La France forme, aux frais du contribuable, les futurs assassins de ses enfants-par Eva


djihadistes-francais-qui-sont-les-nouveaux-fous-d-allah

Pour les lecteurs de R.R., voici de quoi être « rassuré »:

« En avril 2014, une vidéo de propagande de l’État islamique en Irak et au Levant (devenu depuis « État islamique ») mettait en avant un certain « Abou », lequel prétendait être un ancien militaire français ayant servi dans un régiment de parachutistes.

Était-ce un cas isolé? Pas vraiment, selon le journaliste de RFI David Thomson, qui suit de très près la mouvance jihadiste sur les réseaux sociaux. Ainsi, il y aurait une « dizaine d’anciens militaires français » qui combattraient en Syrie et en Irak. Pour la plupart, ils ont rejoint l’État islamique (EI ou Daesh). »

Lire la suite ici…

http://www.opex360.com/2015/01/21/danciens-militaires-francais-combattent-avec-les-jihadistes-en-syrie-en-irak-les-moyens-de-la-dpsd-seront-renforces/

Eva

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


7 thoughts on “La France forme, aux frais du contribuable, les futurs assassins de ses enfants-par Eva

  1. AvatarCaroline

    « Abou » , fils de P., nourri aux allocs, éduqué par l’Education Nationale, parti en colo, en classe verte, puis formé par l’Armée .Coût total de la machine à tuer ?

  2. Avatarchatelain

    Cela me paraît à peine croyable. Je me suis engagé en 1975, j’avais 15 ans et j’ai intégré l’Ecole des Mousses, à Brest, puis l’ Ecole des Fusiliers Marins de Lorient, Et j’ai eu l’honneur d’entrer dans les rangs d’un Commando Marine – Penfentenyo pour ceux qui savent – et jamais, au grand jamais, je n’ai été confronté à ce genre de comportement minable, jamais je n’ai assisté au moindre traitement de faveur pour satisfaire une quelconque exigence religieuse. Et il n’aurait pas fallu…Le type se serait fait lourder à grands coups de pompes dans le c..l. Faut-il préciser que l’armée recrutait alors sur des critères plutôt sévères et n’avait pas besoin de combler ses effectifs en allant fouiller la lie de la racaille citadine pour remplir ses quotas. Quelle honte!

  3. AlainAlain

    Y’en aurait à dire là-dessus bordel, mais pas évident… En tout cas je le répète : tous eux là ces sinistres & co, et consécutivement, savent très bien quels sont les risques d’avoir de ses merdes dans les rangs.

    Et j’ajoute que c’est d’ailleurs bien pour ça que si service Militaire devait être ré-instauré, absolument pas et surtout pas pour ces soumis, aucun. On ne va quand même pas les former en plus merde !

  4. AvatarFrançoise

    Je croyais pourtant que les recruteurs au sein de l’armée avaient pourtant plus de rigueur en ce qui concerne leurs recrutements ! là aussi il y aura un gros travail a faire pour éliminer ces éléments nocifs.

Comments are closed.