Les basses manœuvres du préfet Boucault ne pourront empêcher la tenue du rassemblement du 18 janvier


Affiche-18-janvier (1)Résistance républicaine et Riposte Laïque ont déposé à la préfecture de Paris, fin 2014, une demande de rassemblement, à Paris, le 18 janvier 2015, sur le thème : « Islamistes hors de France », suite à la multiplication d’agressions commises au nom d’Allah sur notre sol. Les dramatiques événements de Charlie Hebdo, et les jours qui ont suivi, n’ont fait que confirmer la pertinence de cette initiative.

Pourtant, le préfet Boucault, sur ordre du ministre Cazeneuve, s’est permis d’ordonner l’interdiction du rassemblement prévu le 8 janvier, place de la Bourse, par nos organisations, ainsi que celui du 18 janvier, sous des prétextes fallacieux. Les juges ne s’y sont pas trompés, désavouant la Préfecture, suite au référé que nos avocats ont plaidé la semaine dernière. Le préfet a été désavoué, et condamné à 800 euros de dommages et intérêts à verser à nos associations.

Pourtant, ce soir, à 18 heures, on nous informe d’une nouvelle interdiction préfectorale pour notre rassemblement du 18 janvier. Une semaine après la grande manifestation parisienne, placée sous le signe de la défense de la liberté d’expression, les masques tombent. Sous ce gouvernement, la seule liberté est celle du politiquement correct, qui interdit de citer les causes et les responsabilités des drames qui viennent de frapper la France.

Nous avons, lors des dernières heures, noté que la liberté d’expression dont se réclamaient les manifestants du 11 janvier était fort sélective. Nous avons constaté, pour faire pression sur le préfet Boucault, une alliance islamo-gauchiste, avec les pressions du maire écologiste du 2e arrondissement parisien, Jacques Boutault, ainsi que celles d’organisations musulmanes, soutenues par des associations dites antiracistes comme la LDH, ainsi que le PCF et les proches de Jean-Luc Mélenchon.

 Malgré les obstacles indignes d’un pays démocratique qui nous sont opposés, nous avons déposé, ce soir, un référé qui sera plaidé demain.

Nous ne doutons pas que, face à un dossier totalement vide, les juges confirmeront le verdict du premier référé, et autoriseront le rassemblement du 18 janvier, où interviendront, entre autres, Mélanie Dittmer, responsable de Pegida Dusseldorf-Cologne, et d’une douzaine d’intervenants, dont Renaud Camus et des orateurs italien, suisse et belge.

Plus que jamais, nous donnons rendez-vous aux patriotes qui refusent l’islamisation de notre pays le dimanche 18 janvier, à 14 heures 30, place de la Bourse, à Paris.

Contact presse : Christine Tasin

Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


16 thoughts on “Les basses manœuvres du préfet Boucault ne pourront empêcher la tenue du rassemblement du 18 janvier

  1. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    Espérons que les juges en charge de cette affaire seront aussi éclairés et impartiaux que les précédents. Je suis loin de Paris, mais je serai à Montpellier ce même jour.

  2. AvatarJohnny

    Les cons et les salauds, ça ose tout, c’est même à celà qu’on les reconnaît !
    AUDIARD est indémodable.

  3. AvatarDidier

    J’en reviens à ma première conclusion, c’est à notre gouvernement totalitaire et collabo qu’il faut faire la guerre, bien avant l’islam.
    Les Français s’en souviendront. De plus j’imprime un grand nombre de documents afin d’en faire lecture à mon entourage.
    Je serai tout de même à Montpellier.

  4. Béatrice BontempsBéatrice Bontemps

    Le pouvoir a une telle trouille que les Français finissent par ouvrir les yeux qu’il est prêt à tout.
    A Nice, la police enquête (enfin, je suppose qu’on leur a intimer l’ordre de consacrer leur maigres ressources à cette enquête) sur une banderole pour « incitation à la haine raciale ». Que disait cette banderole présumée coupable ? « Terrorisme islamiste, Merrah, Nemmouche, les frères Kouachi, Basta. »

    Pour tous ceux qui ont depuis longtemps rendu les armes sans combattre, nommer l’ennemi est inacceptable.

