Islam : Aymeric Chauprade (FN) propose de vraies solutions pour sauver la France et les chrétiens d’Orient


ChaupradeEncore une rupture de la pause estivale, ce texte étant trop important pour le négliger…

Le conseiller de Marine Le Pen pour les affaires européennes (et député européen FN) vient de publier une analyse pertinente sur les évènements en Irak et leurs liens avec ce qui se passe en Europe. L’article est lumineux et, chose exceptionnelle pour nos politiques, l’analyse, pertinente (même si on peut ne pas être d’accord sur tout), est accompagnée de propositions d’actions concrètes de bon sens (même si certaines feront hurler nos dhimmis dévirilisés). 

Pour lire l’article en entier c’est ici. Il s’intitule La France face à la question islamique : les choix crédibles pour un avenir français et son premier paragraphe met les choses au point, l’islam n’a pas pu évoluer, suivre le cours normal des choses : « Il est loin le temps où le monde arabe rêvait de développement, de modernisation, de sécularisation d’un islam sunnite toujours menaçant pour les minorités chrétiennes et chiites. Ce temps là c’était celui du nationalisme arabe, de Nasser jusqu’à Saddam Hussein en passant par Hafez el Assad. Le temps de régimes autoritaires tournés vers le développement et qui offraient aux femmes, aux chrétiens et à toutes les minorités un rempart face au fondamentalisme sunnite autant que d’inéluctables perspectives d’ouverture démocratique si l’on avait bien voulu laisser les processus internes se dérouler à leur rythme historique. C’était aussi le temps où la cause palestinienne était encore une cause nationaliste et pas encore une cause islamique. Seulement voilà, de l’eau a coulé sous les ponts et l’Autorité palestinienne comme le Fatah ont été effacés par le Hamas.« 

Je résumerai en 6 points pour ceux qui n’ont pas le temps de se pencher sur cette somme d’intelligence, les différentes positions et propositions d’Aymeric Chauprade (ce sont ces dernières qui me semblent les plus importantes, à quoi bon à présent se battre pour savoir qui est responsable du/des désastres actuels) :

– 1 – La collusion Arabie Saoudite-USA (cf le fameux pacte du Quincy, ndlr), responsable de la déstabilisation d’une partie du monde musulman et d’autres pays : Afghanistan, Moyen Orient, Libye, Syrie, Tunisie, Egypte, Georgie, Ukraine … et donc des conséquences, les horreurs perpétrées contre les chrétiens et les musulmans sunnites dans l’intérêt du Qatar et de l’Arabie Saoudite. Néanmoins, ne pas oublier que Sarkozy, Hollande, Juppé et Fabius sont complices, comme l’Amérique, de ces crimes contre l’humanité, à cause de leurs choix calamiteux.  » Sarkozy plus qu’Hollande d’ailleurs puisque c’est l’UMP qui, finalement, aura le plus brutalement rompu avec les fondamentaux gaulliens de la politique étrangère française pour nous aligner sur les politiques américaine, qatarie et saoudienne. Mais Hollande vaut-il mieux lui qui, en 2012, voulait envoyer notre armée attaquer l’État syrien, en tentant de nous refaire le coup américain des armes de destruction massive? Lui qui ne propose aujourd’hui comme seule aide aux Chrétiens d’Orient, face à la poussée de l’État islamique en Syrie et Irak, que l’envoi de colis alimentaires?  »

La solution ? « Nous devons aider les Chrétiens à rester chez eux, à défendre leurs villages, leurs églises, car ils étaient les premiers sur la Terre d’Orient. Je soutiens donc sans réserve les frappes militaires américaines contre l’État islamique et j’affirme que c’est l’intérêt et l’honneur de la France que de se joindre à ces frappes. Moi qui suis le premier à m’opposer à la folle politique des États-Unis en Ukraine, je sais aussi refuser le systématisme et dire que les Américains ont fait le bon choix en aidant le gouvernement irakien. Mais la logique impose d’aller plus loin, d’avoir le courage d’accepter l’erreur occidentale en Syrie ce qui signifie s’allier à nouveau avec Bachar al Assad et l’aider à détruire les foyers islamistes qui gangrènent son pays.« .

