Pourquoi Boucault-Cazeneuve ont-ils interdit nos rassemblements des 8 et 18 janvier ?


Chronologie des faits :

 -Fin décembre, à la suite des égorgements des otages occidentaux de l’été et des faits divers mettant en cause des assassins qui tuent (avec succès parfois), avec une voiture ou un couteau en criant « Allah Akbar« , nous déposons à la Préfecture une déclaration de rassemblement pour le 18 janvier, afin de demander que les islamistes soient jetés hors de France. Islamistes que nous nommons par les actes qui les ont fait connaître : égorgeurs (de Hervé Gourdel, par exemple), chauffards (comme à Dijon par exemple) ou déséquilibrés divers comme à Joué-les-Tours.

 – Le 7 janvier, 17 morts lors de l’attentat contre Charlie Hebdo. Nous déposons immédiatement une déclaration de rassemblement pour le 8 au soir en solidarité avec les victimes de Charlie Hebdo.

 – Le 8 à 8 heures on nous informe au téléphone que nous pourrons tenir notre rassemblement et que nous aurons deux compagnies de CRS pour nous protéger.

– A 8h30 on nous dit que rien n’est plus sûr puisqu’on vient de tirer sur une femme policier.

– A 11h on nous informe que le plan vigipirate écarlate vient d’être déclenché, que le ministre Cazeneuve en personne s’oppose à notre rassemblement et qu’à ce titre ce dernier sera interdit.

– Nous nous renseignons et apprenons que le soir même il y aura d’autres manifestations de soutien à Charlie Hebdo qui ne sont pas interdites, sans parler de  de la Grande Manifestation du 11 janvier…

Stupeur.

Stupeur et révolte quand, à 17 heures tombe l’arrêté d’interdiction qui vise non seulement le rassemblement du 8 mais aussi celui du 18 (interdiction signifiée -par erreur  ? – pour un rassemblement le 11, avec une argumentation qui nous laisse pantois.

Premier arrêté d’interdiction :

interdiction8janvier1

interdiction8janvier2

Bref, après avoir évoqué des mesures de type vigipirate et la nécessité d’identifier les auteurs de l’attentat (on ne voit pas trop en quoi cela justifierait une interdiction ciblée sur Riposte laïque et Résistance républicaine), le préfet Boucault   lève le masque : il est interdit à ceux qui dénoncent les islamistes qui nous assassinent de pouvoir se réunir.

 Boucault-Cazeneuve décrètent que condamner ceux qui vont être tués (à juste titre) peu après par le RAID et le GIGN  n’est pas possible parce que l’on préciserait que ces assassins les plus vils et les plus inhumains tuent sous le déguisement de chauffards, déséquilibrés et autres égorgeurs…

Nous avons beau retourner l’arrêté dans tous les sens, impossible de comprendre, sauf qu’il s’agit d’une décision politique. Les islamophobes, islamolucides et autres islamocritiques sont priés de baisser les yeux et de faire comme s’ils n’avaient rien vu.

Trop gros pour que cela passe, malgré le contexte politique.

Notre avocat, Maître Pichon, a eu beau jeu de plaider le 10 janvier que l’on ne saurait interdire certaines manifestations et en autoriser d’autres rassemblant plusieurs millions de personnes dans le cadre d’un plan vigipirate, et que le couple Cazeneuve-Boucault faisait un rapprochement problématique entre islamistes et musulmans en considérant que condamner les islamistes revenait à provoquer les musulmans et qu’il serait ahurissant d’interdire à ceux qui critiquent les islamistes mais d’autoriser les manifestations montrant des caricatures de Mahomet..

Le préfet s’étant rendu compte entretemps de ses sottises a retiré son interdiction (sans nous la signifier, nous obligeant ainsi à régler les frais d’avocat un week-end… Ils savent ce qu’ils font).

interdiction8janvier-3

Second arrêté d’interdiction  :

Lundi 12 au soir, alors que Pierre Cassen et moi-même sommes à Düsseldorf  et pas joignables, le préfet informe notre responsable manifestation qu’il a l’intention d’interdire notre manifestation du 18. Nous ne l’apprendrons que dans la matinée du 13 et devrons dans la voiture organiser notre défense.

prefetenvisage

Une fois encore le préfet considère que demander le renvoi des islamistes de France serait provocateur… et susceptible de générer des troubles graves. Bref, les ennemis de la liberté, les amis des tueurs pourraient faire vaciller la République si l’on disait haut et fort que des tueurs islamistes n’ont rien à faire en France…

