Drones et centrales nucléaires : attaque en vue pour nous mettre H.S sans électricité ?


Poitou-Charentes: Drone plane flyes over nuclear power stationOn en parle depuis quelques semaines. Des drones dont on ne sait à qui ils appartiennent survolent régulièrement nos centrales nucléaires.  

http://www.sciencesetavenir.fr/high-tech/20141104.OBS4069/7-questions-sur-les-survols-de-centrales-nucleaires-par-des-drones.html

Bruno Comby a une hypothèse peu rassurante… Impossible, pour le commun des mortels dont je suis de savoir si cela tient la route ou pas ; mais Pirlouit nous a signalé la chose, et il est bien que nous puissions échanger sur le sujet sur Résistance républicaine. Par ailleurs, en l’état actuel de guerre déclarée ouvertement à la France par l’Etat Islamique, tout est possible. Ecoutez-le et relayez son discours des Maires, députés et du gouvernement pour que ce dernier se donne les moyens de protéger efficacement nos transformateurs… et jetez à la poubelle tous les discours des pseudo-écolos anti-nucléaires.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


24 thoughts on “Drones et centrales nucléaires : attaque en vue pour nous mettre H.S sans électricité ?

  1. AvatarRestons Français

    Pourquoi ne serait-ce pas permi ou faisable de descendre ces drones non identifiés puisqu’ils sont suspects? Ce n’est certainement pas les moyens qui manquent.

    Le plus inquiétant c’est que les drones se trouvent facilement à prix abordable et n’importe quel énergumène peut en acheter un sur internet ou dans une boutique.

  2. AvatarGerard Bauchet

    Il y a de cela bon nombres années il était prédit que la construction de centrales nucléaires modifieraient le paysage français. Il y a trente ans (et oui le temps passe vite) étant un mordu de camping sauvage j’avais découvert des coins sauvages tout au long de la Loire.
    Avec ma camionnette aménagée j’ai passé des WE absolument divins dans le calme hors des sentiers battus et loin des villes ; se réveiller le matin avec pour tous voisins des canards encore libres et sauvages vous réconcilie avec la nature.

    Et puis… la première guerre du Golfe est arrivée !! Les chemins d’accès aux terrains sauvages furent condamnés, interdiction de camper ni de circuler, y compris pour les pietons, les arbres formant des haies d’ombre entièrement rasés pour dégager la vue aux gendarmes avec jumelles surveillant tous mouvements en face des centrales.
    La première étape était franchie, rien ne serait plus jamais comme avant

    Plus tard, beaucoup plus tard, j’ai passé ma licence de pilote d’ULM 3 axes vers Blois. Région magnifique des châteaux de la Loire avec un bémol de taille : une centrale nucléaires tous le 50 km !

    Un impératif ABSOLU figurant sur les cartes OAC, contourner les centrales dans un rayon de plusieurs km sous peine de retrait immédiat de votre licence. Ce sont des zones interdites de vol, tous les pilotes savent cela.

    Alors je pose candidement cette question : si un quidam quelconque survole, ne serait-ce que par inadvertance une centrale nucléaire (dans ce cas c’est un mauvais pilote), pourquoi la gendarmerie, qui peut diligenter un hélicoptère dans le quart d’heure qui suit pour intercepter et forcer à se poser un ulm contrevenant ne peut en faire autant avec un drome.

    Vous me direz qu’un drome n’a pas de pilote, exact, mais dans ce cas et même pour ces appareils la réglementation sécuritaire s’applique et rien n’empêche qu’il ne soit abattu sans autre forme de procès, ce qui permettrait, peut-être, de faire « parler » le débris de sa carcasse afin d’en rechercher l’origine et son commanditaire.

    Ne me dites surtout pas que les forces de sécurité n’y ont pas pensé avant moi, mais… peut-être qu’une fois de plus la gendarmerie à des ordres !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      oui la question est posée, d’autant que les drones se multipliant on ne voit pas pourquoi il n’y aurait pas une garde prête à intervenir pour les intercepter près de certaines centrales…

      1. AvatarGerard Bauchet

        Christine, si, il y a une surveillance spécialisée, des hélicos interviennent dans le quard d’heure qui suit le survol d’une centrale, j’ignore si c’est la Police de l’Air, la Gendarmerie ou l’Armée de l’Air mais je sais qu’ils sont rapides et efficaces, car en plus il y a des couloirs réservés pour les jets de l’armée qui vous sifflent aux oreilles à moins de 1500 pieds d’altitude, c’est dire que le ciel de la région est animée.

  3. AvatarPhilippe le routier, Graziella et leur cinq filles

    L’analyse de monsieur Bruno Comby n’est pas fausse, mais, elle comporte, selon moi, plusieurs erreurs.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci ami j’ai confisqué pour publication immédiate ton commentaire que j’espérais. J’avais écrit mon article sur les drones depuis plus d’un mois, repoussant sans cesse sa parution, il y avait des choses qui me dérangeaient dans la personnlité de Comby, j’ai publié parce que drones à nouveau sur le devant de la scène et que Durandal en parlait dans son texte, je me suis dit que c’était le moment d’approfondir le sujet..