– 2 – Le Califat menace non seulement la région et les chrétiens mais il menace la paix mondiale. De plus près de 1000 djihadistes français sont partis combattre aux côtés des fous furieux en Syrie et en Irak, ils vont revenir, forts de leur savoir-faire.

Solution : « Il faut impérativement écraser sous un déluge de feu ces fous qui mutilent les femmes, les vendent comme esclaves sur les marchés de Mossoul, assouvissent sur elles leurs instincts criminels et inondent le monde de leurs vidéos macabres. Vladimir Poutine a eu des mots aussi brutaux que de bon sens vis-à-vis de ces islamistes que les Russes ont combattu en Tchétchénie (tandis que les Américains les aidaient) ou qui ont massacré des dizaines d’enfants à Beslan. « Il faut butter les terroristes jusque dans les chiottes ». Ce n’est pas très politiquement correct mais c’est le meilleur programme face à l’islamisme. »
Quant aux djihadistes français, il faut que les services secrets les liquident avant qu’ils reviennent.

– 3 – La politique arabe de la France dépend uniquement du Qatar et de l’Arabie Saoudite et la mène droit dans le mur, la conduisant notamment à dépendre de régimes fondamentalistes plutôt que de la Russie pour la dépendance au gaz ! Sarkozy et Hollande sont des irresponsables : « La poignée de main avec le Diable se paie toujours très cher. Cette soumission de nos choix diplomatique à Doha et Riyad est davantage qu’une faute extérieure, c’est un crime intérieur. Mais ce crime a une explication : de nombreuses personnalités clés de l’UMP et du PS ont été achetées par l’argent du Golfe ce qui explique que Sarkozy ait défiscalisé les investissements qataris et laissé le Qatar entrer au capital de plusieurs grands groupes stratégiques français. C’est aussi ce qui explique que le Qatar ait proposé à l’ancien Président français de diriger un fonds d’investissement qatari. Hollande lui-même n’a rien fait pour arrêter la politique de pénétration du Qatar ; il a simplement essayé de déplacer le curseur davantage vers l’Arabie Saoudite. Il faut dire que l’Arabie Saoudite pèse au bilan de nombre de grands groupes français (armement, construction, luxe…) et va investir 15 milliards d’euros dans le Grand Paris. Je ne ferai pas ici le catalogue à rallonge de la pénétration de l’argent saoudien et qatari dans nos industries, nos banques, nos banlieues… Voyez un Dominique de Villepin prendre aujourd’hui des accents gaulliens dans sa critique d’Israël mais qui fut un partisan acharné de l’intervention contre Kadhafi probablement parce qu’il est un avocat attitré du Qatar. N’était-ce pas lui qui, à défaut de devenir le candidat de l’UMP pour la présidentielle, tenta de devenir le porte-drapeau des jeunes musulmans de banlieues? »
 « Pour le système UMPS et ses « experts » subventionnés, la double alliance avec les musulmans de France et l’argent du Golfe est une aubaine : c’est le double jackpot puisqu’ils empochent l’argent du Golfe en même temps qu’ils commencent à récolter le vote musulman. »

Solution : « Aujourd’hui je défends l’indépendance de la France et de l’Europe face aux États-Unis et par conséquent je regarde la Russie comme nécessaire partenaire stratégique, d’autant qu’elle défend les fondamentaux de la civilisation chrétienne« .

« Un vrai patriote français doit être capable de hiérarchiser les dangers qui menacent la France, de refuser l’idéologie et les constructions intellectuelles simplistes lui désignant un ennemi mondialiste imaginaire contre lequel il faudrait mener une révolution mondiale. Israël n’est pas l’ennemi de la France. La France n’a aujourd’hui qu’un véritable ennemi : le fondamentalisme islamique sunnite« .
« A moins donc qu’il ne soit gouverné par un antisémitisme obsessionnel, un patriote français ne peut chercher à former, contre Israël, et avec l’extrême gauche pro-palestinienne, la racaille de banlieue et les islamistes une alliance à la fois contre-nature et sans issue politique. »

– 4 – La nation française, la civilisation française sont menacées par le remplacement de sa population historique par une population immigrée majoritairement musulmane et africaine

