Deux policiers sont morts pour protéger Charlie Hebdo dont le fond de commerce était la haine et le mépris pour les policiers et soldats – par Eva


hommage-des-dessinateurs-internationaux-recus-a-saint-just-l_1910380

J’aimerais rappeler que le mépris envers les forces de l’ordre et envers l’administration est une spécialité des journalistes de Charlie Hebdo, qui raillaient méchamment, régulièrement et gratuitement les policiers français, ainsi que l’armée française. Et eux ne le faisaient pas dans les « territoires perdus de la République », mais dans les cafés à la mode de Saint-Germain des Prés, où ils avaient leurs habitudes.
Ils auraient dû être fidèles à leurs « idéaux » et ne pas demander de protection policière, dans ce cas. Deux policiers sont morts pour les protéger, alors que le mépris des forces de l’ordre était leur fond de commerce.

Ce mépris des représentants de la loi, ce sont eux qui s’y sont vautrés depuis des décennies, sous les yeux des immigrés musulmans. Quand vous êtes un nouvel arrivant dans un pays, vous pouvez difficilement aimer et respecter un pays que ses propres ressortissants ne respectent pas, et auquel ils ne semblent pas très attachés, ni prêts à le défendre. Car chez Charlie Hebdo, on était anti-militariste aussi.
Les gauchistes ne sont pas un parangon en matière de patriotisme et de respect des forces de l’ordre. Ainsi des formules comme « CRS=SS » ne sont pas l’invention des immigrés maghrébins, mais une invention de Français de souche gauchistes. A mon arrivée en France, j’ai constaté que les Français de souche, quand ils étaient gauchistes, surnommaient les policiers « flicaille », « poulets », ou bien « nos amies les bêtes ». Ca me révulsait.

Ayant grandi dans un pays où ni la police ni l’armée n’étaient en mesure de me protéger, j’étais en admiration devant les policiers français, si polis, si discrets, si neutres, si impeccables, qui portaient la main à leur casquette pour me saluer, et ne me reluquaient pas du haut jusqu’en bas, en me soupesant du regard, à la manière dont les éleveurs jaugent les bêtes au salon de l’agriculture. Ils ne me demandaient jamais « où j’allais comme ça toute seule à une heure pareille », et ils mettaient des gants pour manipuler mes papiers d’identité. J’adorais être contrôlée, car je n’avais rien à me reprocher. Hélas, ils ne me contrôlaient pas souvent. Je dois avoir un «faciès» (et surtout un comportement) qui ne représente pas un «délit».
La France est le pays où j’ai pu vivre la tête haute, sans être soumise à la loi de la jungle qui sévit dans tout pays où la police ne fait pas, (ou n’arrive plus à faire) son travail. C’est dans les pays musulmans que j’étais victime du délit de faciès, car ma tenue, mon allure et mon comportement de chrétienne me valaient le mépris, et me mettaient en danger.
Jamais un policier français ne m’a méprisée. Jamais je ne serais entrée dans un commissariat dans un pays musulman. En France, j’entre dans un commissariat en toute confiance. De plus, il y a des femmes dans la police française, ce qui ajoute à mon sentiment de sécurité quand je franchis la porte d’un commissariat. Quelle fierté d’appartenir à une nation qui incorpore des femmes dans la police, les pompiers, et l’armée.
Parmi mes amis français, beaucoup ne voulaient pas admettre que la police ne sabote en rien leur liberté. Je crois qu’au contraire, c’est l’ordre qui assure la liberté. Sans ordre, la liberté débridée des uns tendrait à restreindre comme peau de chagrin la liberté légitime des autres.
C’est ce qui se passe actuellement dans certaines banlieues où les musulmans font la loi.

