Un parti « islam » entre dans la danse pour les élections…


listes municipales bobignyHier la Belgique, et demain la France avec des élus musulmans sur une liste délibérément tournée vers la défense communautariste des musulmans, donc d’une religion, donc de la charia  ?

A lire ici, avec  l’exemple de Bobigny… Bobigny, là on voudrait que des terroristes soient citoyens d’honneur… N’y a-t-il pas de rapport, monsieur le Maire ?

Une citoyenne scandalisée par ce fait a lancé une pétition :

http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/monsieur-manuel-valls-ministre-de-l-int%C3%A9rieur-pour-la-dissolution-de-l-union-d%C3%A9mocrate-musulman-de-france?utm_source=guides&utm_medium=email&utm_campaign=petition_cre

Elle a alerté un certain nombre de politiques ; à ce jour seul Nicolas Dupont Aignan lui a répondu, un bon point pour lui, mais sa réponse (à lire ci-dessous) est désespérante. Il nie le problème et propose de faire l’autruche, ce qui n’a jamais limité la casse comme le lui rappelle Francine  (lire sa réponse à la suite de celle de NDA). Nous ne sommes quant à nous pas étonnés puisque NDA a toujours été timoré depuis l’islam et qu’il se rassure en jouant la carte des prétendus musulmans patriotes de Fils de France (affiliés à l’UOIF, filiale des Frères musulmans…)  et en imaginant comme Soral, une grande réconciliation nationale avec des musulmans autour d’un islam de France qui est complètement impossible sauf à couper clairement tous les liens avec le coran et les haddith-s de Mahomet, bref, sauf à imaginer une nouvelle religion autour de Allah…

Munich, Munich… ça les obsède tous. Ils auront de toutes manières la guerre, et le déshonneur en prime.

Réponse de Nicolas Dupont Aignan à la proposition de Francine Lesserteur

Madame Lesserteur,  

   

Je vous remercie pour votre message du mercredi 18 décembre. Vous y abordez la question de l’existence de l’Union des Démocrates Musulmans Français (UDMF).  

   

Je partage votre indignation devant une telle démonstration de communautarisme assumé. La perspective d’une division du paysage politique sur des bases ethno-religieuses, achevant de morceler le corps social, m’est tout bonnement insupportable. D’autant plus que les revendications de ladite organisation se concentrent exclusivement sur la reconnaissance d’un Islam ostentatoire, ségrégateur et foncièrement étranger à nos mœurs, à mille lieues de l’Islam francisé dont je souhaite ardemment l’émergence.  

  

Dans la droite ligne des rapports sur l’ « intégration » remis au gouvernement Ayrault, cette UDMF encourage tant le mépris de la laïcité – fondement de la nécessaire assimilation républicaine – que celui de notre culture millénaire. Maire de Yerres, commune de la banlieue parisienne, je sais les défis immenses auxquels notre Nation doit faire face, subissant le contrecoup de décennies d’immigration incontrôlée et de multiculturalisme mal dissimulé. Patriote et gaulliste, vous pouvez compter sur ma vigilance la plus absolue à ce propos.

 

Toutefois, l’interdiction formelle de l’UDMF ne me paraît ni réaliste d’un point de vue juridique, ni même forcément judicieuse. En effet, cette structure n’a pas dépassé le stade embryonnaire depuis sa création, survenue il y a environ deux ans. D’autres mouvements ont essayé d’occuper ce créneau communautariste : il en allait ainsi du « Parti des Musulmans de France », tombé dans l’oubli après avoir bénéficié de l’attention médiatique pendant plusieurs mois. A ce jour, rien ne paraît promettre un destin moins insignifiant à ce nouveau groupuscule.

 

Plutôt que de lui offrir une publicité judiciaire inespérée, je pense donc qu’il vaut mieux laisser l’UDMF croupir dans l’anonymat qui la caractérise depuis sa fondation. Plus profondément, il nous faut combattre le mal à la racine : je me permets de vous renvoyer vers les « 35 propositions pour réconcilier les Français », élaborées par Debout la République et disponibles sur notre site internet.