Solution : « il existe une majorité des Français qui ne veulent pas voir la France perdre sa civilisation et je suis certain aussi qu’une majorité politique peut se construire avant 2017 autour de cette idée que Marine Le Pen incarne mieux que quiconque. Il n’y aucune autre solution crédible que de construire cette majorité avec ceux qui ont déjà compris le lien entre le défi islamique intérieur et le défi islamique extérieur« .
« Le sort des minorités chrétiennes d’Orient, projection dans l’avenir de ce que pourraient vivre les Français dans une France majoritairement islamisée, comme le sort des Juifs de France de plus en plus victimes de brimades quand il ne s’agit pas de violence, devraient aider les Français à comprendre que l’unité de la France ne va plus de soi et que de grands périls pèsent sur elle. Le nouvel antisémitisme vient d’une partie de la communauté musulmane qui associe les Juifs à la politique d’Israël« 

– 5 – « Ni l’UMP ni le PS ne constitueront un rempart. « En plus d’être achetés par le Qatar et l’Arabie Saoudite, nos gouvernants de l’UMP et du PS ont fait le choix cynique du poids démographique de la clientèle électorale musulmane. C’est ce qui explique avec quelle facilité le communautarisme musulman tire ce qu’il veut (construction de mosquées cathédrales, entorses multiples à la laïcité…) des municipalités UMP et PS. C’est aussi ce qui explique la propagation d’une pensée unique « pro-palestienne » dans les médias dominants. « 

Solution : « Notre pays a accueilli des millions de musulmans. Une partie restera, une autre devra partir. Cette grande séparation entre ceux qui ont vocation à rester et ceux qui devront quitter notre terre va se nouer autour des enjeux internationaux. C’est la raison pour laquelle, plus que jamais, un programme politique de redressement national nous doit des choix internationaux clairs et cohérents« .
Bref, le choix sera l’assimilation ou le départ. Aymeric Chauprade dit clairement que ceux des musulmans sunnites « (ils sont nombreux) qui font le choix de l’Oumma plutôt que de la France, qui voilent leur femme et leurs filles, qui adoptent la barbe salafiste, ceux-là n’ont vocation ni à être ni à rester français. Le refus énergique de l’islamisation (en refusant la construction de mosquées et l’intégration des règles islamiques dans nos coutumes) autant que la réforme profonde des conditions d’accès à l’État-Providence seront les deux choix politiques forts qui créeront les conditions du retour de ceux qui n’ont pas voulu choisir d’aimer la France. »
L’immigration devra donc être réduite et réservée à ceux dont la France a besoin avec « l’établissement du droit du sang, l’abolition du regroupement familial, la réduction drastique de l’asile (avec une préférence civilisationnelle comme avec les chrétiens d’Irak ou les Coptes d’Égypte…) et une politique migratoire de choix (choisir ceux qui apportent à la France) », s’accompagnant du refus, tout simple, de ceux « qui nous empoisonnent la vie » .

– 6- Naturellement on sera plus que réservé, pour ne pas dire en désaccord total avec les conseils d’Aymeric Chauprade quant à ceux qui devraient être, selon lui, nos futurs alliés au Moyen Orient, les Chiites… On sait trop bien que les amis de Dieudonné sont prêts à tout pour imposer l’islam dans le monde, et même à user de bombe nucléaire afin de hâter la venue du dernier imam, précédée de celle de Jésus, venu dire aux chrétiens de se convertir à l’islam… Et, franchement, le régime de Khomeiny ne me plaît pas davantage que celui de Doha ou de Riyad ! De la même façon, comment accepter ce qu’il propose pour Israël dans la situation actuelle, ce qui exposerait et fragiliserait davantage encore les Israéliens ? Tant que le Hamas existera et réclamera le disparition d’Israël et des juifs, il ne pourra y avoir de pays palestinien.

Solution pour que la situation internationale change : que la France ait le courage de mettre l’UMP et le PS, « en partie anesthésiés par l’argent du Qatar et de l’Arabie Saoudite » au rang des souvenirs et prenne le tournant d’une nouvelle politique étrangère avec un nouveau parti au pouvoir qui rende  » aux Français leur identité, leur souveraineté, leur influence sur la scène mondiale, et leur honneur. »

Le discours d’Aymeric Chauprade est exactement celui que les patriotes ont envie d’entendre, parce qu’ils savent que nous allons droit dans le mur et qu’un changement radical est nécessaire. Nous espérons que Marine Le Pen l’écoutera et suivra ses conseils notamment en ce qui concerne l’immigration et le traitement de l’islam. Sur ce dernier point, ce n’est pas la position de Florian Philippot, dangereuse, et cette dernière devrait disparaître des prises de position et du programme du FN.   Les propositions d’Aymeric Chauprade sont un vrai programme et elles constituent, malgré certains excès, un espoir fou, celui d’enfin avoir des solutions pour sortir des crises et externes et internes. Qui n’en voudrait pas, malgré nos réticences sur la partie consacrée au chiisme ?   

