Le pape ment grossièrement à propos de l’islam, par Beate


La Loi de 1905 est une loi qui concerne la séparation de l’État et des Églises. L’Église c’est le clergé de l’Église Catholique. Résistance Républicaine a donc raison de manifester pour la Laïcité et la défense des fêtes chrétiennes.

L’Islam n’est pas l’Église. L’Islam n’est pas une église ni une religion, donc l’Islam est hors la loi et doit être interdit.
À noter que les musulmans aiment utiliser comme argument que l’Islam est la deuxième religion de France mais les musulmans sont 10% de la population et l’Islam ne se pratique pas comme religion parce qu’il n’y a pas de liturgie ni de cérémonie cultuelle. La pratique de l’Islam c’est la pratique de la charia. Or la charia a été jugée incompatible avec les principes démocratiques, par la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg le 13 février 2003.

Il y a environ 65% de Français qui déclarent être Catholiques, même si la grande majorité ne pratique pas car un fossé s’est creusé entre les chrétiens catholiques et le clergé de l’Église Catholique.
Un sondage TNS-Soffres commandé par le Monde et la Croix le 18 juin 2009 donnait le résultat de 67% des catholiques français (pratiquants) favorables à l’ordination des femmes. http://penser-le-genre-catholique.over-blog.com/page-3409672.html Le pape et le clergé sont contre.
Même si les chrétiens catholiques se sont peu manifestés lors de la marche du 8 décembre, ils sont en majorité hostile à l’Islam qu’ils jugent être une secte satanique. Or voici ce que le Pape François 1er ose déclarer :

« Le véritable islam s’oppose à toute violence »
http://www.islamisation.fr/archive/2013/11/27/pape-francois-le-veritable-islam-s-oppose-a-toute-violence-5232111.html
EXHORTATION APOSTOLIQUE
EVANGELII GAUDIUM
DU PAPE
FRANÇOIS
AUX ÉVÊQUES
AUX PRÊTRES ET AUX DIACRES
AUX PERSONNES CONSACRÉES
ET À TOUS LES FIDÈLES LAÏCS
SUR L’ANNONCE DE L’ÉVANGILE
DANS LE MONDE D’AUJOURD’HUI

52. La relation avec les croyants de l’Islam acquiert à notre époque une grande importance. Ils sont aujourd’hui particulièrement présents en de nombreux pays de tradition chrétienne, où ils peuvent célébrer librement leur culte et vivre intégrés dans la société. Il ne faut jamais oublier qu’ils « professent avoir la foi d’Abraham, adorent avec nous le Dieu unique, miséricordieux, futur juge des hommes au dernier jour ».[198] Les écrits sacrés de l’Islam gardent une partie des enseignements chrétiens ; Jésus Christ et Marie sont objet de profonde vénération ; et il est admirable de voir que des jeunes et des anciens, des hommes et des femmes de l’Islam sont capables de consacrer du temps chaque jour à la prière, et de participer fidèlement à leurs rites religieux. En même temps, beaucoup d’entre eux ont la profonde conviction que leur vie, dans sa totalité, vient de Dieu et est pour lui. Ils reconnaissent aussi la nécessité de répondre à Dieu par un engagement éthique et d’agir avec miséricorde envers les plus pauvres.

253. Pour soutenir le dialogue avec l’Islam une formation adéquate des interlocuteurs est indispensable, non seulement pour qu’ils soient solidement et joyeusement enracinés dans leur propre identité, mais aussi pour qu’ils soient capables de reconnaître les valeurs des autres, de comprendre les préoccupations sous jacentes à leurs plaintes, et de mettre en lumière les convictions communes. Nous chrétiens, nous devrions accueillir avec affection et respect les immigrés de l’Islam qui arrivent dans nos pays, de la même manière que nous espérons et nous demandons à être accueillis et respectés dans les pays de tradition islamique. Je prie et implore humblement ces pays pour qu’ils donnent la liberté aux chrétiens de célébrer leur culte et de vivre leur foi, prenant en compte la liberté dont les croyants de l’Islam jouissent dans les pays occidentaux ! Face aux épisodes de fondamentalisme violent qui nous inquiètent, l’affection envers les vrais croyants de l’Islam doit nous porter à éviter d’odieuses généralisations, parce que le véritable Islam et une adéquate interprétation du Coran s’opposent à toute violence. »

[198] Conc. œcum. Vat II, Const. dogm. Lumen gentium, sur l’Église, n. 16.