Les policiers que je salue dans la rue et auxquels je souris semblent surpris, tellement ils sont accoutumés à être regardés de travers ou ignorés par ceux dont ils assurent la sécurité avec les risques que cela comporte. Je n’ai pas été surprise d’apprendre qu’il y a beaucoup de suicides chez les policiers français. Gagner un salaire modeste quand vous vous levez le matin sans savoir si vous rentrerez vivant le soir, c’est déjà déprimant. Mais sentir en plus que votre hiérarchie ne vous soutient pas face aux caïds musulmans, face aux bigotes bâchées que vous ne pouvez plus contrôler sans être tenu pour responsable des émeutes qui vont suivre, c’est inacceptable.
Ajoutons à cela que les juges gauchistes relaxent souvent les délinquants que les policiers arrêtent au risque de leur vie.
Le gouvernement français recommande aux policiers de laisser les C.P.F (Chances Pour la France) mettre des quartiers entiers à feu et à sang, saccager, brûler, plutôt que de risquer d’avoir sur les bras un nouveau «Malek Oussekine».
Les «Suleiman» (maquillés en Wladimir par les journaleux) tuent des «Kevin» régulièrement, mais le crime dans ce sens-là ne génère pas d’émeute, donc ça ne pose pas de problème au gouvernement.
Pour couronner le tout, les gauchistes tendent à considérer la police comme l’ennemi numéro un, et les enfants de policiers n’osent pas dire à leurs camarades de classe que leur père est un « flic », tandis que les enfants de délinquants pavoisent, menacent leurs professeurs, et mettent la cour de récréation en coupe réglée dès le CM2…

A présent, on demande aux policiers de se changer au commissariat à la fin de leur service, afin ne pas rentrer chez eux en uniforme, pour ne pas risquer d’être attaqués par les hordes de «preux chevaliers» dotés d’un sens de l’honneur un tantinet différent du nôtre, qui les autorise à s’attaquer à 10 contre 1. On ne peut pas les blâmer, car leur prophète agissait ainsi, et ils considèrent leur prophète comme « le plus parfait des hommes ».
Avant, c’étaient les criminels qui demandaient à se couvrir la tête pour ne pas être reconnus pendant leur arrestation. Aujourd’hui, ce sont les policiers qui portent des cagoules lors des arrestations, afin de se prémunir contre les représailles. C’est sinistre. C’est le monde à l’envers.

Je comprends les policiers dépressifs. Charlie Hebdo (et ses semblables) sont en partie responsables de ce que nous subissons aujourd’hui, car il a véhiculé cette mentalité suicidaire, et n’a jamais voulu voir les dangers de la politique immigrationniste qu’il encourageait, et les dangers du mépris qu’il affichait envers l’autorité en général et envers les forces de l’ordre en particulier.
Et ces braves gens semblent avoir élevé des enfants aussi aveuglés qu’eux. J’ai écouté une entrevue de l’une des filles de Georges Wolinski, qui disait craindre que l’exécution de son père et de ses collègues n’amène les Français à voter pour le Front National.
Son père est mort, ses collègues aussi, ainsi que des policiers, des civils qui ont été écrasés dans la rue ou assassinés pendant qu’ils faisaient leurs courses au supermarché. Et devinez de quoi elle a peur ? Elle a peur que le peuple français ne soit tenté d’offrir son soutien à un parti anti-immigrationniste. En l’écoutant parler ainsi, je me suis dis qu’en manière d’inconscience, la relève est assurée.
A sa décharge, Mademoiselle Wolinski a le fait de vivre à Saint-Germain des Prés, où elle est totalement coupée des Français qui rasent les murs dans les banlieues islamisées, et que le gouvernement abandonne à leur triste sort.
Il y a tant de leçons à tirer de la fin tragique de ces journalistes.
Paix à leur âme, mais je le répète: ce n’est pas parce-qu’on est mort qu’on n’a aucun tort.

EVA

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


21 thoughts on “Deux policiers sont morts pour protéger Charlie Hebdo dont le fond de commerce était la haine et le mépris pour les policiers et soldats – par Eva

  1. EVAEVA

    « je me suis dis qu’en manière d’inconscience, la relève est assurée ».

    Je voulais dire:
    En maTière d’inconscience, pas en maNière d’inconscience.