    Christine Tasin




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


20 thoughts on “Islam : Aymeric Chauprade (FN) propose de vraies solutions pour sauver la France et les chrétiens d’Orient

  1. Juju

    J’approuve les solutions d’Aymeric Chauprade, qui est lucide et qui sais analyser les situations géopolitiques.

    Mais le seul bémol que je vois, c’est sa position sure l’Iran avec laquelle je suis en désaccord.

    En effet, selon moi, une alliance avec les mollahs de Téhéran, serait tout aussi dangereuse que l’alliance actuel de la France avec le Qatar et l’Arabie Saoudite (voire même peut être beaucoup plus dangereuse).

    Non seulement, l’Iran finance le Hamas et le Hezbollah, mais veut également se doter de l’arme nucléaire. Et l’Iran avec l’arme nucléaire, représenterait une grave menace non seulement pour Israël, mais également pour nos pays occidentaux.

    Mis à part ça, si seulement les autres propositions de Chauprade pouvait être appliqués, pour qu’on puisse sauver notre civilisation, ainsi qu’Israël et les chrétiens d’orient.

  2. Antiislam

    Bonjour,

    Je suis en quasi-accord total avec cette tribune …

    Sur la question chiite , je pense qu’il faut avoir à l’esprit que la population iranienne est bien plus prête , dans ses profondeurs , à liquider l’islam que ne l’est par exemple , l’Arabie saoudite.

    L’Iran , héritier d’une grande civilisation , même totalement corrompue par l’islam , sera toujours un Etat plus rationnel que le Qatar ou l’Arabie Saoudite dont jamais rien n’est sorti … à part Mahomet.

    Cependant je suis d’accord avec Christine pour rester très méfiant face à l’Iran dans la configuration actuelle.

    Je ne sais plus où j’ai lu dans la Presse de ce matin , un article pas mal fichu pourtant , qui qualifiait de régimes musulmans « modérés » (sic) l’Arabie Saoudite et les Etats du Golfe : nos pires ennemis civilisationnels !

    1. EVAEVA

      J’ai trouvé cet article de Monsieur Chauprade très intéressant, mais il évoque une possible alliance de la France avec les musulmans chiites. J’espère que cette éventuelle alliance sera ponctuelle et limitée, car même si l’islam sunnite est en ce moment plus enragé et plus «actif» que l’islam chiite, nous savons que les musulmans chiites sont eux aussi capables de fanatisme, et qu’ils ont Mahomet pour idéal, comme les musulmans sunnites.
      Il nous faut garder à l’esprit qu’un musulman qui s’allie avec des mécréants contrevient aux commandements de Dieu.
      Dans le coran, à la sourate 5, verset 51, Dieu a interdit aux musulmans toute alliance avec les mécréants:
      « Ne prenez pas pour alliés les juifs et les chrétiens, ils sont alliés les uns des autres. Celui d’entre vous qui les prend pour alliés est des leurs. Dieu ne guide pas le peuple oppresseur».

      La phrase «qui les prend pour amis est des leurs» veut dire que le musulman qui prend pour alliés des non-musulmans est assimilé à un apostat. L’apostasie est punie de mort en islam. Donc une alliance de la France avec des musulmans ne saurait durer, car le poids de la religion fait que les dirigeants chiites ne sauraient justifier devant leurs soldats une alliance durable et sincère avec des «mécréants».
      L’Iran n’est pas un ami de la France depuis qu’il a basculé vers un régime islamiste. Les dirigeants iraniens fustigent la France dans leurs discours. Nous avons souvent vu l’armée iranienne défiler en piétinant le drapeau français, ce qui n’est quand même pas un gage de loyauté ni d’amitié envers notre pays.
      Quant aux chiites d’Irak, ils s’aligneront sur ceux d’Iran, même s’ils ne refuseront pas l’aide de la France dans un premier temps, car ils en ont besoin en ce moment. Mais cette alliance tournera court, pour les raisons mentionnées plus haut. L’ingratitude n’est pas rare chez les musulmans: souvenons-nous comment l’Ayatollah Khomeiny, réfugié bien accueilli en France, a surnommé notre pays «le petit satan» dès son retour en Iran.

