Ramadan à la Mairie : lettre ouverte d’un non français de souche qui frissonne en écoutant la Marseillaise


ramadan (2)Madame Tasin, c’est avec regret que je ne pourrai me joindre à vous le 9 juillet devant l’hôtel de ville, étant hospitalisé à la même date! Mais je voulais vous apporter tout mon soutien devant cette trahison faite à la République, et donc à la laïcité.

Madame Hidalgo se défend en écrivant que des manifestations sont aussi faites pour Hanouka et Noël, ce qui pour hanouka est totalement faux, je suis allé sur le site de l’hôtel de ville, nous y trouvons en effet Hanouka mais aucune date n’est fixée, aucun article n’apparaît. Je suis donc allé sur google image en écrivant hanouka hotel de ville de paris aucune photo n’apparaît en revanche si vous tapez ramadan là vous trouvez une multitude d’images. De plus Noël n’est pas, ou n’est plus, considéré par une grande majorité des Français comme une fête religieuse mais comme la fête des enfants,(comme hanouka d’ailleurs). De plus l’arbre de noël est païen, ainsi que le nom même puisque c’est du celte noël veut dire nouveau soleil. ( Par ailleurs les ultra catholique ne font pas d’arbre de noël).

User de cet alibi pour couvrir son clientélisme auprès des musulmans est abject. Cela veut aussi dire que si la France ne fête pas le ramadan, elle ne doit pas fêter les autres fêtes. Ne pouvant me rendre à votre manifestation, j’ai écrit à  l’hôtel de ville pour manifester cette trahison de la laïcité. De plus, faire cela à l’hôtel de ville est d’autant plus une violation de la République car pendant la révolution l’Hôtel de ville à joué un grand rôle. Et si notre drapeau est aujourd’hui bleu blanc rouge, c’est les couleurs de Paris entourant la royauté. J’ai servi 10 ans mon pays et quand je vois ce qu’il est devenu, j’en pleure, j’enrage. Je ne suis ni raciste, ni d’extrême droite je suis même plutôt de gauche. Mais trop c’est trop! je ne suis pas un « Français de souche »,  je suis le fruit d’un père allemand de confession juive et d’une mère française de confession protestante. La famille de mon père ayant fui le nazisme dans les années 30.

Quand ma famille paternelle est venue s’installer en France, pays des Droits de l’homme, de 1789, elle a tout fait pour, je ne dirai pas s’assimiler, car le mot n’est pas assez puissant pour traduire toute la reconnaissance de ma famille pour la France et toute l’aura qui en d’écoule :
France pays des lumières, Pays d’un peuple se révoltant contre la tyrannie et bien sûr de la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen. Non ils ont fait plus que s’assimiler, ils voulaient être les « plus respectables des Français ». Ils ont en premier lieu francisé leurs prénoms, appris le français et mes grands parents furent intraitables avec leurs enfants sur leur conduite en leur rappelant la chance de vivre dans un pays tel que la France.

A savoir qu’avant la montée du nazisme mes grands parents furent aussi de grands patriotes allemands, ce qui d’ailleurs fut le cas de la majorité des juifs allemands. D’où leur incrédulité, leur déni devant le nazisme et la solution finale.

Malgré la trahison de Pétain et de ses sbires, qui fut la partie la plus sombre de l’histoire de France. Car n’oublions pas qu’il a trahi en premier les soldats qui se battaient contre l’invasion allemande par le fait de sa 5 iéme colonne, puisque les plans d’invasion allemands furent connus de l’armée bien avant Le Blitzkrieg.

Que nos forces et matériels notamment nos tanks étaient supérieurs en qualités à ceux des nazis. Mais quand vous éparpillez vos forces délibérément, faites tout pour que la logistique et l’approvisionnent ne suivent pas, laissant nos soldats sans munitions, sans ordres, ni plan de bataille, malgré tout leur héroïsme ( car peu de gens le savent mais il y eut plus de 300 mille morts en trois semaines, lors de la bataille des Ardennes pour faire reculer les Allemands bien plus que pendant la bataille de Verdun lors de la grande guerre.) et pour info : si Pétain fut déclaré le vainqueur de Verdun ce fut bien malgré lui. Car Foch lui a donné le commandement en lui précisant que pour tout défaitiste, retraite, il serait traduit en cours martiale. Foch connaissant le personnage dit de Pétain : » On a mené Pétain à la victoire à coup de pieds dans le c… ».

