Oui, il existe une intégration d’étrangers réussie ! Par Alain de Catalogne


sagrada1

Réflexions sur l’intégration réussie.
Oui il existe une intégration d’étrangers réussie, sans parler des vagues de Portugais, Espagnols, Italiens et Polonais, plus récemment nous avons connu une immigration plus exotique, non seulement en France mais dans toute l’Europe.

Je vis dans une ville catalane, Badalona près de Barcelone, et depuis les jeux olympiques de 1992 une forte immigration chinoise a été constatée dans toute la Catalogne côtière. Immigration courtoise et intelligente. Peu à peu de nombreux cafés de Badalona ont des « patrons » aux yeux bridés. Ainsi ayant l’habitude de prendre une bière dans un bar à côté de chez moi, j’ai constaté que dans le bar 20 m plus loin tenu par des chinois du Hunan, la même bière était moins chère et qu’en plus on m’offrait des « tapas » au jambon serrano, typiquement espagnoles, et tout cela avec le sourire.

Bien sûr c’est un cas, mais curieusement, en enquêtant j’ai constaté que l’accueil chinois était toujours chaleureux et qu’en plus non seulement ils respectaient les coutumes locales, mais en plus faisaient leur promotion ! Ces gens parlent l’espagnol et même le catalan, ils jouent aux cartes espagnoles avec les vieux catalans du coin et tout ça dans le meilleur des mondes.

Quelle différence avec cette autre immigration, la musulmane, rejetant tout ce qui n’est pas leur idéologie : la différence est flagrante ici : ils se rassemblent en ghettos et le plus grand nombre de problèmes viennent d’eux, et qu’on ne me dise pas que c’est du « racisme » anti arabe, non d’ailleurs les musulmans ici sont plus pakistanais, et il y a lieu de constater une certaine agressivité.

Je me souviens dans mes jeunes années avoir fait un voyage dans l’Inde du Nord des années 70, partout les Indiens nous parlaient de façon chaleureuse et amicale, partout ? Non pas tout à fait : une fois que nous nous promenions dans le quartier musulman de Delhi ma femme était dévisagée avec des regards de mépris et de haine, c’était palpable, nous sommes vite sortis de cette zone de « non droits » pour les femmes et les étrangers.

Pour en revenir à ma Catalogne où moi-même suis un immigrant mais… si peu, les Catalans m’incluent dans une quantité d’activités culturelles et spirituelles sans même penser que je suis français. Et c’est le cas pour Etsuro Sotoo, sculpteur et architecte japonais, qui est l’un des principaux acteurs de l’achèvement de l’église barcelonaise de la Sagrada Familia, temple chef d’œuvre de Gaudi et qui ne sera terminé qu’en 2022. Son travail l’a amené à se convertir au catholicisme, de même que sa femme. L’art occidental « art nouveau » (modernisme catalan) l’a fasciné et l’a conduit sur un chemin très spirituel.

Ainsi, quand des musulmans n’ont d’autres projets que de détruire l’art d’où qu’il vienne, des étrangers très exogènes comme sont les extrêmes orientaux sont les acteurs de la promotion de ce qu’il y a de mieux chez nous. Qui sont les racistes ? La réponse est tellement évidente : les tenant d’une idéologie rejetant tout ce qui ne vient pas d’elle !!!

Alain de Catalogne

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Alain de Catalogne

Responsable Résistance républicaine Espagne


10 thoughts on “Oui, il existe une intégration d’étrangers réussie ! Par Alain de Catalogne

  1. Philippe le routier

    Pourtant les différences culturelles entre les Chinois et nous sont tout aussi marquées que celles entre les musulmans et nous !

    Je ne parle pas des grandes métropoles Chinoises où, hélas, les habitants sont pas mal en train de céder à une certaine occidentalisation -curieux d’ailleurs, on dirait que dès qu’un pays atteint un certain développement… Il cherche frénétiquement à couper ses racines- non, je parle des provinces pauvres, comme celle du Hunan que vous citez, où, un RSA français ferait de vous un homme riche.

    Les chinois traditionalistes voient d’un assez mauvais oeil le fait qu’un homme fasse la bise à une femme qu’on vient de lui présenter.
    Ce sera mieux vu de lui serrer la main, d’être courtois mais, de garder une distance morale respectueuse.
    Ensuite, cette distance morale pourra et va se réduire… MAIS, la patience Chinoise n’étant pas une légende, ça peut être déstabilisant pour un occidental. (Mais bon, « à Rome, fait comme les Romains ! » )

    Mais il y a une différence MAJEURE entre les habitants des provinces pauvres en Chine et n’importe quel musulman !
    Les Chinois sont accueillants, même pauvres, le peu qu’ils auront sur la table ils le partageront, et, ils sont curieux de l’autre, ils s’intéressent aux autres cultures.
    J’ai jamais vu ça avec des musulmans, peu importe le pays où il vit, un musulman s’attend à ce que vous vous pliez à ses usages… Sans jamais se dire que vous ne les connaissez pas forcément.

