Lettre à Najat Vallaud-Belkacem, à propos des cantines et de la consommation de porc, par Philippe Bescond-Garrec


Bel-kacem-porc-cantinesCopie du courriel envoyé ce jour à Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes:

« Madame,

Je fais suite à vos propos au sujet du supposé programme du Front National, auquel j’ai l’honneur d’appartenir, concernant les cantines scolaires.

Je vous cite: « C’est quoi le programme ? Obliger tous les enfants dans les cantines à manger du jambon ? « .

D’une part, il n’est nullement question d’obliger qui que se soit à manger du porc. Il est toujours possible de se restaurer d’un plat alternatif de viande ou de légumes, tout en veillant à ce que le repas soit équilibré.

D’autre part, ceux qui, pour des raisons confessionnelles, bannissent cet aliment de leur alimentation, ont tout loisir de composer eux-mêmes les repas de leurs enfants, en les recueillant le temps du repas à la maison.

Cette option me semble regrettable, car c’est autour de la table, en partageant la même nourriture que les liens se tissent et que la convivialité s’instaure. C’est d’autant plus vrai dans un pays comme la France réputé pour sa gastronomie.

Les cantines scolaires sont un service public, facultatif, qui se doit d’être en conformité avec les principes laïques qui fondent notre République. Il ne revient pas à des populations nouvellement ou plus anciennement installées sur le territoire, sans que le Peuple Souverain ait été consulté, de chercher à s’affranchir de cette règle et pour certains d’exiger des nourritures conformes à leurs dogmes.

J’ose espérer, sans trop d’illusions pour certains, que ceux là mêmes qui ont choisi de s’installer en France, ont bien conscience qu’ils ne font pas souche sur une terre vierge de toute histoire et de toutes traditions. La France est le pays du Peuple Français qui n’a pas vocation à s’effacer et à renier sa glorieuse histoire millénaire, sa culture prisée, ses Lumières enviées, ses us et ses coutumes forgées au fil des siècles.

Comme tout Peuple indigène, il a droit au respect de son mode de vie et des particularités auxquelles il est attaché et qui font sa singularité et son unicité. Le monde est vaste, libres à ceux que ne souhaitent pas se fondre dans ce creuset national de chercher sous d’autres cieux des terres conformes à leurs aspirations.

Il n’est nullement question pour moi et nombre de mes compatriotes de renier ce qui nous constitue et que je l’illustre par ce propos:

« Nous sommes issus de la civilisation du cochon et des forêts de chênes. Sa chair a nourri nos ancêtres. Rien de ce qui vient de lui n’est impur sur nos terres! »

Salutations laïques, républicaines et identitaires.

Philippe BESCOND-GARREC – Breton de souche – Citoyen Français

http://www.najat-vallaud-belkacem.com/contact/




Philippe Bescond-Garrec

Responsable Résistance Républicaine Pays de Loire, patriote Français de souche Bretonne. Défenseur de la Loi de 1905 Militant de terrain pour la sauvegarde de sa culture, de son patrimoine, de ses us et coutumes. Fier, déterminé, irréductible.


39 thoughts on “Lettre à Najat Vallaud-Belkacem, à propos des cantines et de la consommation de porc, par Philippe Bescond-Garrec

  1. S.Jacqueline

    quel merveilleux message !! merçi philippe ,
    rappelons à la belkasem la najat qu’un repas distribué gratuitement pour certains groupes qui ne correspondent pas à leur attente peuvent être compensé dans les familles au repas du soir ….
    je ne supporte pas l’odeur du mouton et de l’agneau, je n’en ai jamais servi dans ma famille…
    Lorsque les enfants avaient du mouton à la cantine , ils n’en mangeaient pas … nous avons toujours respecté le menu de l’école, payé avec nos deniers, non par la communauté, le diner de famille était composé de plats adaptés à notre culture….

  2. Genevieve +Colette

    Geneviéve + Colette sont totalement d’accord avec votre lettre

    merci de l’avoir écrit

    1. BeateBeate

      Si vous êtes d’accord, alors écrivez également une lettre à Madame Vallaud-Belkacem. La constance et le nombre seront notre force.

