Assassin de chrétiens, Atatürk n’a jamais cherché à sortir son peuple de l’islam -par Eva


chretiens_mossoulDans un des commentaires de l’article sur les victimes des Turcs, Michel rend hommage à Atatürk :

« Il y a une citation qu’on ne voit pas assez souvent, elle mériterait pourtant de servir d’entête: L’islam, cette théologie absurde d’un bédouin immoral est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. Mustafa Kemal Ataturk

(père fondateur de la Turquie moderne que son nouveau dirigeant s’évertue à replonger dans l’obscurantisme) »

J’aimerais lui répondre.

La citation est bien d’Atatürk, qui semblait penser que l’islam est un facteur de retard pour son peuple. Mais Atatürk ne s’est attaqué qu’aux signes extérieurs de l’islam, comme la barbe et le voile.
Il n’a jamais cherché à sortir son peuple de l’islam, mais à lui imposer une apparente laïcité, à laquelle les Turcs étaient d’ailleurs rétifs.
Nous en avons la preuve aujourd’hui, où le peuple turc vote majoritairement pour des islamistes (rasés de près, mais islamistes quand même, avec des épouses voilées).

Mais sur la base de cette citation péjorative sur Mahomet, beaucoup pensent qu’Atatürk était pro-européen, donc pro-chrétien.

Or Moustafa Kemal Atatürk a fait massacrer des chrétiens par milliers, et a recueilli une orpheline arménienne qu’il a élevée dans la religion musulmane.

Hrant Dink, un journaliste turc d’origine arménienne, l’a révélé dans l’un de ses articles. En réaction à cette révélation, une foule de musulmans en colère a assiégé le domicile de ce journaliste, le sommant de sortir de chez lui aux cris:
« Hrant le chrétien ! Ose sortir de chez toi, le chrétien ! LE CHRETIEN ! »
J’ai vu cette manifestation à la télévision, dans une émission programmée à 2 heures du matin, quand la plupart des téléspectateurs dorment.
Quelque temps plus tard, Hrant Dink a été tué par balles dans la rue, à Istanbul. Il était marié et père de trois enfants.

Eva

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


9 thoughts on “Assassin de chrétiens, Atatürk n’a jamais cherché à sortir son peuple de l’islam -par Eva

  1. AvatarPhilippe Lemaire

    Certes mais si déjà en France nous étions débarrassés des ‘signes extérieurs de l’islam’ comme le voile, ce serait un grand progrès.

  2. EVAEVA

    Ce serait un progrès « visuel », en effet, mais cela cacherait la progression de l’islam dans la société française.
    Je me demande s’il ne serait pas mieux que les Français musulmans quittent l’islam, ou à défaut, continuent de se voiler, afin que le voile (et d’autres signes extérieurs) soient un indicateur de la progression de l’islam dans la société française.
    Bien sûr, l’idéal serait que les musulmans qui ne veulent pas quitter l’islam quittent la France.

    Je crois que Philippe le Routier avait écrit un commentaire allant dans ce sens.
    La tentative d’Atatürk de moderniser son pays a échoué, la tentative du Shah d’Iran a échoué aussi.
    Je crois que ces échecs sont imputables au fait que le voile ne devrait pas être enlevé de force: si la population est rétive à la liberté, à la démocratie, on ne peut pas les lui imposer.
    Dès la mort d’Atatürk, la laïcité a commencé à prendre du plomb dans l’aile. « Chassez le naturiste, il revient au bungalow » dirait mon neveu, dont le passe-temps favori est de déformer les proverbes.
    On a vu ce que cela donne quand on veut offrir la démocratie à des peuples qui ne l’ont pas demandée, comme en Irak par exemple. On croit bien faire en virant le dictateur qui les opprimait, et c’est le chaos qui s’installe.

    1. AvatarPhilippe Lemaire

      Vos propos sont intéressants et sans doute justes mais j’avoue qu’un islam ‘invisible’ (si cela était possible et c’est vrai que j’en doute) serait bien ‘reposant’ : plus de voile, plus d’halal etc..