    Et, une autre différence majeure qui me vient à l’esprit, les Chinois sont TRÈS travailleurs, 40km à pieds pour aller vendre leurs produits à la ville, ça ne les effraie pas, dussent-ils trimballer lesdits produits sur leur propre dos !

    Franchement, suis heureux que ce ne soit pas eux nos ennemis car toutes les grandes puissances qui ont eu maille à partir avec la Chine, le Japon ou le Wietnam… Ça a toujours été franchement sanglant.

    Les musulmans peuvent être battus en combats ouverts, faut juste une volonté politique de le faire, les asiatiques, au sens français du terme, donc, des non musulmans… Même moi j’hesiterais à m’y frotter !

    1. Alain de Catalogne

      C’est vrai, les chinois sont très différents de nous, surtout quant on les connait chez eux….cependant ceux qui voyagent, qui décident de s’implanter tant en France qu’en Espagne ou même au Guatemala (où ils sont les seuls à proposer une cuisine mangeable) ils s’adaptent et aiment même leur pays d’adoption. En 1968 j’avais connu un vietnamien qui avait était exfiltré (si je peux dire) du Vietnam Sud par son père, haut fonctionnaire des douanes, vers le Cambodge puis vers la France, il avait fait la guerre avec les sud-vietnamiens et était devenu enragé souhaitant retourner se battre avec le vietcong. Tout petit, malingre il nous apprenait le võ vietnam lutte très efficace, . Hanoi lui a conseillé de rester en France pour se former ….mais après plusieurs années (peut-être a-t-il été contacté par nos services et retourné, je ne sais pas) en tout cas le jour de sa « naturalisation » il est venu me voir tout fier , avec un béret basque qu’il venait de s’acheter pour faire « français » … Ils peuvent être redoutables, c’est vrai mais ils ont intelligents et acceptent une argumentation contrairement aux musulmans !!!

  2. PUGNACITÉ

    Il est difficile de s’accorder avec des migrants qui n’ont pas le même mode de vie que le nôtre et qui vivent en communauté sans a priori constitué une entrave quelconque pour quiconque Français de souche ou de coeur….
    Observez le bâtiment du 93 94 ….
    Force est de constater en l’occurrence que ces travailleurs entre autre de l’ombre et du « noir »facilitent la trésorerie tant d’exploiteurs que la leur…
    Ces ressortissants sont pourtant cathos mais nuisent économiquement à la France même s’ils s’enrichissent au plan perso.

  3. Antiislam

    Bonjour,

    Sur la singularité des Musulmans en Inde , que vous signalez , il y a des pages très peu politiquement correctes à la fin de « Tristes Tropiques » …

  4. xtemps

    Nous ne pourrions même pas parler de racisme, mais de haine des autres tout court avec un certain nombre de musulmans,  » raciste  » n’est qu’une insulte de plus pour eux contre les mécréants noirs, blancs et Asiatiques et surtout une aubaine d’Islamisation et un fameux prétexte pour eux d’avoir le droit d’ être chez nous et chez les autres.
    Pas de liberté pour les ennemis de la liberté.
    Le racisme, çà ne parle que de races pas de religions, ni d’ethnies, il y à même des Arabes qui sont Juifs et Chrétiens, avec eux pas de problème non plus, c’est bien l’Islam qui rend mauvais l’ humain.
    Nous reconnaissons Satan par la haine de ses sujets.
    Le problème c’est que nos élus ont inventé ce langage contre leurs propres peuples, et là nous pouvons parler de haine du peuple.
    Le reniement de soi, c’est renier le pouvoir du peuple  » la démocratie  » pour eux garder le pouvoir et pas comme les Suisses Maître et les élus des laquais de service du peuple.
    Quand le peuple est Maître avec les instruments de pouvoir, il s’enrichi avant ses élus et le meilleur rempart contre les dictatures.
    Le pouvoir aux peuples! pas aux élus.

    1. Alain de Catalogne

      Tout à fait d’accord avec vous, les circonstances ont fait que je connais de nombreux irakiens NON musulmans: ils sont charmants, curieux des autres bref normaux …c’est vraiment l’islam qui est néfaste

Comments are closed.