  4. Avatarphiliberte

    Plus d’électricité, oui, ce serait revenir des siècles en arrière, mais l’eau? y avez-vous pensé? je m’en inquiète depuis que ma petite commune en a confié la gestion à un grand groupe! quelque chose ne plait pas? hop! ils coupent et là, qui a un puits d’eau potable dans son jardin?

    1. AvatarJallade

      « mais l’eau? y avez-vous pensé je m’en inquiète depuis que ma petite commune en a confié la gestion à un grand groupe! quelque chose ne plait pas? hop! ils coupent »

      Qu’est-ce que c’est que cette histoire ? Pouvez-vous préciser de quoi il s’agit, clairement ? Ne vous laissez pas marcher sur les pieds; on peut essayer de vous aider (à distance).
      Pour le moment, veuillez noter que légalement, ce n’est pas « un grand groupe » qui est le patron, mais votre maire ou le président d’un syndicat intercommunal de l’eau ; quelque soit le « grand groupe », il n’est que délégataire du service public de l’eau… Le patron, encore une fois, -et on l’oublie trop souvent-, reste dans tous les cas la collectivité locale.

      1. Avatarphiliberte

        ce n’est pas une histoire, ce n’est qu’une SUPPOSITION!
        pour l’instant, tout va bien.
        couper l’eau est un moyen radical de mettre la population à genoux. et je pense que le maire alors n’aura pas grand chose à dire.

        1. AvatarJallade

          Nous voila rassurés.
          Figurez-vous qu’il y a 5 ou 6 ans, rentrant d’un long séjour hors Europe, j’ai retrouvé ma mère – depuis quelques mois veuve, paumée et isolée -, harcelée sans arrêt pour payer une facture d’eau de 3.500 euros, suite à des fuites. Les fuites étaient réelles (l’eau potable passait directement dans le réseau d’assainissement) mais ma mère ne pouvait être mise en cause, malgré ce que faisait croire une expertise. J’ai alors foutu en l’air l’expertise, l’expert, ses employeurs, le constructeur de la maison « et la grosse société » gérante du service de l’eau.
          Au final ma mère n’a évidemment rien payé.
          Et, hum, je n’en étais pas vraiment à mon coup d’essai…
          D’où ma réaction tout-à-l’heure à la lecture de votre commentaire.

          1. Avatarphiliberte

            oui, je me doute que vous devez être sensibilisé à cette question! je m’attends à une grosse facture la prochaine fois: j’ai eu un problème au chauffe-eau, et l’eau a coulé sans arrêt plus d’un mois, et je ne m’en étais pas aperçue! aïe, aïe, aïe…

  5. AvatarDACOR

    Oui, l’hypothèse de la destruction des transformateurs tient terriblement la route ! Et cela ne concerne pas seulement les centrales atomiques mais également les centrales thermiques qui elles aussi doivent à l’aide d’un transformateur augmenter le voltage du courant pour le transporter via des lignes justement à « Haute tension » (La tension est augmenté : 22.000 volts ou plus pour éviter les pertes en ligne…)
    Contrairement à l’électricité que l’on ne peut trouver en creusant un puits, pour l’eau, il suffirait de contacter un sourcier (comme au bon vieux temps avec sa baguette de coudrier) et de s’équiper d’une pelle et d’une pioche (puisqu’il n’y aura plus d’électricité) pour creuser un puits comme au bon vieux temps ! ! !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      intéressant débat tout cela, merci à chacun qui nous fait profiter de ses connaissances et expériences, à suivre !

  6. Avatargillic

    Bizarre que la Cie de fusiliers marins de l’Ile Longue ne soit pas encore équipée de Drones anti drone ! Ces drones sont équipés d’ un filet ou cherchent le contact direct avec le drone à neutraliser !!!
    Mais peut être ont ils des consignes pour ne rien faire ………..

  7. AvatarFrançoise

    Et pendant ce temps là le sinistre de l’intérieur se tourne les pouces ? et le président hollande est-il au courant, et comment se fait-il que des drones inconnus survolent le territoire national ? et plus particulièrement les centrales nucléaires sans aucunes surveillances territoriales, là est toute la question est ce voulue ou un hasard !

  8. AvatarGerard Bauchet

    Je pense aussi que c’est la technique du « jusqu’ou peut-on aller aller trop loin » pour découvrir le « ventre mou », le défaut de la cuirasse afin d’élaborer une stratégie de nuisance future à laquelle nous ne serons par préparés parce que nous l’aurons négligé ou ignoré de prendre les mesures adéquates par laxisme.

    Toujours ce laisser-aller et laisser faire jusqu’à la limite extrême alors que gouverner c’est prévoir.

  9. AvatarOTOOSAN

    Bonjour,
    A mon avis ces exhibitions de drones ont pour but de préparer la population à une législation draconienne relative à ces appareils vis à vis des accords internationaux « Ciel Ouvert ». En 2017 l’accès aérien sera « libéralisé » par l’ Europe, il est donc important, pour les pouvoirs publics, de controler au maximum l’usage de ces engins. Pour mémoire un accord « ciel ouvert » lie l’ Europe et Israel (22 mars 2012) donc…

Comments are closed.