Les musulmans de Marks & Spencer peuvent refuser de vendre de l’alcool


marks-and-spencerÇa se passe en Angleterre, dans un pays où le communautarisme et la liberté individuelle sont reines… Et cela montre parfaitement les limites du système.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/12/23/marks-spencer-menace-de-boycott_4339226_3234.html

Le jour  où il n’y a (aura) que des employés musulmans dans le magasin, il sera, de fait, interdit de vendre de l’alcool chez Marks & Spencer. Le jour où , dans une rue, il n’y aura plus que des magasins avec des employés musulmans, la rue sera devenue halal et plus personne ne pourra acheter d’alcool. C’est déjà le cas dans certains quartiers, en France, et les témoignages de personnes âgées qui sont obligées de renoncer à leur verre de vin ou à leur tranche de jambon se multiplient… Tristes pays européens qui souffrent tous du même mal mais dont les dirigeants continuent de considérer Wilders comme un extrémiste quand ses propositions ne sont que du bon sens….




Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


5 thoughts on “Les musulmans de Marks & Spencer peuvent refuser de vendre de l’alcool

  1. Pivoine

    « Et cela montre parfaitement les limites du système. »
    Exactement ! Ce fameux multiculturalisme, prôné par les pays anglophones, va se retourner contre eux, tel un boomerang !

  2. Françoise

    Absolument Pivoine, car les britanniques sont beaucoups plus tolérants que nous ils tolèrent même sur leur sol des manif de salafistes, et la police regarde comme si elle regardait passer un train, et en France, chez nous, nous nous nous préparons au même fait, des quartiers entiers ou les commerçants sont tous musulmans existent de plus en plus, partout sur le territoire, à tels point que parfois trouver un boucher ou un boulanger traditionnels devient le parcour du combattant, eh oui c’est déjà le cas ici où pour acheter une galette des rois je dois changer du 19em pour aller dans le 20em arrondissement de paris, non pas que les boulangers étrangers n’en vendent pas ? non mais moi je ne veux pas leur faire gagner le moindre euros pour non seulement un aliment qui risquerait de me rendre malade, mais aussi et surtout je n’ai pas à financer leurs mosquées, non pas avec mes euros c’est hors de question, j’ai une amie qui demeure aussi dans le même arrondissement que moi mais du cotés de l’avenue Simon Bolivar, eh bien c’est pareil ele nepeut plus acheter sa viande chez un boucher traditionnel parce qu’il n’y en a plus, alors elle n’achètent que du porc pour être certaine que cette viande là au moins elle n’est pas halal, c’est triste mais c’est comme ça en France.

Comments are closed.