    A part ça, un de mes amis m’a dit que ma phrase sur le délit de faciès pouvait prêter à confusion. Donc je m’explique:
    Bien que je sois brune et que je ne ressemble pas à une bretonne, mon aspect ne m’attire pas de contrôles policiers. Par conséquent, je ne crois pas au délit de faciès.
    Je crois que pour les contrôles d’identité, les policiers se basent plutôt sur des critères de comportement et d’allure plutôt que sur l’aspect physique.

  2. AvatarJean-Louis

    Bonjour à tous

    J’ai également écouté l’interview de la fille de Wolinski. Complètement à côté de la plaque, incohérente, vulgaire, à la limite de la débilité, n’ayant rien trouvé de mieux que de taper sur le FN, car c’est bien entendu le FN qui a tué son père.

    1. EVAEVA

      En effet, Jean-Louis: les journalistes de Charlie Hebdo ont toujours soutenu que les chrétiens traditionnels sont encore plus dangereux que les intégristes musulmans.
      Et bien que 100 fois plus attaqués que les musulmans dans ce journal, ce ne sont pas des chrétiens qui ont exécuté l’équipe de Charlie Hebdo.
      J’ai entendu Madame Jeannette Bougrab s’offusquer du fait que des citoyens ont prié pour les victimes devant les locaux de Charlie Hebdo.
      « Ils étaient laïques, alors pourquoi a-t-on prié pour eux ? »

      Ils étaient athées, ce qui est différent de laïque. Et ils ne militaient pas pour la laïcité, mais contre les religions, qu’ils mettaient toutes dans un même sac, avec cependant un traitement particulièrement outrageant pour le christianisme, plus tempéré pour l’islam, et beaucoup moins agressif pour le judaïsme.
      Les seules religions qu’ils respectaient étaient les religions sans Dieu, comme le communisme, par exemple.

      Je le répète: la laïcité n’est pas la lutte contre les religions, mais la séparation des sphères politique et religieuse, la garantie de la liberté religieuse, et la protection des adeptes de toutes les religions, sauf celles qui sont considérées par l’état comme des sectes.
      Je crois que l’islam devrait être considéré comme une secte, ne serait-ce que parce-que ceux qui veulent quitter l’islam sont condamnés à mort.

      J’ai lu le numéro de Charlie Hebdo qui est sorti jeudi dernier. Le fait que la Marseillaise a été chantée pendant les manifestations « Je suis Charlie » était vu comme un point négatif, et aussi le fait que les cloches de la cathédrale Notre-Dame aient sonné pour ceux qui offensaient et diffamaient sans cesse les chrétiens.
      Dans ce numéro de Charlie Hebdo, il était uniquement question des journalistes victimes. Pas un mot pour les policiers tués, ni pour les juifs exécutés pendant qu’ils faisaient leurs courses au supermarché.

  3. Avatarcitoyen radical 06

    Comme vous avez raison EVA.Soyez remerciée de ne jamais « parler » pour ne rien dire et, ici ,de pointer du doigt cette triste engeance « patricide ».Mon père décédé ,il y a 25 ans, qui toute sa vie de militaire d’active a défendu son pays sur tous les théatres d’opérations (entre 1940 et1962..), disait souvent combien il en était affligé.
    Ou en sommes-nous à présent?..plus en démocratie,ça ç’est une certitude. La démocratie est un régime FORT et non ce »salmigondis d’incohérences dans des têtes faibles et des âmes obscures ».Les imbéciles finis qui défèquent sur elle tout en jouissant de ses bienfaits,les salauds, verront un jour,et d’une façon ou d’une autre…l’effet de cette inversion des valeurs (comme on dit maintenant, mais qui ne date pas d’aujourd’hui) aggravée,amplifiée par l’entrée en scène(pas récente,elle non plus) d’un acteur mal intentionné et incontrolable.
    Imbéciles ne voyez vous donc rien venir?.

