Je me faisais une vraie joie de participer au rassemblement du 18 janvier -par Jonathan


Affiche-18-janvier (1)Je me faisais une joie de venir à ce rassemblement, et quelle ne fut pas ma déception de me voir refouler par les CRS, alors que justement, je pensais qu’on avait gagné l’autorisation de manifester… J’avais, en plus, préparé un beau drapeau Français, pour exercer mon patriotisme, et mon refus, en France et en Europe, de la R.A.T.P. (Religion d’Amour, de Tolérance et de Paix, dixit Serge de Beketch). Moi qui me faisais une joie de pouvoir rencontrer « en vrai » Christine Tasin… :(

Il n’y a rien au-dessus de la tristesse sincère, et de la compassion qui est la mienne, à l’égard des dessinateurs qui ont été tués dans ces attentats, et avec eux, employés, fonctionnaires de police…
Que Charlie Hebdo soit aimé, ou détesté, il ne faut pas se laisser détourner des faits, à savoir l’attaque d’un commando musulman, en mission, sur le sol Français. Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, et de répéter inlassablement la même chose, je trouve l’origine de ces attentats, de ces actes odieux, dans le laisser aller, le laxisme des gouvernements actuels et passés, qui, depuis 40 ans, ont menti aux Français sur la réalité de l’immigration, sur l’Islam, sur l’Insécurité, et sur le grand remplacement de population qu’elle organise.

Des faits, des témoignages viennent affirmer quelle est la réalité vécue dans les banlieues par les Français de souche, qui se voient contraints de déménager, tant les conditions de vie se dégradent, et tant les pressions, menaces, incivilités, etc, les poussent à la crise de nerfs… Je ne parle pas non plus du facteur aggravant du stress au travail. On aborde là un autre sujet, néanmoins, la hausse de la consommation d’antidépresseurs, et d’anxiolytiques dans notre pays devraient nous amener à des actions nettement plus radicales.

Depuis 40 ans, on a laissé faire. Avec la complaisance coupable, et l’angélisme aveugle de la bien-pensance UMPS, on a laissé le champ libre à ceux qui répudient ouvertement la République Française dans leurs prêches de haine. Ces gens-là sont responsable de l’installation, dans les banlieues, de réseaux durables et organisés. Nous sommes en présence, sur notre propre sol, du Djihad islamique, pour ne pas dire l’islam révolutionnaire organisé.

Lorsqu’on désigne les fauteurs de troubles à l’ordre public, l’on s’émeut, dans une culture de l’excuse inique et scélérate, des méfaits et comportements incivils de la racaille de banlieue. Pour eux, tous les prétextes, tous les motifs, toutes les excuses, alors que ces gens refusent de s’intégrer, et passent leur temps à insulter la France et les Français. Il y a là deux poids et de mesure, mais quand on s’adresse à un lectorat politisé, on ne leur apprend rien de nouveau.

A force de reculer, à force de renoncer à nous battre, je crains que de tels actes se répètent, et ils se répèteront forcément, condamnant notre patrie à la marche vers la libanisation, ou la guerre civile.

Dire cela n’est pas appeler à la Haine. Dire cela, c’est témoigner d’une peur de voir disparaître la France dans un bain de sang. Dire ça, c’est être conscient du danger qui nous menace, quand, chaque jour, on s’aperçoit que les Français deviennent minoritaires sur leur propre sol.

Notre prise de conscience et notre engagement politique au service de la France est salutaire. Nous nous battons chacun à la hauteur de nos moyens. Nous avons, en plus de la capacité à nous mobiliser dans la rue, un droit qu’ils n’arriveront pas à nous enlever, à savoir le droit de voter.

Et aux dernières élections, 25% des Français, qui ont ouvert les yeux sur l’état de la France, ont pris leurs responsabilités, faisant fi des discours troués de la bien-pensance politico-médiatique.

Le vote Front National, ce n’est pas venu par hasard. On traînait Jean Marie Le Pen dans la boue, et aujourd’hui Marine Le Pen, parce qu’ils ont osé avoir raison…

Si le droit à la liberté d’expression est sacré, notre droit, à nous, est de vivre tranquilles, en France, sans se faire emmerder à tout bout de champs par ces fameuses « chances pour la France… » Qu’on ne se raconte pas d’histoire, ce sont toujours les mêmes.

Salutations patriotiques.

