Maryvonne : les squatteurs défient les Français avec des banderoles


des-banderoles-sur-la-maison-de-maryvonne

http://www.ouest-france.fr/des-banderoles-sur-la-maison-de-maryvonne-3387235

A vomir. A donner des envies de meurtre.

Il est évident que les squatteurs (baptisés précaires) sont aidés, et bien aidée, et bien conseillés par des petits nervis gauchistes qui se croient au temps de Staline.

Les précaires ? Qu’ils se démerdent. S’ils n’ont pas fait d’études, s’ils ne bossent pas et n’ont pas d’argent, ce n’est pas la faute de Maryvonne.

Si Maryvonne n’occupe pas sa maison en permanence et même si elle ne l’occupait jamais c’est son problème ça ne donne pas le droit à ces voleurs de la lui prendre.

On est dans un Etat dit Etat de droit, le droit de propriété n’a pas été supprimé. Pas encore officiellement. Le droit de décréter que n’importe quel cas social, parce que cas social pourrait voler le bien qui lui convient au cochon q ui s’est levé tôt toute sa vie pour se l’offrir n’a pas été voté. Pas encore officiellement.

Que font préfet, forces de police, maire et justice face à des banderoles aussi clairement revendicatrices d’un système de non-loi ?

C’est emblématique de la France de Hollande, c’est vrai, mais est-ce que ça suffit pour étouffer la rage et empêcher que des patriotes du coin aillent couper eau, électricité et fassent tout ce qu’il faut pour rendre la vie si impossible aux squatteurs qu’ils seront obligés de partir ? Parce quand l’Etat ne fait plus respecter la loi, le peuple doit prendre les choses en main.

b.edeline@ville-rennes.fr(adjoint squats et vie de quartier) pour reloger Maryvonne Thamin

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


25 thoughts on “Maryvonne : les squatteurs défient les Français avec des banderoles

  1. AvatarPUGNACITÉ

    Honte aux responsables politiques et de la police ainsi que la justice…Tous ces responsables permettent que soient perpétrés et réitérés de tels méfaits.De la sorte ils encouragent tous ceux qui par mimétisme et commodité de vie voudraient s’emparer du bien d’autrui.Ils savent qu’ils peuvent désormais le faire de plein droit! Et de surcroît en plaçant dans l’illégalité ceux qui veulent récupérer leur bien .

  2. AvatarLouise Marie Michel

    bonjour Christine

    j’approuve totalement ton texte. abis et va faire la plonge, ou balayer les rues, saleté de cafards !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Louise, je confisque ton commentaire pour publication demain ! merci

  3. Avatarchatelain

    C’est toujours le même problème. Chacun attend dans son coin qu’un plus hardi que les autres ouvre le voie. Un guide. Un meneur. Je suis sûr que ça doit sacrément discuter dans les chaumières du coin et d’ailleurs, et que le monde doit être entièrement refait à neuf tous les soirs au comptoir des bars. Et puis…Rien. Vous avez raison Christine, quand vous pointez du doigt l’inaction des citoyens alentours qui pourraient faire quelque chose sur le terrain. Qui pourraient se permettre de passer outre une autorisation d’intervenir pour montrer ce qu’on entend par solidarité et justice . C’est dingue, quand il s’agit d’envoyer du pognon ou défiler pour des causes perdues d’avance situées à des milliers de kilomètres d’ici, tout le monde ou presque est sur le pont. Mais quand c’est à deux pas de chez soi…

  4. Avatarcoco

    Il va vraiment falloir que l’on m’explique pourquoi cela prend autant de temps à Rennes pour expulser des squatteurs,

    1. AvatarDurandal de Rocamadour

      Dommage que je n’ai pas trop de temps en ce moment…à 400km de Rennes! Sinon, je serais volontiers partant pour aller faire le ménage….une de mes spécialités…

  5. AvatarMANSARD

    Il y a longtemps que je ne crois plus à la justice dans notre Pays …Dans le pays des BISOUNOURS , bienvenue aux naïfs !

  6. AvatarDarius

    Salutations à cette communauté où je me sens chez moi.
    Les français parlent trop et manquent de volonté de s’organiser, en effet, beaucoup se croient encore chez les Bisounours, on râle beaucoup mais on aime trop retrouver ses bonbons et sa télé. (l’un amuse les papilles, l’autre apporte une justification au premier)
    Tout le monde connaît l’histoire de la grenouille cuite, mais tout le monde se laisse cuire !
    On ne sait pas encore comment ni quand, mais je pense qu’il est juste de croire qu’un jour les choses vont devoir être remises à l’endroit.
    Cela ne sera visiblement pas par une volonté politique défaillante et contre-française, mais par le peuple.
    Reste à savoir si les français qui attendent tant leur héros seront prêts à le soutenir de tous côtés pour le protéger des tentatives de séduction que nos gouvernants manient si bien.
    Il faudra de l’argent, beaucoup d’argent, françaises, français, êtes-vous prêts à payer, c’est là toute la question.
    Réapprenez à être solidaires, réapprenez le secret, réapprenez la volonté, réapprenez la France, réapprenez à être français !

  7. AvatarNagau06

    maison pas si abandonnée que ça, j’imagine que la pauvre dame doit payer taxe d’habitation et taxe foncière..non?
    ce qui est à moi est à moi, ce qui est à toi est à moi….