Nous avons donc obtenu un rendez-vous en Préfecture mercredi 14 afin d’y faire  observations et contre-propositions :

observations1

observations3

Pas de réponse le 14 au soir, pas de réponse le 15, pas de réponse le 16. Un journaliste m’appelle à 14 heures et m’informe que la manifestation serait interdite d’après des informations qu’il aurait eues auprès de la Mairie du deuxième. J’appelle la Préfecture qui me dit ne pas être au courant… Il nous faudra attendre 18 heures pour apprendre par téléphone qu’effectivement notre manifestation est à nouveau interdite… et nous n’aurons l’arrêté qu’à 21 heures le soir puisqu’il fallait aller le chercher au commissariat et que notre responsable était de l’autre côté de Paris.

Notre avocat, pris le week-end de longue date,  a donc dû argumenter et constituer le dossier de référé en aveugle vendredi soir afin de l’envoyer avant 19h, fermeture du tribunal administratif… sans avoir les termes de l’interdiction et l’envoyer à un de ses collègues qui le remplaçait pour plaider le 17 au matin.

Vous avez dit manipulation ?

Les termes de la seconde interdiction :

 interdic18-1

 On notera que, sans nouvelles de la Préfecture, ne sachant pas si nos objections quant au caractère provocateur de notre rassemblement avaient été entendues il n’y avait pas de raison de passer à une autre thématique sans feu vert de la Préfecture….

interdiction18-2

Et là c’est le pompon. Nous n’avons pas affiché le soutien de hooligans avec lesquels nous n’avons pas de rapports, la Préfecture doit donc se fonder sur des rapports des RG ou des échanges sur les sociaux pour affirmer la présence de personnes dérangeantes à son avis. Au lieu de nous en prévenir, de voir si l’on peut gérer le problème (si tant est qu’il puisse y avoir un problème) entre la police et notre service de sécurité, on interdit tout bonnement notre rassemblement sur ce très mauvais prétexte. Très mauvais parce que la marche du 11 janvier qui avait vu côte à côte des représentants palestiniens et israéliens aurait dû être, à ce titre, interdite mille fois…

Mieux encore, on nous interdit parce « qu’il y aurait un risque que des propos incitant à la haine soient tenus ». Un risque. Cela s’appelle un procès d’intention, d’autant plus que nous avons organisé un très grand nombre de manifestations sans qu’il y ait jamais eu le moindre souci…

Bref, nous sommes interdits parce que nous sommes islamophobes, tout simplement.

En France, pays de Voltaire, il n’est pas permis de dire ce que l’on pense d’un dogme, par peur d’une partie de la population. En France, le ministre et ses serviteurs lèchent les babouches islamistes et suppriment la liberté d’expression.

D’ailleurs, cerise sur le gâteau, le Préfet voit une nouvelle raison de nous interdire dans le fait que Act Up et les antifas organisent à deux kilomètres de notre lieu de rassemblement une contre-manifestation.

La logique du préfet Boucault est lumineuse. Au lieu d’interdire les contre-manifestants fauteurs de troubles, ils interdisent  les légalistes que nous sommes. Mieux vaut des gens qui défilent en criant « allah akbar » et « touche pas à mon prophète » que des républicains demandant en chantant la Marseillaise que  d’autres massacres islamistes n’aient pas lieu sur notre territoire.

Le pire ? C’est que les juges du tribunal administratif ont suivi le préfet et ses arguments indéfendables.

refere2-1

L’argumentation est spécieuse. Au nom de quoi ne pourrait-on pas contester l’immigration musulmane en France, à partir du moment où les effets de l’islam sont négatifs ? Cela relève du débat démocratique ? Par ailleurs si les groupes et organisations de soutien stigmatisaient  comme le prétend le juge des référés  des personnes, cela se saurait, les condamnations des uns et des autres seraient mille fois plus nombreuses eu égard au nombre de censeurs qui nous surveillent en permanence.

Bref, là encore il s’agit d’un procès d’intention. On nous interdit non pas pour le rassemblement mais pour ce que nous sommes, des islamophobes.

Jamais nos organisations n’ont appelé à  agresser des musulmans, à porter atteinte aux lieux de culte  et nous interdire de manifester au motif que l’on pourrait le faire lors d’un rassemblement relève du procès d’intention, parfaitement malveillant

refere2-2

Quand on veut noyer son chien, on l’accuse de la rage.

Quand on veut interdire la critique de l’islam, on interdit les rassemblements et manifestations des islamophobes, on pourchasse en justice la moindre parole de bon sens dès qu’elle concerne la religion de paix, d’amour et de tolérance, comme Eric Zemmour et Arnaud Klarsfeld viennent d’en faire les frais, une fois de plus.