Donc malgré, la collaboration de l’Etat français, malgré qu’il ait vu son père et son frère aîné arrêtés par la police française pour être déportés à Auschwitz, où ils furent assassinés, l’amour de la France, La Vraie, n’a jamais quitté mon père, qui en plus de devoir cacher ses frères et sœurs, s’engagea dans la résistance, puis à la libération de paris, rejoignit l’armée pour mener le combat jusqu’à la victoire totale en Allemagne sur le nazisme. Et c’est avec honneur qu’il ranime chaque année la flamme du soldat inconnu, encore aujourd’hui, alors qu’il est âgé de 90ans .

Du côté de ma famille maternelle, ce fut tout aussi délicat pendant la grande guerre, car d’origine alsacienne, une partie de sa famille se battit pour la France, car vivant côté Français et une autre pour l’Allemagne. Très Patriote, ma mère fut Gaullienne dés le début et prit tous les risques en fréquentant mon père et le cachant souvent.

Mais ce n’est pas tout, cela aurait été si simple. Ma mère bien que de gauche resta toujours dans l’admiration de De Gaulle alors que mon père d’abord communiste puis socialiste détestait De Gaulle. Imaginez l’ambiance à la maison…… !

Mes parents sont partis de rien. Nous habitions dans le 9.,3 comme on le dit aujourd’hui, et particulièrement Sarcelles. Ce n’est que par la force de leur travail qu’ils ont gravi l’échelle sociale. Les souvenirs de mon enfance à Sarcelles ne sont que des bons souvenirs, où à la différence aujourd’hui il n y avait strictement rien de prévu pour les jeunes. Ni MJC etc, etc. Mais nous pouvions nous promener sans crainte la journée comme le soir. Et puis comme le grand remplacement a commencé dans les années 70, petit à petit les Français quittèrent les lieux, ne pouvant plus vivre avec des gens qui déjà à l’époque vivaient comme chez eux. Ils n’étaient pas agressifs et même très gentils et accueillants, la plupart venant pour travailler. Mais le choc culturel, (alors qu’il n’y avait pas encore de foulard et de revendications) plus le nombre toujours plus grand, poussèrent les Européens à s’en aller.

J’ai eu la chance de pouvoir faire des études supérieures, un deug de Droit, puis une licence d’histoire politique et économique pour finir par un master en gestion d’entreprise. Ce qui m’a permis aujourd’hui, d’avoir pu créer ma société en ingénierie d’entreprise. Mais entre temps j’ai consacré à mon pays dix ans de ma vie sous les drapeaux ayant participé à plusieurs conflits.

Vous vous demandez sûrement pourquoi je vous raconte tout cela et où je veux en venir. J’y viens, en m’excusant d’être aussi long.

Si comme vous, je clame haut et fort qu’il y a aujourd’hui et de plus en plus une volonté ouvertement affichée d’un certain nombre de musulmans, bien que pour la plupart nés en France, de ne pas vouloir s’intégrer à notre culture. Et pire de vouloir imposer leur religion et la charia.

Si comme vous je clame haut et fort, que les politiciens et surtout malheureusement de gauche voient dans cette manne des électeurs potentiels. Ces mêmes politiciens abjurant notre histoire et notre laïcité au profit de toujours plus de clientélismes.

Si au début chez nos bobos bisounours, nous pouvions les excuser d’un aveuglement rendu par l’espoir que cette haine envers nous, envers la France et ses valeurs ne soit qu’une révolte passagère, due plus à une distorsion sociale, qu’à une véritable guerre de religion !

Aujourd’hui, ce n’est plus le cas et leur déni est à mes yeux un crime ! Puisqu’il permet de jour en jour une montée de l’antisémitisme et d’un racisme anti blanc allant jusqu’au meurtre d’enfants toujours impuni et non reconnu !

Voilà, Madame Tasin, pour moi être français c’est avoir des frissons quand on entend la Marseillaise. C’est 1789, les lumières, l’égalité, la fraternité la liberté et la laïcité.

Savez vous que à la fin de chaque cérémonie dans une synagogue, il y a une prière pour la République, une autre le peuple français.

