Vivre selon le haddith qui dit quoi faire d’une chèvre qu’on a violée ? Non merci, par Luc Forgeron

Merci pour ce moment d’évasion dans cet antique passé qui me fait chaud au coeur.

Quand je vois le futur que veulent nous imposer nos « élites »  (la médiocrité,la pédophilie,la zoophilie,la nécrophilie..) l’envie me prend de trouver un passage temporel et d’aller à la rencontre d’Epictète, de Marc-Aurèle… pour pouvoir renouer avec passion avec la civilisation, la philosophie et entamer un dialogue sans fin avec les grands hommes de notre glorieux passé gréco-romain.

Je lisais récemment un haddith qui préconisait que quand on viole une chèvre on doit s’en débarrasser et on doit la vendre dans le village voisin !!! Mais nom des Dieux, c’est ça l’avenir que l’on réserve à nos enfants, c’est ça le summun de la pensée, de la reflexion dans ce monde vérolé par l’islam ?

Je ne peux accepter cette folie et je ne peux, par amour des belles choses, par amour des belles lettres, par amour de l’humanité, accepter de léguer ce futur complètement dégénéré aux jeunes générations qui ne méritent pas ça. Jusqu’à maintenant chaque génération a oeuvré pour que la génération suivante vive mieux que la précédente et nous, nous allons leur offrir l’Enfer de Dante  !!!

Je ne peux accepter cette situation, je ne peux accepter que nos filles disparaissent à tout jamais sous le voile de l’obscurantisme, de la violence,du machisme.   Nous étions 3000 lors de la Grande Marche pour la Liberté et pour la suivante nous serons et nous devons être 300 000 !!!

  Le vert ne sera jamais ma couleur et si nécessaire le rouge de mes larmes de sang sera l’emblème que je vais porter fièrement pour défendre mes valeurs et ma cité car je veux faire honneur à mes valeureux ancêtres et je veux que le mot AVENIR ne cesse jamais d’exister.

Luc Forgeron

12 Commentaires pour “Vivre selon le haddith qui dit quoi faire d’une chèvre qu’on a violée ? Non merci, par Luc Forgeron

  1. La majorité du peuple n’a absolument pas conscience de ce que représente l’islam , qui plus est les jeunes qui ont été formatés depuis l’enfance .. Comment leur faire comprendre ce qui les attend ?
    C’est CELA LE PLUS IMPORTANT ,: mais lorsqu’ils voient que seuls 3000 étaient présents pour cette Marche contre l’islamisme et que x milliers le seront pour ce « mariage » jeté en pâture au peuple pour l’occuper ce w.e : comment voulez vous qu’ils fassent la différence entre le côté VITAL de l’une et la mascarade de l’autre -puisque cette loi passera de toutes les manières à grands renforts de « Moi,je vous ai promis… » alors que cette situation est déjà un état de fait !!!!
    Si le vieux peuple ne se réveille pas et très brutalement : nous serons foutus, absorbés insidieusement par cette pieuvre verte.
    Seules des manifestations de révolte chaque fois qu’une mosquée s’érige, seule l’exigence de l’application de la loi chaque fois que nous croisons des voilées, seuls les refus devant la polygamie, l’excision etc… etc…. pourraient réveiller quelques consciences .
    Le peuple a peur car il sent bien que même leur justice n’est plus, le peuple a peur car il sait bien que leur police est bâillonnée,le peuple a peur car il a sa tête une armée de vendus .
    SEULE une révolution a tous ces échelons pourrait inverser cette descente épouvantable vers l’ignominie.

  2. Il y a un hadith qui parle de la lapidation de la singe femelle maymouna qui a rendu le vieux singe maymoun cocu (en fait c’était une histoire à peine voilée de l’infidélité de la jeune aicha avec safwan et le vieux singe est une façon de parler de mohammad ) tout le monde sait sur la controverse d’al ifk ,quand la jeune aicha avait perdu son collier en allant faire ses besoins dans le désert pendant une des razzias du führer mohammad, la caravane des moudjahidins ne s’en pas aperçu de l’absence de aicha, est retournée à sa base militaire ,le lendemain aicha était ramenée au camp sur le chameau de safwan quelqu’un de trop chaud aux dire de sa femme,
    MOHAMMAD a dut attendre un mois pour s’assurer que sa aicha n’était pas enceinte pour décréter qu’il faut 4 témoins oculaires mâles (ou 3 mâles et deux femelles) qui voient le pinceau dans le tube pour témoigner de l’infidélité de la femme et de l’homme, sinon celui qui attaque l’honneur des manats aura 80 coups de fouet, une façon pour protéger sa jeune aicha par le biais de verset divinement tombé pour les besoins sexuels de aicha safwan et mohammad -