      1. Philippe Bescond-Garrec

        Chère Beate, je vous rejoins tout à fait:  » La constance et le nombre seront notre force. » Merci infiniment, amitiés Philippe

  3. AlainAlain

    Ah non là moi j’en peux plus Philippe, DEUX fois aujourd’hui mal au bide que tu m’as filé avec tes missives qui non seulement me font exploser de rire, mais me ravissent à un point…. !

    T’es bien conscient là des énormes crises de hurlements que tu risques de provoquer « en haut », et la taupe elle va bien apprécier pour certain ta douce missive, et incessamment sous-peu, directives seront certainement données pour que tout courrier portant ton patronyme et signature soit lors de sa livraison accompagnés de double ou triple scotchs, ainsi que ceintures attachées aux fauteuils ministériels et présidentiel.

    Bien que plus poli que moi, tu es pire que moi pour ce qui est des claquages de gueules au niveau prose, ceci dit en compliment. Kenavo ! :mrgreen:

    1. Philippe Bescond-Garrec

      Merci Alain. Conseil: je précise à nouveau que j’envoie systématiquement une copie par courrier de mes missives. Un courriel part vite à la corbeille, alors qu’un courrier « matérialisé » oblige à une manipulation et à une lecture qui m’assure d’une plus grande attention de la part des préposés au courrier ministériel. Pour avoir travaillé dans un établissement qui accueillait des personnalités, je sais que toute correspondance est lue avant d’être, soit jugée inopportune et détruite, soit transmise à un supérieur hiérarchique parce que digne d’un intérêt que le préposé n’est pas à même d’évaluer. Il va sans dire quiconque peut s’inspirer de ma prose, le but étant de manifester massivement notre réprobation, notre colère et notre détermination. Kenavo, cher ami.

  4. JackJack

    Bravo Monsieur Bescond-Garrec. Un morceau d’une baguette croustillante, un peu de beurre bien jaune et salé venant tout droit de la ferme et une bonne tranche de jambon coupée à la demande à la charcuterie du coin, c’est le plus merveilleux sandwich dont j’avais l’habitude quand j’étais gosse. Alors qu’on en prive pas les écoliers pour plaire à une catégorie qui veut imposer et réussit à imposer ses dogmes. Sommes-nous encore en France ? Merci cher Monsieur de continuer à lutter aux côtés de Marine.

  5. Laurent CLaurent C

    Ah mais Philippe, il n’y a qu’une seule réponse, celle de notre premier ministre qui (« sait où il va » (paroles vieilles de quelques mois)) pour reprendre sa réaction suite à la claque électorale « il faut barrer la route au FN ». (Quel grand stratège ! )

    Rappelons à NVB les paroles d’un autre grand Charles:

    « Je suis devenu français d’abord dans ma tête, dans mon cœur, dans ma manière d’être, dans ma langue. Je suis devenu français. C’est-à-dire que j’ai abandonné une grande partie de mon arménité pour être français. »
    Puis, a-t-il ajouté : « Il faut le faire ou il faut partir. »

  6. jean claude

    dans le cochon tout est bon ont ne jette pratiquement rien, un bon pied de cochon miammiam.dans le mouton aussi le roquefort c est délicieux et j aime le couscous fait a la maison de moi., et pour finir j aime tout sauf les coups de baton…..

  7. paul

    On va demander au royaume du Maroc de rendre obligatoire le poisson dans les cantines le vendredi et de rajouter le porc au menu .Choquant et inadmissible n est ce pas ? Quelle manque de respect pour le peuple Marocain. En France c est pas grave et puis on ne dit rien ce serait mal vu.

    Quand on vous impose le halal pour tous et sans autres choix possibles ,si vous avez l’ outrecuidance de protester ,on va vous accuser de stigmatiser vos collegues musulmans.Ces même collegues musulmans qui par contre ne sont pas du tout choqué que les non musulmans soient obligés de manger halal .

