Les paroles de la Marseillaise sont particulièrement bien adaptées à l’islam, par Eva


marchedesmarseilUn hymne est toujours écrit dans un contexte donné, et les paroles agressives qu’il peut contenir visent forcément l’ennemi de l’époque à laquelle il a été écrit.
Mais un hymne n’est pas écrit pour être chanté pendant quelques mois, il doit durer, donc ses paroles doivent pouvoir s’appliquer dans d’autres situations.
Il me semble que c’est le cas de la Marseillaise, qui est un hymne qui me touche beaucoup, et dont certains paragraphes sont moins chantés que le premier. J’aime particulièrement le paragraphe suivant:

Tremblez tyrans et vous perfides
L’opprobre de tous les partis
Tremblez, vos projets parricides
Vont enfin recevoir leur prix (bis)
Tout est soldat pour vous combattre

Je trouve ces paroles particulièrement adaptées à l’islam, qui est représenté par des tyrans et des perfides (taqiyya), et que nous ne pourrons vaincre que s’ils subissent l’opprobre de tous les partis.
Et leurs projets sont effectivement parricides, car un pays est comme un père: ne dit-on pas « l’enfant du pays » ? Ne dit-on pas la « mère-patrie » ? L’islam n’est-il pas l’ennemi juré des états-nations, ne reconnaissant qu’une seule nation: la nation islamique (oumma islamiyya) ?

Il y a un autre hymne qui me plaît aussi, un hymne royaliste que je ne connaissais pas, et qui s’intitule: « Les bleus sont là ».
Les mots qui me touchent dans cet hymne sont ceux qui sont en majuscules car ils s’appliquent aux militants anti-islam:
————————————
Les bleus sont là, le canon gronde, dites les gars: avez-vous peur ?

Nous n’avons qu’une peur au monde, c’est d’offenser Notre Seigneur.

VOS CORPS SERONT JETES A L’ONDE, VOS NOMS VOUES AU DESHONNEUR
————————————-
C’est ce qui est en train de se passer avec les militants anti-islam.
Ils luttent pour leur pays avec les risques que l’on connaît, et leur pays ne les défend pas, la presse les vilipende. Même ceux qui pensent comme eux n’osent plus s’afficher avec eux de peur de subir la même opprobre qu’eux.
Ils sont seuls dans l’arène, leur nom est jeté en pâture, leur réputation est souillée, ils subissent des menaces, doivent faire face à des procès.
Certains ont été emprisonnés, d’autres ont été tués.
Le cinéaste Théo Van Gogh a été exécuté dans la rue comme un chien.
De même que le journaliste turc d’origine arménienne Hrant Dink, assassiné dans la rue en Turquie, de même que deux des traducteurs du livre de Salman Rushdie, « Les versets sataniques ».

Le pays de ces victimes ne leur a pas rendu hommage.
C’est comme si l’on disait: « Après tout, ils l’ont bien cherché ».
Pour moi, c’est comme si leurs « corps avaient été jetés à l’onde, et leurs noms voués au déshonneur », comme il est dit dans cet hymne.
C’est à cela qu’on s’expose lorsqu’on choisit de militer contre l’islam à visage découvert.

EVA

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Eva

J'ai choisi pour me représenter un « noun » (la lettre N en arabe), que les musulmans peignent sur les portes des maisons des « Nazaréens » (chrétiens d’Orient) afin que leurs hommes de main passent les piller et les brûler.


6 thoughts on “Les paroles de la Marseillaise sont particulièrement bien adaptées à l’islam, par Eva

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Dicentime il en est de l’avortement comme de l’euthanasie, ce sont des choix individuels, philosophiques, et nos adhérents sont partagés sur la question je ne laisserai donc passer aucun commentaire qui critiquerait l’avortement ou l’euthanasie. Si le sujet était d’actualité je prendrais position à titre privé, personnel, afin d’ouvrir le débat pendant quelques jours point barre.

  1. AvatarPierre.

    La violence appelle la violence. Qu’attendons-nous pour écrire un unique couplet et refrain sur la musique de Grisons (maître de chapelle à saint Omer qui écrit cet air en 1785 !!! ).
    Sous prétexte qu’ils seraient « historiques » il nous faut subir ces mots d’apprentis bouchers. Autant se faire un gargarisme avec un bol de sang frais le matin.
    Et on se passe le bol de génération en génération…
    Il ne s’agit pas d’écrire des paroles « bizounours » et pacifistes mais de se laisser inspirer par l’idéal de liberté avec d’autres mots pour transmettre le message historique de vigilance à la tyrannie.
    La violence appelle la violence…
    Français quand vos yeux se dessilleront-ils enfin ?
    Pierre.

    1. AvatarChristine Tasin

      nous ne voulons pas changer d’hymne ni de parole, qui sont très claires et correspondondent, en quelle langue faut-il vous l’écrire ?

      1. AvatarPierre

        Qui vous parle de changer la musique?
        Les paroles de Rouget de Lisle ne reflètent pas les 1500 dernières années de notre histoire dans leur globalité : de Charlemagne à aujourd’hui.
        Pour défendre le Français encore faut-il l’apprendre.
        Chère Christine j’ignore quelle est la source de votre agressivité sous jas-cente mais vous n’avez visiblement aucune envie d’échanger avec des personnes courtoises ne partageant pas toutes vos idées.
        Alors pourquoi faire un blog ?
        En vous quittant, permettez que je vous adresse mes cordiales salutations.
        Pierre.

        1. AvatarChristine Tasin

          je suis exaspérée par ces gens qui veulent remettre en question notre hymne national plus que jamais d’actualité parce que notre pays est attaqué et le remettre en question c’est accepter que nous ne nous défendions pas

Comments are closed.