    • Combien de femmes meurent dans ces conditions chaque jour à travers le monde au nom de ce dogme barbare et rétrograde ?
      Combien de femmes occidentales connaissent le traitement « réservé » à leurs consoeurs orientales ?
      Combien se rendront compte avant qu’il ne soit trop tard ?
      Combien feront passer ce message pour dénoncer ces horreurs, et ainsi venir en aide à ces malheureuses ?
      Voici un document accablant , à diffuser largement (attention scènes très violentes / choquantes ) :
      Femme lapidée
      http://youtu.be/3fD9zzpR7ug
      Femme soudanaise fouettée
      http://youtu.be/6hdiNk9yITo

  3. Pingback: Le fou du Roi Louis XVII » Blog Archive » Scandaleuse forgerie de forgeron sur Résistance républicaine qui transmute une chèvre en bouc émissaire ! Au viol !

  4. Bonjour Luc,

    Notre passé gréco-romain est certainement préférable au sinistre présent de l’islam.
    Mais il ne faut pas oublier que les grecs par exemple (que je préfère aux romains) avaient des esclaves, n’avaient aucune considération pour les femmes, et couchaient avec de jeunes adolescents.
    Les romains, pourtant grands législateurs, s’amusaient parfois avec la vie humaine, qui n’avait pas à leurs yeux la même valeur que pour les grecs (en témoignent leurs jeux cruels pour amuser les foules).
    L’islam est pour moi le pire système juridique qui puisse régir les humains, mais je n’idéalise pas pour autant les sociétés antiques pré-chrétiennes.

    P.S: Ce serait sympa de ne pas sortir les bûchers du moyen-âge, l’inquisition et compagnie pour dire qu’en fait, le christianisme n’a pas apporté de progrès à l’humanité. Si vous aimez la philosophie, vous savez probablement que les lois qui nous régissent actuellement en France sont inspirées de la morale chrétienne.

    • C’est plus compliqué que cela, Eva, on ne peut coller sur les sociétés antiques le prisme de l’évolution du monde, autrement dit on ne peut cracher sur Rome et Athènes au motif qu’il y avait des esclaves parce que nous avons près de deux millénaires d’évolution qui nous conduit à penser autrement. La règle des prisonniers de guerre qui deviennent esclaves était communément admise dans le monde antique, par les esclaves eux-mêmes qui faisaient partie de l’oikos ou de la domus comme de vrais membres de la famille (sauf les esclaves qui travaillaient dans les mines et les chantiers de construction qui avaient un sort tout à fait déplorable maie encore une fois c’était la loi de la guerre) et les femmes avaient, à Rome notamment une liberté qui ferait rêver bien des femmes dans le monde en 2012 !
      Par ailleurs nos lois sont inspirées à la fois de notre héritage gréco-romain et de l’évolution du christianisme.

  5. Bonjour Eva, je ne renie absolument pas notre héritage judéo-chrétien comme notre héritage gréco-romain qui sont les fondations de notre civilisation et les chrétiens ont plus d’une fois apporté leur pierre à l’édifice dans l’héroïsme et le sacrifice. Je suis infiniment reconnaissant à tous les chrétiens qui depuis 1400 donnent leur vie pour que nous puissions dans certaines parties du monde être encore libre. Je suis reconnaissant que malgré l’anarchie du Bas -Moyen-Âge les moines chrétiens ont sauvé au péril de leur vie une grande partie du savoir gréco-romain (lire Aristote au Mont-Saint-Michel). Je suis reconnaissant pour le message d’amour,de respect de soi et de l’autre,pour le fameux châpitre l’Eclésiaste et pour l’humanisme contenue dans les pages de la Bible et qui ont permis avec les bases philosophiques gréco-romaine de nous construire et de nous faire évoluer. Bien sûr,même dans notre monde d’inspiration chrétienne rien n’a été parfait mais à ce jour nous sommes la civilisation la moins pire et la plus évoluée qui n’a jamais existée.Dans ma humble prose je parle du philosophe Epictète dont voici un aperçu de sa vie : Source Wikipédia

    Épictète est probablement né à Hiérapolis (sud-ouest de la Phrygie). Emmené à Rome, il passe son enfance comme esclave au service de Épaphrodite (un affranchi de l’empereur Néron) dont la tradition fait un maître cruel (il lui aurait cassé la jambe, d’où le surnom donné d’Épictète le boiteux). Il aurait prévenu son maître en disant « la jambe va casser » sans plus de plainte, et une fois le malheur arrivé, aurait conclu par un « je t’avais prévenu »1.