    Si vous dénoncez les horreurs commises par les terroristes musulmans ,on vous reproche de stigmatiser l ensemble des musulmans..Bref face à l islam conquérant c est « let it be » ,laissez faire et ne dite rien , Quitte à perdre sa vie ,ses valeurs et son emploi ! car cela ne se fait pas…Je suis persuadé que c est ce que doivent penser les producteurs de porc,généralement si impétueux, sinon comment expliquer ce silence alors que tous les jours une mairie ,une administration,une entreprise dans ce pays bannit le porc lors des commandes collectives.

  8. myosotis75

    Superbe lettre! il faut en effet expliquer à Najatou que nous connaissons tous ici la série des Astérix: le Bouclier arverne, avec ses sangliers au vin, et surtout Astérix en Corse, avec ses délicieux cochons sauvages… elle va en recevoir du courrier la porte-babouches, pardon , porte-paroles

  9. paul

    Je viens de lui envoyez ce petit mot..

    Je travaille dans une grande administration ,Assistance Publique Hopitaux de Paris..Depuis bientot deux ans les collations du personnel de garde et de nuit sont 100% halal et sans autre choix possible.Je suis sur que vous trouverez cela choquant que des personnes agnostiques ,par exemple comme moi ,soyons obligé de manger selon des superstitions religieuses qui ne sont pas les nôtres,surtout dans une administration publique.

    1. Christine Tasin

      Excellent Paul mais on peut penser qu’elle s’en moque comme de sa première culotte !

  10. Laurent CLaurent C

    Ma copie à la teigneuse
    Le « Mademoiselle » est voulu 😉

    « Mademoiselle,

    Vos propos au sujet des cantines prouvent que vous connaissez mal les livres islamiques, puisqu’il n’est pas interdit de manger du porc. Les croyants ne sont pas obligés de se laisser crever de faim. Est interdit le fait d’en manger avec l’intention de blasphémer.

    Quoique certains « docteurs » de l’islam considèrent le porc haram. Vu les incohérences inscrites dans les hadiths voire le Coran, vous admettrez que imposer aux Français une coutume anti-laïque est aussi une incohérence de votre parti.
    N’ayant pas les moyens d’atteler 200 fonctionnaires à une étude économique relative au manque à gagner pour une production porcine réduite, je vous propose un calcul simpliste, moins onéreux, en cette période de vaches maigres.

    Imaginons 6 millions de personnes à nourrir.
    1 porc donne 12 côtes (si mes souvenirs sont bons)

    6 millions divisé par 12 nécessiraient 500 000 porcs.

    Supposons que ces 6 millions de personnes mangeraient une côte de porc toutes les deux semaines
    Nous aurions besoin de 500 000 X 26 = 13 000 000 de porcs par an.

    Ajoutons aussi les cantines scolaires,les cantines d’hopitaux, d’entreprises, privées de porc pour respecter la diversité !
    Combien d’usines faut-il pour traiter 13 millions de porc ?
    Combien d’éleveurs faut-il pour élever 13 millions de porc ?
    Combien de; transporteurs et avec eux des mécaniciens, de producteurs de nourriture etc, perdent en chiffre d’affaire?

    Voilà l’envers de la médaille du magnifique apport culturel de l’islam aidé par nos gouvernants mondialistes.

    A la rigueur certains passages des hadiths pourraient être divulgués dans les écoles pour amuser nos enfants comme se torcher de la main gauche, ce qui embarasse les droitiers, ou s’essuyer avec des cailloux. Mon fils de six ans en a rit, c’est vous dire!
    Au passage,en aout 2011 vous définissiez la théorie du genre, je vous préciserai que mon petit-fils joue au cow-boy ou au guerrier médiéval sans le lui avoir inculqué, il a choisi sa masculinité tout seul. Ce qui confirme une influence génétique, donc naturelle.

