La France doit interdire les partis islamiques pour obéir à la Convention européenne des droits de l’homme, par Philippe Jallade


femmes-sharia5Avec ce parti, encore un exemple de ces gens habiles à jouer la victimisation, la main sur le cœur, les yeux plaintifs et la bouche en cul-de-poule.

Ces gens qui se servent de la démocratie pour essayer de se faire élire à certaines fonctions, dans le but d’abolir… la démocratie, quoi qu’ils en disent, ont-ils le droit de fonder un parti islamique ?
Voir la Convention de Sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales (CESDH) (ou Convention européenne des droits de l’homme, CEDH), que la France est tenue de respecter :

ARTICLE 17- INTERDICTION DE L’ABUS DE DROIT
Aucune des dispositions de la présente Convention ne peut être interprétée comme impliquant pour un Etat, un groupement ou un individu, un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits ou libertés reconnus dans la présente Convention ou à des limitations plus amples de ces droits et libertés que celles prévues à ladite Convention.

Rappelons ici que la Cour européenne des droits de l’homme contrôle le respect effectif de la Convention de sauvegarde des droits de l’homme et des libertés fondamentales, le respect des obligations par les États parties à la CEDH.
La Cour Européenne des Droit de l’Homme, a déjà fait observer l’incompatibilité du régime démocratique avec les règles de la charia (arrêt du 13 février 2003)
Elle a indiqué que la charia est incompatible avec la liberté d’expression, avec les libertés individuelles et avec les droits de l’Homme. Qu’elle les détruit et est, de ce fait, incompatible avec les principes fondamentaux de la Démocratie.

Philippe Jallade 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




14 thoughts on “La France doit interdire les partis islamiques pour obéir à la Convention européenne des droits de l’homme, par Philippe Jallade

  1. AvatarJallade

    « La Cour Européenne des Droits de l’Homme, a déjà fait observer l’incompatibilité du régime démocratique avec les règles de la charia (arrêt du 13 février 2003) »
    Extraits, pour les persévérants :

    1. Avatarresistancerepublicaine

      tu as raison, Philippe il faut répéter, sans cesse … ne serait-ce que parce qu’il y a chaque jour des centaines de nouveaux lecteurs qui passent sur le site et se demandent qui on est

  2. AvatarYves

    Vous avez complètement raison, ces gens abusent de la démocratie en choisissant ce qui leur arrange, sûr et certain ils sont incompatibles, pas seulement avec les lois de la République mais avec sans exception tous les lois des pays du monde sauf les pays musulmans, en particulier toute l’Europe.

  3. JackJack

    Eh oui Philippe, la théorie est parfaite, mais la pratique en est loin…malheureusement. Si la Convention Européenne des Droits de l’Homme était mise en application partout en Europe, il n’y aurait pas d’élus islamistes (comme en Belgique pour commencer), il n’y aurait pas de partis de l’Islam (comme il vient de s’en créer en France), des imans seraient poursuivis en justice, voire déchus de la nationalité française (mais on leur attribue la légion d’honneur) et expulsés.

    1. AvatarJallade

      Bien d’accord avec vous; rassurez-vous je ne suis pas naïf.
      Le propos est ici de montrer que bien des textes existent, qui ne sont pas appliqués.

  4. AvatarAlain

    On doit commencer par interdire les frères musulmans sur tout le territoire Français pour leurs multiples discours d’incitation à la haine et aux meurtres de Chrétiens ou d’apostats, et expulser tous leurs représentants ainsi que confisquer leurs biens. En Egypte ils revendiquent désormais le djihad et sont classés parti terroriste. Ce sont les vrais relais entre l’argent du pétrole et le financement de l’islam violent ou de l’islam menteur, ce qui revient au même. Déchéance, bannissement, expulsion…et champagne.

  5. Laurent CLaurent C

    Contre-rappel à Philippe Jallade par notre Président en visite en Tunisie ces jours. « L’islam est compatible avec la démocratie »….si si.

    Bon ne soyons pas trop exigeants, notre président est jeune dans le métier, il ne doit pas être informé de la déclaration de la CEDH, février 2003 c’est vieux!
    Il est trop occupé à rehausser la TVA de 17% , dans les centres équestres, pour obéir aux dictats de Bruxelles – selon les dires de Moscovici.

    1. AvatarJallade

      Ouais, encore un gros coup de pouce de Hollande à l’islam. Ira-t-il jusqu’à remplacer la Constitution française par la Constitution tunisienne ?
      Avec un article en sus l’autorisant à augmenter la capacité de son harem à l’Elysée?

      Pour ce qui est de cette augmentation de TVA, ce n’est peut-être pas une obligation de l’Union Européenne mais une recommandation, à vérifier. Mais ce qui est certain : l’UE est interessée car une partie de la TVA perçue dans les états membres lui revient systématiquement, au prorata… ; et comme par hasard, la France est, pour ce poste, le plus gros contributeur de l’UE : près de 3 milliards d’euros de la TVA française reversée à l’UE en 2012.

      Pardon? Qui a dit « vache à lait » ?

Comments are closed.