      1. EVAEVA

        En effet, un islam invisible serait déjà un bon début. Pas de revendications, pas de halal, pas de barbus ni d’enfoulardées…
        Mais à la condition que cela soit un signe d’affaiblissement de l’islam, et pas un signe de taqiyya, du genre « on la joue profil bas car on n’a pas le choix, mais attendez voir quand on sera majoritaires, on vous mettra le pays à feu à et sang »…

        1. Avatarxtemps

          Un bon début pour moi, c’est que l’Islam commence à disparaître de l’Europe, jusqu’à sa complète disparition total et bon débarras.
          L’Islam pour être nocif, il doit être visible, invisible c’est au début de sa conquête avec sa fourberie et sa tromperie habituel et avec l’aide de ses alliés lèches babouches aussi tordus, il faut bien que quelqu’un lui ouvre la porte et prépare le terrain à cet ami.
          Les ennemis de mes ennemis sont mes amis, c’est bien connu, cela fait minimum deux ennemis contre nous.
          C’est en reconnaissant le premier ennemi, qu’on reconnait l’autre qui est avec lui, comme on ne fait pas entrer le loup dans sa propre bergerie, sans un allié du loup de l’intérieur.

    2. AvatarMichel

      Chère Eva

      Tout d’abord je tiens à vous remercier pour votre commentaire sur mon post, mais surtout à vous féliciter pour vos interventions que je trouve remarquables.
      Je voudrais juste dire que je ne fais en aucun cas l’éloge d’Ataturk mais juste de sa citation, ce sont ces termes qui me plaisent: immoral, cadavre putréfié et empoisonne. Ils sonnent parfaitement bien à mes oreilles pour décrire ce cancert qu’est l’islam.
      Encore bravo pour vos textes,c’est un régal d’en lire certains.

      1. EVAEVA

        Cher Michel,

        Ce n’est que maintenant que je découvre votre commentaire daté du 4 avril. Merci pour vos encouragements.
        Comme vous, la citation d’Atatürk me plaît car elle est peu élogieuse envers Mahomet. Mais j’ai peur de l’utiliser, car elle a un effet pervers: elles fait croire à certains Occidentaux qu’Atatürk était épris de démocratie, et que depuis la réforme qu’il a opérée en Turquie, ce pays est devenu réellement laïque, fiable, et occidentalisé. Ce qui est faux.

        Donc je suis ravie d’apprendre que vous n’êtes nullement dupe de la stratégie d’Atatürk.

        Bonne soirée Michel !

        Eva

  3. Avatarregis servant

    Je me rend compte que je suis tombé sur un site d’extrémistes laïques qui rêvent de convertir de force a la laïcité. Les commentaires tournent en rond, en se congratulant poliment sur la justesse du dernier post. L’un a besoin d’être reposé en ne voyant plus de voile et de halal. Mais ou vit donc cet homme pour être si fatigué par ces usages. L’islamisme monte aussi dangereusement dans notre société que son exact contraire mais plus dangereux encore, cet intolérance, cette fatigue de ce qui ne lui ressemble pas. Ces deux extrêmes se rejoignent … sur le champ d’une bataille qui ne sera pas la mienne.
    Je suis un français pur souche mais n’en ai aucune fierté et aurai bien aimé avoir une grand mere polonaise ou marocaine. Je voyage beaucoup et apprécie de pouvoir me promener dans un pays arabe avec ma chemise et mon jean et ne pas être obligé de mettre une chemise de nuit. En vertu de cela je suis heureux que l’on puisse se balader en chemise de nuit dans la rue et aller a la mosquée si ça lui fait du bien. Je crois en la liberté et l’islamisme ne se combattra pas avec les armes de l’intolérance.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Sacrée différence entre la chemise de nuit et le jean, leurs propriétaires respectifs ne considèrent pas l’autre de la même façon, le propriétaire de la chemise de nuit se croit supérieur au porteur de jean et il va à la mosquée pour en avoir la confirmation, d’ailleurs 17 fois par jour dans ses prières il se rappelle qu’il est supérieur et que mécréants et juifs sont ses ennemis à exterminer… ça change bien des choses… Par ailleurs je vous engage à aller avec votre compagne ou votre fille habillée comme en France à vous promener en Iran, en Arabie Saoudite et dans les zones non touristiques des pays maghrébins… Même les voilées ont du mal à ne pas se faire violer, alors votre petite nana en mini-jupe ou en décolleté,bon courage ! Et ne venez pas me dire que là-bas elle s’habillerait autrement (pour autant qu’elle le puisse, vu la police religieuse qui revêt les femmes de tenues de belphégor à la descente d’avion,même non musulmanes, dans un certain nombre de pays) ce serait fiche en l’air toute votre argumentation. Cerise sur le gâteau islam et islamisme c’est la même chose je vous engage à lire, par exemple les livres d’Adonis, Syrien connaissant parfaitement le coran, l’arabe et le monde musulman…

Comments are closed.