      De plus, l’Iran soutient, arme et finance le parti musulman chiite Hezbollah au Liban, dont le chef, Hassan Nasrallah, a tenu en 1982 (déjà !) des propos qui n’augurent rien de bon pour ses compatriotes chrétiens.
      Je vous résume en français les propos en question:

      «Le projet que nous avons pour le Liban est un projet unificateur. Ce projet unificateur, qui est le premier et unique en ce monde est le projet de la nation islamique. Il ne s’agit pas d’un projet de division, mais d’unification: tout le pays devra être gouverné par la charia islamique, et nous ne pardonnerons pas la création de cantons chrétiens au Liban dans les régions habitées par des chrétiens (1). Car ces régions étaient musulmanes à la base, et les chrétiens sont venus les envahir en «razzieurs». C’est l’Empire Byzantin qui nous a envoyé ces chrétiens, afin qu’ils soient une épine dans le flanc de la Oumma musulmane».

      On reste un peu estourbi en écoutant ça. Je vois maintenant où Jamel Debbouze pourrait puiser ses doctes affirmations, lorsqu’il dit que la présence musulmane n’est pas récente en France, car «l’islam existe en France depuis 3.000 ans».
      Au début, j’ai cru qu’il faisait de l’humour, après tout c’est son métier. Mais malheureusement il était sérieux.
      Le révisionnisme historique est en marche. Ca ne m’étonnerait pas que bientôt des élèves Français musulmans rabrouent les professeurs qui leur parleront du baptême de Clovis.
      En Turquie, les enfants apprennent que l’Iliade et l’Odyssée font partie du patrimoine turc. A Istanbul, la Basilique Sainte-Sophie est en train d’être revendiquée comme mosquée en exercice.

      Il faudrait rappeler à Monsieur Hassan Nasrallah que le christianisme ayant pris naissance en Orient, la présence chrétienne en Orient date d’environ 2.000 ans.
      Les Evangiles mentionnent des visites que Jésus aurait faites au Liban, à pied, avec sa mère et quelques disciples.
      C’est au Liban (2) que Jésus accomplit son premier miracle (3), et c’est au Liban que Jésus dit à Saint Pierre la fameuse phrase: «Je te dis que tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise…» (4).
      Jésus fut baptisé dans les eaux du fleuve Jourdain, qui prend sa source au Liban.
      Le christianisme commença à se répandre au Liban grâce à Saint Paul.

      L’islam quant à lui a vu le jour au 7ème siècle après Jésus-Christ, dans les dunes de la péninsule arabique, à plus de 1.400 km (à vol d’oiseau) du Liban. Les écoliers des pays arabes apprennent les invasions musulmanes de leurs pays respectifs dans leurs cours d’histoire, appelées les «guerres de conquête».
      Mais peut-être que Monsieur Nasrallah n’est pas allé à l’école, ou bien il est allé à l’école coranique, où ce que l’on enseigne défie le bon sens. Toujours est-il que Nasrallah et ses sbires sont armés, entraînés et encadrés par l’Iran.
      Et rien n’est plus dangereux que de s’allier à des musulmans ignorants et armés. Et anti-chrétiens, anti-juifs, anti-athées, et anti-tout-ce-qui-n’est-pas-musulman.

      En politique, il faut être capable de voir sur le long terme. Si Monsieur Chauprade base sa proposition d’alliance avec les chiites sur le fait que les chiites et les sunnites se détestent, et que s’allier avec les uns permettra d’affaiblir les autres, il se trompe. L’ennemi de mon ennemi n’est pas nécessairement mon ami.
      L’histoire prouve que les factions musulmanes qui se détestent en temps normal savent s’unir dans le crime dès qu’il s’agit de massacrer des non-musulmans.
      Je comprends tout responsable politique qui observe un pays en guerre en essayant de voir qui, dans la région, a intérêt à détruire le même ennemi que lui, afin de s’allier avec lui pour économiser ses propres forces et ressources.
      C’est une stratégie classique.
      Mais une alliance avec des musulmans implique de les armer, de les former, de les entraîner à des techniques d’attaque et de défense qui sont les nôtres, de leur livrer des informations sensibles qu’ils pourraient un jour utiliser contre nous.
      Je propose donc de mesurer les dangers d’une telle alliance, car ils pourraient en dépasser les bénéfices.
      ————————————————————————————

      (1) Allusion au désir des chrétiens de ce pays de créer des cantons chrétiens dans les régions qu’ils habitent, cantons où la charia islamique ne s’appliquerait pas.