    Épictète réussit cependant à assister aux conférences du stoïcien Musonius Rufus. Par la suite, il est lui aussi affranchi dans des conditions qui restent indéterminées, même si on suppose en général que c’est à la mort de son maître. Il se met alors à l’étude de la philosophie et du stoïcisme en particulier. Mais en 89 ou 94, il doit quitter Rome à la suite d’un édit contre les philosophes, dicté par l’empereur Domitien qui s’accommode mal de l’influence du stoïcisme parmi les opposants à son régime tyrannique2.

    Épictète se retire à Nicopolis d’Épire où il vit dans la pauvreté en compagnie d’une femme et d’un enfant qu’il a adopté. A Nicopolis, il ouvre une école stoïcienne qui connaît un grand succès. Pendant plusieurs années, il enseigne sous la forme de discussions et de remises en question. Ses contemporains semblent avoir la plus grande estime pour la qualité de son enseignement. Selon Spartianus, il revient ensuite à Rome où il devient familier de l’empereur Hadrien, mais le fait est incertain3. Selon la Souda, il vit jusqu’au règne de Marc Aurèle, mais d’après Aulu-Gelle, Épictète est déjà mort quand celui-ci arrive au pouvoir4. Il est conjecturé qu’il enseigna à Julius Rusticus5, qui devint plus tard l’enseignant de Marc Aurèle et l’introduisit à la philosophie stoïcienne par l’intermédiaire d’Épictète.

    Épictète n’a laissé aucun écrit, mais l’un de ses disciples, Arrien, a recueilli ses propos regroupés en deux ouvrages: Les entretiens (????????? [diatribai]) et Le manuel (Enchiridion) qui résument sa doctrine sous la forme d’aphorismes. Son héritage a été conservé à travers un unique manuscrit, datant du XIe ou XIIe siècle, et conservé à la bibliothèque d’Oxford.
    Un esclave qui est devenu un homme libre et grand philosophe,ce n’est pas sous le joug de l’islam qu’un esclave puisse avoir un tel destin. Si je ne m’abuse tu es une chrétienne d’Orient et donc tu sais,hélas,bien mieux que moi de quoi je parle. Pour me définir la philosophie gréco-romaine est mon énergie et ma culture judéo-chrétienne est mon moteur,les 2 sont hautement complémentaires. N’ayant (pas encore) vécu ce que vivent les chrétiens d’Orient,d’Asie…je ne peux que rester humble face à ton vécu,ton histoire et ton courage. Je soutiens AED-France car je suis malgré tout conscient de ce que subissent les chrétiens hors de nos frontières. Voilà,j’aime notre histoire,j’aime notre culture,j’aime notre Ô combien précieuse liberté et j’aime tes écrits (ton résumé sur la marche contre le facisme islamique m’a subjugué et transporté). Pour conclure ce sera (si tu le souhaites) un immense plaisir de pouvoir te rencontrer et de pouvoir échanger nos réflexions,nos idées,nos vécues lors d’un prochain rassemblement(ou pourquoi pas par un échange de mails). J’étais à Paris mais ouvrant le cortège avec d’autres amis du service d’ordre je n’ai pas pu rencontrer grand monde mais la sécurité avant toute chose. Ah oui,un dernier point,pour nous lecteurs assidus de RR,écris-nous une belle prose dont tu as le secret. Mes salutations patriotiques,Luc.

