Le drapeau islamique flotte sur la Suisse mais ils tentent de jeter l’opprobre sur Pierre Cassen et l’UDC


drapeauislamiquesuisseHier, nous faisions route, Pierre Cassen et moi vers Savièse où le fondateur de Riposte laïque doit faire une conférence devant l’UDC ce soir quand un journaliste du Courrier  dont je n’ai pas retenu le nom m’a appelée, demandant à parler à Pierre Cassen. 

Celui-ci, au volant, s’est garé et a répondu à l’interview par téléphone… 

Je pensais retrouver l’essentiel de cette interview dans les articles parus ce jour sur le journal… 

http://www.lecourrier.ch/125766/les_liaisons_dangereuses_de_l_udc

 http://www.lecourrier.ch/125788/un_islamophobe_invite_par_l_udc_en_terre_chretienne

 Etonnamment  je n’ai RIEN  retrouvé, pas une seule parole de tout ce que Pierre a pu dire pendant les 20 minutes de l’interview (mais faut-il s’étonner qu’un journal  gauchiste adepte de la paix universelle fût-elle au prix du reniement de soi  mente sciemment ? ).

Bref, Pierre Cassen n’a pas prononcé les paroles attendues ? Peu importe, le journaliste ( s’agit-il de l’éditorialiste Bach ou de Julien Repond ? )  va écrire son article à charge, par principe, puisqu’il s’agit de dégommer l’UDC par tous les moyens et ici un « sulfureux invité » est le prétexte tout trouvé. 

Ce ne sont pas des journalistes, ce sont des militants politiques faisant leur sale boulot et payés pour le faire par les nombreux citoyens qui, de bonne foi, achètent chaque jour leur prose nauséabonde qui les aveugle.

On ne se méfie jamais assez des journalistes, j’aurais dû enregistrer l’entretien… mais je suis bien sûre que lui l’a fait et je le mets au défi d’en rendre publique la teneur. On passera le « coup classique de l’extrême-droite » d’autant moins pardonnable que Pierre, au cours de l’interview a abondamment expliqué qu’il venait de la gauche et en quoi le combat contre l’islam était un combat de gauche…

Qu’ai-je entendu ?

Pierre expliquant pourquoi Riposte laïque, après les Assises sur l’islamisation de 2010 et leur succès international avait choisi de diversifier   ses activités, avec Riposte laïque France se consacrant à l’édition et Riposte laïque Suisse reprenant le cite, développant ainsi un réseau francophone autour  de la France, de la Suisse, de la Belgique et du Canada, également attaqués et concernés par l’islamisation. Bien sûr Pierre a convenu que, cerise sur le gâteau, les responsables suisses avaient découvert avec plaisir que la loi suisse était plus clémente que lal loi française pour les délits de presse. Tout cela est devenu sous la plume de notre journaleux suisse :  »  Depuis 2012, il a son siège à Genève pour échapper à la justice de l’Hexagone. » Un peu court, jeune homme…

J’ai encore entendu Pierre faire l’éloge d’Oskar Freysinger, rappelant l’ovation que ce dernier avait reçue aux assises en 2010 et surtout son admiration pour le Valaisien qui, malgré les pressions et les procès en sorcellerie était venu, pour honorer sa parole, qu’il nous avait donnée.  Que reste-t-il de tout cela ? « C’est une vieille connaissance d’Oskar Freysinger, son acolyte »...  Un peu putassier, jeune homme...

J’ai entendu Pierre également expliquer qu’il luttait contre l’islam, qu’il n’avait rien contre les musulmans mais était fermement opposé aux islamistes dont l’actualité prouve à l’évidence la nocivité… Que reste-t-il de cela ?  « Sous couvert de défense de la laïcité, Riposte laïque est un site internet français, créé en 2007, ouvertement islamophobe. Depuis 2012, il a son siège à Genève pour échapper à la justice de l’Hexagone. Sa cible principale, pour ne pas dire unique, est l’islam. Y sont dénoncés, souvent avec véhémence, l’«offensive islamiste» sur la France, le voile et le halal comme des «symboles d’occupation et de conquête» ou encore les mosquées, «temples de la haine». » Un peu crapuleux, jeune homme…

Pas une seule question concernant la « condamnation de Pierre » mais le journaleux n’hésite pas à affirmer que ce serait une condamnation pour « haine raciale« … ce qui est faux, puisque Pierre a été condamné pour « incitation à la haine »… Ce qui n’est pas tout à fait la même chose, les juges n’ayant pu trouver la moindre trace de racisme dans les textes condamnés… Mais quand un journaleux veut tuer un islamophobe, tous les coups sont permis…

D’ailleurs le même personnage n’hésite pas me diffamer publiquement (je vais voir avec mon avocat quelles suites nous pouvons donner à cela). La justice française précise que tant qu’un accusé fait appel et que le jugement n’est pas rendu, le prévenu est présumé innocent. Or, à ce jour, j’ai été relaxée en 2013 pour un procès, la cour a prononcé en 2014 deux fois une condamnation pour laquelle j’ai fait appel et, à ce jour, aucun des résultats des appels en cours n’est connu. On ne peut donc affirmer que j’aurais été condamnée  « également condamnée pour incitation à la haine raciale ». Il va falloir rendre des comptes, jeune homme ! 