Jonathan

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




6 thoughts on “Je me faisais une vraie joie de participer au rassemblement du 18 janvier -par Jonathan

  1. Avatarsoucoline

    Oui, entièrement d’accord avec toi, Jonathan, quand j’entend, vous les français on vous mettra dehors, ben non, nous on est chez nous, point.

    1. Laurent CLaurent C

      vous les français on vous mettra dehors… » déduction simple, c’est qu’ils ne sont pas français et de un…coup de pied où je pense!

  2. Avatarjean-luc

    Bonjour, nous vivons dans un pays où le Français de souche devrait être présent sur tous les fronts pour imposer ses pensées et montrer sa force mais là c’est le contraire, exemple les jeunes Français qui veulent réussir dans la vie et se donnent à fond dans leurs études pouvant démontrer qu’il y a créativité, recherches pouvant déboucher sur des brevets ou je ne sais quoi!!!!!!!!! Que font-ils, ils se barrent tout simplement où il y a des pays reconnaissant leurs efforts.
    Nous sommes gouvernés par une dictature, et cela ceux qui me liront, n’oubliez pas car c’est la vérité. Je ne lache pas mes mots car je serai impoli mais où va t’on, cela mérite une sacrée réflexion. Il y avait une phrase dans ce sens qui disait: Quand un peuple n’est plus souverain dans son pays alors il devient gibier de tout prédateur. Le remplacement a bien lieu, si si.

  3. AvatarPhilippe le routier, Graziella et leur cinq filles

     » Le vote Front National, ce n’est pas venu par hasard. On traînait Jean Marie Le Pen dans la boue, et aujourd’hui Marine Le Pen, parce qu’ils ont osé avoir raison…  »

    Je suis en accord avec absolument tout ce que vous dites… Sauf ça !

    Marine le Pen est devenue autant islamo-compatible que les autres, c’est le pouvoir qui l’intéresse, la France, elle n’en a rien à foutre !

    Le Front Normalisé ou le Rassemblement Black Maghrébin, franchement, qu’elle se les garde (et je suis poli car je pense bien pire)

    2017 de toutes façons…
    … J’ai pas souvenir qu’il y ait eu des élections durant 14-18 ou 39-45, et comme en 2017 nous serons en plein dans le bain de sang dont vous parlez.

    Je ne me prépare plus à aller voter…
    … Je me prépare, ENCORE, à devoir combattre, pourtant, quand j’ai dut quitter la Légion je pensais en avoir fini avec tout ça.

  4. AvatarMA-105

    Cher Jonathan, vous êtes dans le vrai et cela fait un bon moment que je le dis et l’écris. Ça finira dans un bain de sang. C’est malheureusement l’ultime condition pour nous libérer de cette grave menace et tenter de ne pas disparaître en tant que Français.

  5. Avatarchatelain

    Chers tous! On assiste depuis plusieurs années à l’instauration de la couardise généralisée sous couvert de bons sentiments. Tout semble étudié pour que l’homme de la rue se persuade que renier ses valeurs propres en épousant la cause de l’autre lui évitera le combat et le fera passer pour quelqu’un de bien. Tout, dans la sphère civile, et souvent avec l’argent publique, participe à la diffusion d’un message aussi destructeur que sournois qui pousse chacun d’entre nous à se laisser convaincre, à abdiquer, à se surprendre en flagrant délit de patriotisme et à vite corriger le tir, faute de quoi il se voit immédiatement banni, jugé, maudit, relégué au rang des infréquentables. A qui lutter pour défendre femme et enfants fait à ce point peur, qu’il choisisse de fuir dans l’apologie d’une confession qui s’est de tous temps dressée contre lui, sauf, bien sûr, à s’y convertir? Quelle image donnons-nous de nous-mêmes à nos descendants comme à nos proches, lorsque montrer son courage et sa détermination consiste à courber l’échine dans un complexe calculé d’infériorité, incapable de faire mieux? Le temps n’est-il pas venu de se remuer les tripes en ravalant nos craintes et nos hésitations imbéciles, celles-là mêmes qu’entretient sans discontinuer l’ennemi qui ne dit pas son nom, qui cherche l’extension du Qatar et de l’Arabie Saoudite jusque dans nos cantons moyennant rétro-commissions? Alors, merde ! qui a peur de devoir se battre pour défendre ses gosses, et qui tente de dissimuler tant bien que mal sa lâcheté derrière l’ advenue d’un soi-disant monde nouveau?

Comments are closed.