Le Pape ne recule devant aucun grossier mensonge pour tenter maladroitement de rassurer une opinion catholique aussi bien informée que lui sur la religion du djihad. Voir les sourates coraniques et les hadith appelant à la guerre.
http://www.islamisation.fr/archive/2013/11/18/le-jihad-dans-le-coran-et-la-tradition-musulmane-michel-onfr.html

Beate

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




10 thoughts on “Le pape ment grossièrement à propos de l’islam, par Beate

  1. Sandrine

    Inouï. Apparemment le Pape François n’a pas lu le coran…
    Rappelons cependant que pour les catholiques le Pape n’est infaillible que sur les dogmes. Par conséquent il peut fort bien se tromper sur tout le reste et si les catholiques doivent toujours l’écouter avec respect et attention, ils ne sont pas obligés de le suivre quand le dogme n’est pas en cause…ils pourraient même exercer ce que Saint Paul nomme la « correction fraternelle » qui autorise à dire à son prochain qu’il est dans l’erreur, et donc dire au Pape qu’il se trompe !…

    1. resistancerepublicaine

      Excellent complément qui peut également servir d’argument quand des imbéciles heureux voudraient nosu faire croire que les chrétiens comme le s m usulmans seraient soumis et obéissants et tenus de l’être …

  2. Daniel

    Bonjour…..

    Au risque de fâcher, je répéterai : les loups ne se mangent pas entre eux…..
    Douter d’une religion (je dis bien religion, ou église, et non foi, qui est une chose personnelle et participe du libre-arbitre de l’individu !!) c’est douter de toutes les autres, et c’est ce que craignent les églises. Toutes ont fort bien compris qu’une analyse objective et impartiale des dogmes ne pouvait déboucher que sur l’incrédulité, le doute raisonné, étant donné l’incohérence (voire la stupidité !!) de certains. Et tentent de museler « l’hérésie.. » par la coercition, la peur et la violence si besoin est.
    Comme le disait quelqu’un (c’est attribué à Coluche ) « Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison »
    Bon, d’après la prophétie de Saint Malachie il s’agit (peut-être) du dernier pape. voir ICI

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Proph%C3%A9tie_de_saint_Malachie

    Il ne semble pas que l’évêque irlandais ait prophétisé l’arrivée d’un ayatollah.. Méfiance, tout de même…..

    Bonne journée Amicalement Daniel.

  3. Rodolphe Leroyer

    Les versets qui prônent la paix et le respect de la vie sont des versets abrogés. De plus, la paix et le respect de la vie ne concernent que les musulmans. Un mécréant, assimilé à un polythéiste car à cette époque, personne n’était athée, est considéré comme une pourriture, traduit généralement de l’arabe par impur, plus politiquement correct.
    Pour Jésus, il est vénéré comme un prophète de l’islam et n’est pas considéré comme le fils de Dieu. Ceci devrait être considéré comme blasphématoire.

    Mais le pape est tout de même bien dans son rôle, puisqu’il pardonne à ses ennemis jusqu’à ne voir en eux que du bien. C’est bien là le message chrétien : aimez vos ennemis et accueillez-les avec respect. Par contre, demander aux musulmans d’accueillir les chrétiens en Terre d’islam est une preuve d’ignorance de sa part. C’est ce qui fait la supériorité de l’islam : le chrétien est un associateur de falsificateur de texte sacré. Il ne doit fouler une Terre d’islam qu’en tant qu’esclave ou en tant que dhimmi.
    Le masochisme chrétien devrait se satisfaire de cette situation d’infériorité. En chrétienté, on aime la souffrance. Elle nous rapproche de Dieu et nous rend meilleurs.
    Pauvres chrétiens ! Heureusement, les vrais chrétiens sont très loin d’être 63% dans notre pays.

