Dijon : un mariage musulman tranquille et respectueux …



mariagemusulman2Nous avons reçu cette semaine cette video d’un habitant du boulevard Pascal à Dijon, la belle ville du sinistre Rebsamen, qui n’en peut plus. Non seulement l’insécurité du quartier Junot  augmente, eu égard au trafic de drogue, non seulement le maire qui a reçu les habitants excédés leur a simplement dit qu’ils ne devaient pas faire d’amalgame mais ils ont dû, en sus, supporter samedi dernier, pendant de très longues minutes,  un bruit d’enfer dû aux klaxons, hurlements et pétarades des deux roues non homologués tout en assistant à un spectacle inacceptable en France.  Une route bloquée, des gens assis sur le rebord des fenêtres de leurs véhicules, hurlant et applaudissant, les deux roues remontant la rue à contre-sens, roulant sur les trottoirs, puis tout ce petit monde abandonnant les véhicules pour aller passer un petit moment sympa au début du cortège, avec moult hurlements  jusqu’à ce qu’ils repartent, les deux roues bloquant la circulation pour leur permettre de passer…  

Quoi qu’en pensent les bien pensants, je classerai ce post dans la rubrique Djihad, parce qu’il s’agit, là encore, d’une occupation de la voie publique, d’une façon d’imposer les rites et traditions allogènes à la population française, de se comporter de façon arrogante et irrespectueuse. Même s’il n’y a pas mort d’homme, il y a violence dans cette attitude. Et nos compatriotes qui, partout en France, vivent et revivent cet enfer n’en peuvent plus. Oui il faut interdire l’islam. Oui il faut que ceux qui ne veulent pas respecter nos us, coutumes et valeurs aillent vivre dans des pays musulmans. Je ne suis pas sûre qu’on leur permettrait de bloquer la circulation d’une grande artère et de rouler sur les trottoirs à Doha ou à Alger mais c’est une autre histoire….

Christine Tasin 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


15 thoughts on “Dijon : un mariage musulman tranquille et respectueux …

  1. BeateBeate

    J’ai vécu quinze ans avec cela (les klaxons et les youyous) deux ou trois fois par semaine surtout au Printemps et en Été, l’Automne et l’Hiver étaient un peu plus calme… une fois par semaine, parfois deux. À la longue c’était devenu pénible. Je suis d’accord avec vous, c’est une manière de s’imposer dans la sphère publique.

    Voilà un mariage devant la mairie et la Basilique Saint-Denis. http://www.youtube.com/watch?v=9k652ZguIMQ
    Cela peut paraitre charmant pour certains, un « partage des cultures du monde… » mais lorsque vous entendez cette musique toutes les mois, voir toutes les semaines, sur toutes les places publiques la ville, et même dans le parc de la Légion d’Honneur au Printemps en Été, vous avez le sentiment de ne plus habiter en France, vous réalisez que cette intrusion n’est pas innocente, qu’elle fait partie d’un large plan de conquête de la France.

  2. AvatarJallade

    « Je ne suis pas sûre qu’on leur permettrait de bloquer la circulation d’une grande artère et de rouler sur les trottoirs à Doha ou à Alger mais c’est une autre histoire…. »

    Ayant le rare privilège d’avoir connu Doha ainsi qu’Alger (et jamais comme touriste), je peux apporter triomphalement la réponse : « Non, on ne leur permettrait pas »!

    1. AvatarPhilippe le routier & Co

      Je confirme ! (marrant, on a fréquenté les mêmes endroits et on est devenus pareils… On se demande pourquoi)

      À Doha ou à Alger on tolère les youyou des femmes, mais, ça s’arrête là ! (et encore, faut pas que ça dure trop longtemps)

      Mais, concernant le comportement des ces imbéciles.. J’ai beau chercher, je ne trouve pas dans le coran quoi que ce soit qui les pousserait à agir ainsi puisque BMW, Mercedes, Ferrari, kawasaki, Honda etc pour les motos… Le prophète n’avait rien prévu de tout ça (c’est ennuyeux un prophète imprévoyant)

      Non, faut être honnête, quand on est cons, il ne reste que le bruit, la fumée, les nuisances, pour se faire remarquer… Et ils veulent se faire remarquer !

      1. AvatarJallade

        La Légion dans l’Algérie indépendante ? Il n’y a pas une erreur ?

        « je ne trouve pas dans le coran quoi que ce soit qui les pousserait à agir ainsi… »
        Si, leur comportement d’aujourd’hui est le résultat du mépris et de la haine coraniques envers les « infidèles », rabaché depuis 14 siècles.

