Pourquoi les Américains n’envahissent-ils pas l’Irak pour mettre fin à l’Etat islamique ?


irak-hatraDeux fois. Deux fois ils sont arrivés en Irak, mettant tous leurs moyens au service d’une idée fixe, détruire Saddam Hussein et ainsi complaire à leurs amis saoudiens.

Deux guerres du Golf, pas glorieuses, inutiles et dont  la planète entière n’a pas fini de payer le prix.

Et l’Etat islamique est un des prix, très lourds, à payer. Les attentats en Europe et ailleurs en sont un autre. L’extermination des chrétiens et la vente des chrétiennes en est un autre.

La disparition du patrimoine de l’humanité en est un autre.

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/03/07/irak-l-unesco-denonce-la-destruction-par-l-ei-de-la-cite-antique-de-hatra_4589455_3218.html

C’est la civilisation occidentale qu’on assassine.

Et on voudrait nous faire croire que, avec la puissance de l’armée américaine, rien ne serait possible ?

On voudrait nous faire croire que là où un Saddam Hussein, soutenu par une grande partie de sa population, a été vaincu et son pays occupé, on ne pourrait rien faire contre l’auto-proclamé calife ?

Je ne peux le croire.

A quoi les Américains jouent-ils ? A quoi jouent les alliés (dont nous faisons partie) des Américains ?

Christine Tasin

Résistance républicaine

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Pourquoi les Américains n’envahissent-ils pas l’Irak pour mettre fin à l’Etat islamique ?

  1. Pouf

    Déjà, merci de ne pas parler « d’alliés des américains »…supplétifs, vassaux, chair à canon…seraient plus justes !
    Ensuite, ils jouent à élargir leur domination mondiale ou …globale et leur capitalisme ( félon ) et l’islam font bon ménage pour ce faire ! Les 2 éléments ont le même besoin d’ignares pour s’approprier les biens et les Êtres…Donc le califat islamiste leur va très bien…pour le moment, car ils n’ont pas mesuré la puissance du fanatisme !

  2. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    Bien dit, Pouf, la mondialisation et l’islamisation sont des maux jumeaux et complices, cela se voit tous les jours, mais il y a encore beaucoup de gens qui l’ignorent, et de plus ils pensent que la mondialisation est un progrès de l’humanité et ils ne voient donc pas le danger.

  3. gillic

    Pour moi, les ricains et leurs sous-fifres (dont la France de l’umps) sont responsables du renouveau de l’islam dans le monde !

  4. AlainBis

    Le pire dans tout ça reste quand même le silence général des pays européens, de l’occident en général, et du Vatican, face à l’extermination ciblée des Chrétiens qui est à l’œuvre actuellement par ces fils de pute de l’état islamique, enfants de 3, 4, 5, 6 ans, quelque soit l’âge, égorgés ou enterrés vivant !
    Personne ne bouge, personne ne réagit, ha si bien sûr Valls voit dans tout cela une atteinte aux musulmans de France, et donc il les protège encore plus ! Pauvre type, tu es une belle merde ! Et j’espère que tu liras ces lignes.

  5. BeateBeate

    Les dirigeants américains ont engendré l’état islamique pour semer le chaos dans la région.
    Les dirigeants américains veulent le chaos dans les pays musulmans et ailleurs : le but est éconmique, garder le petro-dollar comme unique moyen de vente de pétrole et ainsi sauver le dollar qui n’a en fait plus de vraie valeur.

    The Covert Origins of ISIS
    https://www.youtube.com/watch?v=oMjXbuj7BPI
    Evidence exposing who put ISIS in power, and how it was done.
    Sources and full transcript: http://scgnews.com/the-covert-origins-of-isis

    1. Alain de Catalogne

      Je suis assez d’accord avec vous ils ont pour principe « ORDO AB CHAOS » au Moyen Orient…..et peut-être ailleurs …. chose qui parait anodine ou hors sujet , pourquoi cet acharnement de la France à faire disparaître les départements et à créer des régions sur le modèle des land allemands ? parce que le sergent chef Merkel aux ordres des anglo-américains pensent qu’il sera plus facile de manipuler des « euro-régions » que des pays avec une histoire des valeurs donc …un patriotisme !

  6. EVAEVA

    « Deux guerres du Golf, pas glorieuses, inutiles et dont la planète entière n’a pas fini de payer le prix.
    Et l’Etat islamique est un des prix, très lourds, à payer. Les attentats en Europe et ailleurs en sont un autre. L’extermination des chrétiens et la vente des chrétiennes en est un autre ».

    Je suis d’accord avec vous Madame Tasin, je désapprouve l’intervention occidentale en Irak. Il valait mieux laisser un sombre dictateur comme Saddam (ou Kadhafi ou Assad) au pouvoir, et cela tant qu’on n’a pas mieux à proposer.