Quant au reste, à l’apologie de l’islam, religion de paix et de tolérance, on se contentera de 3 éléments d’une actualité brûlante :

– A Lausanne une pétition demande l’autorisation de l’appel du muezzin…

http://www.babnet.net/festivaldetail-16511.asp

– Ces photos prises à Sion il y a peu (bravo la protection des petites filles…):

Sion1  Sion2

– Cette video mise en ligne il y a quelques jours par un groupe prétendant parler au nom de tous les musulmans de Suisse :

Le drapeau de la video est significatif, voici la traduction et les commentaires de notre ami Pascal Hilout, cela nous servira de conclusion et de bonnet d’âne, associé à celui de dhimmi, à mettre sur la tête des journaleux du Courrier

Le drapeau est tout simplement le drapeau islamique commun aussi bien à l’Arabie Saoudite  (blanc sur vert + épée) qu’à l’Etat Islamique (blanc sur fond noir).

Les  combattants « pacifiques » qui veulent le planter ce  drapeau au coeur des forêts suisses au dessus des sommets alpins proclament :
« Il n’y a nul autre Dieu qu’Allah et Mahomet est son prophète ».

Le credo,  la proclamation de foi à prétention hégémonique de tout musulman, je dis bien TOUT MUSULMAN, ne peut être mieux résumée.
Peu importe la couleur : la devise est toujours la même.

Christine Tasin

Résistance républicaine

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “Le drapeau islamique flotte sur la Suisse mais ils tentent de jeter l’opprobre sur Pierre Cassen et l’UDC

  1. yoniii

    hi

    helas dans ce monde de dingue et c’est peu dire ….

    donc , dans ce monde ou la verité est fius par dhimmitude , d’autre strategie doivent etre utiliser

    il n’y a pas de pire aveugle que celiu qui ne veut pas voir
    mais ce processus creé (psychanalytiquement deux sous processus )

    a) elle rend incapable celiu qui fiue la realité de la voir .
    il devient donc doublement aveugle
    parce qu’il ne veut pas voir, mais aussi parcque il ne peut plus la voir

    b) la dhimmitude , le deni permet de maintenir la dhimmitude . donc la fuite
    et le refus du reél

    docn dire la verité ne sert a rien car l’nnemi refuse de voir . mais aussi il n’est plus capable de la voir
    il est doublement aveugle

    dans ses condition seul deux solution

    1) soumettre a notre tour nos ennemi , a nos volonté
    la peur , la violenc , etc

    2) user du mensonge , de la manipulation , de la takkya , a leur encontre pour les vaincre

    by

  2. alainv

    par définition l »islamophobie » ne peut pas être une « incitation à la haine raciale »

    il y a des musulmans arabes, moyens orientaux (les turs, kurdes, iraniens, perses, afghans ) orientaux (bengalis, malais, indonésiens), africains , européens (albanais, balkaniques) + les convertis

    être musulman n’est pas une « race »

    on est là dans une « manipulation lexicale  » un « détournement sémantique » qui a pour but de « transférer une exécration supposée du « racisme » sur un autre terrain pour discréditer l’interlocuteur … et le faire condamner !

    voire mes précédents articles sur le sujet

  3. alain v

    IL NE FAUT PAS DISCUTER AVEC LES « JOURNALISTES »

    Pour l’essentiel ce sont des militants d’extrême-gauche et / ou « antiracistes »

    ce sont des adversaires politiques qui ne sont nullement là pour « informer » l’opinion mais pour la museler, l’intimider la désinformer.

    L’article suisse cité ci-dessus est un quasi modèle . J’y reviendrais

  4. Albatros

    Le seul avenir de l’islam et son coran qui le guide est le TPI.
    Si le seul fait de ne pas faire partie de la secte mérite amputation tortures et décapitation, quelle différence avec le nazisme ?? Et donc à juger pour crimes contre l’humanité non musulmane !
    Si toutes les vidéos de la seule année 2014 ne suffisaient pas on enverrait les juges du TPI en Iran ou Arabie…..Egypte et Soudan !
    Je demande à tous les militaires au Levant et au Mali d’enduire leurs cartouches de graisse de porc, simple gourmandise !
    Et quant à allah, lui qui est si fort et qui fait tout pourquoi laisse-t-il ces atrocités permanentes entre chiites et sunnites (depuis plus de 1300 ans)
    Impuissant ?? surtout totalement inventé !!!

