Chine: le voile islamique interdit dans la capitale du Xinjiang


chinevoileislamique

« La mesure vise la minorité musulmane ouïghoure, responsable de plusieurs attaques contre les autorités »

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/asie-pacifique/54221-141212-chine-le-voile-islamique-interdit-dans-la-capitale-du-xinjiang

Quoi que l’on pense de la Chine, je ne peux, quant à moi, qu’applaudir des deux mains à cette décision comme j’applaudis aux mesures prises pour préserver l’identité chinoise malmenée par le prosélytisme musulman. 

« Malgré une sécurité maximale, Pékin ne parvient pas à stopper les attaques au Xinjiang. Le gouvernement a annoncé récemment qu’il allait recruter 3 000 anciens militaires pour garder Urumqi, la capitale régionale. Les candidats doivent avoir moins de 30 ans et prouver qu’ils sont « contre le séparatisme ouïghour et les activités religieuses illégales ».

En octobre, un tribunal a condamné à mort douze personnes accusées d’avoir joué un rôle dans une attaque qui avait fait près de cent morts à la fin de juillet au Xinjiang

Le Xinjiang compte quelque dix millions d’Ouïgours, des musulmans turcophones, en partie hostiles à la tutelle de Pékin, et dont une frange radicalisée est, selon les autorités, à l’origine d’attaques meurtrières commises ces derniers mois dans la région et en dehors. »

Naturellement, en Chine comme en France, les victimes sont montrées du doigt et les coupables de violence excusés au nom des soi-disant violences faites à leur « culture »…. 

Gageons que les Chinois et leurs autorités ne sont pas prêtes à s’écraser et à se laisser faire. La Chine de Mao et de la place Tiananmen deviendra-t-elle le seul recours des islamophobes européens menacés ? Ce serait un sacré pied de nez de l’histoire… 

Christine Tasin

http://resistancerepublicaine.eu/

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.