Les 25% du FN/RBM ne sont pas un séisme mais une révolution, par Jeanlg75


voterTant que l’immigration « non choisie » massive ne sera pas un sujet économique « convenable » pour l’establishment politique français, le FN/RBM ralliera et unifiera le peuple français autour de cette thématique économique stratégique pour notre avenir.

Les 25 % du FN/RBM ne sont pas un séisme, car cela supposerait une ponctualité, un accident. C’est une révolution, le signe que de plus en plus de Français et même d’immigrés comprennent que la souveraineté d’un pays est gage de stabilité.

 

Et encore, quand j’évoque une révolution, c’est plutôt un « reflexe vie » que les électeurs viennent de valider.

Car il s’agit bien de la survie de notre modèle de société « à la Française ». La survie de notre propre culture, de nos libertés. Jamais, avant l’immigration musulmane, il n’y avait un seul Français pour s’offusquer de la kippa ou de la croix d’un parent à la sortie d’une école ou dans l’entreprise. Aujourd’hui il faut des lois liberticides, stupides pour nous protéger de l’islamisation de notre vie quotidienne. Aujourd’hui un Français de confession judaïque ou Catholique ne peut plus porter son petit symbole car la loi le met à égalité avec l’idéologie la plus néfaste pour l’humanité, bien plus dangereuse que le Nazisme et le Stalinisme réunis !

 

La politique immigrationniste de l’UE qui est conforme avec celle de l’establishment politique français depuis trente ans, conduit à dépenser plus de 100 milliards d’euros juste pour « acheter la paix sociale » avec les immigrés musulmans massivement présents sur notre sol !

Ils n’ont pas compris que les Français veulent vivre libres !

Ils n’ont pas compris que le 25 mai plus de 25 % des Français n’ont pas voté pour un parti politique, ni même pour un programme dogmatique, mais pour celle qui propose une sorte de mode d’emploi pour défendre nos libertés ! Les électeurs du FN/RBM, ne sont pas dogmatiques, ni encartés, ils sont animés par un « reflexe de (sur)vie ». Il est profond, sincère et atteint toutes les couches sociales et électorales des Français. Ce n’est ni une colère ni même une révolution, c’est « l’identité Française » qui est en action. Ils ont nié l’existence de cette « l’identité Française », ils l’ont traînée dans la boue. Mais elle est là, et on peut même la dénombrer : 25 % soit quatre millions sept cent onze mille trois cent trente neuf Français Versus les 2,6 millions, pour le PS (13,9 %) qui pensent que l’avenir de la France ne passe pas par la seule décision du peuple Français ! Et curieusement, le vote du Non à l »UE (FN/RBM) représente exactement 55 % de celui du PS pour le oui : c’est exactement le résultat du référendum de 2005 pour le « Non » à l’UE !

Ce qui caractérise le plus l’establishment politique, face à l’expression du peuple, c’est leur incapacité à se remettre en question un seul instant. Qui, mieux que Valls, peut incarner l’ensemble de cette classe politique sourde et aveugle,  qui déclare : « Nous sommes bas mais plus haut que l’élection Municipale ». 

Merci aux millions de Français qui ont dit « Oui » pour la France et merci aussi aux millions de Français qui se sont intelligemment abstenus de donner du « crédit facile » à ceux qui ne croient plus en la France. Ils peuvent juger qu’ils ont eu raison en écoutant la réaction de Marine Le Pen, qui, loin de péroreré, reste « mesurée ». Marine Le Pen sait qu’il faut aussi convaincre les Français qui sont déçus de l’UMP et du PS. Le FN/RBM n’est ni de droite ni de gauche, il est avant tout un parti politique français qui respecte les Français, qui comprend les priorités et les aspirations des Citoyens Français, qui respectent la France, ses us et coutumes et sa constitution Républicaine laïque.

http://www.huffingtonpost.fr/2014/05/26/elections-europeennes-2014-reactions_n_5391052.html

Jeanlg75

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




3 thoughts on “Les 25% du FN/RBM ne sont pas un séisme mais une révolution, par Jeanlg75

  1. Françoise

    Oui DLR loin derrière car NDA ne sait pas n’arrive pas a se décider s’il se rallie a Marine LE PEN, ou l’UMP mythomane de première avec des Copé, Fillon, Juppé Rafarin, etc ou encore avec l’UPR.

  2. DURADUPIF

    Le PS sombre et l’ump implose et explose. A force de se pincer sur le bateau france en berne, ils sont tous tombés à l’eau. Les Français ne se pincent plus, ils votent Français avec l’espoir de le faire SANS RELACHE !!!

Comments are closed.