    • Superbe réponse, Luc, qui dit merveilleusement d’où nous venons et où nous n e voulons pas aller merci à toi pour ce baume au coeur que tu donnes à tous les humanistes

  6. non, non, non! …j’hallucine à la lecture de tous ces articles…sommes nous en enfer ?…même pas,…!!!…l’enfer semble doux à côté de toutes ces horreurs!!…Et c’est ce genre de religion que l’ont dit faite de paix,de respect et d’Amour ?…mais il n’existe AUCUN Dieu pour cautionner ça !!…même SATAN ne le cautionnerait pas !. Ce sont des horreurs qui dépassent la pensée !… C’est franchement dégoûtant à en donner la nausée et à faire des cauchemards!
    ISLAM MODÉRÉ dites vous ???…une chance que c’est modéré ! Qu’est-ce que ce serait si ce n’était pas modéré ?..car pire que ça, est-ce possible ? j’en doute !..Est-ce ce genre que l’on veut instaurer en tant qu’Islam de France ?…Est ce cela quel’on dit être  » une chance  » pour la France ?…ou encore  » multiculturel  »  » échange de culture  »  » richesse pour la France  »..?!!…la fornication avec les animaux, la pédophilie, la bigamie, la necrophilie et j’en passe…???!!?…si c’est cela, j’ai trop honte d’être française et je suis prête à renoncer à ma nationalité !..je ne veux pas être de ceux qui cautionnent ce genre de chose au pays. De ceux qui acceptent que ces choses soient approuvées dans notre société au nom dela tolérance. Et comme il semble que l’on ne puisse rien y faire, autant me faire adopter par un autre pays qui soit plus propre.

  7. Bonjour Luc,

    J’ai lu attentivement votre dernier post, qui me rassure, car dans votre article, vous ne mentionniez pas l’apport du christianisme. J’avais envie de vous demander si vous n’aviez pas vu passer, il y a 2.000 ans environ, un homme barbu, la trentaine bien sonnée, cheveux mi-longs, pas agressif pour un sou, toujours entouré d’une petite douzaine d’hommes qui semblaient fascinés par lui, sauf un, qui ne le regardait pas dans les yeux, et de quelques femmes à la vertu parfois incertaine… :)

    L’histoire d’Epictète est touchante, mais il n’empêche qu’un esclave affranchi (métèque) ne devenait jamais l’égal d’un homme libre. A Athènes par exemple, un métèque ne pouvait pas devenir propriétaire de la moindre parcelle de terrain. Il ne pouvait pas voter et donc participer à la démocratie, comme les femmes d’ailleurs, qui ne pouvaient pas voter non plus.

    En ce qui concerne l’islam, des esclaves pouvaient obtenir de très bons postes, sans devenir libres nécessairement. Ce sont les musulmans turcs qui appliquaient ce système qui consistait à kidnapper des enfants chrétiens (essentiellement des enfants grecs) pour en faire des forces d’élite au service du Sultan. Il arrivait que certains de ces enfants, en plus de leurs dispositions physiques, montraient des dispositions intellectuelles étonnantes, ce qui les faisait repérer jeunes. Ce fut le cas pour Ibrahim Pacha, enfant chrétien surdoué, d’origine grecque, enlevé à sa famille et islamisé. Il devint le bras droit du Sultan Soliman (dit « Le Magnifique »), et son amant aussi, semble-t-il. Son statut de Grand Vizir ne l’empêcha pas d’être sauvagement massacré par son « bienfaiteur ».

    Comme vous, je suis une admiratrice du monde grec, (l’un de mes parents est grec, et je parle cette langue). Mais les grecs eux-mêmes, sans renier leur héritage pré-chrétien dont ils sont très fiers, ont farouchement lutté pendant quatre siècles contre les turcs, afin de rester hellènes et chrétiens. La résistance anti-ottomane était d’ailleurs dirigée par le Clergé grec, et ce sont des prêtres qui réunissaient des enfants dans des grottes, en cachette des turcs, créant ainsi des « écoles secrètes » pour enseigner le catéchisme et la langue grecque, que les turcs voulaient interdire pour imposer leurs propres langue et religion.

    Je précise cela car en France, la tradition veut qu’ont mette en évidence les errements de l’Eglise, et qu’on passe sous silence ses nombreux mérites. En Orient, c’est l’Eglise qui nous maintient debout face à la pieuvre verte. C’est l’Eglise qui nous instruit, qui fait de nous des résistants. C’est le Clergé qui nous protège, qui s’expose en première ligne pour nous sauver des massacres qui visent à notre extinction.
    Ce sont des religieuses qui m’ont appris (entre autres) le français, et elles-mêmes n’étaient pas françaises !
    En Pologne, c’est l’Eglise qui a maintenu la cohésion du peuple quand la Pologne ne figurait plus sur la carte depuis 125 ans, et c’est encore l’Eglise qui nourrissait le moral héroïque des polonais face au communisme.

