chez les arabes.. au lieu de venir migrer en Europe…

  4. xtemps

    En fait, il y à des lois partout qui interdisent l’Islam, déjà avec les droits de l’homme, la démocratie, la laïcité, incompatibles avec le droit du Caire, qui n’est rien d’autre que la charia, il n’y à rien qui correspond avec l’Islam et même il représente un danger certain, les Européens rejettent de plus en plus les musulmans partout, mais les musulmans sont là, et même les gouvernement laissent encore venir cette immigration là en Europe?.
    Puisque le droit du Caire est incompatible avec le droit de l’homme, la démocratie, la laïcité, l’Islam n’a pas sa place en Europe, et il ne devrait même plus être en Europe, si le droit du Caire représente la charia, les musulmans n’ont pas le droit d’ appliquer l’Islam, ni avoir de mosquée, ni faire la prière, car sans la charia, il y à pas d’Islam, ils n’ont même pas le droit de porter plainte pour racisme, l’Islamophobie, ni pour l’exclusion, et autres escroqueries, rien!, pourquoi sont ils encore chez nous, puisque l’Islam est incompatible avec le droit de l’homme?!
    L’Islam c’est la charia, le droit du Caire, et la charia c’est l’Islam, pas de charia, pas d’islam.
    Et les musulmans se voient interdit de pratiquer la charia en Europe et donc l’Islam est interdit.

Comments are closed.