La guerre ne fait que commencer et elle sera inévitable – par Durandal de Rocamadour


djihadistes-francais-qui-sont-les-nouveaux-fous-d-allahPermettez moi de citer Michel Poniatowski déjà régulièrement évoqué sur Résistance républicaine afin de répondre à Mandalay qui nous dit « La remigration (et la désislamisation qui lui fera suite) est sans doute l’ultime tentative pour trouver une solution « sans état de guerre « .

Plus le temps passe, et moins j’y crois.

1990: Michel Poniatowski voulait « Que survive la France »

Un classique que ne renierait pas Résistance Républicaine!
A lire et à relire…Tout y est clairement dénoncé et démontré, bien avant Camus, Zemmour, Obertone et cie.
Donc, il s’agit bien, puisque nous sommes plongés, désormais, dans une sorte de guerre que nous livre toute une frange de la population musulmane, d’origine maghrébine et autres : la remigration que nous souhaitons, ne se fera que comme un épisode de cette guerre, qui ne fait que commencer et non comme une ultime tentative d’apaisement civil… Puisque la scène du drame, dépasse largement nos frontières et que s’y ajoute encore le problème du religieux, de l’islam, au niveau mondial!
Nous n’avons rien à espérer des « responsables « politiques, tous, ou presque, sont contaminés par un lâche suivisme et quand on voit le succès médiatique de l’immense mascarade du « je suis Charlie », on ne rêve plus; comme patriotes, nous sommes en plein cauchemar!

Et même si 2017, voyait Marine Le Pen arriver au faîte du pouvoir,
nous serions, en France, bel et bien « en état de guerre » Cher Mandalay, il va nous falloir désormais vivre avec cette pénible réalité, d’autant plus pénible, d’ailleurs, qu’elle fait face à une autre, tout aussi tragique : l’incroyable degré d’asservissement des « masses populaires » aux divertissements dispensés par des « élites » toujours plus zélées pour célébrer l’Art du Mensonge.
Et celles et ceux qui osent dire les vérités qui dérangent, même les plus criardes, sont taxés d’ennemis de la République, et de ses valeurs universelles!
Vous imaginez le tollé de toute la caste crasse politico- médiatique si ce bouquin sortait maintenant?

http://www.islamisation.fr/archive/2012/01/14/1991-michel-poniatowski-voulait-que-survive-la-france.html

Durandal de Rocamadour

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




12 thoughts on “La guerre ne fait que commencer et elle sera inévitable – par Durandal de Rocamadour

  1. EVAEVA

    « la remigration que nous souhaitons, ne se fera que comme un épisode de cette guerre, qui ne fait que commencer et non comme une ultime tentative d’apaisement civil… Puisque la scène du drame, dépasse largement nos frontières et que s’y ajoute encore le problème du religieux, de l’islam, au niveau mondial ! »

    Les musulmans qui cherchent à imposer la charia en France ne sont pas venus ici pour admirer les châteaux de la Loire. Ils sont venus pour profiter des avantages qu’ils n’ont pas dans les pays où la charia est appliquée.
    Si nous rendons la France non-profitable pour eux, ils n’auront aucune raison de rester. Ils repartiront sans que nous ayons à user de violence.
    Imaginez si l’AME était supprimée, si les clandestins étaient refoulés sans avoir le droit de poser le pied sur le sol français (ils arrivent très bien à les refouler dans les pays musulmans, comme le Maroc par exemple), si le regroupement familial était interdit, si les fraudes abyssales aux allocations étaient traquées, si tous les musulmans ayant trempé dans des complots contre les intérêts de la France étaient déchus de la nationalité française et expulsés, si les délinquants étrangers étaient tout de suite expulsés vers leur pays d’origine à l’issue de leur peine, et s’il était possible de dire ouvertement et calmement que l’islam est une idéologie criminelle…les musulmans ne voudront jamais rester dans un pays où leurs enfants seront exposés à la vérité.

    Mais pour mettre tout cela en pratique, il faudrait que le gouvernement soit de notre bord. Or il est du bord des ennemis de la France.
    La seule chose qui me console est que d’autres pays d’Europe donnent l’impression d’avoir des gouvernements pro-islam.
    Je m’en suis rendue compte en regardant la vidéo proposée par R.R. sur Tommy Robinson. Force est de constater que les gouvernements européens sont pro-islam.

  2. mandalaymandalay

    à Durandal,

    En finale, nous sommes -vous et moi- en phase, car nous aboutissons d’une manière ou d’une autre, aux mêmes conclusions.

    Depuis un certain temps, j’observe -par exemple- l’action du mouvement pour la remigration, lancé par Laurent Ozon.

  3. AvatarJean-Louis

    Excellent raisonnement, Eva, ils ont bien migré chez nous par seul intérêt. Si du jour au lendemain leurs avantages disparaissent, ils remigreront en grande partie.