Et ce ne sont pas les nouvelles mesures annoncées par Taubira qui vont nous rassurer, mais cela est une autre histoire. Nous aurons hélas l’occasion d’y revenir…

Christine Tasin

Résistance républicaine

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


26 thoughts on “Pourquoi Boucault-Cazeneuve ont-ils interdit nos rassemblements des 8 et 18 janvier ?

  1. Avataradam

    Estimez-vous encore heureux que vous n’ayez pas été interdits et jetés en prison voir même directement lapidés en raison de l’usage dans ce nouvel état pré-islamique de… la langue française au lieu de la langue arabe tout comme dans les mosquées !

  2. Avataralain

    taubira et les autres fon trainé les choses pour avoir le temps de pondre une loi interdisant nos manif superb quan on voie celle quelle a fait pour mettre dehors des proches, ils on peur de froissé une comunoté et protege leur lieux de radicalisation et pendant se temps la on se fait raqueté et agressé toujours par les meme mes faut rien dire ces eu les victimes eux on le droit de manifesté quan un des leur se tu dans des courses poursuite avec les forces de l ordre ou en train de braqué une bijouterie manifestation en disant que cela est du rasisme tous cela pour caché leur bisnes en toute impunité et a chaque foi le tireur fini devan les tribuneaux , sait vrais il on qu une loi on sait la quelle sa leur donne tous les droits meme de tué en sont nom,

  3. AvatarArthur

    C’est toute la faiblesse de la France de donner le pouvoir à ceux qui l’occupent par la force et en imposent les règles. On a connu cela en 1940.

  4. AvatarArthur

    Ces gens, à qui on laisse tant de pouvoir en France, prient un prophète depuis 1400 ans qui a initié la conquête religieuse avec ses armées. Les musulmans s’identifient à lui, le prient, le vénèrent car il est un symbole de très forte puissance de pénétration dans tous les états du monde, se servant des pouvoirs politiques, militaires et religieux réunis dans la pratique du culte musulman pour y parvenir, tout en un, ce qui est contraire à la laïcité car elle impose la séparation des pouvoirs qui est impossible à faire pour le culte musulman initié ainsi par leur prophète en 580. Tant que nos gouvernants ne considéreront pas que leur culte n’est pas une religion, n’est pas laïque, rien ne changera de significatif sur Terre. Puisqu’ils utilisent leur culte partout, notamment en Occident, pour s’imposer politiquement sous couvert d’une religion, alors qu’ils sont encore minoritaires, mais influencent considérablement les gouvernants qui les considèrent naïvement comme des religieux qu’ils ne sont pas. Les musulmans s’imposent dans la vie civile des états, partout, pour prendre la place de ce qui existe, et a existé. Actuellement ils sont dans la phase de se développer en nombre pour demander toujours plus, ils immigrent en masse et font beaucoup d’enfants, alors que les résidents de souche en font nettement moins.
    Votre site et votre combat est si précieux, car il permet à beaucoup de gens de commencer à voir clair, car les occidentaux baignent depuis 2000 ans dans le christianisme initié par un prophète qui n’a jamais fait de politique, ni demandé à s’imposer aux autres par les armes, ou de se soumettre à l’autre, disant même de tendre l’autre joue si ….. ce qui est aux antipodes du culte musulman. Puisque au nom de l’islam, il est autorisé de couper « divinement assisté » la tête à celui qui ose simplement critiquer quoi que ce soit de leur culte, de la violence dans ce culte, de leur mise en soumission d’autrui pour s’imposer à lui.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Arthur n’hésitez pas à adhérer afin de nous donner les moyens de continuer la lutte

  5. Avatarjean Claude

    je suis peut être bête mais j aurai fait pareil ,je m explique il est plus facile de faire taire celui qui comprend que celui qui ne veut pas entendre .a nous Français ont nous dit tait toi fais ci fais ca et la preuve nous le faisons , je ne vois pas un ministre dire aux musulmans la même chose car ils se foutent bien de ses paroles en gros chantes toujours beau merle..alors dans l ignorance mieux vaut le dire aux français qui vont ramper..c est difficile a dire mais il faut faire des manifs(rassemblements) s organiser autrement sans aucune autorisation style PEGIDA .. ils ne nous autoriserons jamais rien étant donne que la racaille a compris comment il fallait jouer pour que l ont ne nous donne pas les autorisations….. c est dur d être honnête et Français montrons leur qui nous sommes…