  5. alain v

    On une belle démonstration de « culpabilité par association » dans le premier paragraphe du texte

    « Le conseiller national et magistrat cantonal Oskar Freysinger avait été invité à Paris en 2010 aux assises sur l’islamisation, coorganisées par le Bloc identitaire, une formation de la nébuleuse d’extrême droite, et l’association Riposte laïque. Ce soir, Pierre Cassen, la figure de proue de cette organisation, s’exprime à Savièse, à l’invitation de l’UDC locale. »

    a) Oskar Freysinger de l’UDC aka le « parti blocherien »
    a été invité aux « Assises sur l’Islamisation » à Paris en 2010

    b) Ces assises étaient coorganisées par le Bloc Identitaire, une formation de la nébuleuse d’extrême-droite et l’Association Riposte Laïque
    c) Pierre Cassen, « figure de proue » de Riposte Laïque s’exprime a Savièse, à l’invitation de l’UDC locale (aka le parti blocherien)

    Conclusion : « En l’occurrence, c’est à une nouvelle collusion du parti blochérien avec l’extrême droite française que l’on va assister. «

    Définition de Collusion : entente secrète, conspiration, pour porter préjudice, prendre le pouvoir

    Donc une invitation à parler dans une réunion publique pour exprimer son point de vue devient sous la plume d’un « journaliste » une « entente secrète, une conspiration, pour porter préjudice à on ne sait pas qui »

    Vous noterez aussi la « manipulation lexicale », la « dérive sémantique » où le parti suisse UDC devient le Parti blocherien.

    Blocherien a subliminalement un « relent » de « hitlerien » renforcé par l’’ensemble de la phrase « nouvelle collusion du parti blochérien avec l’extrême droite française «

    Après 70 ans de lavage de cerveau Tout le monde sait qu’il n’y a que la minceur d’une feuille de papier à cigarette entre l’extrême-droite et Hitler.

  6. DUVAL Maxime

    Y aura-t-il un jour une réponse au « Pourquoi, pour Qui » agissent-ils ainsi avec une si éhontée malhonnêteté. Car ils savent très bien qu’ils se parjurent, alors ?

    Mais c’est ainsi du plus haut sommet de la profession, jusqu’au plus terne scribouillard, sauf exception mais comme il est confisqué plume et micro aux intègres..

    Philippot refusant la présence des journalistes de Canal, Zemmour menaçant de quitter l’émission devant la journaliste de l’Inquisition, l’information est truquée, caviardée, déformée à charge à tout instant.

    Pour illustrer ce propos, un exemple très fort, à un très haut niveau :

    http://www.ojim.fr/un-journaliste-allemand-revele-le-pouvoir-de-la-cia-sur-la-presse/

  7. alain v

    Deuxième paragraphe :

    « Sous prétexte de laïcité, c’est bien de la mise en accusation de l’islam – seule rengaine d’un Pierre Cassen déjà condamné pour incitation à la haine raciale – qu’il est question. »

    Prétexte : excuse, argument avancé pour cacher la véritable raison d’un acte, alibi, excuse, paravent, échappatoire, couverture, subterfuge, faux-fuyant,

    Donc Pierre Cassen , militant « laïque » se sert (frauduleusement) de la laïcité pour mettre en accusation l’Islam

    Sa seule « rengaine » Rengaine : paroles répétées sans cesse, leitmotiv, refrain, ritournelle, antienne, rabâchage, scie, refrain

    Bref Pierre Cassen serait une sorte d’obsessionnel monomanique.

    Qui plus est on a droit à une piqûre de rappel « Pierre Cassen déjà condamné pour incitation à la haine raciale »

    Autrement dit un « raciste » a été invité par le « parti blocherien » dont « la collusion avec l’extrême-droite n’est pas nouvelle » pour en utilisant le faux « prétexte de la laïcité » « mettre en accusation l’Islam » « rengaine » condamnable dudit « raciste » (et sournois) Cassen.

    Exemple parfait de « culpabilité par association » et « contamination de proche en proche »

    Le lecteur suisse à la lecture de l’article ne saura pas que Pierre Cassen (le sournois) a longtemps milité au sein du Parti Communiste et du mouvement laïque.

    Pour reprendre une thématique récente que j’ai développé ailleurs , le lecteur suisse ne saura pas que Pierre Cassen a longtemps fréquenté le « Camp du Bien » avant d’être attiré (quand ? pourquoi ? comment ?) par le « côté obscur de la Force » !

    Un tel cheminement – pardon, une telle dérive inexcusable et incompréhensible pourrait évidemment pousser certains lecteurs à réfléchir.