      (2) D’après l’Evangile de Saint Jean, ce miracle eut lieu dans la ville de Cana, qui se trouve au sud du Liban, près de la ville de Tyr.

      (3) Le miracle en question est celui de la transformation de l’eau en vin, à l’occasion d’un mariage (Jn 2,11).

      (4) Ces paroles furent dites à Césarée de Philippe, ville appelée aujourd’hui Panéas, ou Baniyas. Elle se situe au sud du Liban (ne pas confondre avec Baniyas de Syrie, qui est une ville portuaire).
      Evangile de Saint Matthieu: 16, 13-20 et Evangile de Saint Marc: 8, 27-30

  3. yoniii

    hi

    la seul solution viable et de soumettre son ennemi a ses propres volontées.

    l’ennemi ce considere liu meme comme notre ennemi .
    alors , ils nous reestent pas d’autres alternatives que de le traiter , tel qu’ils aient . notre ennemi en l’occurence

    combattre sont ennemi est la voie a notre propre liberté

    combattre sont ennemi , garantie notre propre survie

    combattre sont ennemie , c’est de faite rester en vie nous meme

    tous autres solution , nous menera a notre defaite
    et a la victoire de nos ennemis

    by

    voila contre qui , contre quoi vous combattez

    Vidéo : Regardez comment les musulmans obligent la police a fermer le Mont du Temple aux juifs !!!

    Trois visiteurs juifs sont partis visiter le Mont du Temple mardi mais ils ont été accueillis par des chants en arabe hurlés par une foule de musulmans qui ont tenté de les intimider et ont réussi à forcer la police à fermer l’accès au site pour les visiteurs de confession juive.

    http://koide9enisrael.blogspot.co.il/2014/08/video-regardez-comment-les-musulmans.html

    http://www.youtube.com/watch?v=l3RK9Cw1wMA

    sinon demain ce sera vous les juifs en occident

    et vos nouveaux maitre et ennemi vous empecheront d’aller prier sur vos tombes

    dans vos lieu de cultes

    etc…

  4. Martin

    Les Français d’origine immigré qui par amour pour la France ont renoncés à de nombreux pans de leurs culture d’origine, devraient êtres les premiers à voter pour Marine Lepen, car ils sont eux aussi victimes d’une immigration sauvage qui ne cherche pas à s’intégrer à notre civilisation, et à laquelle ils finiront eux aussi par être associé, autrement dit contre leurs gré et bien malgré eux.

    Nous vivons un tournant historique pour nos libertés les plus fondamentales et celle de nos enfants.

    2017 devra donc être la concrétisation d’une prise de conscience générale des Français concernant la menace qui pèse aujourd’hui sur la société toute entière.

    1. EVAEVA

      Personnellement, je n’ai renoncé à aucun pan de ma culture d’origine par amour pour la France, car je suis chrétienne, et les us et coutumes de France me plaisent particulièrement, et les lois françaises me conviennent parfaitement.
      Ce sont les mêmes lois que les chrétiens d’Orient veulent voir appliquées dans leurs pays. Ils luttent pour cela, et sont détestés par les musulmans pour cette raison.

      Parler la langue française ne m’accule nullement à oublier ma langue maternelle.
      La laïcité étant voulue et recommandée par Jésus, elle me convient aussi.
      (Souvenez-vous: « Mon royaume n’est pas de ce monde », et « Rendez à César… »

      Pour un chrétien, s’intégrer en France ne demande aucun abandon d’aucun pan de sa culture d’origine: la France respecte notre religion, l’état ne brûle pas nos églises, nous apprenons beaucoup des Français, notamment en matière de respect de la vie privée. Ici personne ne se mêle de ce que nous faisons quand nous sommes chez nous, la vie privée est vraiment privée, la liberté individuelle est sacrée, et les femmes sont correctement traitées.