    Quant à la guerre avec l’Islam et donc la plupart des musulmans, je n’y crois plus, car nos jeunes sont déjà totalement intoxiqués par la bienpensance. Un exemple :
    Au lendemain de la marche pour Charlie, je discute avec ma petite-fille de 15 ans (qui a toujours été la première de sa classe) du côté criminogène de l’Islam. Elle m’affirme alors que l’Islam interdit de tuer, ce que je récuse naturellement. Elle, pour me le prouver, me sort un cahier où on leur a fait écrire dans un cours que le meurtre est interdit dans l’Islam.
    Je lui dis alors que je vais lui prouver que c’est faux et pendant plusieurs jours, j’épluche le Coran et je relève tous les versets ou figure l’ordre de tuer (une vingtaine, sans compter ceux où c’est écrit de manière plus fleurie). Ainsi, c’était ma parole contre celle de l’Education nationale.
    Je lui propose donc de prendre connaissance des versets en question, ce qu’elle refuse. Les mensonges de l’éducation nationale avaient donc fait leur oeuvre.

    C’est pour cela que je ne suis guère optimiste quant au « soulèvement populaire » escompté, 30 années d’intoxication par nos traîtres islamo-collabos ont déjà pourri une grande partie des plus jeunes qui auraient les aptitudes à mener cette guerre.

    1. Avatarxtemps

      Si les jeunes sont intoxiqués par l’éducation national subliminal par les escrocs de l’éducation national manipulateur, sans encore compter du problème de la théorie du genre qui s’ajoute, avant qu’il soi trop tard d’être victime de l’Islam, pour votre petite fille de 15 ans, comme pour les autres jeunes et même pour certain adulte, pour qu’ils ne se convertissent pas à l’Islam et le risque de partir en guerre comme certain à l’étranger ou contre leur propre peuple en bombe humaine ou en djihadette pour les combattants musulmans et bien d’autres horreurs.
      En parallèle à l’éducation national, notre devoir à tous les résistants, larvatus prodeo (je m’avance masqué), de faire de la ré information par tous les moyens, toujours alerte, une personne avertie en vaut dix, pour éviter le maximum de victime dans nos rangs, est de montrer le visage de l’Islam, avec les sécurités d’usages de la takkia à la française bien comprise pour les nôtres et surtout les enfants, une prévention pour éviter les agressions en publique par des musulmans en bande contre les nôtres et de seulement parler de l’Islam en privé, jamais en publique, même dans les manifestations dans la rue, toujours avoir à l’esprit » la sécurité  » où vous allez, qui est malheureusement devenu notre quotidien aujourd’hui, et les temps seront dure, car nous risquons de voir l’horreur à tout moment et de voir des victimes, même les nôtres, en ne l’ espérant jamais que cela arrive.
      Et à voir le pourcentage de français qui éprouve le malaise avec l’Islam en France et en Europe, il y à de l’espoir pour nous, notre combat est de ne jamais baisser les bras, jamais!,nous n’avons pas le choix, courage les amis.

    2. EVAEVA

      « Je lui propose donc de prendre connaissance des versets en question, ce qu’elle refuse. Les mensonges de l’éducation nationale avaient donc fait leur oeuvre ».

      Bonjour Jean-Louis,

      Ce serait intéressant de savoir pourquoi votre petite-fille refuse de lire ce que vous apporté comme évidence.
      A-t-elle peur de remettre en question ce qu’on lui a enseigné à l’école, et de ce fait, de devoir douter e tout ce qu’on lui enseignera à l’avenir ?
      A-t-elle peur de revoir son idée de l’islam, et devenir une « facho » aux yeux de ses camarades ?
      A-t-elle des camarades musulmans avec lesquels elle s’entend bien, et a peur de les voir sous un jour nouveau ?

      Si elle a une adresse mail, vous pourriez peut-être lui envoyer les versets par mail, avec une courte note lui demandant de les lire quand elle se sentira prête.
      De mon côté, ce que je réponds à mes neveux sur ce sujet précis, c’est:
      « En effet, l’islam interdit de tuer UN CROYANT, c’est à dire un musulman. Mais il recommande de tuer les non-musulmans qui refusent de se convertir à l’islam. D’ailleurs Mahomet a massacré de ses propres mains. Si Jésus avait massacré ceux qui refusaient de le suivre, le christianisme aurait-il eu bonne presse ? »

      Mais dans mon cas c’est plus facile de les convaincre, car mes neveux, même ceux nés et scolarisés en Occident, sont quand même entourés de chrétiens d’Orient, et ont hérité d’une histoire familiale douloureuse à cause de la paix, de l’amour et de la tolérance musulmanes.

