Hidalgo offre 100 mètres carrés pour 100 euros annuels au Conseil Français du Culte musulman


CFCM

A lire, avec une bassine à côté de soi pour vomir.

http://www.20minutes.fr/paris/1587007-20150414-paris-conseil-paris-propose-locaux-quasi-gratuits-conseil-francais-culte-musulman

Comparons avec l’abandon de Sainte-Rita, vouée à la destruction et  au remplacement par des logements sociaux pour une dette de 45000 euros :

http://resistancerepublicaine.eu/2015/ne-manquez-pas-la-prochaine-messe-a-sainte-rita-meme-si-vous-etes-athee/

On remarquera que cette dette de 45000 euros est inférieure à la dette de 49000 euros du CFCM  auprès de la ville de Paris…. Dette annulée pour 90%.

N’y aurait-il pas là financement d’un culte, puisque, comme les élus verts  (en personne, c’est dire le scandale de ce qui est en train de se faire….) le disent, Le conseiller de Paris EELV Pascal Julien a pourtant pointé une «ambiguïté», alors que le site internet du CFCM permet en «un clic» d’avoir accès «à un appel à la prière», «un prêche» ou une «récitation du Coran». ?

Résistance républicaine va prendre conseil auprès de ses avocats, si ces derniers nous le conseillent, nous appellerons nos adhérents parisiens à porter plainte auprès du tribunal administratif.

A suivre !

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


12 thoughts on “Hidalgo offre 100 mètres carrés pour 100 euros annuels au Conseil Français du Culte musulman

  1. AlainAlain

    Sur ce sujet, je jette -pardon suis pressé- ça ici :

    Hier, Yves Pozzo di Borgo (ses casseroles : Sénateur,Conseiller UDI Paris, Commission AED, V-P Commission des Affaires européennes, Membre de l’OSCEPA & Conseil de l’Europe. Président de l’@Inst_Lecanuet) balance un tweet justement sur ça, tout content de lui. Il a depuis effacé ce tweet mais copie d’écran ici prise par un touitteur :

    https://twitter.com/DavidSellem/status/588229670702833665/photo/1

    Ensuite, vu qu’il a du se faire chauffer les oreilles, il re-balance un tweet comme quoi son tweet ‘informatif’ aurait provoqué torrent de haine et, tenez-vous bien, TOUS venant d’après lui d’adhérents du FN, ce qui est bien évidemment un mensonge :

    https://twitter.com/YvesPDB/status/588087191601025024

    Des traîtres, des menteurs qui ont plus qu’oublié leur place et surtout leur devoir, plus que temps de le leur rappeler.

    Bises aux méritant(e)s 😉

  2. Avatarpaul

    Pour se défendre à propos du cadeau financier fait au CFCM le guignol dhimmi chargé de la culture à la mairie de Paris dit que cette organisation n est pas cultuelle ,autrement dit le culte musulman n est pas religieux..En dehors de prendre les gens pour des imbéciles ,la mairie de Paris à raison sur un point ,l islam n est pas une religion mais un système politique totalitaire et ignoble sous couvert de sacré pour empêcher toutes critiques ,il s agit donc de favoritisme envers un parti politique totalitaire en plus ,mais gageons que personne ne le dénoncera……Il faudrait que chaque Parisien qui a des difficultés à payer son loyer envoi a Hidalgo une demande de remise gracieuse à l’instar de ce cadeau fait à Allah

  3. templiertemplier

    Je souhaite que l’argent public aille à la construction de mosquées » Manuel Valls au Nouvel Obs (2009)

    >

    > Lors de la sortie de son livre « les Habits neufs de la gauche » (Robert Laffont, 2009,) Manuel Valls donnait une interview au Nouvel Observateur, supprimée de ses archives car trop compromettante. Nous l’avons retrouvé et publions un court extrait :

    > « Nouvel Observateur. – Comme outil d’égalité, vous proposez un pacte d’intégration…
    > M. Valls. – L’intégration est un terme désuet (…) Le modèle républicain n’a pas réussi à donner une représentativité aux communautés qui font notre diversité. En revanche, il a résisté aux tenants du voile, qui refusaient l’égalité devant la loi et leprincipe de laïcité. Je souhaite une évolution de la loi de séparation de 1905 pour qu’un peu d’argent public aille à la construction de mosquées. « (interview intégrale ici)

  4. templiertemplier

    La censure de l’affiche du Métro pour les Chrétiens d’orient, c’est lui: Gérard Unger

    Pourquoi le socialiste Gérard Unger, président de Metrobus, la régie de publicité du Métro parisien, a-t-il fait supprimer les mots « Chrétiens d’Orient » de l’affiche ?

    Gérard Unger est membre du Parti socialiste, dont l’idéologie a été normalisée pour faire oublier ses racines totalitaires communistes. La censure est au socialisme ce que la guillotine était à la Révolution française.

    Les socialistes sont en mode opération séduction de l’électorat musulman. Eux ont droit à leurs affiches communautaires et religieuses dans les couloirs du Métro, et comme leur religion rejette le christianisme et le judaïsme, il n’est pas question d’égalité de traitement.