  4. Avatarxtemps

    Avec tous les vicieux aux pouvoirs, il faut pas s’étonner, ces gens là cherchent à nous mettre un conflit dans les pattes.
    Mais je crois surtout que les désintoxiqués du système d’union d’escrocs de Bruxelles, sont plus nombreux que des Wolinski de Saint germain des Pré à la haine des des peuples Européens, qui sont les vrais racistes contre leurs propres peuples, qu’ils n’arrêtent pas d’insulter et d’humilier, que la plupart des origines immigrés en Europe ne comprennent pas, eux qui ont dû quitter bien souvent des pays totalitaires, surtout musulmans, qui nous renseignent à leur tour des dangers de l’Islam mortel de par leurs vécu, sont souvent par des immigrés eux même, que ceux qui refusent de voir la réalité gravissime en face, sont des criminels, de la mise à mort de l’Occident par ces faux cul, qui sont nos premiers ennemis avant l’Islam meurtrière et ils savent que l’Islam est une meurtrière.

    1. EVAEVA

      Bien d’accord avec vous, Xtemps: dans un siège, ce ne sont pas les assiégeants qui sont les premiers coupables, mais ceux des assiégés qui ouvrent la porte à l’ennemi.
      L’islam n’aurait aucun impact négatif en Occident si les Occidentaux étaient tous unis dans un même refus de l’islam.

  5. AvatarMia

    Bonjour,

    Merci Eva pour votre article, c’est toujours un plaisir de vous lire. C’est vous qui êtes une chance pour la France et pas les petits voyous qu’on veut nous obliger à accepter.

    1. EVAEVA

      Mia, ce que vous me dites est le meilleur compliment que l’on m’ait jamais fait ! J’en suis touchée.
      J’espère de tout mon coeur être utile à la France, dans la modeste mesure de mes moyens. J’y consacre la totalité de mon temps libre, je ne prends pas souvent de vacances, mais je suis heureuse comme ça.

  6. AvatarGrenier

    Bonjour, je ne suis pas du tout d’accord avec Eva , ni avec la ligne générale du site . Résistance Républicaine critique violemment tout le monde, la gauche, la droite, les dirigeants , ce n’est pas la bonne façon de faire . Parlez plutôt de ce qui vous rapproche !
    Sinon, les rapports de la police avec Charlie Hebdo sont plus compliqués que ça , elle admettaient évidement un certain cadre républicain , caricaturaient la police comme toute institution ..Je crois que vous n’avez pas compris l’esprit Charlie .Je regrette que de plus en plus de gens soient Charlie , mais ….. Il y en assez des mais , choisissez votre camp , en face (les musulmans , les islamistes) se servent des dissensions des laïcs …

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Vous n’avez rien d’autre à faire que de perdre votre temps et le nôtre à jouer les moralisateurs ? « ce n’est pas la bonne façons de faire, gna, gna, gna… ». C’est quoi vos médailles ? Combien d’associations ou de mouvements politique de crées ? Quelles victoires ? Quelle modifications avez-vous obtenues ? Ici nous n’avons de leçons à recevoir de personne. Nous avons décidé de notre combat et de notre façon de le mener. D’autres se battent autrement, rien ne vous empêche de créer votre mouvement et de mettre en pratique vos idées, et comme les petits ruisseaux font les grandes rivières, nous n’irons pas vous donner des leçons nous nous féliciterons qu’il y a ait plusieurs façons de se battre. Bon courage et bon vent. nous avons choisi notre camp depuis longtemps.