    Et comme chacun sait : « réfléchir, c’est commencer à désobéir » comme on dit dans les troupes médiatiques.

    Mieux vaut donc ne pas prendre de risques.

    Le cas Pierre Cassen est évidemment pour la police de la pensée un cas difficile.

    Pierre Cassen (qui n’est plus au Parti Communiste) a t’il dérivé vers l’extrême-droite ?

    ou Alain V (qui n’est plus au Front National) a t’il dérivé vers l’extrême-gauche ?

    je reconnais que pour des esprits simplistes (les scribouilleurs de vos journaux et télés habituels), nous constituons un cas épineux.

  8. alain v

    Troisième paragraphe

    « Finement, l’affiche de l’UDC invitant à la manifestation se conclut par la promesse d’«un apéro pinard-saucisson» pour clore la soirée. Les initiés de la fachosphère, que l’UDC drague de la sorte, auront compris d’eux-mêmes. Le saucisson contient du porc. Et ce genre de manifestations, déjà organisées par Riposte laïque à la Goutte-d’Or – quartier parisien où vit une importante population d’origine musulmane –, vise précisément à provoquer.  »
    On relèvera les termes :

    les initiés
    la fachosphère
    draguer
    provoquer

    – La « fachosphère » ce n’est pas très clair pour le lecteur moyen disons que cela rejoint la « nébuleuse d’extrême droite »

    l’intéressant dans « fachosphère » c’est évidemment le terme « facho »
    Comprenez bien : le parti « blocherien » drague des « fachos » – vous avez bien saisi ou je dois vous réexpliquer.

    le terme « draguer » se substitue au terme « s’adresser à » c’est moins valorisant , pour « draguer » des front bas et des crânes rasés il ne faut pas faire trop intello.

    Juste une remarque Christine Tasin et Pierre Cassen allant souvent de concert aux mêmes conférences publiques, pour un « journaliste » des médias dominants il y a là l’élément de base d’un « commando d’extrême-droite » (age, sexe et comportement n’ayant rien à voir avec une telle dénomination), la réunion de 2 dissidents de la pensée unique suffit.

     » Le saucisson contient du porc. Et ce genre de manifestations, déjà organisées par Riposte laïque à la Goutte-d’Or – quartier parisien où vit une importante population d’origine musulmane –, vise précisément à provoquer.  »
    Pour le journaliste suisse Un apéro saucisson-pinard organisé par l’UDC est une « provocation ». (vis à vis des musulmans qui ne boivent pas d’alcool et ne mangent pas de porc)

    Ceci étant dit (même si c’était le cas) il n’est pas précisé par le dit journaliste suisse que l’apéro saucisson-pinard avait lieu à l’extérieur de la salle.

    Question : est-ce qu’il y a beaucoup de musulmans qui fréquentent les réunions du « parti blocherien » et de « la nébuleuse d’extrême-droite » ?

    Vous avez compris le message subliminal :

    – les réunions de » la nébuleuse d’extrême-droite et du parti blocherien » ne devraient pas avoir lieu

    – la consommation de pinard et de saucisson est provisoirement tolérée à condition qu’elle ne soit pas « ostentatoire » pour ne pas « provoquer » les musulmans au contraire des « soupes au cochon » organisées par les « identitaires » au profit des SDF.

  9. alain v

    Quatrième paragraphe

    « Affligeant. Il s’agit uniquement d’exclure, de stigmatiser, d’offrir des boucs émissaires à une population déstabilisée par la crise, le cœur de cible que vise la propagande de l’UDC. Il aurait vraiment été dommage de se priver de tant de talents »

    Vous relèvrez les termes :

    – exclure
    – stigmatiser
    – offrir des boucs émissaires

    comme au paragraphe 3 précédent avec les verbes « stigmatiser » et « exclure » vous abordez à nouveau le domaine de la « manipulation lexicale » et du » détournement de sens »

    – dans un bar à vin il n’y a en général pas de bière
    – dans une cave à vin on ne vous vend pas de lait

    donc structurellement dans les deux cas vous « excluez » les buveurs de bière et les buveurs de lait

    question : ce faisant en n’offrant que du vin à boire est-ce que vous « stigmatisez » les buveurs de bière, de lait ou de jus d’orange

    en passant d’un constat factuel (il n’y a que du vin à boire et du saucisson à manger) que vous transformez en « exclusion » puis en « stigmatisation » vous utilisez la technique du « glissement sémantique » par durcissement du propos et vous terminez par un « détournement de sens »

    Pour le Docteur Knock tout homme bien portant n’était en fait qu’un malade potentiel.

    De même pour un « journaliste » de nos médias tout mangeur de cochon et tout buveur d’alcool est un « provocateur » potentiel.

Comments are closed.