Philippe Tesson ou le pape ? Nous avons déjà choisi, nous n’avons pas besoin de Lexomil ! Par Jarczyk


nonislamNous voyons de plus en plus nettement des lignes de fractures sociales apparaître et cela ne laisse rien présager de bon, mais désormais le processus est enclenché qui s’illustre comme suit:

https://fr.news.yahoo.com/philippe-tesson-musulmans-am%c3%a8nent-merde-france-122201669.html?nc=0
http://www.dailymotion.com/video/x2erbe7_ce-sont-les-musulmans-qui-amenent-la-merde-en-france-aujourd-hui-philippe-tesson_news

Coup de gueule de Tesson, partagé par de plus en plus de nos concitoyens, mais Hollande, s’est trouvé un allié de poids, en un autre François:

Charlie Hebdo : Le Pape François : « On ne peut insulter la foi des autres »
Nous avons toujours montré, ici la collusion , la connivence, existant entre la Gauche, celle de Hollande et l’Eglise catholique, dès lors qu’il s’agit d’affronter le problème de l’islamisation des sociétés occidentales ; ces deux voix nous enjoignent de faire acte de repentance et de passer à confesse…Après le délit de blasphème (dont les musulmans restent les principaux bénéficiaires) ils vont nous sortir quoi?! Celui d’hérésie ?!

Et bien non, messieurs les censeurs!!!
Si beaucoup de nos concitoyens se précipitent dans les pharmacies pour s’y faire délivrer des somnifères, nous ne seront jamais de ceux là!

Nous n’avons besoin ni d’encens ni de Lexomil, car notre vie intérieure n’est pas emplie par les désirs d’une société bêtement consumériste , que n’importe quel divertissement rassure, fût -il délivré le plus religieusement du monde,  mais par le seul désir ardent de préserver l’élément le plus précieux de la nature humaine : la liberté de penser.

Jarczyk

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




4 thoughts on “Philippe Tesson ou le pape ? Nous avons déjà choisi, nous n’avons pas besoin de Lexomil ! Par Jarczyk

  1. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Un post sur Bd. Voltaire, au sujet du blasphème et de la civilisation pourrait vous servir de réponse. Pour ma part, j’ai horreur de l’outrance. Le pape a parler d’insultes.
    Je suis davantage indignée par la décision du maire de Villiers-sur-Marne, M. Bénisti, UMP, de « reporter » la diffusion du film : Tombouctou, que par la déclaration du pape. Le maire agit ainsi par : « Souci d’apaisement », dit-il. Ce faisant, il rentre dans le jeu des islamistes. Nous devons désormais conformer nos choix à leurs bons vouloirs, avoir leur aval pour oser programmer des films dans une de nos villes. Le maire est-il conscient de ce que sa démarche implique ?

  2. DURADUPIF

    François assis, il paraît, depuis Audiard, qu’il vaut mieux avoir à faire à un con qui marche Sans doute attendent-t’ ils la fin de la réflexion humaine pour que sunites, chiïtes, judaïques et catholiques jouent à la quadrette juste avant que le soleil explose.

  3. Françoise

    Il a tout a fait raison, c’est un peu comme la thèse de zemmour, il faut arrêter de se voiler la face, les problèmes de non respect de la laïcité ce sont bien bien les musulmans et personnes d’autres, mais pour avoir tenu ces propos sur une radio, il va être poursuivit en justice par les associations de défenses des droits de l’homme et toute celles comme la Licra, etc et il sera probablement condamné a verser des dommages et intérêts a cette sale engeance, il aurait du formuler sa réponse autrement, en restant polis et en n’employant par des mots durs.

  4. Arthur

    Philippe Tesson a entièrement raison, la religion des musulmans n’est en rien laïque. Car leur culte est issue du principe fondateur de leur prophète en 580 après JC, le citant comme leur référent, leur modèle, comme chef militaire, comme dirigeant politique, comme guide religieux, car il se servait de ces trois pouvoirs, n’en faisant qu’un, pour imposer par les armes le culte musulman dans les pays qu’il avait conquis avec ses califes, ceux qui le pratiquent aujourd’hui, en cherchant à l’imposer partout sur Terre. Ceci implique que lorsqu’un musulman prie aujourd’hui son prophète, en se dirigeant vers le fief de son prophète : La Mecque, il relie ces trois pouvoirs par la pratique de ce culte, agissant comme un pouvoir pour lui sur la vie civile et religieuse à la fois, et ne pourra jamais séparer ces pouvoirs comme le préconise la loi de 1905 sur la laïcité. C’est pourquoi le culte musulman n’est et ne sera jamais laïque, car il est politique, militaire et religieux à la fois. Si les musulmans renieraient leur prophète, et ne suivraient plus les versets qu’il avait initiés, ce culte pourrait devenir autre chose. Mais tant qu’ils vénèrent leur prophète, ils ne pourront jamais être laïques.
    La preuve : Il suffit de regarder les lois coraniques en vigueur dans les pays d’Orient… alliant politique, dictature, répression et religion…. Ils ont dans ces pays les mêmes niveaux de considérations humaines qu’au 6ème siècle, rien n’a évolué, tant qu’ils suivent les préceptes de leur prophète.

Comments are closed.