 

En espérant vous avoir apporté les éclairages souhaités, je vous souhaite une excellente année 2014 et vous prie d’agréer, madame, l’expression de mes salutations patriotiques.

 

Nicolas Dupont-Aignan

Réponse de Francine Lesserteur à Nicolas Dupont Aignan

Monsieur Dupont-Aignan ,

Je vous remercie de m’avoir répondue  . Je note que vous êtes le premier politique ‘et peut être resterez le seul ?) à avoir fait ce geste .  Mais je pense que c’est une erreur de croire que cette structure ne dépassera pas le stade embryonnaire depuis sa création , Je me souvient de la première écolière qui était rentrée en classe avec son foulard islamiste . à l’époque beaucoup de gens pensaient que ça resteraient des cas îsolés. Aujourd’hui , les 3/4 sont voilées . De plus ce qui s’est passé à Trappe devrait interpeller . Je suis convaincue , que l’on devrait revoir le système démocratique. J’aimerais que la pétition puisse faire prendre conscience plusieurs députés (de tout bords ) du danger, afin de mettre en place une sorte de conseil d’une commission des sages . Merci pour vos voeux , je vous souhaite une bonne année de même. sincères salutations .
 
Francine Lesserteur

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


14 thoughts on “Un parti « islam » entre dans la danse pour les élections…

  1. Avatarlesserteur

    Je vous remercie pour la publication du couurier et de la pétition . je fait mon possible pour informer les pétitionnaires de mes dernières démarches : à savoir mon message adressé à Elisabeth Badinter et à serge blisko pdt de miviludes . à tous , je vous demande de ne pas oublier de visionner la vidéo inclue dans la pétition ! ça s’est passé à Roubaix . merci pour votre attention

    Francine Lesserteur

  2. AvatarJallade

    Avec ce parti, encore un exemple de ces gens habiles à jouer la victimisation, la main sur le cœur, les yeux plaintifs et la bouche en cul-de-poule.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Sacré programme, Leonidas, je confisque pour publication jeudi. Je me permets de supprimer 2 ou 3 parenthèses qui pourraient nous valoir à vous et à moi des ennuis…

  3. AlainAlain

    Le Dupont-GnanGnan, d’ailleurs assez retourne-veste il faut le dire, se le met dans l’œil jusqu’au croupion s’il croit que les ignorer les feront s’en retourner bien gentiment aux oubliettes. Mais bon sang, qu’il descende de son petit nuage et ou tour d’ivoire lui aussi et regarde réalité bien en face !

    En attendant, cette pétition je l’ai signée, même si le Gazolito fera de son mieux pour l’ignorer vu que ce ne sont nous vilains méchants nauséabonds renfermés sur nous-mêmes qui sommes visés !

  4. AvatarSavica

    Je suis allé sur le lien et j’ai signé la pétition – Je vais partager ce lien avec mes amis et les faire signer.

    En effet voici ce que je recommande:
    Je souhaite qu’on réforme la loi sur la création des partis politiques. Aujourd’hui l’UDMF s’est constitué sur une faille du système qui lui permet de spéculer avec la démocratie, puisqu’il ne développe un programme à caractère religieux et dont je vois mal qui d’autre que seuls les musulmans y trouverons d’intérêts. Cette association au final malgré les autours démocratiques qu’elle se donne n’en est pas moins qu’un lobby religieux qui ne fera que cristalliser la communauté musulmane, en fait du plus grand danger pour la démocratie. Leur let motive d’être le pendant de la démocratie chrétienne est une preuve de plus de cette spéculation qui en fait désire placer l’UDMF en opposition avec les « chrétiens » – mais demandons nous si la démocratie chrétienne fut crée comme réaction à une autre religion!?? On voit ici le recourt au subterfuge intellectuel. De plus de nos jours à ce que je sache les chrétiens votent pour tous les partis politiques – pourquoi un parti musulman qui ne cooptera qu’un seul électorat? – les musulmans ne trouvent-ils pas suffisamment démocratiques toute la palette des autres partis hormis les démocrates « chrétiens »? – Invoquer l’existence de la démocratie chrétienne comme raison d’être d’une « démocratie musulmane » à l’évidence ne repose aucunement sur les mêmes fondements historiques, ce qui discrédite la raison d’être de l’UDMF dans son intérêt d’accéder à des fonctions régaliennes. Il faut donc dissoudre l’UDMF du monde politique, son utilité restant limitée qu’au titre d’association communautaire.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Nous sommes bien d’accord Savica, seulement pour le moment nous n’avons pas le pouvoir et donc la capacité de modifier la loi ou d’en proposer une autre