    Dans les glorieuses sociétés antiques, seuls les privilégiés avaient accès à une instruction digne de ce nom, dont étaient exclues la plupart des femmes.
    Là où je suis née, dans le tiers-monde, les écoles chrétiennes instruisent, côte à côte et pour un prix raisonnable,
    des enfants de ministres et des enfants d’ouvriers, des garçons et des filles, des chrétiens et des musulmans.
    (Cette instruction est gratuite pour les élèves issus de familles en difficulté).

    Il m’est difficile de ne pas en faire l’éloge, même si c’est toujours délicat de parler de ces choses-là, car comme je suis chrétienne, mes interlocuteurs s’imaginent parfois que je cherche à les convertir à ma religion.
    En fait je ne parle pas de ma foi, mais des aspects historiques, juridiques et sociaux du christianisme. C’est pour des raisons historiques, juridiques et sociales que je lutte contre l’islam. Car si l’islam triomphe, personne ne pourra m’empêcher de continuer à vénérer le Christ dans le secret de mon coeur, mais je ne pourrais plus vivre dans la société et sous les lois que j’ai choisies. La laïcité, instaurée par le Christ et non-négociable à mes yeux (« Mon royaume n’est pas de ce monde », « Donnez à César… ») deviendrait lettre morte.

    Donc en ce qui concerne l’islam, j’abonde totalement dans votre sens.
    Voici à ce sujet deux citations intéressantes:

    « Dieu a favorisé certains d’entre vous plus que d’autres,
    dans la répartition de ses dons.
    Que ceux qui ont été favorisés
    ne reversent pas ce qui leur a été accordé
    à leurs esclaves,
    au point que ceux-ci deviennent leurs égaux ».

    Coran, sourate XVI (les abeilles), verset 71
    ———————————————————–

    « Car vous tous qui avez été baptisés dans le Christ, vous avez été revêtus du Christ: il n’y a plus ni Juifs, ni Grecs; ni esclaves, ni hommes libres; plus d’homme, ni de femme. Car tous vous n’êtes plus qu’un dans le Christ Jésus ».

    Saint-Paul, Lettre aux Galates, Chapitre 3, verset 27
    ———————————————————-

    C’est donc surtout du christianisme que s’inspirent nos lois actuelles, bien plus que de la législation gréco-romaine. Enfin romaine surtout, la loi étant la spécialité des romains. Le Christ est né sous leurs lois, et elles ne l’ont pas convaincu.

    Quant à l’islam, je crois que chaque musulman est un esclave, car même quand il peut disposer de sa personne, aller et venir à sa guise, il vit quand même dans une « prison intérieure », qu’il transporte avec lui où qu’il aille.
    D’ailleurs comme vous le savez sans doute, islam veut dire « soumission », et musulman (mouslim) veut dire « soumis ».
    Lors de la prochaine manif, je demanderai à Madame Tasin de nous présenter.
    En attendant, j’ai un article, enfin plutôt un « billet d’humeur » que j’ai divisé en trois parties, car autrement c’est trop long. La première partie sera prête dans quelques jours. Vous me direz si ça vous plaît.

    P.S: Qui est AED-France ?

    A bientôt,
    Eva.

    • Merci pour cette belle lettre, Eva !
      Par ailleurs le métèque n’étant pas citoyen n’avait pas le droit de voter et d’acheter une maison, tout simplment… si on appliquait cette loi de bon sens, ce serait merveilleux, non ? Le métèque est l’étranger libre, ce n’est pas l’affranchi qui a encore des devoirs à l’égard de son ancien maître.

  8. Histoire de préciser :

    « L’homme peut avoir des rapports sexuels avec des animaux tel que les moutons, vaches, chameaux et ainsi de suite.
    Cependant il doit égorger l’animal après qu’il a eu son orgasme. Il ne doit pas vendre la viande aux gens de son village, cependant la vente de cette viande à un autre village proche est acceptable. »

    Du livre de Khomeini, « Tahrirolvasyleh », quatrième volume, Orme Darol, Gom, Iran, 1990

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>