Aéroport de Toulouse : Hollande met en vente nos bijoux de famille mais des Français résistent !


aeroporttoulouse

L’Etat a mis en vente plus de la moitié du capital de l’aéroport Toulouse -Blagnac. Des Chinois se sont proposés à l’achat, mais wisseed, un site de financement participatif  a lancé un appel aux Toulousains pour une levée de fonds.

Opération réussie. Certains ont promis 5000 euros, d’autres beaucoup plus… pour un total de 18 millions d’euros soit un peu plus de 10% du total qui, avec les 40% détenus par les collectivités locales, donnerait la majorité aux Français…

Hélas il n’est pas sûr que cela suffise à contrecarrer les projets chinois ou ceux de Vinci… Et la clique au pouvoir est bien capable de préférer la Chine aux investisseurs privés…

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/12/01/20005-20141201ARTFIG00361-l-aeroport-de-toulouse-vendu-a-des-particuliers.php

Wisseed semble peu optimiste quant à ses chances de remporter la mise mais se prépare à la prochaine bataille, l’achat des aéroports de Lyon et Nice… 

C’est que Hollande met en vente nos bijoux de famille… et ce n’est que le début.

Après les autoroutes, c’est au tour des aéroports d’échapper au service public… On sait pourtant que la sécurité, dans les transports, est meilleure quand l’Etat est propriétaire des entreprises, parce que l’Etat, en principe, privilégie le service public et la sécurité aux dépens du profit. On se souvient de la catastrophe que fut la privatisation des chemins de fer anglais…

https://www.wiseed.com/rachetonslaeroportdetoulouse.

On ne peut, quant à nous, qu’encourager tous les investisseurs patriotes qui osent prendre des risques pour que nos entreprises et nos aéroports demeurent français et travaillent pour le bien commun.   

On ne peut, également, que cracher sur un Hollande qui, comme l’a fait Sarkozy avant lui, dépèce la France et la brade au Qatar, aux Chinois ou aux copains dirigeant les multinationales… 

Christine Tasin

Résistance républicaine

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


6 thoughts on “Aéroport de Toulouse : Hollande met en vente nos bijoux de famille mais des Français résistent !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Enorme problème en effet ! je ferai un article sur le sujet pour la semaine prochaine merci de l’info

  1. Gerard Bauchet

    Ne reste plus qu’à attendre 2017 pour pouvoir re-nationaliser notre tissus social et industriel avec des indemnités de nationalisation remboursables d’ici 30, 40 ans… ou plus, sans intérêts bien sûr, le temps que l’inflation fasse son oeuvre. Appliquons les mêmes méthodes des communistes comme en URSS ou au Vietnam ! Le fin du fin étant la méthode algérienne, prendre sans indemniser !!

  2. Antiislam

    Bonjour,

    Hollande , grand seigneur , a les moyens financiers de renier la parole de la France dans l’affaire du « Mistral » promis à la Russie , soit un abandon de 1,5 milliards euros , mais se dit obligé de courir après les Chinois pour leur vendre l’aéroport de Toulouse pour 300 millions euros …

    Le contrat du Mistral torpillé par Hollande = 5 aéroports français vendus par Hollande à des étrangers ???

    C’est ça la défense des intérêts français suivant Hollande-Valls-Macron ???

    1. AlainAlain

      Ben c’est pas qu’il a les moyens financiers, c’est que le traître en chef de la Maison Blanche n’a pour l’instant pas trop raison de se crêper le chignon avec la Chine, contrairement à la Russie. Donc son caniche fait cou-couche panier sur Mistral mais mamours sur aéroports.

      Quand à défendre nos intérêts, il n’en a plutôt rien à foutre de nos intérêts, hormis peut-être ceux payés à ceux ayant économies et sur lequel il doit bien loucher et baver.

Comments are closed.