      1. AvatarGrenier

        Bonjour, ce que je veux dire, si vous n’avez pas bien compris, c’est aussi de relever ce qu’il y a de laïc dans ce que dit Valls par exemple .Comme »Chaque élève a le droit de recevoir une éducation laïque » , ensuite je suis d’accord, il peut dire d’autres choses moins laïques , on suppose que c’est la politique qui veut ça . Perso j’ai aussi apprécié qu’il sorte de l ‘Elysée avec le dernier Charlie sous le bras, c’était « couillu », vu sa position de 1er ministre .
        Un autre exemple  » J’invite les musulmans qui ont un problème avec les « libertés » dans les pays occidentaux à « faire leurs valises et rejoindre l’Orient  »
        Qui a dit cela , un dangereux laïc radical , non c’est Xavier Bertrand qui relaie et fait sien un message du maire (marocain) de Rotterdam ..Je pense qu’il faut relayer ça , et féliciter Mr Bertrand et ne pas se focaliser sur ce que Xavier Bertrand dit par ailleurs .
        Sinon, je sais créer un site de A à Z en html -php , j’en ai créé 2 : le mien perso : http://www.1max2mov.net , et celui de ma soeur qui fait des poésies http://www.poémienne.fr . Du coup j’ai acheté un nom de domaine riposterepublicaine.fr , entre résistance républicaine et riposte laïque , et effectivement je me pose la question de créer un site , ce qui serait dommage, car une fois encore je suis d’accord avec le fond de ce que votre site exprime, et j’apprécie le fait de pouvoir s’exprimer …. Pour le combat , je vais sur les réseaux sociaux, là où s’exprime les pro -Dieudonné , les je ne suis pas Charlie, je suis Kouachi . Une info ; Dieudonné a obtenu près de 200000 signatures dans sa pétition pour dissoudre la Licra .
        Je vais me faire attraper (encore), mais je pense qu’il est temps de lancer une pétition pour une dissolution de l’Islam , sur Change.org , par exemple , c’est très très simple ; j’ai failli le faire à titre perso , mais j’hésite un peu …
        Merci de votre attention
        Cordialement .

          1. AlainAlain

            C’est plus chanter que tu dois faire mais le gueuler. Tiens parlant de, l’est passé où ton Avatar, hein ? C’est Gravatar qui l’a bouffé ou ton tech qui te fait une blague ? Allez allez, remets-nous vite ce beau sourire ! 😉

          2. Christine TasinChristine Tasin

            mince alors, à chaque fois qu’on a un souci de serveur ou autre ma tête disparaît… m’en vais consulter le Freud des informaticiens….

    2. EVAEVA

      Personnellement, mon camp est choisi, et de manière très nette:
      Je ne suis PAS Charlie, et je crois que les journalistes de Charlie étaient des fossoyeurs de la France, même ceux d’entre eux qui croyaient être animés des meilleures intentions.
      Notre enfer actuel est pavé de leurs bonnes intentions !
      Je ne me suis pas jointe à la transhumance nationale du dimanche 11 janvier, pour ne pas défiler derrière un Président immigrationniste, et un premier ministre qui nous dit crânement:
      « Le terrorisme, va falloir vous y habituer ».
      Facile à dire pour lui, qui se déplace avec une horde de gardes du corps !
      Le citoyen français lambda n’a pas les moyens d’assurer sa sécurité si l’état se révèle impuissant face au terrorisme.

      En plus il y a avait dans le défilé des dirigeants de régimes musulmans qui égorgent leurs apostats, emprisonnent et fouettent leurs intellectuels, et qui osent défiler dans une manifestation pour la liberté d’expression !
      On croit rêver !

  7. AvatarFrançoise

    Je n’ai jamais été une fervente défenseuse de Charlie Hebdo mais j’accorde a tous la liberté de penser de s’exprimer de critiquer et de moquer des sujets variés politiques comme religieux, en ce sens que les caricaturistes qui ont été exécutés étaient tous des gauchistes et des anticonformistes, ce qui d’un certain point de vue leur a couté la vie, je n’ai jamais lu ce magazine car je ne lie aucune presse et surtout pas celle de gauche, mais je défend le droit de s’exprimer et de critiquer et de caricaturer même si cela offense une certaine pratique religieuse et ses adeptes.

    1. EVAEVA

      Je suis d’accord avec vous Françoise pour ce qui est de la liberté de critiquer les religions ou les croyants.
      Mais peser de tout son poids pour dénigrer son pays, fustiger le patriotisme comme étant une maladie honteuse, encourager une immigration incontrôlée à laquelle la France ne peut pas faire face sans couler, dédouaner les malfrats en accusant de racisme ceux qui leur en veulent, et enfoncer les forces de l’ordre en les raillant gratuitement et en les accusant de tous les torts, ça c’est inacceptable.

Comments are closed.