    Nous serons à Paris dimanche.

  5. Avatarcoco

    Et après, notre cher gouvernement viendra nous dire qu’il combat les islamistes!!!!!
    Il combat plutôt les patriotes oui!!!!!
    La lutte contre le terrorisme n’est décidément que l’appartement témoin de la République!

  6. AvatarGérard Francillon

    Ma solution: que l’on fasse nommer ce meussieur Bucoco Ambassadeur « extraordinaire » en Syrie ou au Yemen : « l’Arabie Heureuse »! Qu’il comprenne, si possible (mais on peut rêver).

  7. AlainAlain

    Com trouvé, pioché et nonchalamment posé ici, des fois que certains juges … bon on comprend hein.

    « …J’avais une fois précédente parlé des manifestations de l’été dernier en soutient à la Palestine. Elles avaient été interdites par le gouvernement et il me semble que pour contourner l’interdiction, les organisateurs avaient décidés d’organiser à la place une « réunion » au même endroit et à la même heure (droit de réunion garantit par la constitution et donc impossible de l’interdire). Aucun responsable du coup, donc aucun intermédiaire pour la police. Maintenez une « réunion » contre…. »

    C’est quand même plein de bon sens, surtout juridiquement alors surtout pas marche arrière mais en avant toute quoi qu’il en soit, parce que légitime défiance bordel !

  8. Avatarfanch

    Ce jour vu dans l’humanité.fr
    Dimanche. La manif de Riposte laïque autorisée?

    Prévue avant les attentats de la semaine dernière à Paris, sur le modèle des rassemblements xénophobes et anti-islam de Pegida en Allemagne, une manifestation est organisée par les mouvements d’extrême droite Riposte laïque et Résistance démocratique, dimanche à Paris, « contre l’islamisation de la France ». « Il appartient aux pouvoirs publics de prendre les mesures nécessaires pour que la loi de la République soit respectée » et que ce rassemblement soit interdit, a souhaité la LDH, jeudi. « Le 11 janvier, plusieurs millions de personnes sont venues dire leur volonté de vivre ensemble. Ils ont dit non à ceux et celles qui divisent la France et portent atteinte à la paix civile. Les pouvoirs publics doivent les entendre », écrit aussi la LDH, qui réclame: «Pas de haine dans les rues de Paris ».
    Cet après-midi il y avait une pétition contre la manif mais je n’arrive plus à la trouver.
    Il y avait 3/4 de noms d’origine du nord !!!

  9. AvatarRigdebert RINOCERO

    Pour Barack Obama et David Cameron le prosélytisme islamiste dans l’espace public n’existe pas…. ! Et dire que certains pensent que les américains s’opposent au fondamentalisme islamiste… les naïfs !

    Barack Obama a appelé vendredi l’Europe a essayer de mieux intégrer sa communauté musulmane, lors d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre britannique David Cameron à la Maison Blanche.

    « Notre principal avantage est que notre population musulmane n’a pas de problème à se sentir américaine. (…) Il y a certaines parties de l’Europe où ce n’est pas le cas. Et c’est probablement le plus gros danger auquel l’Europe doit faire face« , a déclaré M. Obama, ajoutant qu’il était important pour l’Europe de ne pas répondre à ces problèmes d’intégration uniquement par la force.

  10. Avatarmarée arlette

    Monsieur le préfet Boucault vous êtes un tr–tre,vous ne défendez plus la France…Ma France souffre ,j’ai si mal!
    Quand je vois tous ces détraqués défiler dans le monde.,c’est pas fait pour rassurer et tout ça parce que VOUS avez laissé faire durant 40 ans,c’est la faute à tous nos chers chefs depuis Giscard!

  11. AvatarHERAULT DUBREUIL CENDRINE

    Je suis pour les manifestations anti-islamistes en France et en Europe. Il faut défendre la France et l’ Europe de cette vermine.

Comments are closed.