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      oui on peut supposer qu’elle continue à payer… ô rage, ô désespoir, ô Etat ennemi…

  8. AvatarDavoust

    Vous qui occupez une maison pour dénoncer un soit disant profit des propriétaires qui spéculeraient avec leurs biens restés vides, si vous pensez que cette femme âgée est une spéculatrice, vous avez une pensée bien étriquée.. je pense non j’ai la certitude que ce squat et une vraie image de votre manque de courage, quand on veut marquer les esprits ont tape fort sinon on ferme sa gueule, allez donc squatter les bâtiments appartenant aux banques et assurances, allez squatter les bâtiments appartenant à l’Etat est resté vide, vacant sans entretien, car il faut peut de courage pour s’en prendre à une femme âgée, sans la complicité des élus et gouvernants il y a longtemps que vous seriez délogé, essayer de voler le booster d’un enfant d’élu vous verrez faites le au nom de l’écologie. Si votre reconquête des logements vides commencent par cette petite maison votre quête est bien triste et vous avez la chance que les bretons ont cédé leur bonnet rouges pour des bonnets d’ânes suivant les désirâtes du PS réélu en grand nombre lors des dernières élections dans les depts. bretons

  9. Avatarmarc

    Si je résume, on nous fabrique une société où la propriété privée n’est plus un droit et notre république n’est plus tenue de remplir ses missions élémentaires?

  10. Avatarjulien

    moi il m arrive un truc comme ca j irai direct en prison mais eux seront a la morgue ca c est garanti

  11. AvatarDarius

    Il est un certain pays aujourd’hui disparu qui s’appellait « France » ou de telles choses ne pouvaient pas se produire sans soulever l’ire de l’agora, et où les individus de cette espèce ne devaient leur salut qu’à la fuite s’ils y arrivaient !
    Pour des raisons d’intérêts politiques et statistiques partisans, des lois scélérates contraires aux principes républicains sont votées;
    Ces lois rendent de fait des actes illicites parfaitement légaux au prix de souffrances subies dans la plus grande injustice, ce qui remet en cause le sens réel du mot « justice ».
    Nous n’avons pas su gérer notre si belle démocratie, nous avons lâchement laissé les renes à d’autres dont les buts ne sont que l’intérêt personnel ou clanique.
    Il est bien connu que pour dominer un peuple, il faut lui donner des « choses à perdre » afin qu’il craigne le manque de ces choses, cela fait partie intégrante du fameux plan de « la grenouille cuite » qui fait sourire tout le monde !
    Paradoxalement, il semble que par définition la démocratie crée son antithèse et le retour à une gestion patriotique dans le respect de notre culture ne se fera malheureusement pas sans souffrances.
    Mais sommes-nous prêts à cela, en avons-nous la réelle volonté ?

  12. Avatarjean

    Dites-moi Christine, il y a des avocats chez résistance républicaine ». et sans doute chez les membres non? Il pourrait être intéressant de créer un petit groupe plus ou moins formel de membres qui auraient en charge de défendre par le droit et médiatiquement des personnes comme Maryvonne. Je me souviens que lorsque j’ai été expulsé moi-même d’un studio du parc municipal de la ville ou mon contrat n’avait pas été renouvelé, j’ai envoyé un courrier avec ar à Jacques Chirac en menaçant de m’adresser à la cour internationale des droits de l’homme en précisant que le logement était un droit et que je ferais le plus de bruit possible jusqu’à ce que j’obtienne un logement. Je n’en ai pas obtenu un autre mais j’ai réintégré celui dont j’avais été expulsé. Si la pression fonctionne à titre personnel cela doit pouvoir fonctionner en groupe. La propriété n’est-elle pas un droit ou un acquis inaliénable? dès lors qu’il n’y a pas défaut de paiement de charge ou si la propriété n’est pas hypothéquée? Peut-être qu’un courrier bien senti à Hollande présenté à la presse pourrait le réveiller de sa bêtise peut-être, surtout s’il risque l’humiliation d’un recours à Bruxelle…

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Ma foi, Jean, tout est possible mais nous butons sur les finances, nos avocats nous font assez souvent des prix militants mais vu le nombre d’affaires qui nous tombent dessus, sans parler des amendes, frais de sécurité etc, nous ne pouvons pas multiplier les affaires et nos avocats sont trop pris pour travailler gratuitement….Nous allons nous lancer à RR dans la défense de victimes de racisme anti-blanc, cela va assécher encore un peu plus nos finances ; et en tant qu’association nous ne pouvons pas intervenir sur tous les sujets, uniquement sur ceux qui sont dans nos statuts (islam, racisme, laicité…).

  13. AvatarDenLibr

    Il faut savoir que n’importe lequel d’entre nous peut se faire expulser de la maison dont il est propriétaire et qu’il habite simplement en… partant en week-end ! Partant le vendredi soir et espérant rentrer chez elle le lundi matin avant d’aller au boulot, une collègue de travail a eu la surprise de voir sa porte fracturée et des immigrés « occupants légaux » barricadés à l’intérieur et la menaçant des pires sanctions légales si elle essayait d’entrer. Ses affaires avaient été balancées dans la cour dans des sacs poubelles. Elle a dû patienter 5 mois à l’hôtel. Elle n’avait pas d’autre logement ! Quand elle a enfin pu rentrer, après de coûteuses actions en justice, c’était pour constater que tous ses meubles et installations avaient été vandalisés, brisés… Une association de squatteurs avec gros bras et avocats était passée par là… en toute légalité !! Cette femme méritante (et vivant seule, sans appui) a heureusement été défendue et soutenue par tous les collègues, y compris par ceux d’extrême gauche, qui étaient eux aussi scandalisés… ce qui est un peu rassurant. Mais quand on connaît les gens, on met un peu à distance l’idéologie pour laisser place à la solidarité humaine.

Comments are closed.