    Très confiant en votre haute mission qu’est de garder l’unité du pays et le bien-être de son peuple,c’est à dire « faire de l’en-commun », j’ai essayé de mettre en application les paroles de Erwan Binet « il faut en finir avec la filiation biologique » ou celle de la députée Sommaruga « les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature mais socialement construites ».
    J’ai donc essayé de « déconstruire le stéréotype de genre » de ma chatte mais elle m’a griffé!

    Demandez à vos amis EELV, la nature c’est leur for.

    J’invite les catholiques pratiquants à prier pour votre collègue Peillon qui écrit dans son livre « Une religion pour la république – …changer la nature même de la religion, de Dieu… »
    J’invite aussi votre collègue Valls à protéger Peillon qui risque une Fatwa pour s’attaquer à Dieu soit Allah !

    Peut-être êtes-vous menacée vous-même pour défendre la laïcité,l’égalité, antinomiques de l’islam!(S9:23 et 4:89)

    Apparemment, une partie du peuple a compris que manifestations ou pétitions restent sans effets, le « nous inclusif et solidaire » et « faire de l’en-commun » ne sont que des balivernes.
    Seul l’adage « diviser pour régner » a gardé toute sa valeur, votre parti y réussi très bien.

    Il reste aux Français ringard à s’adapter à la « novlangue « car ils ont cru un candidat disant « Moi président je serai un président exemplaire »…le qualificatif a été mal interprêté.

    Je vous laisse méditer:

    « Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes anti-fascistes » (Winston Churchill)

    Si une communauté n’est pas acceptée, c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème.

    Si elle se plaint de racisme à son égard , c’est parce qu’elle est porteuse de désordre.
    Quand elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras (De Gaulle)

    Quand on entend Qaradawi prêcher que les arabes doivent terminer le travail de Hitler, entre la charia et le FN, je choisi le FN!

  11. Mandalay

    Dans le même ordre d’idées que les réflexions de Belkacem (la grande copine de M6, … pas la chaine de télé, … mais le roi du Maroc).

    A Charleroi (Belgique), … « fief » électoral de P. Magnette (président du PS belge francophone) et ville dont il est le sénateur-bourgmestre (maire), les écoles maternelles et primaires interdisent -ou interdiraient- les confiseries.
    Par soucis de la santé buco-dentaires des enfants ?
    …. que nenni, … des parents mahométans, très pieux, se sont offusqués que leurs chers petits puissent avaler de la gelatine – ingrédient utilisé en confiserie, et qui contient des extraits de porc.

    A quand une fatwa « made-in Belkacem » contre les confiseurs ?

  12. Gillic

    Avec son regard haineux, elle va faire peur aux petits enfants qui aiment tant le cochon !!!!!!!

  13. Jean-Paul

    Je viens de lire un article sur le maire (réélu) d’Antibes qui a refusé de supprimer le porc des cantines !

    Tu en avais fait un article sur RL.

    La fin est … délicieuse si j’ose dire (et pleine d’humour, ce qui manque totalement aux musulmans) :

    « Si vous avez quitté vos pays pour la France et non pour d’autres pays musulmans, c’est que vous avez considéré que la vie est meilleure en France qu’ailleurs. Posez-vous la question, juste une fois : pourquoi est-ce mieux en France que de là où vous venez ? La cantine avec du porc fait partie de la réponse. »
    http://www.pdfcentre.fr/archive/2013/03/29/jean-leonetti-maire-d-antibes-refuse-de-supprimer-le-porc-da.html

    1. Christine Tasin

      Excellent en effet ! Merci pour ce complément versé au dossier de la fierté d’être français

  14. POUPONNOT

    J’adhère à vos propos. Il faut être solide sur nos convictions, sur nos coutumes… et votre lettre y contribue.
    Bien que catholique, peu pratiquant, je demande que l’on nous f…. la paix avec ces histoires de religion ou de pratiques intolérantes.