    Et puis le gros contrat de 2.1 milliards de dollars dont la France a éperdument besoin a été signé par la RATP avec un pays qui interdit la chrétienté : l’Arabie saoudite, qu’il serait maladroit d’indisposer.

    L’autre raison tient aux engagements de Gérard Unger.

    Un militant pro-palestinien ne veut jamais le bien des chrétiens, ou alors c’est un imbécile

    Il est le président de l’association pro-palestinienne et anti-israélienne JCALL, qui milite pour qu’Israël se « retire au delà de la ligne verte d’avant 1967″, y compris des lieux saints du christianisme à Jérusalem dont Israël garanti l’accès aux Chrétiens, que les arabes palestiniens, comme dans le reste du Moyen-Orient, maltraitent.

    Regardez les affiliations politiques : un militant pro-palestinien ne veut jamais le bien des chrétiens, (ou alors c’est un imbécile). Pro-palestinien = anti-chrétien.

    Comme le reste de la gauche engagée, Unger est un bouffe-curé. Ils détournent la laïcité pour détruire ce qui reste des racines judéo-chrétiennes de la France, et créer « l’homme nouveau » conceptualisé par Martine Aubry dans son livre « Pour changer de civilisation ».

    Ensuite, il est chargé de communication de la LICRA, dont l’engagement dans la lutte contre le racisme anti-blanc et la christianophobie pourrait bénéficier… d’encouragements.

    Enfin, il est membre du bureau exécutif du CRIF, que son maladroit président a laissé aux mains d’officines de gauche, dont l’UEJF, qui ont opéré un glissement islamophile et post-sioniste de l’institution juive auquel Unger n’est pas étranger.

    Comme dit ce beau proverbe arabe : suivez le voleur jusqu’à sa porte…

    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

  5. templiertemplier

    Islam: «L’homme peut manger sa femme en cas de faim»

    Une nouvelle fatwa vient d’être proclamée et qui prend, sans conteste, la première place du palmarès des avis juridiques religieux les plus ridicules émis jusqu’à aujourd’hui par certains prédicateurs salafistes sous influence wahhabite.

    La fatwa en question permet à l’homme «de se nourrir d’une partie ou de tout le corps de sa femme au cas où il aurait été saisi par une faim extrême qui lui ferait craindre pour sa santé».

    Cette ineptie extraordinaire est l’œuvre du grand mufti de l’Arabie Saoudite, le «cheikh» Abdel Aziz Ibn Abdillah Ali Cheikh, qui considère cette fatwa comme étant une «preuve» du sacrifice et de l’obéissance de l’épouse à son mari et de son envie pour que leurs deux corps communient et deviennent une seule chair.

    Cette nouvelle sortie du cheikh, qui n’en est pas à sa première, a choqué plus d’un et provoqué un tollé d’indignation sur les réseaux sociaux. Ce même prédicateur avait prescrit une fatwa, récemment, qui autorise le mariage des filles en dessous des 15 ans, mettant ainsi un terme au débat suscité en Arabie Saoudite sur les réalités de la vie au royaume, où les filles sont mariées très jeunes avec des prétendants, en majorité des vieillards, choisis par leurs pères.

    Si la fatwa autorisant «l’allaitement des grands» était l’une des plus pétrifiantes, celle émise par Mohammad Al-Arif, reste, de loin, la plus méprisable, provoquant une crise au sein de la société musulmane.

    Ce prédicateur a ouvert la porte au «djihad a’nikâh» en Syrie. En réalité, ce «djihad» est une forme de prostitution légalisée par les extrémistes religieux qui infestent le monde musulman, téléguidés par l’Occident, au nom de la «guerre sainte».

    Des milliers de jeunes filles et femmes syriennes et musulmanes venues d’autres pays se sont adonnées à ce «djihad», assouvissant, ainsi, l’instinct bestial des différents groupes terroristes qui infestent le sol syrien.

    Les conséquences dramatiques, nous les connaissons tous, parmi elles des centaines d’enfants nés sous X. Ces interprétations arbitraires manipulent les esprits, nuisent à l’image de l’islam et prouvent par la même la défaite de la pensée et l’abrasement de la réflexion.

    La question qui se pose de plus en plus de nos jours est pour quand une refonte de la pensée théologique de l’islam ?

    http://maliactu.net/islam-lhomme-peut-manger-sa-femme-en-cas-de-faim/

      1. Avatarcoco

        Mme TASIN, je viens d’envoyer un mail au salon beige pour leur demander de relayer l’article de M. JALLADE.
        Suite au prochain épisode…

          1. Avatarcoco

            Mme Tasin, l’article n’a pas été relayé par le Salon Beige. Cela m’a surprise, car ils avaient à ma demande relayé l’intégralité des assises pour la liberté d’expression.

          2. Christine TasinChristine Tasin Post author

            peut-être qu’ils ont jugé que l’article ne leur apportait rien, à moins que notre laïcité ne les dérange ?

Comments are closed.