  6. AvatarEmma

    Bonjour Christine,
    Je vois que vous vous êtes défendus comme des diables pour obtenir cette autorisation (mais je n’en doutais pas un instant). J’ai lu attentivement les réponses qui vous ont été faites, j’ai retenu en particulier  » le but n’est pas de défendre une cause politique ou sociale ni de soutenir des revendications mais d’inciter à la confrontation avec… » je me permets de vous rappeler un de mes posts récents à propos des formulations de banderoles et slogans. Je suggérais par exemple sous forme de revendications adressés à l’égard des dirigeants politiques les mettant en cause leur laxisme, d’impliquer les musulmans « dit modérés » dans cette cause sociale. Diplomatie, ruse dialectique voilà ce qu’il faudrait. On a préféré « islamistes dehors » comme slogan de ralliement. Et qui va les mettre dehors? nous? les manifestants on va faire la révolution et les chasser comme ca en ameutant la population? en les incitant à?…à quoi? voilà la réponse ils nous l’on donné. Christine tu sais que je t’adore et te respecte, il faut cependant que je te dises ce que j’en pense… Que tu sois excédée et harassée se comprend, mais tu es la seule et tu es la plus apte à rectifier le tir pour la suite : professeur de lettres, tu maitrises parfaitement le poids des mots la portée des propos et que si les patriotes aussi en on raz le bol, ils doivent comprendre que ce n’est pas en jouant les gros bras qu’on sera crédibles et que nous nous ferons entendre. Car c’est bien une cause et des revendications sociales que nous avons à formuler. Respectueusement

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Chère Emma nous divergeons et voilà tout. Quand on manifeste pour un referendum pou rl’immigration, pour que les islamistes soient jetés dehors, nous savent très bien que ce n’est pas nous qui le ferons. Il s’agit d’attirer l’attention des citoyens et du gouvernement qui en fait ce qu’il veut. Il n’est pas question d’associer des musulmans dits modérés qui ne sont pas constitués en association, sauf Fils de France qui se prétend patriote mais est un émule de l’UOIF donc des Frères musulmans qui partique la takkia. Pas question de manifester avec des femmes voilées, c’est tout notre combat qui perdrait son sens. Si nous nous n’avons pas le courage de porter haut et fort sans langue de bois nos demandes et analyses alors autant rester devant TF1 à se décerveler. Il faut en France quelques associations ou mouvements ou personnes qui osent dire le vrai, sinon on contribue à l’endormissement de tous. Les gens ne s’y trompent pas qui se sont rués sur nos sites dpeuis 15 jours. D’ailleurs nous avons déjà remporté la bataille, plus de 3600 vues de notre video de la conférence de presse, c’est 3600 personnes qui nous ont entendus… et ce n’est pas fini !

      1. AvatarEmma

        Chère Christine, nous ne divergeons pas du tout, je pense exactement les mêmes choses que nous tous. exemple Impensable d’avoir des voilées parmi nous ca fait aussi partie de ce que nous refusons. Mais bon vous êtes tous a cran et ce n’est pas possible de distancier. Ce que j’en disais c’était uniquement sur la forme et certainement pas sur le fond qui est tout le sens de vos actions. Que les gens se ruent sur nos sites on les comprends et ils ont tout à fait raison. Mais à part sortir par millier dans la rue sans autorisation et hurler notre colère avec les slogans guerriers, ca peut nous mener à quoi ?

        1. Christine TasinChristine Tasin Post author

          Ch_ère Emma, nous sommes épuisés, c’est vrai mais pas à cran, nous maîtrisons parfaitement nos nerfs. Nous n’avons pas d’ailleurs appelé à sortir sans autorisation ni à hurler avec des slogans guerriers, c’est d’ailleurs, entre autres, ce qui nous rend si sereins face au procès d’intention qui nous est fait par Boucault

  7. AvatarMarc

    L’islamisation de l’Europe est en marche avec la complicité de ses dirigeants.

    Critiquer le christinanisme à longeur de journée sur les plateaux de tv à large diffusion et interdir de le faire quand il s’agit de l’islam est une erreur stratégique grave, puisque le citoyen lambda risque de recevoir le message suivant : le christianisme est une supercherie, l’islam, c’est sacré, donc c’est du sérieux, donc j’y adhère.

    De plus, les adhérents à l’islamisme et autres récalsitrants se feront aider par les tenants de « l’islam n’est pas ça » qui occupent en permanance les medias mainstream, sans oublier les pays musulmans, qui eux n’ont pas sorti de l’esprit des croisades. Pour eux, la promotion de l’islam à travers le monde est la priorité des priorités. Ce sont des centaines de milliards de dollars qui sont dépensées pour cette missions « sacrée ».