  15. S.Jacqueline

    madame bel kasem, je voudrai profiter de cette belle terre magrébine, belles plages, beau soleil,vie moins chére, pas d’euros… pourrais je manger du cochon, sans me faire insulter ??

    je ne serai pas à la solde des gouvernements puisque j’ai cotisé en FRANCE pendant 44 ans pour ma retraite, des milliards sont offert chaque année au magrebh, je paie des impôts, alors , je veux aussi en profiter !!
    constatant que nos dites élites coupent nos revenus pour une redistribution à des populations qui n’ont jamais cotîsées ,qui ont toujours méprisé la FRANCE et qu’on oblige s’exilent pour percevoir la manne de nos allocations…

    quand vous vous adressez aux français n’oubliez leur racines chrétiennes ..cela ne vous dérange pas que nos enfants soient contraints de ne pouvoir manger du porc sur leurs terres d’origine ???

  16. Oxydent75

    Les petits enfants qui aiment tant le cochon n’ont peur que de la chute u ciel sur leur tête ! 🙂 … et encore, cela reste à voir

  17. Alina

    Les non-chrétiens doivent s’adapter aux traditions du pays d’accueil. Chez nous, le porc n’est pas sacrilège. La France est un pays de culture chrétienne. En outre, es principes de laicité dans les établissements publics excluent tout règlement religieux. En plus…. Chez le cochon, tout est bon !

  18. alexia

    Surtout que je tiens à préciser que l’on ne se plie qu’aux musulmans dans les cantines. Je suis atteinte d’une maladie génétique nommé phenylcétonurie et croyez moi quand j’ai été obligée de manger a la cantine car l’école était trop loin de mon domicile, non seulement je n’ai pas eu de plats adaptés (sans aucune proteine animal, ni oeuf, ni poisson, ni viande…)mais en plus on me répondais que on ne pouvais pas me servir plus de légumes pour compenser car les dames de cantine n’étaient pas là pour respecter les particularité de chacun.

  19. Cricri

    Oui dans le cochon tout est bon!! Je suis révolutionnée de voir
    tout ce qui se passe . je viens d’apprendre qu’un iranien avait cassé
    l’horloge de la cathédrale de Lyon de colère car les cloches perturbaient
    les lèches babouches dans leur prière
    .Est-ce possible et cèdera-ton à ces fous?? Qui sera le prochain maire
    Cricri

    1. Christine Tasin

      oui c’est vrai mais ça remonte à un ou deux ans je me souviens d’avoir fait un article sur le sujet à l’époque

  20. Antiislam

    Bonjour,

    Nous sommes surtout la civilisation du VIN …

    Que l’on pense au Séder , à la Cène … et à Dionysos-Bacchus !

    Jérusalem , Athènes et Rome …

    Le professeur Pitte de Sorbonne-Paris-IV , spécialiste de gastronomie , souligne que les civilisations qui refusent le vin sont des sociétés qui ont un problème inquiétant avec la LIBERTE …

    Suivez mon regard …

  21. Françoise

    je viens de faire un courrier à Mme NVB sur son site pour lui expliquer ce que signifie la laïcité dans notre pays.

  22. PUGNACITE

    Manger du porc relève de la tradition Française.La moindre des corrections ou la politesse a minima veut que celui qui n’aime pas ne mage pas et n’impose pas aux autres ses goûts personnels ou plutôt communautaires.
    En effet,le problème réél qui se pose est celui du remplacement non seulement de la population ,mais aussi des toutes nos traditions
    .Il doit être fait table rase de notre passé Français ,de notre histoire qu’elle soit grande ou petite …Mais nous ne l’acceptons pas et la lutte a largement commencé.

      1. Bretonnedecoeur

        Bravo Philippe !!! Je ne viens plus souvent sur le site mais je tenais à te féliciter. Et félicitations également à Laurent qui n’a pas non plus sa langue dans sa poche quand il s’agit de fustiger la c……rie.

  23. Dubois

    Najat Belkacem a oublié les hindous qui ne mange pas de vache.

    Il y a aussi ceux qui n’aime pas le poisson à la cantine , qui lui est imposé le vendredi …

Comments are closed.