    2. Avatarjarczyk

      Un de mes amis kabyles me le confirme : ce type de débordements est sévèrement réprimé en Algérie et il est scandalisé et triste de voir parfois ses compatriotes se comporter de la sorte « cette racaille » et aussi que les flics sont étrangement absents…Il vient de me dire, suite aux décapitations à répétitions de cette diabolique engeance musulmane que  » l’islam est vraiment la pire des saloperie » « une religion de merde »…je le cite !!! Il me parle beaucoup des conversions de kabyles à la religion chrétienne…Oui, en vérité, Hacine est très mal à l’aise…

  3. AvatarMarie

    Même au petit parc japonnais, plutôt réputé pour être tranquille, ça « youyoutait » dans tous les sens… et les scooters (flambant neuf) vrombissaient à tour de pneus! discrétion assurée! du coup… nous sommes parties… fini le toboggan pour ma fille de 3 ans! un comble!!!

  4. Avatarclaude

    bonjour! dans ma ville de 17000 habitants cela fait belle lurette que nous connaissons ces mariages bruyants! mais « saint » yves notre maire veille au grain et pour parer à ces débordements il a nommé des médiateurs dont 1 algérien et 2 turcs( ce petit monde anciens repris de justice) bon normalement ils ont pour mission de conseiller leurs cons génères d’éviter de klaxonner et autres débordements c’est pas gagné!

    1. AvatarChristine Tasin

      ça coûte très cher à la collectivité ces médiateurs surtout que cela entérine le fait que les musulmans ont un traitement à part… privilégié et que le loi ne s’applique à eux que par l’intermédiaire de certains d’entre eux. On a vu ça à la piscine de Châlons cet été, perturbée par des racailles musulmanes , un représentant de la communauté est venu demander que l’un d’entre eux soit nommé maître nageur et qu’ils soient la courroie de transmission

  5. AvatarEmma

    Bonjour,
    le petit village de pêcheurs de Palavas-les-Flots n’échappe pas non plus à ce genre de festivité Entre mer et étang la municipalité à aménagé ces dernières années quelques espaces à l’attention de ses administrés. Le parc verdoyant jouxtant la Redoute de Ballestras convertie et rebaptisée « Musée Albert Dubout » http://www.ot-palavaslesflots.com/view/1922-musee-albert-dubout.html sur le cite de l’office du tourisme nous pouvons lire : »Histoire d’une mémoire retrouvée
    Nous sommes en 1700, la piraterie se développe sur l’ensemble du littoral et les États du Languedoc décident dès 1704, d’endiguer le trafic des denrées rares.? En 1743 la population Montpelliéraine décide la construction de huit tours de guet entre le Grau du Roi et le Cap d’Agde. Leur mission est d’avertir, grâce à un système de signaux. La Redoute édifiée à Palavas est une tour qui protégera donc le commerce montpelliérain ainsi que les pêcheurs des attaques surprises de trafiquants et de barbares »
    Ah bon? il y avait des barbares et lesquels? Bref on ne parle plus de la Redoute c’est devenu le Musée Dubout (indispensable à notre culture). Revenons au parc (de la Redoute) qui pendant des années (à l’époque où j’y vivais) fut un charmant lieu de promenade du dimanche, lieu bucolique et poétique pour les photos de mariages eh bien depuis quelque temps ce parc, baptisé depuis ses récents aménagements « Parc du Levant » est littéralement investi exclusivement par les hordes bruyantes lors des mariages musulmans de toute la région Montpellier (et ca pullule ). Vous vous demandez peut être pourquoi « du Levant »? apparemment parce qu’il se trouve en face de l’étang du Levant…je ne saurais l’affirmer, mais je me souviens de l’étang du grec mais pas de celui-là…Enfin le parc « du Levant » c’est prédestiné pour eux, le lieu leur appartient

    1. Avatarjarczyk

      Pour avoir vécu longtemps à Palavas, étant jeune, je peux dire que, même si cette petite ville n’a pas perdu son âme sur le plan architectural et a su garder son charme, malgré quelques aménagement douteux (pourquoi ces palmiers, malades de la mouche, plutôt que des pins parasols ??? ) et son « indispensable » musée Dubout…de la culture au rabais…Ca me faisait rigoler quand je lisais certains San Antonio…à 13 ans ! C’est dire la conception de la culture dans le coin…Mais cela se pratique beaucoup dans le sud ; la manne touristique et la température estivale y sont pour quelque chose, sans doute …Reste le désespoir du jardinier, lequel, de sa propre initiative entretenait amoureusement il y a encore trois ans le petit jardin jardin exotique, jouxtant l’église St Pierre…régulièrement envahi par une faune qui n’a rien à secouer de la botanique, de l’écologie, de l’ordre républicain, du bien d’autrui ; elle occupe l’espace sonore et visuel et vous fait un doigt d’honneur à la moindre remontrance…sauf si, d’emblée l’on se montre autoritaire, voire agressif…Même soucis a Béziers, mais c’était avant que R.Ménard y soit élu maire…Les élus n’ont pas de couilles et ne sont pas les seuls à partager cette infirmité, hélas ! Comme le rappelle si justement une grande dame qui s’y connait : BB !!!

Comments are closed.