    Ceci dit le combat de Résistance Républicaine est autres associations de valeurs s’annonce très difficile. C’est du David contre des bataillons de Goliathe.

    Mais il ne faut pas se décourager pour autant, car il arrivera un jour où le monde entier vomira cette idéologie mille fois fasciste que les circonstances politiques ou autres l’ont aidé à se propager comme les céllules cancéreuses dans un corps qui était déjà malade.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Oui un jour le monde entier vomira tout cela, il nous appartient de tout faire pour que cela arrive le plus vite possible

  8. AvatarSPARTAC

    Chère Christine,

    ma tristesse s’est depuis longtemps transformée en colère et je fais en sorte que cette colère ne se transforme pas en haine ! Pas facile.

    Au point où nous (les patriotes ) en sommes, ne serait-il pas temps d’afficher clairement nos ambitions ? A savoir, l’islam DEHORS !

    En disant cela, nous rejoindrions PEGIDA, LUCIDE, et bientôt beaucoup d’autres !

    Appeler à virer l’islam hors de France ne peut (en l’état actuel de la législation ) être considéré comme un délit .

    Quant aux pseudo musulmans « français » il leur resterait la possibilité de choisir, donc leur liberté ne serait pas menacée par notre mot d’ordre.
    En fait, nous leur donnerions l’occasion de s’émanciper d’un système fasciste.

    Je pense qu’il est plus que nécessaire et urgent de placer les « politiques » et les pseudo musulmans face à leurs responsabilités et de les « inciter » à faire des choix dont Tous les Français pourront constater les conséquences.

    Comme répétait souvent un ami avocat :  » Monsieur le Président ! les faits sont constitués et les faits sont têtus. !  »

    Les FAITS participent mieux qu’un long discours à éveiller les masses qui ne maîtrisent pas toujours le sens des mots.

    Modeste suggestion !

    Semper fi

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      cher Spartac c’est à peu près ce que nous disons depuis quelque temps, les musulmans devront choisir entre l’islam et la République. La 17ème Chambre m’a tout de même condamnée (appel en cours ) pour avoir rêvé d’interdire toute visibilité de l’islam…

    2. AvatarEmma

      Grand malheur que si, concernant la France, la liberté religieuse est évoquée dans l’article 10 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses » la loi précise toutefois « pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. ». Vouloir évacuer l’islam hors de la France n’est pas légal, exiger le respect de nos valeurs laïques et protester car de plus en plus de manifestations prosélytes troublent l’ordre public l’est. En l’occurrence c’est nous actuellement qui prenons dans la tronche d’être considérés comme trouble à l’ordre public…

      1. AvatarEmma

        Mon post s’adressait à Spartac, bien sûr pas toi Christine et que risquer d’être condamnée pour avoir « rêvé d’interdire toute visibilité de l’islam qui n’est pas un délit » (encore que ca dépend peut être pour quels juges) « toute » visibilité c’est peut être excessif (on ne peut pas démolir les 2500 mosquées) mais bon nombre de signes distinctifs devraient être interdit dans la sphère publique. Il n’y a que des personnes de confession musulmane qui se font remarquer, l’exemple le plus flagrant, par des tenues vestimentaires heurtantes non adaptées à la société, que ce soit de la part de femmes mais également d’hommes. Il y a l’alimentation dans la société : cantines scolaires, restos d’entreprises, universitaires, administratifs, la mixité sportive médicale, les prières dans la journée etc etc… qu’ils ne s’étonnent pas que l’on puisse les trouver encombrants. Aucune religion ne s’est jamais permis accaparer autant qu’eux dans l’espace commun depuis la loi de 1905.

      2. Christine TasinChristine Tasin Post author

        Bien sûr que si que vouloir évacuer l’islam de France est légal, vouloir évacuer le nazisme de France est légal, certains ont voulu en leur temps évacuer le communisme, le capitalisme, le christianisme…

  9. Avatarpirlout

    tout ce blabla judiciaire pour nous dire que nous sommes en dictature.et maintenant des militaires français qui ont déserté pour rejoindre ei..désertion pour moi c’est peloton. les temps changent mais nous sommes tellement au fond.quand je lis ce que tu as vécu avec d’autres cette semaine quelle énergie. nous avons des nouveaux adhérents dans la région. et c’est un vrai bonheur.une pointe d’espoir.

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      merci à toi oui nous avons pas mal de nouveaux adhérents, de plus en plus jeunes et qui désirent agir. on va mettre sur pied un programme d’actions… Bises

Comments are closed.