      Ne baissez pas les bras, Jean-Louis, votre petite-fille est encore jeune. Peut-être pourrez-vous revenir à la charge à un moment ultérieur, plus propice, et peut-être sera-t-elle plus réceptive à ce moment-là.
      C’est normal qu’elle se rebiffe: ce que vous avez à lui dire n’est guère optimiste. Et personne n’apprécie les Cassandre.
      Mais Cassandre avait raison, tout compte fait.

  4. AvatarS.jacqueline

    comme vous, je rêve d’une remigration des francophobes…
    une partie de notre jeunesse a grandi , subit dans nos écoles le bourrage de crâne avec des institutrices francophobes sous le joug des syndicats plus que politisés !!! des dictateurs du stalinisme…
    enseignants politisés avec comme seul objectif REMPLACEMENT de nos enfants… ….
    la dictature de lécheurs de babouches et islamistes , des bienpensants socialauds cocos et c° ont abimé bon nombre de jeunes qui se retrouvent sans diplôme… à la fin du secondaire…..
    le projet des islamistes : l’école est inutile pour faire la guerre , pas besoin de savoir, d’éducation, le rabâchage des priéres du coran ,l’apprentissage des armes suffit et puis….ils pourraient revendiquer !!!
    la place des femmes : ne sont que des ventres pour faire des futurs soldats de dieu…les filles endoctrinées y voit une « amélioration » de leur existence … leur manque de scolarité les cantonnent dans des métiers peu valorisants à leurs yeux…elles préfèrent les allocations et fumer des joints…
    entendre Manolo élevé une partie de sa jeunesse dans le giron du général franco nous asséner que l’assimilation des musulmans est son projet …obliger des femmes musulmanes à copier notre civilisation prouve son manque d’intelligence ..
    son vocabulaire restreint, son habitude de brailler contre ceux qui ne pensent pas comme lui nous rappellent bien des souvenirs déplaisants…
    Qu’attend il retourner dans son pays d’origine…mais les citoyens espagnols le veulent ils ??
    il oublie qu’entre chrétiens et musulmans il y 1000 ans d évolution !!
    les catalans et espagnols ont été sous influence islamique pendant 800 ans !!
    alors …

  5. AvatarFrançoise

    Le simple fait de supprimer la double nationalité obligera les musulmans a faire un choix, et je doute très sincèrement que ceux a qui ont retirera la nationalité française pour ne garder que celle de leur pays d’origine, choisissent la France car leur religion est bien plus importante que leur appartenance a la citoyenneté française, donc de ce fait tout les binationaux qui refuseront d’abandonner la nationalité de leur pays d’origine seront obliger de quitter la France définitivement car il ne saurait en être autrement, et je crois que ça nous fera quelques millions en moins ce qui ne sera pas mal loin de là !

  6. EVAEVA

    Bonjour Françoise,

    Je crois que la solution que vous proposez ne fonctionnera malheureusement pas, car il est impossible de renoncer à la nationalité de certains pays, et il me semble que les pays du Maghreb font partie des pays qui n’acceptent pas le renoncement de leurs ressortissants à leur nationalité.
    Je crois que la plupart des musulmans choisiront la nationalité française, à cause des avantages qu’elle leur offre, mais garderont secrètement (après accord avec le gouvernement d leur pays d’origine) le passeport de leur pays de naissance.
    La France n’a pas le moyen de vérifier que chaque ressortissant a bel et bien définitivement renoncé au passeport de son pays d’origine.

    A mon avis, le seul moyen d’obtenir une remigration massive est de rendre la France non-profitable à ceux qui viennent y chercher du profit.

  7. AvatarCaroline

    Eric Zemmour a attiré mon attention il y a quelques années en faisant le parallèle entre le regroupement familial et le choc pétrolier :
    Ils laissaient le robinet de pétrole ouvert si on ouvrait les vannes de l’immigration (musulmanes bien entendu).

    Le phénomène auquel nous devons faire face n’a pas que des causes causes économiques et sociales, il y a bel et bien un dessein, dont nos hommes politiques opportunistes ne se sont pas souciés, selon le vieil adage « Après moi le déluge ».

  8. AvatarAlainBis

    Déjà petit, dans les années 80, je me demandais pourquoi les arabes donnaient des prénoms arabes à leurs enfants, alors que je constatais que les petits asiatiques avaient majoritairement des prénoms français, et aujourd’hui, en 2015, à la maternelle de mon fils, c’est toujours pareil : tous lses petits magrébins ont des prénoms arabes…
    Ce serait bien entendu du racisme éhonté que d’affirmer que dans les années 80 j’ai eu quelques déboires avec des bandes d’arabes qui cherchaient la bagarre ou à rackéter (toujours à plusieurs contre un, j’en ai été victimes plusieurs fois), et
    qu’en 2015, rien n’a changé… à en juger par ce qui se passe dès les classes de maternelle…
    Je pense que la France est foutue depuis que l’immigration magrébhine a commencé dans les années 60.
    A qui la faute ?

Comments are closed.