      1. AvatarSavica

        Je suis d’accord pour être d’accord. Ce que je souhaite souligner c’est qu’il faut commencer à poser ces exigences, sans quoi on sera encore en train coller les pots cassés pendant que les musulmans marquerons leurs avancées dans le système. Ce que nous ne voulons pas. Je ne fait que constater le manque d’examen sur ce sujet de tous les acteurs en France – oui on parle d’immigration , mais il manque un examen sur ce qu’on doit faire pour refréner l’usurpation à laquelle nous avons à faire et sur les failles dont se servent les musulmans – La démocratie ce n’est pas non plus la porte ouverte au foutoir et donc elle aussi se défend. Je souhaite juste dire que cette protection pour l’instant elle n’est discuté nulle part, on a peur , comme le monsieur qui a répondu sur ce sujet dans son commentaire sur l’article au sujet de Melenchon – disait-il – » je vois mal comment en démocratie … on pourrait changer ça.. » Mais justement la démocratie l’exige et j’ai la ferme intention de militer pour l’idée qu’il est nécessaire de protéger la démocratie, par une mise à jour , et des reformes pour qu’il ne soit plus possible d’en arriver à des aberrations du type UDMF.
        Si c’est pas maintenant alors ça ne se fera jamais – on ne pourra pas faire marche arrière et nous aurons un tout autre combat à mener encore plus difficile qu’aujourd’hui. C’est maintenant qu’il faut tuer le monstre dans l’œuf. Et il n’y a pas à s’en excuser, il n’y a rien d’anti démocratique que de redéfinir la différence entre une association communautariste, un lobby et un véritable parti politique dont le programme n’est qu’intérêt général. Pour moi c’est ça la démocratie, la république…

  5. AvatarSavica

    Je souhaite qu’on réforme la loi sur la création des partis politiques. Aujourd’hui l’UDMF s’est constitué sur une faille du système qui lui permet de spéculer avec la démocratie, puisqu’il ne développe qu’un programme à caractère religieux et dont je vois mal qui d’autre que seuls les musulmans y trouverons d’intérêts. Cette association au final malgré les autours démocratiques qu’elle se donne n’en est pas moins qu’un lobby religieux qui ne fera que cristalliser la communauté musulmane, en fait du plus grand danger pour la démocratie. Leur let motive d’être le pendant de la démocratie chrétienne est une preuve de plus de cette spéculation qui en fait désire placer l’UDMF en opposition avec les « chrétiens » – mais demandons nous si la démocratie chrétienne fut crée comme réaction à une autre religion!?? On voit ici le recourt au subterfuge intellectuel. De plus de nos jours à ce que je sache les chrétiens votent pour tous les partis politiques – pourquoi un parti musulman qui ne cooptera qu’un seul électorat? – les musulmans ne trouvent-ils pas suffisamment démocratiques toute la palette des autres partis hormis les démocrates « chrétiens »? – Invoquer l’existence de la démocratie chrétienne comme raison d’être d’une « démocratie musulmane » à l’évidence ne repose aucunement sur les mêmes fondements historiques, ce qui discrédite la raison d’être de l’UDMF dans son intérêt d’accéder à des fonctions régaliennes. Il faut donc dissoudre l’UDMF du monde politique, son utilité restant limitée qu’au titre d’association communautaire.

    (encore désolé c’est celui-ci qu’il faut publier – je fait le max pour éviter les coquilles, j’ai beau relire dans la petite fenêtre ce que j’écris, mais je ne les vois que lorsque le texte apparait entier. Malheureusement on ne peut l’effacer comme sur la plus par des autres sites. J’espère que vous ne m’en tenez pas trop rigueur quant aux doublons hum ..)

Comments are closed.