    Beate, tu as raison. L’islam n’est pas une religion mais une idéologie politique. On parle de religion de loi. la charia est la seule loi de l’islam.
    Comme Michel Onfray, je suis pour une société postreligieuse. Je souhaite qu’on sorte enfin du Moyen-âge.

    1. Joseph

      Moi aussi je disais toujours que dans le christianisme il y a du masochime et dans l’islam il y a du sadisme.
      Dans le christianisme en mourant en tant que martyr on monte au paradis dans l’islam en tuant les non-musulmans on monte au paradis,quel paradoxe.
      J’avoue que ce n’est pas facile d’etre un vrai chretien…

  4. Joseph

    « Nous chrétiens, nous devrions accueillir avec affection et respect les immigrés de l’Islam qui arrivent dans nos pays, de la même manière que nous espérons et nous demandons à être accueillis et respectés dans les pays de tradition islamique. Je prie et implore humblement ces pays pour qu’ils donnent la liberté aux chrétiens de célébrer leur culte et de vivre leur foi, prenant en compte la liberté dont les croyants de l’Islam jouissent dans les pays occidentaux ! »

    Mais bien sur que les musulmans sont très bien accueillis en pays chrétiens, qui a dit le contraire, même ils prêchent librement le Coran sans aucune contrainte et peuvent convertir les gens , ils construisent des mosquées de plus en plus, ils sont très à l’aise à prier en envahissant les rues sans se sentir gêner et proclament qu’ils veulent islamiser le pays accueillant alors les chrétiens en pays musulmans n’ont pas absolument le droit de prêcher l’Evangile ou de convertir les gens si non c’est la prison ou seront chassés du pays ou bien même auront la peine de mort, en Egypte c’est interdit de construire de nouvelles églises ou même de restaurer les anciennes, en pays musulmans des chrétiens sont parfois tués surtout quand le gouvernement perd contrôle du pays en période de chaos, en Arabie Saoudite il est strictement interdit de pratiquer la religion chrétienne ou même de faire rentrer le livre de l’Evangile avec soi ou tout autre signe ostentatoire au christianisme il y a aussi une ségrégation de population entre musulmans et non-musulmans pour s’assurer que les non-musulmans ne puissent pas mettre les pieds dans les lieux saints de l’islam en Arabie Saoudite c’est pourquoi il y a 2 différentes carte de séjour une verte pour les musulmans et une marron pour les non-musulmans, à Rome ils ont construit une grande mosquée en face du Vatican, en Arabie Saoudite c’est impossible peut être on n’a même pas le droit de rêver construire une là-bas. Un autre pays du golfe ne donne pas le droit de soulever une croix au-dessus de la coupole de l’église.
    Le Pape surement connait toutes ces choses mais il faut qu’il ose dire la vérité.

  5. BURTSCHER Jean-Louis

    Bonjour à tous
    Je soupçonne fortement le clergé catholique de faire cause commune avec les musulmans afin de ramener ses propres fidèles au bercail de la religion. N’aurait-il rien compris ou alors est-ce une stratégie qui va au contraire le mener à la catastrophe ?
    J’ai écrit au diocèse de Strasbourg pour les éclairer quelque peu sur les abominations que recèle le coran. Le délégué au dialogue interreligieux m’a alors poliment répondu que tout cela n’était que grossières affabulations (il est dommage que j’ai jeté son texte à la poubelle, je vous l’aurai soumis).
    Résultat : Le chrétien pratiquant que j’étais à pris ses distances avec sa religion. Je ne dois pas être le seul.

    Jean-Louis

    1. EVA

      Jean-Louis, c’est avec votre clergé que vous devez prendre vos distances, pas avec votre religion.
      Jésus n’est pas responsable de l’aveuglement d’une bonne partie du clergé catholique. Jésus n’aurait pas passé sous silence les méfaits de Mahomet.

Comments are closed.