    Cependant, il faudrait faire attention à ce que les Occidentaux n’aient pas à nouveau le bon vieux réflexe de l’auto-culpabilisation, du genre: l’émergence de l’Etat Islamique est de la faute de l’Occident.
    Cette idée serait fausse, car il s’agit juste d’une question d’opportunisme de la part des islamistes.

    Comme vous le savez, l’islam a toujours été féroce, mais sa férocité a parfois été contenue pendant des périodes plus ou moins longues par des dictateurs sanguinaires, qui mataient impitoyablement les intégristes musulmans par peur de perdre leur pouvoir sur le pays.

    Ainsi la cause palestinienne sert, elle aussi, de prétexte aux imams pour justifier la haine des juifs. Mais la vérité est que Mahomet massacrait les juifs et les exécrait bien avant la création de l’état d’Israël.
    Donc le sionisme est une excuse, et l’islam est opportuniste.
    L’intervention occidentale en Irak est, elle aussi, un prétexte pour les islamistes qui ne veulent qu’une chose depuis 14 siècles: éradiquer tout ce qui n’est pas musulman.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Tout à fait d’accord Eva, hors de question de prétendre que l’islamisme serait dû aux Occidentaux (ce serait préférable au moins ce serait une horreur ponctuelle au lieu d’être une permanence de l’islam )

  7. Rigdebert RINOCERO

    Les américains ne souhaitent pas intervenir au sol et ils savent qu’un réengagement de troupes américaines un an avant les élections présidentielles prévus en 2016 seraient impopulaires. Ils savent aussi qu’en cas d’intervention armée la reprise de la ville de Mossoul au nord de l’Irak entraînerait inévitablement beaucoup de victimes. En outre sans aller jusqu’à imaginer qu’ils participé activement à la création de Daesh , ils n’ont pas contrecarrer l’Etat islamique tout au moins au début de l’offensive et avant l’exécution d’otages américains. Avec tous les moyens en image satellite et les drones ils ne pouvaient pas ignorer la préparation de l’offensive militaire de l’Etat islamique, ni les complicités dont disposait Daesh auprès des autorités turques. Pourquoi ont-ils laissé faire tout au moins au début le Califat islamique ? sans doute car ils souhaitaient le départ du Premier ministre irakien Maliki de confession chiite et trop proche des iraniens, sans compter que l’intéressé avait intensifié les échanges économiques avec la Chine (crime majeur aux yeux des USA dont l’adversaire final est la Chine et principal et actuel la Russie) .
    Certes sans doute en laissant faire passivement l’offensive de l’Etat islamique, les américains n’avaient sans doute pas imaginer le degré de cruauté de ce mouvement, ni le fait qu’il rencontrerait une victoire aussi éclatante sur les troupes irakiennes pourtant armées par les américains. En fait la stratégie américaine est complexe et il n’est pas certain d’ailleurs qu’il y ait unité de vue dans les sphères dirigeantes à Washington. Mais une chose est certaine je ne pense pas que les américains souhaitent réintervenir sur le terrain et en outre le complexe militaro industriel américain n’a pas intérêt objectivement à l’affaiblissement des conflits dans la région vu que ça stimule les commandes d’armement. Par ailleurs les positions américaines sont toujours fluctuantes et rarement définitives. Actuellement ils cherchent à passer un compromis avec l’Iran, comme ils ont pu le faire avec Cuba , en espérant qu’un rapprochement de l’Iran avec lezs pays occidentaux auraient pour corollaire l’éloignement des relations fortes qu’entretient ce pays avec notamment la Chine, l’Inde et la Russie. A l’évidence la lutte contre l’islamisme n’est pas leur principale souci qui est de contenir les grands pays émergents et notamment ceux regroupés dans le cadre de ce quon appelle les BRICS.

  8. Xtemps

    Parce que tout cela est voulu où rien n’est fait par hasard, jusqu’à l’immigration de masse à l’excès, tout ce que vous voyez sont voulu, vous regardez sur une carte mondiale toutes les bases mondiales de l’OTAN, tous les pouvoirs des pays musulmans, sauf l’Iran et La Syrie, sont les mêmes qu’ici et Washington.
    Et ils connaissent très bien la puissance du fanatisme de l’Islam, ils n’opèrent jamais sans connaissances des causes, et les dangers doivent être ignorés aux plus grand nombres possibles, où même les religions s’y prêtent, il n’y à jamais de fumée sans feu.

  9. paul

    Même chose en Lybie et encore plus troublant c est que quand l’Egypte Bombarde des positions de l EI ,ils sont vivement critiqué par le Qatar et désapprouvé de façon plus prudente par les Americains….Ces milices barbares islamiques auraient elles un rôle à jouer que l’on ne connait pas encore ? En Syrie ont sait que pour les USA et pour les Français sous l impulsion de l’ordure Fabius c est tout sauf Bachar ! mais en Lybie ça reste encore assez flou ! …

Comments are closed.