Veuillez excuser mes maladresses et ma syntaxe, mais étant gravement malade mon traitement médical m’empêche de me concentrer.

Je suis donc de tout mon cœur et ma rage avec vous pour le 9 !
Merci Madame Tasin de ce que vous faites, j’espère si ma santé me le permet vous rejoindre bientôt!

Cordialement
Karl

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




9 thoughts on “Ramadan à la Mairie : lettre ouverte d’un non français de souche qui frissonne en écoutant la Marseillaise

  1. AvatarAntiislam

    Bonjour,

    Merci pour cet émouvant témoignage !

    N’oubliez pas les 100 000 tués , en quelques semaines , de la campagne de France , si peu souvent évoqués.

    Mon grand-père y est mort pour la France , le 22 juin , le jour de l’armistice , en défendant un village des Vosges …

    1. Avatarkarl brach

      je ne les ai pas oubliés. peut être avez vous loupé ce paragraphe où justement j’en parle mais pas de 100 000 mais 300 000 morts plus qu’à Verdun dans un temps plus court.
      cordialement
      karl

  2. AvatarAlain

    Alors ça, c’est un sacrément beau cri du cœur, ode à notre Patrie. Ça fait du bien.

    En ce qui me concerne Karl, vous n’avez certainement pas à vous excuser. Moi je vous dis merci, à vous et votre famille présente et disparue, pour votre service et votre amour de la Patrie. C’est un honneur que tels gens soient des nôtres, soient FRANÇAIS.

  3. Avatargortchakoff

    J’aimerais bien laisser un commentaire mais, je serais bien plus long que cette personne car, en plus de mes sentiments sur ce sujet, (dont je partage plus qu’ entièrement les paroles de révolte), il y aurait tout de même quelques passages à revoir mais, on ne peut pas être d’ accord sur tout! Mais bravo tout de même .

  4. JackJack

    Magnifique témoignage d’un vrai Français de Coeur. Cher Karl, je vous souhaite un prompt rétablissement. La France a tellement besoin de gens comme vous.

  5. AvatarPhilippe le routier & Co

    Je suis d’accord sur TOUT !

    Sauf, sur un truc.

    Vous dites,
    « J’ai eu la chance de pouvoir faire des études supérieures, un deug de Droit, puis une licence d’histoire politique et économique pour finir par un master en gestion d’entreprise. Ce qui m’a permis aujourd’hui, d’avoir pu créer ma société en ingénierie d’entreprise. »

    La chance ?
    Je n’y crois pas un instant… Vous n’êtes pas de la génération ou l’état vous offrait le bac et autres diplômes pour retarder votre entrée dans le monde du chômage, non, vous, VOUS AVEZ EU LA VOLONTE de les faire ces études supérieures, nuance.

    Vous avez servi la France, 10 ans, plusieurs Opex… Vous allez vous rétablir !

    En juillet 2013 j’étais moi même à l’hosto, et, si j’en crois ma femme, dans un état pitoyable (40kg perdus en un mois)

    Là, j’ai repris la route depuis 2 jours, mes 95kg de muscles sont revenus… Et c’est pas de la chance, C’EST DE LA VOLONTÉ !

    Faut prendre l’hôpital comme une Opex de plus,
    -on y souffre
    -la bouffe est immonde
    MAIS, parfois les infirmières sont jolies, et le plaisir des yeux ça aide (vais me faire engueuler moi !)

    Allez Karl, vous savez aussi bien que moi que la douleur c’est rassurant finalement, puisque seul les vivants peuvent s’en plaindre !

    Remettez vous vite… C’est un ordre (c’est ce qu’on m’a dit à chacune de mes blessures, et ma foi, ça a marché)

    Philippe. Ancien Commando Légionnaire.

  6. AvatarCHIZBOCK

    Merci de ces témoignages qui me conforte dans l’idée que tout n’est pas perdu et qu’un sursaut Républicain est encore possible…le vote permettra peut-étre de faire pencher la balance du bon coté.
    Officier à la retraite..

    1. AvatarChristine Tasin

      Merci à vous pour ces réflexions et ces encouragements, oui il y a tant de bonnes volontés et de patriotes dans notre pays, ça ne peut pas ne pas aboutir…

Comments are closed.