      Et je puis vous assurer que BEAUCOUP de chrétiens d’Orient sont encartés au FN, et depuis longtemps, car Madame Le Pen aime la France, et elle fait l’effort de partager notre chagrin: elle vient assister à la messe donnée dans les églises orientales de France quand une bombe explose dans une église à Baghdad (Irak) ou à Alexandrie (Egypte). Cette présence n’est peut-être qu’un symbole, mais elle signifie beaucoup pour nous. Elle nous met du baume au coeur, comparée à l’islamo-collaboration des autres dirigeants français.

      Pendant que les musulmans assiègent les chrétiens en Irak, en Syrie et ailleurs, les crucifient, violent leurs femmes et leurs filles, la plupart des dirigeants politiques français se font un devoir d’aller partager des repas de rupture de jeûne du Ramadan, et vont allègrement inaugurer des mosquées, qui sont des casernes qu’ils refusent de voir pour ce qu’elles sont réellement.
      A Noël, les panneaux lumineux de la Ville de Paris ne nous souhaitent pas bonne fête. Mais pour le Ramadan, branle-bas de combat pour une coûteuse « islam-party » financée avec l’argent du contribuable, sur décision de Monsieur Delanausée.

      S’intégrer en France n’est ni un sacrifice, ni un renoncement à quoi que ce soit. C’est juste un honneur, qu’il faut savoir mériter. Peut-être que la lutte contre l’islamisation de la France va nous donner l’occasion, à nous Français de coeur, de prouver notre allégeance pour la France.

  5. Lavergne

    très bon analyse de Aymeric Chauprade

    Selon moi, le fléau ultime c’est l’islam, ensuite les immigrés africains, de l’europe de l’est et plus généralement venant de pays dénués d’éducation

    A la retraite je m’investirai dans Résistance Républicaine

    A bientôt

  6. Françoise

    Si je comprends bien le Mont du Temple est interdit aux juifs ? pendant 18 minutes 08 on entend le même slogan, Allah Akhbar toute la durée de leur présence jusqu’à ce qu’ils sortent de l’enceinte, si ça ce n’est pas une guerre de religion alors c’est quoi ? d’abord le Mont du Temple n’a jamais appartenu aux musulmans, il appartenait aux juifs puisque c’était le lieu sacré ou le Temple fut construit, une première fois au V em siècle AVJC détruit par les perses, reconstruit il fut a nouveau détruit en 70 de notre ère par les romains, et les juifs s’exilèrent de part le monde, donc les musulmans ont profiter de leurs absences pour se l’approprier et y construire leurs mosquées, qu’en pensent les Européens en voyant cette vidéo ? pensent-ils toujours que l’islam est une religion d’amour de paix et de tolérance ? J’approuve tout a fait les mesures d’Aymeric Chauprade concernant les musulmans et l’islam, en revanche je ne vois absolument pas d’un bon œil le rapprochement avec l’Iran ou le régime des mollahs est intrinsèquement anti occidental antisémite et antisioniste, dont le rêve serait de voir Israël rayer de la carte du monde.

    1. Christine Tasin

      Nous sommes bien d’accord, le projet de rapprochement avec l’Iran fait l’unanimité contre lui

  7. Caroline

    J’aimerais que des voix Françaises s’élèvent en faveur de l’accueil chez nous des Chrétiens d’Orient qui le souhaitent .

    1. EVAEVA

      Ca a déjà été le cas pour Bernard Antony, qui l’a souhaité, en arguant du fait que les chrétiens d’Orient s’intègrent assez rapidement en Occident.
      Seulement la France a tellement accueilli ses ennemis potentiels, qui entrent souvent en France par effraction, sans visa, qu’elle n’a plus la possibilité d’accueillir ses amis.

  8. MARKO DE HAECK

    JE NE COMPRENDS PAS CHAUPRADE.

    En effet : d’un côté il a raison sur TOUTE la ligne. Mais en même temps il dit que Marinette Girouette du Front Nasoral « incarne mieux que quiconque » (SIC !) alors qu’elle a DEJA viré islamo-collabo sous la très néfaste influence du serpent Alain Soral qui passe ses journées à instiller son venin partout.

    Du coup je comprends pas la façon de voir les choses de Chauprade….

Comments are closed.